Communication | CP

Les objets publicitaires resteront complémentaires à la communication digitale

Les objets publicitaires resteront toujours complémentaires au digital, surtout pour fidéliser et acquérir de la visibilité.

Beaucoup de personnes pensent qu’avec cette tendance au tout digital, de nombreux supports de communication offline vont disparaitre. Par offline on sous-entend la communication print, la communication via les objets publicitaires et tout ce qui permet de diffuser un message en dehors d’internet.

Ce serait dire que la publicité va disparaitre de notre champ de vision en dehors de tout ce qui est connecté. A ce sujet, je dirais que l’on en est très loin et que la publicité s’équilibre simplement entre les supports où elle trouve sa place.

Les objets publicitaires sont une belle démonstration de cet exemple. Il s’agit d’associer l’utile de notre quotidien à un message impactant pour ne pas perdre le contact avec une marque, une entreprise ou un service quel qu’il soit. Maxilia fait partie de ces entreprises qui l’ont bien compris.

 

L’exemple de l’agenda ou du bloc-notes papier face aux applications

Je remarque régulièrement que de nombreuses personnes ultra-connectés restent attachées au papier et notamment à leur bloc-notes ou leur agenda. Il est difficile pour ces personnes de ne pas noter d’informations ou de rendez-vous sur un support papier.

Pourtant les smartphones nous offrent une panoplie d’innombrables applications, des To Do List aux agendas utiles et paramétrables à souhait. Pourquoi dupliquer ses rendez-vous et tout un tas d’informations sur un support papier qui s’avère parfois encombrant ?

  • Parce que le papier n’a pas besoin d’être rechargé
  • Parce qu’il est facile de parcourir les pages d’un bloc-notes ou d’un agenda
  • Parce que toucher du papier reste un geste naturel qui nous rattache à la réalité
  • Parce qu’il y a le plaisir d’écrire et de dessiner

On pourrait trouver un tas de raisons valables d’un côté comme de l’autre. Un smartphone est relativement compact et on est quasiment sûr de ne pas l’oublier au quotidien. Pourtant nous avons encore besoin de repères et d’éléments qui demeurent simples à utiliser. Offrir un agenda personnalisé commandé auprès d’un prestataire

 

Les objets publicitaires : Entre fidélisation et visibilité

Les objets publicitaires ont toujours été parmi les supports les plus appréciés des marques et des entreprises, pour à la fois fidéliser leurs clients et gagner en visibilité. Avoir le site internet ou le n° de téléphone d’un client sous les yeux permet de garder le contact à chaque instant.

Que ce soit sur un stylo, un bloc-notes etc… l’objet publicitaire est en soi un support qui fait passer le message et une marque de générosité qui se perd quand on sait que les budgets se réduisent.

Pourtant si les entreprises souhaitent gagner en visibilité offline, les objets publicitaires restent un véritable atout. Le tout digital arrivera peut-être un jour, mais nous aurons toujours un contact avec le monde réel.

Quand internet et les réseaux sociaux nous éloignent si facilement les uns des autres dans notre entourage, l’humain mérite alors d’être replacé au centre. C’est un retour aux fondamentaux qui primera toujours sur ce qui nous éloigne de la réalité et d’un environnement volatile.

 

Quand les échanges se perdent dans le digital

J’aime prendre cet exemple de communication online quand j’échange avec mon entourage sur les méfaits du tout digital. On en rigole souvent mais c’est une réalité qui a de nombreuses fois été imagée par des dessins ci et là.

Quand une personne nous sollicite sur un sujet ou prend un rendez-vous avec nous, nous sommes parfois dans l’incapacité de nous souvenir où cela a commencé. Était-ce :

  • Un dm sur Twitter
  • Un message sur Linkedin
  • Une sollicitation via Facebook messenger
  • Un SMS
  • Un message sur WhatsApp

Combien de fois ai-je laissé passer une journée pour revenir sur un message afin de noter un rendez-vous ou une information. Et vous voilà en train de parcourir les réseaux sociaux un à un jusqu’à votre smartphone entre SMS et message téléphonique.

Voilà un bel exemple de la démultiplication des supports, qui ne sont pas synchronisés entre eux quand il s‘agit d’échanger avec ses amis ou ses collègues. Ainsi le tout digital a aussi ses travers, là où un agenda papier ou un bloc-notes ne vous fera pas défaut.

 

En conclusion

Les objets publicitaires resteront ainsi une marque visuelle qui nous suivra dans notre poche, notre sacoche, pour ne pas perdre de vue cette attention professionnelle qui nous fidélise.

Ainsi le digital et le offline doivent restés complémentaires pour communiquer et fidéliser sa clientèle. Nous aurons toujours un papier et un stylo à portée de main… même dans un monde tout numérique.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 17 Average: 4.6]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Les objets publicitaires resteront complémentaires à la communication digitale! This is the link: https://www.journalducm.com/objets-publicitaires-complementaires-au-digital/