Influenceurs & Influence Marketing

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Influenceurs et influenceuses ! Ils sont aujourd'hui devenus incontournables au sein des stratégies de communication des marques... Mais qui sont-ils ?

 

Les influenceurs sont aujourd’hui les stars du web et notamment des réseaux sociaux. On les retrouvent sur les plateformes comme YouTube, les blogs et particulièrement Instagram et TikTok. Ils sont tour à tour youtubeurs, blogueurs, instagrameurs et tiktokeurs comme on les appelle.

L’influenceur est généralement un internaute, qui grâce à sa forte présence sur les réseaux sociaux et/ou les blogs. Il est parvenu à devenir un relais d’opinion auprès des consommateurs, même si ce terme n’est plus utilisé pour désigner les influenceurs du web. Ils ont la possibilité d’influencer dans tous les domaines confondus.

2ème partie : Qu’est-ce qu’un influenceur ? : Les leviers et les plateformes d’influence

 

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Internet a permis à de nombreuses personnes de gagner en influence et d’être suivi en retour, par des milliers voir des millions de fans. C’est l’influence digitale qui prend aujourd’hui le relais parmi les nombreux leviers de communication.

Un influenceur désigne toute personne qui dispose d’une notoriété sur une thématique spécifique au travers du web et notamment des réseaux sociaux. Ils créent des contenus qu’ils diffusent sur les réseaux sociaux, selon les briefs délivrés par les marques, les agences, les annonceurs etc…

L’influenceur est généralement à la tête du communauté plus ou moins importante, ce qui lui confère ainsi son influence en grande partie. Quoiqu’on en dise la taille de la communauté des influenceurs est un facteur qui est encore déterminant pour les marques comme les entreprises qui font appel à ces stars du web.

Nous trouvons également de nombreux blogueurs influenceurs, chez qui le phénomène d’influence a démarré avec l’avènement des blogs au milieu des années 90. C’est pourquoi le marketing d’influence existait bien avant les réseaux sociaux quand les blogs régnaient en maitre sur l’information et le contenu.

On les retrouve beaucoup dans les univers voyages, beauté, lifestyle mais aussi dans le social media, le marketing digital et en B2B notamment.

Micro-influenceurs et micro-influenceuses

Ce nouveau leader d’opinion du digital, est capable d’affecter les comportements d’achat à travers différents canaux digitaux. Son travail lui permet d’influencer le consommateur autour de produits et/ou services qu’il va promouvoir.

Les cibles sont relativement larges et multiples, dés lors que les influenceurs travaillent au travers de thématiques diverses et variées. La proximité des influenceurs avec leur communauté doit être alors travaillée en plus de la confiance à instaurer.

Que ce soit un blog, un compte Twitter où le hashtag joue son importance, un compte Instagram ou une chaîne YouTube, ces canaux demandent une activité sociale intense et une forte exposition médiatique.

Cette stature confère aux influenceurs un pouvoir de prescription des nouvelles tendances, raison pour laquelle ils sont autant sollicité par les marques. Ces dernières les considèrent ainsi comme des leviers indispensables, en les introduisant dans leurs campagnes et leurs stratégies de communication.

Attention néanmoins à la fake influence (faux influenceurs) qui sévit énormément sur les réseaux sociaux.

 

Des outils d’influence comme Hype Auditor, Favikon ou encore Stellar, pourront vous donner des signaux à exploiter afin de distinguer plus facilement les fake influenceurs des bons profils.

C’est un passage obligatoire pour optimiser sa stratégie d’influence. Dans tous les cas il faut savoir solliciter les influenceurs en s’intéressant à eux au-delà du superficiel. Il arrive également que certaines marques cherchent à influencer le contenu produit par les influenceurs. Il est donc de rigueur d’avoir une éthique et de savoir fixer certaines règles pour se protéger.

Le marketing d’influence

Le marketing d’influence a rapidement émergé pour s’introduire dans les stratégies de communication des entreprises de tout horizon. Les influenceurs sont sur toutes les lèvres des marketeurs et des marques souhaitant accroître leur notoriété et leur visibilité.

Chercher à influencer le consommateur dans ses choix est devenu une priorité pour de nombreuses sociétés. Le marketing d’influence est ainsi devenu une norme, et un levier sur lequel se sont positionnées de nombreuses agences, jusqu’à même des indépendants qui ont échangé leur casquette social media pour celle de l’influence marketing.

Les agences sont capables de développer et de piloter des campagnes d’influence de A à Z, dans la majeure partie des cas.

 

Quels sont les différents types d’influenceurs ?

On différencie un influenceur d’un autre par son niveau d’influence certes, mais qui s’avère être en lien avec le nombre d’abonnés de ses réseaux sociaux. Plus les communautés des personnes d’influence sont larges, plus elles auront de poids pour les marques.

Il est par contre indispensable d’avoir de la crédibilité auprès de son audience et de gagner sa confiance.

Les influenceurs sont ainsi devenus en peu de temps les stars des réseaux sociaux, au même titre que les blogueurs quelques années en arrière. A la seule différence que c’est aujourd’hui un métier porté par les médias et règlementé, et que de nombreuses personnes peuvent vivre de leur passion.

influenceur influenceuse

 

Si on parle beaucoup de la taille des communautés, il faut savoir que la quantité ne fait pas tout et à ce titre, des catégories d’influenceurs ont émergé pour répondre aux besoins des marques. Quand il devient nécessaire de rechercher des influenceurs pour ses campagnes, il faut être capable de les catégoriser.

Les marques utilisent généralement des outils dédiés au marketing d’influence, pour mieux repérer et trouver ces stars du net et détecter ainsi les futurs talents.

Voyons à présent les différentes catégories chez les influenceurs :

1. Les influenceurs célébrités

Nous parlons également d’influenceurs chez les célébrités. Qu’il s’agisse de sport, de cinéma, de musique, voir de média, ils ont un rôle très fort en matière de prescription auprès des consommateurs. L’influence marketing, travaillée conjointement avec les célébrités est omniprésente chez les grandes marques. Le domaine d’influence est par contre restreint aux activités très médiatisées.

Elles sont toutes présentes sur les médias sociaux et usent de ces canaux pour gagner en visibilité comme en e-réputation.

Cristiano Ronaldo

Les influenceurs intégrés à la communication digitale et la stratégie marketing des marques, génèrent ainsi plus de profit. Les sites e-commerce comme les boutiques physiques des marques, enregistrent des pics de visibilité et de fortes croissances de chiffre d’affaires pendant les campagnes.

Si une star mondiale comme Cristiano Ronaldo met en avant un modèle de basket Nike sur son compte Insta, il y a fort à parier que Nike ferait exploser les compteurs. Les marques peuvent ainsi générer un fort engagement pendant les campagnes, et même accroître la confiance des consommateurs.

2. Les macro-influenceurs

Les macro-influenceurs sont généralement les influenceurs les plus connus comme Norman, Cyprien, Squeezie, Enjoy Phoenix, Sananas etc.. Ils sont en même temps les top célébrités influentes francophones et gèrent des communautés de plusieurs millions d’abonnés. Leurs communautés comptent de 5 à prés de 20 millions d’abonnés, ce qui leur permet d’avoir une réelle portée sur les réseaux sociaux où ils sont présents.

Pour collaborer avec des macro-influenceurs il faut passer majoritairement par des agents ou des agences. On peut les voir collaborer sur des actions de récolte de dons, ce qui montre que l’influence à aussi un bon côté. La communication d’influence sur les opérations associatives est à ce titre un excellent levier. Par ailleurs, pour la défense de certaines causes, les influenceurs ne sont pas rémunérés.

3. Les micro-influenceurs

Les micro-influenceurs sont de plus en plus intéressant pour les marques, car ils sont plus engagés avec leurs communautés. Pour de nombreuses marques il est plus important d’obtenir du feedback sur un produit ou un service, et c’est que les micro-influenceurs interviennent.

influenceur influenceuse

Avec des macro-influenceurs c’est davantage difficile, car les consommateurs achètent régulièrement un produit sous couvert de l’influenceur qui en assure la promotion. Ils gèrent leurs réseaux sociaux comme des pros et ont pour beaucoup, des compétences en webmarketing.

4. Les nano-influenceurs

Les nano-influenceurs ne sont pas des personnes aux communautés importantes, mais par contre ils sont très qualifiés. Les nano-influenceurs travaillent sur des secteurs de niche, là où la quantité importe peu. Parfois il n’y a que très peu de personnes passionnées par certains sujets, de ce fait elles adhèrent plus facilement à des groupes spécialisés.

Pour les marques c’est relativement intéressant, car l’engagement y est très fort et on est sûr d’avoir une audience ultra qualifiée lors de campagnes d’influence. Dans certains domaines très concurrentiels comme la beauté, les nano-influenceuses peuvent cependant avoir des communautés de plusieurs milliers de fans.

Ceci est dû au secteur qui touche de très nombreuses consommatrices. A ce stade on pourrait avoir des nano-influenceuses sur des sujets rattachés au bio, à une certaine éthique, à des gammes de produits spécifiques etc…

5. Les blogueurs influents

Les marques ont rapidement vu qu’un influenceur pouvait leur apporter une forte exposition sur le web. Ceci  dans le cadre de leurs campagnes promotionnelles ou de leurs stratégies digitales. Notons que parmi eux, le blogueur influenceur à une corde de plus à son arc. Il peut travailler le référencement naturel et se positionner ainsi sur des mots-clés.

En mettant en place une stratégie de contenu associée à une stratégie social media, il mettra toutes les chances de son côté pour maximiser sa présence. Proactif sur le blog mais également très présent sur les réseaux sociaux, le blogueur influenceur est multi-compétent et travaille sur d’autres axes.

Blogueur influenceur pour les marques

Avec une ligne éditoriale bien établie et une expertise avérée, un blogueur influent peut apporter beaucoup aux marques. Il peut travailler sur les actions à un instant T mais aussi à moyen/long terme  grâce au SEO. On trouve ainsi plusieurs profils de blogueurs influenceurs.

Pour développer sa notoriété et son influence, l’influenceur dans le domaine du blogging jouera énormément sur ce levier en partageant du contenu pertinent. Pour mesurer l’influence et l’impact de ses actions, Google Analytics lui fournira de précieux indicateurs. Les marques pourront ainsi obtenir des données qualifiées, grâce à certaines plateformes couplées directement sur le Google Analytics de l’influenceur.

Les marques proposent ainsi des échantillons de produit, des articles ou des invitations à des soirées de lancement, afin de solliciter leur présence et par extension des relais au sein de leurs supports (blogs ou réseaux sociaux).

Les influenceurs reçoivent généralement une rémunération, lorsqu’ils utilisent les produits des marques afin d’en parler.

La sollicitation peut également être directe entre la marque et l’influenceur, ou encore par le biais d’une agence de marketing d’influence qui gèrent les relations avec les blogueurs. Cette dernière établira une stratégie d’influence pour le compte de la marque en cartographiant les bons influenceurs.

Dans d’autres cas, il n’y aura pas de compensation financière, mais les influenceurs demeureront des puissants porte-paroles pour les marques. Ce qui met l’accent sur la différence entre influenceur et ambassadeur.

 

La communauté et le taux d’engagement chez les influenceurs

La gestion des communautés chez les influenceurs, représente une grosse part de leur travail. Il s’agit de créer des contenus pertinents et d’accroître le taux d’engagement tout en gagnant de nouveaux fans. Le nombre de fans des influenceurs, semble encore être aujourd’hui un critère de choix pour les marques.

influenceur influenceuse

Travailler avec des macro-influenceurs qui ont des millions d’abonnés est sans doute très bénéfique, mais il ne faut surtout pas négliger les micro-influenceurs qui présentent de réels avantages.

Pour certaines marques ce sont les audiences qui comptent et à ce titre, la mesure de l’influence passe la quantité plus que la qualité. Jongler avec les hashtags Instagram n’est pas suffisant, aujourd’hui il faut être créatif pour se démarquer. N’hésitez pas à recourir aux meilleurs générateurs de hashtags Instagram néanmoins, car il ne faut pas négliger cet axe.

L’engagement se gagne par l’ensemble des interactions générées par les internautes. Qu’il s’agisse de likes, de commentaires, de clics ou de partages, ces interactions permettront ainsi d’extraire un taux d’engagement. Faites tout de même attention à ce taux, car en touchant une audience plus large, de nombreux influenceurs n’auront pas un meilleur engagement pour autant.

L’engagement est parfois plus présent chez les petits influenceurs, mais en comparaison la taille de la communauté fera la différence.

 

Les influenceuses beauté et le Do It Yourself (D.I.Y.)

Chez les femmes, l’influence est très présente et peut-être plus encore que chez les hommes. On remarque sur les blogs mode et beauté ou encore sur les chaines YouTube, qu’une influenceuse sera majoritairement derrière cette tendance qui tend à accompagner les jeunes dans leur mise en valeur

Influenceuse Youtubeuse beauté

Chaque partie du corps peut faire l’objet d’une vidéo DIY : Ongles, cheveux, peau, muscles, yeux etc… sont à embellir coûte que coûte pour mettre ses formes et ses atouts en avant grâce aux vidéos DIY.

La mode et les produits de beauté masculin étant tout de même un univers en pleine croissance au sein du  marketing d’influence, ce sont les femmes qui sont bel et bien sur le devant de la scène. Au milieu de tout ceci s’insère une autre tendance, le Do It Yourself ou plus communément appelé DIY, qui consiste a faire soi-même un ensemble de choses liés à la beauté, la cuisine etc…

Un principe qui fait donc un carton chez les femmes dans le domaine de la beauté. Maquillage, coiffure et soin du corps sont autant de sujets qui sont exploités sous tous leurs angles avec le DIY chez les influenceuses. Un univers où la concurrence est rude sur cette thématique, mais qui est très influent auprès des jeunes.

 

L’influence chez les Fitgirls

L’engouement pour le fitness a propulsé les « fitgirls », ces jeunes femmes qui publient des photos de leurs activités sportives.

Influenceuse Fitgirl Fitness

Quand il s’agit de travailler sur des placements de produits, les influenceuses fitgirls laissent apparaître furtivement des compléments alimentaires, ou des vêtements de l’univers du running par exemple. Pour les marques c’est un excellent moyen de créer une association entre l’influenceuse et le produit, car il n’est pas forcément question de partenariat.

4.7/5 - (72 votes)


 

AILLEURS SUR LE WEB

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page