Community Management

Les différents types de veille social media 

Découvrez les principales veilles social media et Internet à mettre en place pour votre community management :

 

Afin d’être efficace en community management, il est indispensable de mettre en place des veilles, dans le but de répondre aux besoins des entreprises. Qu’il s’agisse de surveiller la concurrence, de s’inspirer, d’innover ou encore d’être à jour sur son secteur d’activité, la veille est au cœur du rôle de community manager.

Voyons à présent les différentes veilles à déployer pour son entreprise, et définissons au préalable ce qu’est une veille et ses objectifs.

 

Qu’est-ce qu’une veille ?

La veille, que l’on appelle dans certains cas le « social media monitoring » voir « Social media listening », consiste à analyser et à observer « écouter » tout ce qui se dit sur Internet. Elle a pour but de s’améliorer généralement. Les veilles s’opèrent via des outils de flux RSS, directement sur les réseaux sociaux ou via des solutions qui y sont entièrement dédiées comme Brandwatch, Digimind, Talkwalker etc…

A plus grande échelle, on trouve également les social rooms, qui sont des pièces avec de nombreux écrans, entièrement dédiées à l’analyse de tout ce qui se dit sur le web. Elles sont cependant ouvertes à tous les services d’une entreprise afin de travailler collaborativement et de pouvoir ainsi réagir en live si besoin.

Le but étant de mieux engager et de répondre aux attentes de ses communautés en matière de community management. Pour mettre en place sa ou ses veilles, il convient de faire appels à des community managers en interne, ou d’externaliser avec des experts comme Netino notamment, qui propose une offre de veille social media.

En savoir plus :

 

Les veilles social media

En community management ou plus largement dans les sphères du social media, on trouve plusieurs types de veilles. Toutes permettent de travailler sur des objectifs majeurs comme la recherche de visibilité, de trafic, mais aussi l’image et la notoriété. La finalité étant de toujours s’améliorer et de viser la performance dans le cadre de ses stratégies et actions à déployer en ligne.

On segmente généralement les veilles pour se concentrer sur l’essentiel, et notamment sur les sujets qui demandent d’avoir une vision affinée sur un point spécifique. Il n’y a pas de réelle limite dans les veilles, car chaque sujet peut en faire l’objet, dés lors qu’elles permettent d’en tirer des bénéfices qui sont exploitables pour les entreprises.

La veille concurrentielle

Incontournable ! quel que soit son secteur d’activité, la veille concurrentielle en social media est là pour observer et analyser ses concurrents. Elle aide à maintenir son rang de leader ou au contraire à s’en approcher. Elle permet de garder un œil sur les innovations de la concurrence et les différentes orientations qu’elle prend d’un point de vue stratégique.

Enfin elle permet aussi de s’inspirer et de « copier » certaines fonctionnalités de produits et/ou services, voir plutôt quand c’est possible de les améliorer pour éviter toute forme de plagiat.

En social media il peut s’agir uniquement de contenu à observer, pour dénicher les sujets porteurs ou voir comment la concurrence décrypte l’actualité etc…

La veille informationnelle

Elle se concentre sur l’information produit par des acteurs concurrents ou des acteurs voisins de son univers, voir sur tout autre sujet impliqué dans sa communication social media. Ainsi la veille liée à l’information diffusée sur la toile, permet de rebondir sur des sujets tendances, de flairer les innovations et de les exploiter pour son audience afin de créer de l’engagement.

 

La veille sectorielle

La veille secteur peut être assimilée à une veille concurrentielle, mais elle est surtout liée au secteur d’activité sur lequel est positionnée l’entreprise. Elle vise donc à analyser tout ce qui se passe sur un secteur sans pour autant qu’il s’agisse de concurrents. L’entreprise peut être positionnée sur un certain secteur, mais sur un segment différent en matière de tarification, de qualité, de marché etc…

La veille sectorielle

Il est cependant important d’analyser et de voir tout ce qui se passe sur son secteur pour ne rien manquer de l’actualité mais aussi pour rechercher l’inspiration. Être capable de mieux se positionner par rapport à des acteurs d’un secteur similaire au sien.

La veille influenceurs

Pour les entreprises comme les marques, il est aussi important de suivre les influenceurs phares rattachés à son univers. Déjà pour voir avec quelles marques ils travaillent, et voir comment sont perçus leurs campagnes d’influence sur les réseaux sociaux. On peut ainsi analyser les interactions, voir le feedback récupéré pour les marques et réfléchir à des actions similaires pour soi-même afin de promouvoir ses produits et/ou services.

La veille créative

Très orientée sur les différentes formes de contenu utilisées par les entreprises, la veille créative vise à analyser toutes les formes de créativité exploitées pour le contenu des entreprises. Suivre les blogs, les podcasts, les chaînes vidéo YouTube etc… est un moyen de toujours être à la page en matière de contenu et d’originalité exploitée au travers de ceux-ci.

veille social media,veille

La vidéo étant le format le plus consommé en matière de contenu, il est intéressant de voir comment ce levier est exploité par les entreprises, qu’il s’agisse de formats courts, longs ou de vidéos très spécifiques. Les tutos, les vidéos d’accompagnement, les FAQ vidéos etc… peuvent être de bonnes sources d’inspiration.

La veille e-réputationnelle

Mesurer votre image et ce qu’on dit de vous sur Internet, voilà le but de la veille e-réputationnelle. On utilise des solutions d’écoute, de monitoring, qui vise à être alerté sur des mots-clés préalablement renseignés sur la solution.

Un puissant outil comme Brandwatch, destiné aux grandes entreprises, aux marques et aux agences, permet la création d’opérations booléennes sur l’analyse de mots-clés. Si vous vous appelez Orange, vous constatez qu’il s’agit aussi d’un fruit et d’une couleur, et qu’il faudra ainsi renseigner ces infos directement au sein de l’outil.

Un travail de veille et d’analyse important pour travailler son image et sa notoriété, et surtout éviter la propagation d’informations erronées comme les fake news, ou encore les départs de bad buzz.

 

La veille SEO

La visibilité recherchée sur Internet et notamment sur les moteurs de recherche, représente un gros sujet de veille en social media, même si elle est plutôt gérée par des acteurs qui sont des experts du référencement. La veille SEO permet de mesurer et de scorer les contenus potentiellement positionnables sur les moteurs de recherche et plus spécifiquement Google.

La veille SEO

Chaque entreprise présente en ligne, recherche la première position Google sur ses mots-clés et ses requêtes principales. Un univers qui demande une veille constante sur le sujet du SEO. D’un point de vue social media et réseaux sociaux, le SEO avec des outils dédiés, permet de dénicher des tendances et des termes recherchés par les internautes. C’est un excellent moyen pour s’inspirer et pour créer du contenu rédactionnel pertinent qui répond à des besoins exprimés.

Bien évidemment en matière de veille, on analyse quotidiennement (un peu trop) ses positions sur Google. Il s’agit de conserver sa position de leader et /ou de sans cesse optimiser son contenu pour approcher le top 3 du moteur de recherche phare, voir au mieux atteindre la première position sur Google.

 

Les outils de veille

Qui dit veille dit forcément outils ! Les outils de veille tournent beaucoup autour de solutions qui utilisent les flux RSS. L’un des plus utilisés étant Feedly, car il permet de créer des dossiers aux thématiques précises. Un bon moyen pour rattacher chaque dossier à une veille spécifique. Les veilles influenceurs peuvent faire appel à des outils permettant de suivre les influenceurs comme Favikon notamment.

Quant au domaine du SEO, des outils pointus comme SEMRush ou encore UberSuggest feront l’unanimité chez les utilisateurs avertis. On peut noter également Scoop.it qui est un outil de curation mais qui peut s’accorder parfaitement avec un outil de veille, voir en faire office dans certains cas.

Les outils de veille

Enfin chaque outil de monitoring peut aussi être une solution de veille, notamment sur le plan e-reputation, où le but est de savoir ce qui se dit de notre entreprise sur Internet. Ici ce seront des outils come Brandwatch, Digimind, Talkwalker et bien d’autres.

 

En conclusion

Les veilles social media peuvent se ressembler de prime abord, mais elles restent spécifiques à un sujet ou un univers. Tantôt la concurrence, l’information spécifique ou globale d’un secteur, mais aussi les influenceurs sur sa thématique, jusqu’à la veille sur le social media au sens large. Sur cette dernière, il s’agit de connaître ses outils, leurs évolutions, les réseaux sociaux, les fonctionnalités à venir ou encore les innovations au niveau du digital au sens large.

La veille est indispensable en community management et plus largement à tous les métiers qui usent d’une manière ou d’une autre d’Internet. La mise en place de veille, peut représenter parfois un gros travail pour améliorer la performance du community management d’une entreprise.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page