Linkedin - Articles

Comprendre Linkedin et augmenter facilement votre Social Selling Index SSI

Connaissez-vous le Social Selling Index (SSI) de LinkedIn ? - Découvrez à quoi il sert et comment l'augmenter pour tirer pleinement profit du réseau social professionnel dans votre stratégie digitale :

 

On vous a dit et répété (moi le premier !) qu’il faut poster régulièrement sur LinkedIn. Bon élève, c’est justement ce que vous avez mis en place depuis plusieurs semaines.

Or, les résultats se font attendre et vous commencer à désespérer de votre présence et de votre visibilité sur cette plateforme. Les demandes d’échanges en message privé se comptent sur les doigts d’une main et ceux ayant abouti à une collaboration ou à un recrutement équivalent à zéro.

Sachez tout d’abord que Rome ne s’est pas construite en un jour. Il faut donc faire preuve de patience et de persévérance. Mais peut-être que tout simplement, votre manière d’utiliser LinkedIn n’est pas en adéquation avec vos objectifs. Votre contenu ne touche peut-être pas sa cible. Du moins, celle que vous avez identifiée.

Mais comment le savoir ? L’une des pistes est d’aller faire un tour du côté du Social Selling Index (SSI). Un indicateur de performance mis à votre disposition par LinkedIn.

Il mesure les actions que vous menez. et peut vous faire progresser sur la façon d’appréhender la plateforme. C’est justement ce que nous allons voir dans cet article.

Nous verrons, aussi, comment améliorer rapidement votre Social Selling Index. Si vous appliquez ces quelques conseils, vous devriez pouvoir constater une différence significative en très peu de temps.

Mais avant cela, si vous n’avez jamais entendu parler du SSI, voici ce que vous devez savoir.

 

Définition du Social Selling Index (SSI)

Comme évoqué, plus haut, le Social Selling Index est un indicateur de performance proposé par LinkedIn.

Il existe depuis 2015 et attribue à chaque utilisateur de la plateforme, une note sur 100. L’idée étant de mesurer l’impact de vos actions et vos probabilités de déclencher des opportunités professionnelles. En quelque sorte, il mesure votre stratégie d’utilisation du réseau social et permet de se démarquer sur LinkedIn.

4 catégories entrent en jeu dans la note de votre SSI :

  • comment vous construisez votre marque professionnelle.
  • la stratégie mise en place pour trouver les bonnes personnes.
  • De quelle manière vous échangez vos informations.
  • Et comment vous établissez des relations.

Nous verrons, un peu plus bas, à quoi tout cela correspond.

Où calculer son SSI ?

Pour pouvoir obtenir votre score SSI, même si cela paraît logique, il faut avoir un profil LinkedIn. Avant d’aller plus loin et pour bien comprendre ce qui va suivre, je vous invite à vous prêter au jeu (dans un autre onglet !). Voici le lien pour calculer votre propre SSI.

Alors ? Si ce dernier est inférieur à 70 (comme celui ci-dessous par exemple), il vous faudra sans doute lire la suite de cet article pour pouvoir vous améliorer.

Social Selling Index LinkedIn

 

 

Comment est calculé le SSI LinkedIn ?

Comme je le précisais, il repose sur 4 piliers, 4 facteurs clé : construire votre marque professionnelle, trouver les bonnes personnes, échanger des informations et établir des relations. Chaque pilier compte pour 25 points. Détaillons-les pour mieux les comprendre.

1. Construire votre marque professionnelle

Il est important de travailler votre e-réputation. LinkedIn prend en compte, pour calculer votre score, l’impact et la portée de vos publications.

Pour cela, il analyse le nombre d’interactions que vous avez sur les publications LinkedIn (likes, commentaires, partages), mais aussi sur les articles externes que vous publiez via LinkedIn Pulse.

Le réseau social professionnel tient également compte de votre niveau d’activité : si vous intervenez souvent sur LinkedIn, si vous échangez avec d’autres internautes etc…

2. Trouver les bonnes personnes

Pour LinkedIn, il est important que vous soyez visible par les bonnes personnes. C’est-à-dire celles qui vont correspondre à votre cible professionnelle ou à vos recherches. Le réseau social professionnel calcule donc votre SSI en fonction de la qualité et de la pertinence des contacts que vous avez dans votre réseau.

Plus vos contacts sont qualifiés (professionnels confirmés dans leur domaine), plus votre score sera élevé.

3. Échanger des informations

Le but est que vous soyez actif sur LinkedIn, mais pas seulement. Il faut que vos échanges aient un sens, qu’ils apportent une plus-value à votre réseau.

Pour cela, LinkedIn analyse le nombre de discussions auxquelles vous prenez part et leur qualité (pertinence des sujets abordés).

4. Établir des relations

Le dernier pilier du SSI LinkedIn concerne les relations que vous avez établies. LinkedIn analyse, ici encore, la qualité de vos contacts.

 

Mais il tient aussi compte de l’étendue de votre réseau : plus vous avez de contacts sur LinkedIn (abonnés, abonnements), plus votre score sera élevé.

À noter que LinkedIn privilégie les interactions entre professionnels confirmés (cadres supérieurs, dirigeants d’entreprises…).

Autres indicateurs

À regarder également, sur le tableau de bord du “Social Selling Index » la partie “professionnels de votre secteur” et “personne appartenant à votre secteur”. Le premier vous indique la note moyenne des profils appartenant à votre secteur d’activité. Et le second, la note moyenne du SSi de vos abonnés. Une manière de se situer par rapport aux autres en quelque sorte.

Maintenant que vous avez pris connaissance du SSI. Passons de la théorie à la pratique et découvrons comment l’améliorer.

 

Comment augmenter facilement son SSI LinkedIn ?

Avant tout, il s’agit de définir ce qu’est un bon score et ensuite de chercher à l’améliorer en fonction du résultat obtenu.

Qu’est-ce qu’un bon score SSI ?

Pour avoir un bon score SSI LinkedIn, il faut viser au moins 70. Mais attention, ce n’est pas parce que vous avez une bonne note que vous allez automatiquement et de façon magique, développer votre business !

Je rappelle qu’il s’agit de l’un des indicateurs, à prendre en compte pour évaluer l’impact de votre stratégie digitale sur LinkedIn. Mais ce n’est pas le seul, donc ne vous mettez pas la pression.

Comment améliorer simplement son score SSI ?

Pour améliorer votre SSI LinkedIn, il faudra vous appuyer sur ces 4 leviers :

1. Être actif sur le réseau social professionnel :

On ne ne le dira jamais assez, pas de contenu, pas de vu. Pas de vu, pas de connexion possible. Si vous ne savez pas quoi poster sur LinkedIn, je vous propose la lecture de cet article : 7 types de contenus à publier sur LinkedIn. Il vous donnera quelques sujets de réflexion. Quelques formats à utiliser.

2. Publier régulièrement des contenus de qualité :

Publier oui, mais travailler une véritable stratégie de contenu, c’est beaucoup mieux. Penser “valeur ajoutée”. Concentrez-vous sur le cœur de votre cible, ses problématiques et les sujets qui peuvent l’intéresser.

3. Échanger avec les bonnes personnes :

Sur LinkedIn, le but n’est pas de battre le record du nombre d’abonnés, cela n’a aucun sens. Mieux vaut une communauté de 1000 personnes qui interagit avec vous, plutôt que 50 000 qui ne sont pas dans votre secteur d’activité. Visez la qualité plus que la quantité.

4. Établir des relations professionnelles solides :

C’est la continuité du paragraphe précédent. Établissez un réseau de profils gravitant autour de votre thématique. Lancez quotidiennement des invitations. N’abusez pas de la fonctionnalité, 2 à 3 par jour est suffisant et n’oubliez pas de remercier les personnes qui ont accepté. Et de temps en temps, envoyez de vos nouvelles en message privé.

 

Travailler son SSI, pourquoi c’est utile ?

En conclusion, le Social Selling Index est un outil intéressant pour vous accompagner dans votre stratégie de contenu sur LinkedIn. Il permet de se fixer des objectifs, de se comparer à son marché et d’être plus régulier dans ses publications. Il mesure, aussi l’impact et la portée de votre stratégie digitale.

Prenez-le, aussi, comme un outil plus ludique, comme un challenge à relever. Atteindre la note de 70 ou 80 par exemple, peut être une source de motivation supplémentaire. Il nous arrive à tous (oui à moi aussi !), de ne pas avoir envie de publier. Par lassitude, par manque d’envie. Ainsi se fixer des objectifs et des buts aident à avancer.

Donc il est intéressant d’y jeter un œil de temps en temps. Mais attention, cet outil ne fait pas tout ! Il est important de le considérer comme un complément à d’autres indicateurs (taux d’ouverture, de clic, nombre de leads etc…).

Et vous, quel est votre score ?

4.7/5 - (4 votes)

Julien Pibourret

Explorateur Linkedin, la méthode UCI pour développer votre marque personnelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page