12 avril 2024

    Le tarif du community manager indépendant

    Devenir community manager freelance est une aventure attrayante pour beaucoup, offrant une flexibilité et une autonomie qu’on ne trouve pas…
    10 avril 2024

    10 FAQ sur le métier de community manager

    Découvrez 10 questions fréquentes autour du rôle de community manager, basées sur les suggestions Google et sélectionnées par les internautes.…
    8 avril 2024

    Quel est le rôle d’un community manager en 2024 ?

    En 2024, le rôle du community manager a poursuivi son évolution et s’est enrichi, tout en répondant aux attentes et…

    Community Management & Community Manager


    COMMUNITY MANAGER ET COMMUNITY MANAGEMENT

    Le community management, un levier de plus en plus courant dans l’univers du marketing digital, se réfère à l’art de gérer et d’animer les interactions entre une marque ou une entreprise et sa communauté en ligne. La communauté étant rattachée aux différents membres qui sont abonnés aux réseaux sociaux de l’organisation.

    Cette discipline englobe une variété de stratégies et de techniques visant à engager, à informer et à soutenir les utilisateurs sur différentes plateformes sociales. Le rôle du community manager, en tant que principal acteur du community mangement, est devenu l’un des plus importants piliers d’une entreprise présente en ligne et sur les réseaux sociaux principalement.

    Découvrez l’univers du community management et le rôle essentiel du community manager pour les entreprises et les marques en quête de visibilité, d’image et de notoriété.

     

    Qu’est-ce que le community management ?

    Le community management vise à créer du lien, à générer de l’engagement et à gérer les relations entre une entreprise ou une marque et ses clients ainsi que ses abonnés sur les médias sociaux et différentes plateformes en ligne. Le community management implique un ensemble de tâches telles que :

    • La création de contenu,
    • Les interactions avec les membres de la communauté,
    • La veille,
    • La mise en place d’actions diverses pour générer de l’engagement,
    • La modération des échanges et les réponses à apporter aux commentaires,
    • La veille,
    • Le suivi et l’analyse de la performance,
    • La création de reporting, etc.

    Il est essentiel pour établir une présence en ligne forte et engageante, tout en créant une communauté active et impliquée envers les actions déployées par le community manager en charge des réseaux sociaux. Le community management joue également un rôle majeur dans la gestion de l’e-reputation des entreprises et des marques, tout en travaillant la fidélité des internautes, l’augmentation de la portée des actions et l’influence recherchée sur un domaine spécifique.

    Ses connexions avec les différents services en interne sont nombreuses du fait qu’il est garant de la bonne image d’une entreprise sur les différents réseaux sociaux ou plateformes tels que :

    • Meta (Facebook),
    • Instagram,
    • X (Twitter),
    • TikTok,
    • LinkedIn,
    • YouTube,
    • Pinterest,
    • WhatsApp, etc.

    Historique et évolution du community management

    Depuis ses origines, datant des premiers forums en ligne et groupes de discussion, le community management a sans cesse évolué pour devenir une composante essentielle de la stratégie digitale des entreprises. Son évolution ayant été très largement portée par l’avènement des médias sociaux, ce qui a permis le déploiement de nouvelles plateformes pour que les marques et leurs communautés puissent interagir entres elles.

    Initialement centré sur la gestion de forums et de groupes depuis la fin des années 90, ce domaine s’est très vite élargi pour inclure la gestion des diverses plateformes social media. Le community management intègre ainsi, parmi tant d’autres leviers ; l’analyse des données pour mieux comprendre le comportement des utilisateurs, la création de stratégie de contenu en vue d’engager ses membres, le community management a poursuivi son ascension.

    C’est avec l’avènement des récentes technologies numériques basées autour de l’IA et des réalités augmentée et virtuelle, que le community management tend et tendra à devenir plus spécifique sur certains domaines. De ce fait, il nécessitera une compréhension plus approfondie des algorithmes des médias sociaux, de la modération des comportements, des compétences en gestion de crise, ainsi qu’une réelle capacité à s’adapter aux tendances émergentes et changeantes d’un marché.

    Le rôle et les responsabilités d’un community manager

    Le rôle d’un community manager est diversifié et implique plusieurs responsabilités clés. Au cœur de leurs tâches se trouve la création et la gestion de contenu engageant, adapté à chaque plateforme et à chaque audience. Ils doivent également surveiller et répondre aux commentaires et messages, tout en modérant les discussions pour maintenir un environnement respectueux et positif.

    De plus, les community managers jouent un rôle crucial dans la gestion de crise, réagissant rapidement aux problèmes potentiels pour protéger la réputation de la marque. Ils doivent également analyser les données des médias sociaux pour évaluer l’efficacité de leur stratégie et pour s’adapter aux besoins changeants de leur communauté. Enfin, ils sont chargés de construire et de maintenir des relations avec des influenceurs et d’autres partenaires clés pour étendre la portée de la marque.

    Impact et mesure d’engagement en community management

    La mesure du succès des actions en community management est essentielle pour évaluer l’efficacité des stratégies mises en place. Les indicateurs clés de performance (KPI) tels que l’engagement, la portée, le nombre de followers, et le sentiment des utilisateurs sont cruciaux pour comprendre l’impact des efforts du community manager.

    L’engagement, mesuré par les likes, clics, commentaires et partages, est un indicateur de la pertinence du contenu partagé avec sa communauté.

    La portée indique le nombre total de personnes qui potentiellement voient le contenu, tandis que l’analyse du sentiment aide à comprendre les perceptions et les attitudes des utilisateurs envers la marque.

    Aussi le suivi des conversions, comme des inscriptions ou des ventes générées via les plateformes sociales, est également important. Ces mesures aident les community managers à ajuster leur stratégie en vue d’optimiser l’engagement et la fidélité envers la marque.

     

    Qu’est-ce qu’un community manager ?

    Le community manager est un professionnel chargé de gérer et de développer la présence en ligne d’une marque ou d’une organisation. Ce rôle implique une multitude de compétences en communication, marketing, et en gestion des réseaux sociaux. Le community manager est responsable de la création et de la diffusion du contenu à destination des médias sociaux principalement, de l’interaction avec sa communauté, et de l’analyse de l’engagement des utilisateurs.

    Il joue un rôle majeur dans la construction et le maintien d’une image de marque positive et engageante en ligne. De plus, le community manager agit en tant que porte-parole de la marque sur les médias sociaux, facilitant la communication entre l’entreprise et sa communauté et réciproquement.

    Ce rôle nécessite une compréhension approfondie des bonnes pratiques social media et une capacité à interpréter les tendances actuelles.

    Les compétences et les qualités du community manager

    Pour être efficace, les compétences et les qualités d’un community manager doivent être relativement larges. La communication et les compétences rédactionnelles sont primordiales, car elles permettent de créer des messages clairs et engageants. La créativité en community management est également essentielle pour concevoir du contenu original et engageant.

    De solides compétences en analyse sont également nécessaires pour interpréter les données des médias sociaux et ajuster les stratégies en conséquence. Un bon community manager doit également faire preuve d’empathie et de compétences diverses pour interagir efficacement avec sa communauté et nourrir les échanges. La capacité à modérer et à gérer des petites crises sont également des points importants.

    Enfin, une compréhension des tendances actuelles en matière de social media et des compétences en technologie numérique sont indispensables pour rester à jour et réactif dans un environnement en constante évolution.

    Les défis et les challenges du community manager

    Le rôle de community manager comporte de nombreux défis et de challenges. Parmi eux, on trouve la nécessité de gérer plusieurs plateformes social media simultanément, de répondre rapidement aux commentaires et aux messages, et de maintenir une image de marque cohérente.

    Les community managers doivent également être capables de gérer des situations de crise et de répondre aux feedbacks négatifs de manière professionnelle en terme de modération Ce rôle offre l’opportunité de créer des liens directs et significatifs avec les clients, mais également d’influencer la perception de la marque, et de contribuer à sa stratégie de marketing digital.

    De plus, le profil dynamique du CM offre une variété d’expériences et la possibilité de travailler sur des projets créatifs et innovants très variés.

    Les évolutions de carrière pour un community manager

    La carrière d’un community manager offre plusieurs voies d’évolution. Avec l’expérience, il peut évoluer vers des rôles de management ou stratégique, tels que responsable digital ou encore des réseaux sociaux. Il peut également évoluer vers des postes de direction en marketing digital s’il a une forte appétence pour la performance et les chiffres.

    Ce qui lui permettra un niveau de rémunération bien plus intéressant, car le salaire d’un community manager est plutôt assez bas ; comptez entre 24K€ et 35K€ selon les structures. Ces postes peuvent ainsi lui offrir l’opportunité de superviser des équipes, de développer des stratégies et de jouer un rôle plus important dans la prise de décisions stratégiques de l’entreprise.

    De plus, son expérience en community management peut lui ouvrir des portes vers des rôles orienté sur le contenu, la gestion de marque, ou même dans le conseil en stratégie de médias sociaux. Dans ce derniers cas il sera plutôt consultant social media.

    Néanmoins l’évolution directe et immédiate après le rôle de community manager est le social media manager, un profil stratégique qui est plus orienté sur la réflexion autour des campagnes et des actions à mener pour le community management d’une marque ou d’une entreprise. Il peut également gérer une équipe de community managers au sein d’agences ou de grands groupes notamment.

    Bouton retour en haut de la page
    Index