Blogging

Comment vivre de son blog ? : La vérité sur les blogueurs qui gagnent de l’argent

Comment les blogueurs gagnent leur vie avec leur blog comme outil de travail ? Découvrez la vérité sur les blogueurs qui ne sont pas des millionnaires, mais qui vivent confortablement de leur blog :

Gagner de l’argent avec un blog est sans doute le rêve de nombreuses personnes, mais hélas beaucoup vont vers les solutions faciles ou perdent courage en cours de route ! Pour bloguer  efficacement, il faut s’inscrire dans la durée.

Comment vivre de son blog ou comment gagner de l’argent avec son blog, pour subvenir à ces besoins ?

C’est possible et on vous l’explique avec les principaux leviers existants (hors marketing d’influence). Il y a de la place pour tout le monde dans la blogosphère !

____________

N’avez-vous jamais lu des slogans comme

« créez votre blog en 5 minutes et gagnez vos premiers 30000 euros dés le premier mois » 

 

On y parle d’indépendance financière, de voyager d’un bout à l’autre bout du monde, de rouler en Ferrari, d’arpenter les plus beaux hôtels de la planète etc… et tout ça en vendant des formations dans la majeure partie des cas ! Certains prônent également la richesse facile avec des sites de dropshipping.

Si vous pensez que c’est trop beau pour être vrai, vous êtes dans le mille. Il y a un réel travail à fournir pour gagner sa vie avec un blog et la bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas réservé à une élite comme on aimerait parfois le faire croire.

Définissons 2 choses avant tout :

  • Gagner sa vie avec un blog, qu’est-ce que cela signifie ?
  • Qu’est-ce qu’un blogueur ou une blogueur professionnel(le) ?

 

Qu’est-ce que signifie gagner sa vie avec un blog ?

Gagner sa vie avec un blog ne veut pas dire être millionnaire et faire la une des médias en y étalant sa vie, et ça ne veut pas dire non plus que vous allez devenir influenceur. Même si dans ce dernier cas, ça peut arriver à l’issue d’un travail bien fait et avec un bon positionnement. Rien n’est impossible, à condition d’y mettre l’énergie nécessaire et de dépasser une (longue) phase d’attente de résultats.

Blogueur influenceur pour les marques

Gagner de l’argent avec son blog c’est déjà subvenir à ses besoins et pouvoir couvrir bien entendu, toutes ses dépenses par cette seule activité. En clair, vous devenez blogueur professionnel et c’est ce que l’on va expliquer ci-dessous, car 2 notions se dégagent du blogueur pro.

 

Qu’est-ce qu’un blogueur pro ou une blogueuse professionnelle ?

Un blogueur professionnel ou une blogueuse professionnelle (activité largement représentée par les femmes)  peut s’entendre de 2 manières et l’une n’induit pas forcément l’autre.

1. Blogueur pro comme activité principale : vivre de son blog !

Dans ce cas de figure le blogueur est professionnel d’un point de vue métier. Il s’agit ici de son activité principale lui permettant de vivre et au travers de laquelle il est responsable d’une structure. Il est donc indépendant avec son blog professionnel comme outil de travail, et possède un statut rattaché comme la micro-entreprise. Peu importe le sujet du blog dés lors qu’il en tire des revenus qu’il facture à ses clients.

 

Il n’y a pas de grille de salaire pour ce métier, car il dépend des prestations vendues au travers du blog. On peut y vendre des services et parfois des produits. Le blogueur professionnel est cependant différent du e-commerçant, qui lui vivra de la vente de produits/services depuis un site e-commerce. Il est davantage vendeur que blogueur.

Le blogueur professionnel est plutôt actif dans la rédaction et la création de contenu à destination d’une ou plusieurs audiences constituées au fil des mois et années. Il tire donc des revenus d’un travail différent d’un e-commerçant ou d’une entreprise possédant un blog pour diffuser du contenu.

 

2. Blogueur professionnel en terme de qualité de travail : être pro !

Souvent on associe au terme professionnel une qualité de travail, sans pour autant que la personne vive de son activité. Le blogueur est jugé professionnel par la pertinence et la qualité de son travail. Un blogueur peut ainsi être professionnel dans son approche rédactionnel, la tenue de son blog et tous les leviers liés à la communication, qu’il déploiera pour tirer profit de son outil.

Blogueur professionnel en terme de qualité de travail  

Il fournit un travail professionnel mais il ne vit pas pour autant de son activité de blogueur. Le blogging peut cependant être une source de revenu complémentaire, pour amortir des frais d’hébergement, des noms de domaine etc… Cette activité de blogueur peut alors être secondaire, mais également être une période de transition avant de se professionnaliser.

 

Les blogueurs « professionnels » qui vendent du rêve !

En introduction je parlais de formations vendues par certains (blogueurs) qui sont plus qualifiés d’escrocs ou de charlatans, par des internautes qui ont été victime de leur business. Bien qu’un blogueur peut tout-à-fait vendre son savoir-faire au travers de formation, il ne s’agit pas de récolter ici des conseils à droite à gauche et d’en tirer une formation, avec le message qui vise à faire de vous un millionnaire.

Là il est clairement visible que le message de certains blogueurs est trompeur, et une fois la dépense effectuée aucun résultat ne se fait sentir. Les arguments qui suivent vont bon train, car il est facile de dire à une personne qu’elle n’a pas bien mis en pratique les conseils, une fois l’achat effectué.

Les blogueurs "professionnels" qui vendent du rêve

 

L’argent que gagne ces blogueurs, c’est issue de la vente de vent en comité organisé, car ils se connaissent tous et s’offrent des commentaires positifs à loisir entre eux. Ils vous demandent en quelque sorte de faire comme eux pour alléger de plusieurs centaines d’euros des internautes, qui fondent l’espoir (un peu trop rapidement) de devenir riche.

Un copywriting bien rodé, des sites internet construit à la va-vite et vide de contenu avec des services douteux. On pourrait mettre à leur côté les dropshippers d’AliBaba, qui consiste à faire pour eux, de 500 à 1000% de marge sur des produits achetés sur le fameux site chinois.

Vous l’aurez compris ! Ce n’est pas le business dont je parle mais celui cité existe hélas et fait beaucoup de tort au blogging. Je ne vous recommande pas cette voie !

 

Comment vivre de son blog ?

Cette question est souvent soulevée quand il s’agit de comprendre comment vivre de son blog en tant qu’activité principale alors que le blogueur ne produit (que) du contenu. En clair s’il ne s’agit pas de vendre des produits qui sont visibles sur son site, donc comment peut-il vivre de son activité ?

La notion de service est donc prioritaire pour le blogueur souhaitant vivre de son blog, car c’est au travers de la vente de divers services qu’il vivra de son activité.

Comment un vrai blogueur peut vivre de son activité ?

Voyons les différentes étapes pour monétiser un blog et ensuite les services que vendent les blogueurs sous toutes leurs coutures. Sachez que même la publicité diffusée sur un site est un service, lorsqu’on l’associe à son audience.

 

1. Le travail à fournir pour monétiser son blog

Voyons si vous avez une petite idée du travail à fournir pour monétiser votre blog. La première chose à connaitre et à accepter dans le blogging est la vertu associée à la patience ! On ne récolte pas les fruits de son travail du jour au lendemain.

La première étape, en dehors de la création du blog, du choix de son nom de domaine, de l’hébergeur etc… est la rédaction. Produire du contenu est l’activité principal du blogueur, mais on peut le varier sous tous ses angles. Pour se rendre visible, le blogueur doit créer du contenu et le faire régulièrement et intelligemment. Avant tout on pense moteur de recherche et plus précisément Google. On doit se poser les bonnes questions autour du référencement naturel et de la rédaction web qui en découle.

 

2. Le référencement web pour faire évoluer son blog et son audience

Le référencement est un passage obligatoire pour élargir son audience organique et s’assurer des positions sur le moteur de recherche Google. Si un blogueur n’est pas un rédacteur web ni un référenceur, c’est une discipline qu’il devra apprendre pour gagner en autorité et en influence. Il faudra connaitre les fondamentaux du SEO et comprendre les différentes sources de trafic web pour mieux les travailler. 

A l’inverse il est possible de rédiger à une fréquence élevée et de s’appuyer sur les réseaux sociaux. Mais ces derniers n’amélioreront pas directement son référencement. Aussi la rédaction à une cadence élevée nécessite une équipe, car seul ce n’est pas possible de s’inscrire dans la durée. Rien ne dit non plus que les réseaux sociaux ne limiteront pas la visibilité des contenus comme Facebook l’a pratiqué au fi des années.

Le référencement naturel pour faire évoluer son blog et son audience

Google a encore une certaine logique et des règles que l’on peut appliquer pour aller cherche des positions. Il faudra donc s’armer de bons outils.

Dés lors que vous obtenez des positions grâce à l’évolution de votre trafic organique, vous devenez davantage visible. Vous serez alors sujet à d’éventuels partenariats comme la rédaction d’articles sponsorisés que l’on verra plus bas. Peu à peu vous évoluerez vers un nombre de visiteurs uniques intéressants et vous pourrez plus facilement monétiser votre blog selon les leviers que nous verrons plus bas. Il est évident pour parfaire son optimisation que le blogueur aura un blog WordPress (pas hébergé sur wordpress.com mais créé depuis un serveur mutualisé ou dédié) 

 

3. Monétiser son blog avec de la publicité 

La publicité est sans doute le premier levier vers lequel les blogueurs se dirigent, pour gagner leur premiers euros. Si au départ on peut vraiment parler de quelques euros, ils peuvent à terme devenir des centaines d’euros. Pour gagner de l’argent avec la publicité, la première chose à faire est de passer par la plateforme Google Adsense, afin d’annoncer pour des marques, des éditeurs etc…

Attention tout de même car il est fortement recommandé d’avoir une une audience minimum et une thématique qui ne vas pas à l’encontre des règles Google. Après vous pouvez regarder du côté des régies publicitaires qui ont des partenariats plus large comme The Moneytizer.

Sachez que les régies sont des intermédiaires et qu’il est tout-à-fait possible de proposer directement à des marques ou des entreprises quelconques, de la vente d’encarts sur votre blog. Quand vous aurez un nombre de visiteurs uniques importants et de bons indicateurs, vous pourrez proposer ce service.

N’espérez pas vous dégager un salaire uniquement sur la publicité (via des régies) car il faut avoir une audience élevée. Il faut aussi considérer que trop de pubs affichées sur votre blog peut entacher sa navigation.

 

4. Gagner un peu d’argent avec l’affiliation que vous ferez sur votre blog

L’affiliation reste une forme de publicité, que vous négociez directement avec des acteurs uniques en général. Vous pouvez avoir des partenariats directement avec des marques, des éditeurs etc.. ou via des plateformes d’affiliation. Le principe est simple, vous mettez en avant le produit/service d’une marque sur votre blog, et à chaque clic générant une vente, vous touchez un pourcentage.

Cependant vivre de son blog grâce à l’affiliation n’est pas évident, même si certains y parviennent. Le blog devient rapidement très commercial au dépend du contenu délivré.

Gagner un peu d'argent avec l'affiliation

Les marques ou les partenaires mettent généralement à disposition des ressources pour les blogueurs comme des bannières, des encarts etc… le tout associé à un code affilié unique. Pour gérer tout ça il existe des plugins WordPress efficaces afin de tracer les clics générés grâce à vos annonces.

Attention néanmoins car l’affiliation doit être en rapport direct avec votre thématique pour maximiser vos chances de générer des ventes. De plus sur un blog il n’existe pas des emplacement en grand nombre. L’affiliation ne vous garantira pas un revenu stable mais bien travaillée, elle peut dans certains cas assurer un bon revenu complémentaire. Faites le rapport de gains possibles entre affiliation et publicité si besoin.

 

5. Les partenariats monétisés sur votre blog avec les marques 

Les partenariats avec les marques et les articles sponsorisés, sont les leviers avec lesquels les blogueurs gagnent vraiment de l’argent. A ce stade il est nécessaire d’avoir un minimum d’autorité et d’être référent dans son domaine d’activité. Bien évidemment c’est ici l’objectif à atteindre à la suite d’un travail qui doit s’inscrire dans la durée.

L’expertise et l’influence sur sa thématique ne se gagneront pas du jour au lendemain. Quant à la question devinée : en combien de temps ? Tout dépend de votre thématique, des sujets abordés et de leur pertinence, et de votre fréquence de rédaction. Ces 3 critères sont importants, sans oublier le référencement naturel à travailler par dessus.

On peut donc ici vivre de son blog seulement avec ces leviers. Un blogueur soignera particulièrement ses positions pour aller chercher des partenariats et avancer des bons métriques.

Les partenariats monétisés sur votre blog avec les marques 

Nous n’évoquerons pas le travail en amont avec la ligne éditoriale à établir, car elle a son importance pour bien se positionner. En outre n’espérez pas un bon positionnement avec un blog Lifestyle qui regroupe une multitude de domaines/catégories. Aux yeux de Google il est est préférable d’être positionné sur un domaine assez précis, que sur un sujet large que j’appellerai fourre-tout ! Pour mieux comprendre ce principe on peut voir du côté de la structure d’un blog en silos et apprendre le cocon sémantique.

Les partenariats avec les marques peuvent être multiples et il s’agit en général de contenus sponsorisés. Les contenus sponsorisés sont généralement payants. Les tarifs sont par ailleurs fixés selon de nombreux critères qui différeront d’un partenaire à l’autre.

Les critères à considérer pour monétiser son blog avec les partenariats sponsorisés

Ces critères valent pour les partenariats sponsorisés et pour les articles sponsorisés (plus représentatif pour le blogueur) que nous verrons plus bas.

  • Votre nombre de visiteurs uniques : Il définie la taille de votre audience comme le nombre d’abonnés pour un réseau social. Petite remarque néanmoins : L’audience d’un blog évolue et change tous les mois, d’autant plus quand on travaille le trafic organique. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un internaute arrive sur votre site via un besoin, une requête. Une fois la réponse à sa requête obtenue, il n’a pas nécessairement besoin de revenir sur votre site.
  • Votre CF et TF : Citation Flow et Trust Flow sont 2 indicateurs fournis par Majestic SEO, un outil SEO. Il indique le niveau d’autorité et de confiance d’un site/blog. C’est sur la quantité de backlincks reçus de la part de différents sites et sur leur niveau d’autorité également, que ces scores sont attribués.
  • Votre DA : DA pour Domaine Autorithy, qui est un indicateur supplémentaire délivré par l’outil MOZ, faisant état d’une somme pondérée d’indicateurs. Plus le score est élevé, plus le site à de l’autorité pour Google. Vous le calculer ici : DA : Moz Domain Analysis
  • Votre trafic organique : Certains partenaires intéressés par votre blog, feront des recherches via Google en simulant des requêtes sur des mots-clés liés à leur activité. C’est ici qu’ils trouveront votre blog en découvrant vos positions sur ces mots-clés. Ces positions sur Google susciteront de l’intérêt pour y glisser des liens par exemple. Vous devrez donc être bon en SEO. Nous le verrons ci-dessous en ce qui concerne le netlinking.
  • Votre audience : L’audience de votre blog doit être qualifiée pour intéresser les partenaires. Elle doit correspondre à leur cible pour leur permettre de l’atteindre via votre canal.
  • Votre fréquence de rédaction : La fréquence de rédaction peut avoir une incidence car elle montre votre activité et se reflète sur votre trafic. Cependant elle a aussi un autre intérêt ! Il s’agit de ne pas cannibaliser l’audience d’un contenu sponsorisé, par un autre contenu publié le même jour et qui serait plus tendance. A ce titre, un à deux contenus par jour semble être le bon compromis.
  • Votre nombre d’abonnés à votre newsletter : Les abonnés à votre newsletter devront être nombreux pour manifester un réel intérêt. Plusieurs dizaines de milliers si on considère les taux d’ouverture et de clics qui diminuent proportionnellement.
  • Votre présence social media : Avoir des comptes sur les réseaux sociaux sera également intéressant pour proposer des offres complètes, comme la rédaction d’un contenu et son partage sur les réseaux sociaux. Ca permet de créer une offre globale et plus attractive.

On peut également souligner les principaux indicateurs Google Analytics comme le taux de rebond, le nombre de pages visitées, le nombre de sessions par utilisateur etc…

Les principaux indicateurs Google Analytics pour son blog

Ainsi les partenaires souhaiteront peut-être obtenir une ou plusieurs de ces informations pour confirmer un partenariat.

Les partenariats 

  • Créer des vidéos autour de produits/services et les insérer au sein d’articles et/ou sur une chaine YouTube couplée au blog.
  • Relayer des campagnes de communication pour des marques sur son blog et sur ses réseaux sociaux.
  • Participer à des opérations liées à l’évènementiel. Animer des ateliers, des webinaires etc…
  • Partager des contenus sur vos réseaux sociaux si vous avez une communauté conséquente et représentative sur votre domaine.
  • Diffuser du contenu via votre newsletter (attention aux pertes d’abonnés engendrées si mauvais ciblage ou si l’opération est trop commerciale).
  • Mettre en avant des encarts promotionnels sur votre blog pour des marques : Lancement produit/service, formulaire et call-to-action pour générer des leads etc…

On peut en trouver d’autres mais ce sont ici les principaux.

 

6. Vivre de son blog grâce aux articles sponsorisés : c’est possible !

Les articles sponsorisés sont certainement l’un des leviers les plus rémunérateurs pour les blogueurs. Beaucoup gagnent de l’argent grâce à eux et aux nombreux partenaires qu’ils ont pour travailler sur ce levier. 

Dans la mesure où le blogueur rédige, c’est là où il aura fort à faire pour parvenir à monétiser son audience efficacement.

Vivre de son blog grâce aux articles sponsorisés : c'est possible !

Les articles sponsorisés : Véritable source de revenu intéressante pour les blogeurs

Les articles sponsorisés représentent un vrai travail au même titre que les vidéos par ailleurs. Je parle ici de temps à consacrer à la rédaction comprenant les recherches, l’optimisation SEO, la mise en page et les partages à programmer. On peut y passer facilement une journée ou plus, ce qui demande d’établir un tarif au plus juste entre les critères relatifs à l’autorité de votre blog et le temps passé à rédiger l’article.

Les tarifs peuvent varier de 100 à 1500€ par article et beaucoup plus selon l’autorité des blogs. A forte autorité on parle de média pour la plupart d’entre eux. 

Le principe est simple ! Pour gagner de l’argent grâce à son blog et aux articles sponsorisés il faudra travailler au mieux sa propre visibilité et donc son référencement. Il existe 2 moyens par lesquels on est amené à produire des contenus sponsorisés :

Travailler avec des agences ou des plateformes en ligne 

Les articles sponsorisés se travaillent beaucoup avec des plateformes de netlinking en ligne (voir point suivant). Selon votre autorité, votre thématique et d’un ensemble de métriques, vous réussirez à bien vivre de votre blog grâce aux articles sponsorisés. C’est un des leviers les plus rémunérateurs, au terme d’un bon travail autour du contenu et du référencement.

Il arrive régulièrement que des agences contactent des blogueurs en direct pour des articles sponsorisés également. L’intérêt c’est qu’une agence possède généralement un portefeuille de clients important, ce qui induit des partenariats récurrents. Attention cependant aux tarifs car les agences tirent souvent les prix vers le bas, d’autant plus si elles sont anglophones. Elles proposent souvent des liens, donc du netlinking.

Travailler en direct avec les entreprises

Les entreprises peuvent également vous proposer des articles sponsorisés pour votre blog en direct, ce qui évite les plateformes comme intermédiaires. Vous pouvez ainsi mieux négocier vos tarifs et vous créer une base de contacts. Les partenariats peuvent parfois être renouvelés d’une année sur l’autre.

En travaillant votre SEO d’un point de vue organique, il est courant que les entreprises viennent vous contacter si vous avez de bonnes positions sur les moteurs de recherche et à plus forte raison si vous êtes premier sur Google sur une requête recherchée.

 

7. Le netlinking : Une source de revenu récurrente pour votre blog

Le netlinking est une discipline qui vous permettra de générer pas mal de revenu, mais attention à bien suivre quelques règles. Dans le cas du netlinking vous êtes bien entendu l’éditeur (le propriétaire du blog) et aurez comme clients des plateformes de netlinking ou des responsables SEO au sein d’agences voir être en direct avec des marques ou des entreprises. Les clients finaux seront les annonceurs.

Le netlinking via les plateformes et les agences

Le principe consiste à placer des liens au sein de contenu que vous redirigerez, ou que votre client redirigera pour vous. Ces liens seront bien sûr en rapport de votre thématique selon vos souhaits indiqués. Le netlinking est une activité qui délivre de l’autorité aux sites mis en avant, au travers de vos contenus. Ils deviendront des backlinks pour ces sites. Selon les plateformes, agences et structures ces tarifs peuvent varier ici aussi de 100€ à plusieurs centaines d’euros. Tout dépend du souhait de votre client.

Le netlinking doit être propre, et être réalisé sur un site dynamique qui produit du contenu pertinent de manière récurrente. Il ne s’agit pas d’être une pépinière à liens où il est possible que l’on n’y reconnaisse plus votre style ou votre expertise.

Inscrivez-vous sur ces principales plateformes le moment venu (vous pourrez en trouver d’autres) :

Ces plateformes représentent un énorme vivier de blogs sur lesquels de nombreux professionnels souhaitent placer un ou plusieurs liens pour leur donner de la visibilité et être mieux positionner sur les moteurs de recherche. Les blogueurs monétisent beaucoup leur blogs grâce au netlinking.

 

8. Vendre son savoir-faire sur son blog

Vendre son savoir-faire en tant que blogueur, consiste généralement à mettre en avant des ressources comme les formations (pas des formations pour devenir riche) des ebooks ou encore des contenus premium avec une vraie valeur ajoutée. 

Les formations portent généralement sur l’expertise mise en avant et dans le digital on trouve souvent des cursus en ligne sur les Facebook Ads, le community management, le copywriting, le marketing d’influence etc.. Vous pouvez apercevoir ces formations sur la sidebar à gauche (les encarts présentant Danilo Duchesnes).

Monétiser son blog : Vendre son savoir-faire sur son blog

Les formations à mettre en vente depuis son blog nécessite une bonne connaissance sur la mise en place des fichiers vidéos, des protections etc… Vous avez également des plugins ou des thèmes WordPress dédiés à cette utilisation. La tarification peut alors être très variable et il vaut mieux être déjà reconnu dans son domaine pour en vendre. Un bon sujet, une bonne promotion et de bons outils pour gérer le tout peuvent faire la différence.

 

9. Vendre des contenus premium depuis son blog

La vente de contenu premium fait partie du savoir-faire du blogueur, mais il peut être utile de mieux expliquer ce qui est attendu spécifiquement sur ce levier. Vendre des contenus premium depuis son blog doit déjà se faire après une reconnaissance de son expertise dans son domaine. Monétiser son blog avec du contenu premium peut se faire via des clients professionnels et sur des domaines bien spécifiques comme le SEO, la stratégie ou encore sur des problématiques de visibilité.

Le contenu premium a pour vocation de donner des pistes de réflexion pertinentes, des outils opérationnels et des cas concrets qui peuvent être dupliqués par des entreprises. Plus qu’une formation globale sur un vaste sujet, il est question ici de répondre à un point précis au travers de contenu. 

Le but du blogueur est alors de rechercher les problématiques majeures de certaines entreprises et d’y travailler comme en mode consulting. En optant pour cas concrets et suffisamment rencontrés par les entreprises, il s’agira de communiquer dessus en offrant une partie des conseils et en cherchant à ce que les entreprises s’identifient à ces contenus (cas concrets). Tout l’art du travail à effectuer consiste à positionner du contenu sur les sujets abordés et de fonctionner avec une stratégie inbound marketing pour attirer les clients à soi (vers son site).

 

En conclusion

Le sujet était sans doute un peu long, avec une longue introduction sur le blogueur professionnel et son activité qui lui permet d’en vivre ou d’arrondir ses fins de mois. Monétiser son blog n’est pas un rêve difficile à atteindre pour une personne qui sait s’investir et aller au bout d’un projet.

Vous avez ici la vérité sur comment les blogueurs gagnent de l’argent et s’ils ne sont pas millionnaires, ils sont néanmoins heureux et se font plaisir en faisant ce qu’ils aiment… et j’ai la chance de faire partie de ceux-là.

La phase de démarrage et de lancement d’un blog est toujours très longue et c’est là où il faut savoir se dépasser et surtout se fixer des objectifs clairs et précis. Bien s’entourer et pouvoir s’appuyer sur des connaissances, sur des blogueurs qui sont aussi passés par là, vous aidera sans aucun doute.

Ne regardez pas à la montagne que ça pourrait représenter ! Voyez ce qu’il y a derrière : l’indépendance, ne plus travailler pour un patron et se faire plaisir, pouvoir gérer son temps et surtout faire ce que vous aimez. De plus vous n’êtes pas plafonné par un revenu qui n’évoluera peu ou jamais. Ici c’est vous qui fixez les règles, les tarifs… au fur et à mesure de votre progression.

A vous de devenir blogueur (professionnel) et de monétiser votre blog et votre audience. Vivre de son blog est un projet atteignable pour celui qui est passionné et qui va au bout des choses.

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page