Métiers du web et emploi

L’avantage du travail en freelance dans les métiers du digital

Les avantages de travailler en freelance dans les métiers liés au digital. Parmi ceux-ci, le portage salarial qui aide à démarrer son activité sans risques

Dans un contexte où le digital connaît une croissance exponentielle, les professionnels du secteur ont de multiples perspectives d’exercer. Mais faut-il exercer en tant qu’indépendant ou à titre de salarié ? En réalité, ce ne sont pas les uniques options envisageables.

Le portage salarial permet notamment d’exercer en tant que freelance tout en profitant des avantages relatifs au salariat. Cette alternative s’ouvre à de nombreux secteurs, notamment les métiers du digital.

 

Travail en freelance et portage salarial : les principes fondamentaux

Exercer en tant que community manger freelance par exemple, c’est s’offrir l’opportunité d’être son propre patron. Néanmoins, cette indépendance s’accompagne parfois de certaines contraintes. En s’émancipant du statut de salarié, le travailleur se tourne généralement vers le statut de micro-entrepreneur.

Trouver des missions et assurer la fiabilité des clients sont loin d’être aisés. Le démarrage des activités en tant que freelance peut ainsi s’avérer complexe.

Travail en freelance

Le portage salarial se pose en alternative judicieuse. Le freelance s’adresse à une entreprise -la société de portage- qui lui confie des missions pour le compte d’une troisième entité. Le freelance conserve son indépendance puisqu’il est libre d’accepter ou de refuser les missions proposées. Il travaille également en toute autonomie, sans les contraintes d’une structure hiérarchique.

Cependant, ce travailleur indépendant est considéré comme salarié au niveau de la société de portage. En ce sens, le freelance -ou salarié porté- jouit du droit à la formation via le CPF. Il cotise également auprès des organismes sociaux en prévision de la retraite.

À ces avantages s’ajoutent l’assurance d’encaisser des honoraires réguliers ainsi qu’une couverture médicale et sociale.

 

Focus sur les métiers du digital

Nous sommes à une ère où les entreprises doivent suivre la cadence de la digitalisation pour se démarquer efficacement de leurs concurrents. Il faut développer des stratégies de communication innovantes, créer des sites attractifs et les tenir à jour.

Il est également essentiel de proposer d’analyser le comportement des consommateurs afin d’anticiper leurs besoins. Tout cela nécessite des connaissances spécifiques.

les métiers du digital

C’est pour cela qu’on parle des métiers du digital au pluriel car les domaines sont multiples. Certains professionnels se spécialisent dans le référencement des sites internet.

D’autres se concentrent sur la rédaction des contenus qui alimentent régulièrement les pages de ces sites. Il y a aussi les experts du graphisme et de l’intégration, les community managers, les gestionnaires de bases de données, les consultants webanalytics…. Les métiers du web s’articulent ainsi essentiellement autour du développement et de la maintenance des applications et sites web.

La majorité de ces professionnels du digital aspirent à une autonomie optimale. Travailler à son rythme, choisir les missions qui valorisent ses compétences, ce sont autant de motifs qui incitent à l’indépendance.

 

Freelance, numérique et portage salarial : le trio gagnant

Le statut d’indépendant séduit avant tout par sa flexibilité. Les jeunes diplômés y voient par exemple l’opportunité d’intégrer le marché de l’emploi de manière progressive.

Ceux qui ont déjà acquis de solides expériences ont l’opportunité de faire valoir leurs talents et de se constituer leur propres portefeuilles clients. Les métiers du digital attirent aussi ceux qui souhaitent se reconvertir. En outre, il n’y a pas de limite d’âge pour exercer dans le web et l’informatique.

Derrière cette forte attractivité, il faut savoir que le secteur est touché par un important turnover. Cela s’explique par la mutation constante du digital qui engendre l’évolutivité des besoins des clients finaux. C’est dans ce contexte assez versatile que le portage salarial prend tout son sens.

Freelance

Les prestataires indépendants ont l’assurance de trouver des missions valorisant leurs compétences et connaissances, sans passer par les contraintes hiérarchiques et administratives. Ces professionnels du web accèdent également à des formations qui leur permettent de proposer une expertise à chaque fois plus aboutie.

 

Le portage salarial pour plus de simplicité

Les métiers du digital n’impliquent pas automatiquement des connaissances en gestion administrative. En travaillant en tant que micro-entrepreneur, le freelance doit gérer sa comptabilité, veiller à la satisfaction de sa clientèle, se forger une réputation, penser au développement commercial de son affaire….

Grâce au portage salarial, le freelance se concentre uniquement sur son métier puisqu’il bénéficie d’un accompagnement administratif personnalisé.

 

Progresser en douceur vers la création d’entreprise

Le portage salarial est une excellente option pour se lancer en tant que freelance avec un minimum de risque. Le salarié porté teste son activité en toute indépendance et élargit son réseau. Il a l’opportunité de tisser des partenariats avec d’autres professionnels du digital ayant des compétences similaires ou complémentaires.

Le portage offre donc un cadre de travail sécurisé en plus d’être un tremplin de croissance pour les métiers du web. L’évolution progressive du freelance lui offre la possibilité de planifier la création de sa propre entreprise mais surtout, de réussir dans ce projet relativement ambitieux.

En Conclusion

En résumé, travailler en freelance dans le cadre du portage salarial assure liberté et sécurité aux professionnels du digital.

L’autonomie se veut optimale, les missions sont triées selon les critères du freelance. Ce dernier développe progressivement son activité en élargissant son réseau (clients et partenaires). Travailler en freelance est ainsi une option qui mérite d’être sérieusement considérée par ceux qui exercent les métiers du digital.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 44 Average: 4.7]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : L'avantage du travail en freelance dans les métiers du digital! This is the link: https://www.journalducm.com/travail-freelance-metiers-du-digital/