Community Manager

Le salaire du community manager en 2024

Vous souhaitez connaitre le vrai salaire d'un community manager en 2024 ? Alors faites attention aux études qui mélangent les profils et qui ne reflètent pas toujours la réalité du marché et lisez cet article :

Le salaire du community manager est un sujet récurrent dans les sphères du community management. Quand on sait que le CM n’est pas un métier qui fait réellement cas des 35 heures, on est alors en droit de s’attendre à un niveau de rémunération élevé, bien au delà du SMIC.

Certes ! et malheureusement une entreprise indexera le salaire de base du community manager qui est en charge des réseaux sociaux, sur un temps-plein de 35 heures et guère plus. Le travail assuré au delà des 35 heures relèvera plus de la conscience professionnelle du community manager au delà du bureau, sauf dans certains cas. Les heures supplémentaires ne seront donc pas payées si ce n’est pas clarifié en amont.

C’est pourquoi le salaire du community manager en agence est généralement plus élevé, de par ses missions, l’expérience requise et le nombre d’heures effectuées.

Sachez que le salaire minimum d’un community manager débutant est compris entre 22 et 28 K€. Certains diront même qu’il faut de la chance pour tomber dans le haut du panier. Cependant il faut retenir une chose : La réalité du salaire est ce que l’annonce va vous vendre, la deuxième c’est ce que vous, vous vendrez ! Il faudra donc bien vous vendre pour prétendre à une rémunération au plus juste.

Le salaire moyen et réel du community manager en 2024 devrait être compris entre 24 K€ et 28 K€ les 2 à 3 premières années d’exercice. (débutant)

Les chiffres annoncés sont la réalité du terrain et les annonces qui font foi, pas le fruit d’études qui ne seront pas représentatives d’un échantillon suffisamment large.

 

Quel est la rémunération du community manager en 2024 ?

Aucune évolution de salaire pour le community manager entre 2023 et 2024 selon l’étude Michaël Page 2024. Les CM sont toujours rémunérés sur la même base salariale depuis déjà plusieurs années et sont payés environ 24K€ brut mensuel sur la fourchette basse. Attention ! la rémunération du community manager freelance ne rentre pas dans cette grille, car elle est fonction de missions diverses et variées. De plus le salaire d’un CM freelance ne s’aligne pas sur des études de revenus mais plutôt sur une ou plusieurs expertises et un statut.

La rémunération d’un community manager reste variable selon les structures dans lesquelles il évoluera, selon son expérience, son ancienneté etc. L’indexation des salaires est généralement consultée au travers des études intégrant de nombreux éléments. Cependant elles sont souvent au-dessus de la réalité du marché au niveau des salaires annoncés, même s’il existe tout de même quelques rares exceptions.

Pour savoir combien gagne un community manager, seule la réalité du terrain vous le dira, avec des retours de community managers en poste, sur différentes structures. Il sera donc opportun de pouvoir en interroger au sein de groupes de discussions notamment.

le salaire du community manager

Il s’agit aussi de bien distinguer les différences entre community manager et social media manager. Ce sont 2 métiers qui différent de par leurs missions mais également au niveau du salaire. Le salaire d’un social media manager (voir plus bas) sera tout de même plus intéressant, c’est pourquoi quand les 2 sont mélangés, il n’y a plus aucune valeur référente sur le seul métier de community manager.

Au sein de son étude « salaires 2023 » Michael Page donnait le niveau de salaire du community manager bien au dessus de la réalité, et c’est normal vu que 2 postes bien différents et distincts sont mélangés. C’est donc la même chose en 2024.

Un salaire annuel de 30 à 35.000 Euros brut pour un débutant, sachant qu’on est loin de la réalité du vrai salaire d’un community manager, qui oscille entre 24 et 28 K€. Si on assure la conversion du salaire brut en net, on sera sur un salaire mensuel qui se situe entre 1550€ et 1850€ net ou un salaire net annuel entre 18.600 Euros et 22.200 Euros approximativement.

Le calcul du salaire est fonction des charges sociales et des indemnités éventuelles selon le statut du salarié, à savoir s’il occupe une fonction de cadre, ce qui impliquera généralement un salaire plus élevé. Il faut également calculer un salaire annuel moyen pour ensuite le pondérer au mois, car s’il existe des primes, un 13ème mois ou autre.

2023 :

salaire community manager étude Michael page 2023

2024 :

salaire 2024 Michaël Page

Attention : La première erreur qui saute aux yeux est d’associer le community manager au social media manager, alors que les salaires sont logiquement éloignés l’un de l’autre de par leurs réels rôles. L’un est exécutant, l’autre est stratégique.

Le social media manager n’est pas un community manager !

Le social media manager est un profil stratège avant tout et non un exécutant comme le community manager. Il est donc évident que les écarts de salaire se creusent entre ces 2 fonctions. On peut le constater aisément sur un profil qui aurait de 5 à 15 ans d’expérience !

Jamais un community manager ne gagnera 70 K€/an à l’issue de 10 ou 15 ans d’expérience. De ce fait, l’étude est ici caduque car elle mélange 2 postes aux rémunérations très éloignées.

Notez tout de même que de nombreuses sociétés veulent ranger le social media manager dans la case CM, vous devinerez aisément pourquoi : rémunérer un social media manager en dessous de son vrai niveau de salaire.

 

Le salaire d’un community manager en agence

Voilà sans doute là où le salaire du CM pourra être le plus intéressant dans la majeure partie des cas. Cependant le travail en agence nécessite d’encaisser de la pression, même si c’est un passage intéressant pour le community manager, car c’est là qu’il apprendra à travailler en parfaite autonomie. A noter que c’est plutôt dans le secteur privé que les salaires peuvent être plus intéressants. Il sera important de prendre connaissance de la convention collective en parallèle et de voir aussi ce que peut offrir un secteur d’activité en termes d’avantages.

Travail en équipe, beaux projets, latitude plus importante etc. mais une pression à envisager, qui pour tout ça mérite un bon salaire. Certaines agences peuvent débloquer des primes selon les projets et les clients, mais ça reste rare en dehors d’un travail qui serait à la performance.

Ainsi le salaire du CM peut varier du minimum, c’est-à-dire 24 K€ à plus de 40 K€ selon son ancienneté et son expérience. Ces variations sont fonction des agences et des clients sur lesquels travaillera le community manager. L’agence ne confiera pas un client notoire à un CM débutant, donc l’expérience permettra de définir son salaire dans ce cas.

Salaire du community manager en agence

Si vous souhaitez mieux gagner votre vie en tant que community manager, l’agence sera donc l’une des  structure à viser, mais la contrepartie semble logique au vu des heures et de la pression. C’est pourquoi faites attention à ce que l’inverse ne soit pas avérée ; un salaire bas pour un nombre d’heures élevé et une pression palpable.

 

Combien gagne un community manager en PME, association ou ONG ?

Voici différentes structures qui peuvent être intéressantes à considérer dans votre recherche d’emploi. Les PME sont multiples et les associations comme les ONG sont à envisager, quand on sait que certaines ont des budgets intéressants pour embaucher. On peut également exercer le métier de community manager dans la fonction publique car il peut offrir divers avantages en dehors du revenu de base.

Ce que gagne un community manager en PME

Les PME offre des niveaux de salaire très variables, du fait que l’on aura une mixité de sociétés allant de celles qui connaissent le travail du community manager et son importance, à des structures qui n’en connaissent pas les contours et qui risquent de sous-évaluer le vrai salaire d’un community manager.

Attendez-vous à des rémunération allant du simple au double, mais en partant parfois d’un niveau en dessous des études ; à savoir 24 à 28 K€ pour démarrer, jusqu’à 40 K€ en moyenne. Les salaires élevés seront vrais au sein des structures où le personnel est plus nombreux et/ou dans les entreprises où le rôle du CM est un pivot indispensable pour l’évolution du chiffre d’affaires.

Le travail en PME pour un community manager est médian et il est possible que sa latitude soit amoindrie sur les plus grandes entreprises. Il devra se contenter parfois de relayer des contenus délivrés en amont et pas plus, sauf à mettre en place des veilles social media et tout de même créer de l’engagement de la part de sa communauté.

La rémunération du community manager en association

Les associations peuvent parfois réserver des surprises du fait qu’elles sont subventionnées et/ou reçoivent des dons conséquents. Si l’association est à un but non lucratif, il faut savoir investir et reverser intelligemment en fonction du travail demandé et accompli.

On peut noter aussi les avantages en nature non négligeables que les associations peuvent proposer. Si le salaire minimum d’un community manager est de mise, sachez qu’il peut être élevé dans certains cas et approcher une rémunération allant de 30 à 34 K€ avec des avantages.

Le travail en association est souvent perçu comme tranquille et sans réelle pression, mais le CM y a généralement un rôle important pour développer la visibilité sur Internet.

Le salaire du community manager au sein d’une ONG

Pour ce qui est des ONG, c’est le même principe que l’association, mais certaines créent vraiment la surprise avec des revenus conséquents. Néanmoins, on est loin du travail plus tranquille qu’une association, car les ONG sont plutôt fortes en communication et requiert l’expérience d’un bon community manager.

Il y a près de 9/10 ans, une célèbre ONG proposait déjà un salaire de 35 K€ pour un community manager avec en plus de nombreux avantages en nature. Quand on sait que le salaire du CM démarrait à 24 K€, ça laisse un peu entrevoir la vision de la communication sur les réseaux sociaux qu’avait cette ONG. C’était alors les débuts du métier, rappelons-le !

 

Le salaire des community managers au sein des start-ups

Beaucoup de community managers aiment l’ambiance startup, car elle parait plus cool qu’ailleurs ! C’est bien souvent un leurre, même s’il existe d’excellentes startups où on aurait envie de travailler en tant que CM.

Salaire du community manager en startup

Une startup a des inconvénients auxquels il faut penser avant de postuler et de pouvoir prétendre à une bonne rémunération. Il existe aussi quelques avantages, n’y voyons pas que du négatif !

  • Une santé fragile : Un budget est alloué à un projet et bien souvent la communication n’est pas intégrée. On fait alors appel à un community manager à la recousse pour communiquer et rapidement gagner en visibilité. Mais ça ne se passe pas comme ça et à ce stade, mieux faut voir ailleurs car la fragilité de la startup deviendra une certitude.
  • Levée(s) de fond(s) : C’est ici un avantage et un des points à analyser avant embauche. Quand une startup réussit une levée de fond (conséquente) elle peut se projeter et embaucher des postes clés comme le CM. Il sera donc plus facile de négocier son salaire de community manager à l’issue d’une levée de fond. En règle générale, les startups intègrent bien l’axe communication dans ce cas.
  • Pression ou pas ? : Le revers de la médaille quand il y a une levée de fond par exemple, c’est la recherche de r résultat rapide pour les investisseurs. Sans levée de fond, c’est aussi être dans l’urgence pour se positionner et se faire connaitre auprès de ses cibles. Donc l’éventuelle pression à laquelle faire face doit être palpée lors de l’entretien d’embauche.
  • La cool attitude d’une startup ! : On évoquait beaucoup la cool attitude des startups au début des années 2000 mais c’est surtout un discours inégal au sein des générations X Y Z. Aujourd’hui les jeunes raisonnent et vivent déjà dans cette cool attitude ! l’effet smartphone, les réseaux sociaux, les métiers du web en général etc. plongent les jeunes générations dans des modes de travail et de pensées plus libres.
  • Hiérarchie transversale : Au sein des startup, on a souvent très affaire à des hiérarchies transverses, là où le collaborateur prime sur les N+1, +2, +3 etc. Une hiérarchie en silo peut parfois (souvent) brider le community manager en entreprise au passage. Il y a donc une meilleure reconnaissance de son rôle, plus de latitude et un meilleur épanouissement.

La startup est donc une option à envisager quand on souhaite allier travail reconnu et de la latitude avec un bon salaire.

 

Comment négocier son revenu de community manager ?

Savoir se vendre est primordial et vous devrez endosser le costume du commercial durant vos embauches. Vous devenez le produit à vendre, donc mettez toutes les chances de votre côté et n’ayez surtout pas peur de valoriser vos atouts.

Embaucher un bon community manager

Pensez à vos expériences passées, et au lien à faire avec l’entreprise visée et les missions sur lesquelles vous serez amené à travailler. Une expérience passée en lien direct avec votre futur poste, pourrait vous permettre de mieux négocier votre salaire. Une recherche par secteur et/ou par taille de l’entreprise s’avérera plus intéressante dans ce cas précis.

Pensez également à vos activités extra-professionnelles ; la tenue d’un blog, la rédaction sur des canaux divers, la présence que vous avez travaillé sur les réseaux sociaux, les actions bénévoles menées etc. Vos expériences ont de la valeur et peuvent devenir une source de négociation. De plus elles pourraient vous permettre d’être placé en haut de la pile.

A vous de voir et d’analyser chaque point à mettre en avant, d’autant plus si vous avez peu d’expérience. Il y a toujours un petit plus qui peut faire la différence. A l’inverse, soyez sûr de vous et montrez que vous êtes motivé et prêt à apprendre. Un salaire évoluera au fil des années, donc forgez-vous déjà une belle expérience. Pensez aussi à convertir un salaire brut en net selon le montant des charges retenues, car il faut rapidement évaluer ce qui est la juste rémunération.

A noter que les community managers les mieux payés sont souvent ceux qui visent les grands groupes et les agences dan la majeure partie des cas, même si des exceptions existent.

 

Quel est le salaire du social media manager en comparaison du CM ?

Confondre community manager et social media manager, c’est déjà partir du mauvais pied et l’un sera forcément lésé par rapport à l’autre en terme de salaire. Voyez déjà les différences entre ces 2 métiers (lien dans le premier paragraphe). Le revenu du community manager sera plus bas que celui du social media manager, du fait de son rôle qui n’est pas axé sur la stratégie.

Il faut être stratège et pas seulement sur le papier, mais avec une capacité d’analyse, une connaissance parfaite d’un marché et tout ce qui va avec. Je place un gros bémol sur les formations social media manager qui ne vont pas faire émerger des talents du jour au lendemain !

On ne devient pas stratège en suivant quelques heures de formation, si ce n’est pour assurer le choix d’un réseau social dans les grandes lignes, mais ce n’est pas suffisant.

La rémunération du social media manager vise ses compétences stratégiques

Un social media manager a de vraies compétences stratégiques, et sait analyser un marché en développant des axes autour. Il a un esprit d’analyse et de synthèse et il est assez réactif sur les premiers éléments qui doivent composer une stratégie. Il aime les chiffres, a une vraie vision métier et il sait tirer profit des études tout en étant force de proposition sur des idées novatrices.

Il ne faut pas voir que la surface, mais plutôt le fond sur ce métier. C’est à ce titre qu’un social media manager peut prétendre à des niveaux de salaire qui sont 2 à 3 fois plus élevé que celui d’un community manager. De plus il fait état d’une expérience solide en management car il peut être amené à piloter une équipe de CM.

Le salaire variera de 38 à plus de 70K€ sur des postes à responsabilités. Au delà il peut être amené à évoluer vers un poste de responsable du digital.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Bouton retour en haut de la page
Index