Flash Actualités

Le réseau social MeWe : Que vaut-il ?

L'arrivée d'un nouveau réseau social est toujours un moyen de tester et de voir ce qui se fait outre-Atlantique. Partons à la découverte de MeWe qui se fait connaitre en France après près de 5 ans d'existence.

En France, de plus en plus d'utilisateurs quittent le réseau social Facebook. Principalement lassés par sa politique de modération jugée « trop » stricte, ils se tournent ainsi vers des plateformes moins connues du grand public comme le réseau social MeWe.

En mettant de côté les polémiques sur les types d’internautes se trouvant sur cette plateforme, le but de cette news est d'en proposer une description technique. MeWe est un réseau social qui est apparu depuis déjà 5 ans, aux alentours de 2016.

Que vaut-il et est-ce que les marques sont présentent dessus ? Une nouvelle plateforme qui s'ouvre au community manager !

 

MeWe possède des chiffres plutôt honorables !

MeWe n'est certes pas un poids lourd du social media, mais il n'est pas en reste non plus et loin de là. Avec plus de 5 millions de téléchargements sur Android et près de 150K avis pour une note moyenne de 4.3/5, c'est même plutôt honorable. La même note sur iOs mais portant sur 1600 avis seulement. L'application iOS est soit arrivée plus tard ou elle recense moins d'utilisateurs.

 

MeWe,Réseau Social

On peut noter que le réseau social propose 19 langues dont le français. Un désir de sans doute s'étendre partout dans le monde. Reste à voir s'il en a les moyens. Par contre, et hormis les thèmes évoqués plus bas, l'application propose des achats intégrés (in-app), débouchant vers d'autres fonctionnalités :

  • Premium Promotion : 5,49 €
  • MeWe Premium: 5,49 €
  • Voice & Video Calling : 1,99 €
  • Hearts Pack : 2,29 €
  • Secret Chat : 0,99 €
  • Page : 1,99 €
  • Dark Theme : 2,29 €
  • Cloud Storage (50GB) : 4,49 €
  • Secret Chat : 6,49 €
  • Tier 1 Donation : 5,49 €

Si le payant peut rebuter les utilisateurs des réseaux sociaux, on verra que le message de MeWe est clair : Pas d'annonces publicitaires ! L'application (téléchargeable ci-dessous) est disponible sur iPhone et sur Android. Le réseau social est également accessible depuis le site web : MeWe

Il existe également une version MeWe pro et une application caméra que vous découvrirez depuis la page de l'éditeur sur mobile.

MeWe iOS MeWe Google Play

 

La proposition de valeur de MeWe :

Pas d'annonces publicitaires, pas de logiciels espions, pas de conneries.

Et en plus, la meilleure application de messagerie texte et de clavardage pour veiller sur la confidentialité de vos données.

 

MeWe : Une prise en main assez facile !

Pour commencer, on peut noter que MeWe ressemble fortement à Facebook. La prise en main est très simple que ce soit sur ordinateur ou sur mobile. Il est assez facile de naviguer et de rechercher les informations souhaitées. Il est également possible de réagir à une publication avec les émojis proposés, ce qui permet d'interagir de manière très personnalisée.

 

Si vous êtes habitué à l'utilisation de Facebook, vous ne serez pas vraiment dépaysé sur MeWe.

Encore faut-il qu'il réponde à vos attentes pour palier au réseau phare, et pas seulement au niveau des fonctionnalités mais aussi sur sa proposition de valeur et sur le design de l'interface. Et là ! ça pourrait coincer pour certains utilisateurs.

Une petite vidéo de présentation de MeWe

Les images et les vidéos valent mieux que des mots, alors voici une petite vidéo de présentation du réseau social MeWe #NotForSale :

 

MeWe : Un design global assez pauvre

MeWe,Réseau SocialIl y a un aspect qui est un peu surprenant sur MeWe : la pauvreté du design et de l'habillage. Autant, les autres réseaux sociaux proposent des couleurs vives qui nous permettent de les identifier, autant MeWe fait preuve d’une frugalité déconcertante.

Les couleurs froides de MeWe peuvent ici engendrer une certaine distance entre la plateforme et les utilisateurs. Un point paradoxal, car contrairement à d'autres réseaux sociaux, MeWe ne donne pas l'envie d’y rester des heures, ce qui apparait vraiment  préjudiciable. N'oublions pas que le but des réseaux sociaux est d’encourager les internautes à y rester le plus de temps possible.

 

Pour pallier à ce manque de profondeur, il est possible d’acheter des thèmes dans la boutique MeWe et pour seulement quelques euros. Alors oui ! il y a ce côté boutique avec des achats qui sont greffés à ce réseau social, mais qui va vont permettre de personnaliser votre propre interface et d'y ajouter des fonctionnalités.

Mais cependant ! ça n'enlevait en rien de travailler la partie design pour un résultat plus accrocheur et afin de valoriser la plateforme.

Application mobile MeWe
Source : DepositPhotos

Si le fait de vendre des thèmes n'est pas forcément le meilleur qui soit, car pour les utilisateurs un réseau social = gratuit, il sera difficilement envisageable de les voir payer pour changer les couleurs de la plateforme. Après, c’est l'une des voies empruntées par MeWe, pour éviter les annonces publicitaires sur le fil d’actualité des abonnés. Un point somme toute louable, mais qui mériterait d'être mis en relief différemment.

Au global, on pourrait dire que MeWe ressemble au Facebook que l'on a connu autour des années 2008-2009. Au moment où s'introduisait d'ailleurs le métier de communiy manager en France.

 

Des marques, des médias et quelques groupes français

Le réseau social MeWe s’est fait récemment connaître en France, il est donc évident que les Français, ainsi que les groupes soient encore très peu nombreux. Néanmoins, cela commence à arriver. On peut voir la création de quelques groupes français qui, par crainte de se faire supprimer sur Facebook, décident de migrer vers MeWe. Pour l’instant, il s’agit plus de groupe de secours. Cependant, de nombreuses marques américaines y sont présentes.

Pour commencer, il y a les médias comme BBC, New York Times, HuffPost, Fox News… Mais également des grosses marques connues comme Nike, Harley Davidson, la NBA… Cela dit, la grosse fragilité que j’ai identifiée sur beaucoup de pages, mêmes celles des personnalités politiques américaines, a trait à la rubrique à propos où figure cette description « Not the official account of ».

Alors, j’ai eu quelques hypothèses mais je n’ai aucune réponse :

  • Est-ce que les pages sont tenues par des fans du produit sous l’œil bienveillant des entreprises ?
  • Est-ce que MeWe n'a pas mis la notification "page officielle » ?
  • Ou est-ce carrément du détournement ? (J’ai un peu du mal à croire à cette éventualité).

 

Faut-il s'inscrire à MeWe ?

Comme ce sont les débuts de MeWe en France, il est évident que l’activité y est plutôt timorée. Cependant la mode est aux tests des plateformes pour y découvrir la pépite, et ce qui fera la grosse différence en matière de communication.

Les community managers pourront toujours y aller par simple curiosité. Pour les entreprises, la possibilité d'y être précurseur est à envisager, mais s’il n’y a pas beaucoup de public, il faudra jouer la carte de l'originalité et de la patience pour y attirer ses clients. Cela étant, on peut aussi se dire que dans un secteur de niche, la concurrence est peu présente et donc, qu'il faut en profiter.

 

En conclusion

Un bilan un peu mitigé sur MeWe, qui après presque 5 ans d'existence, aurait pu jouer une belle carte pour récupérer les internautes qui quittent les gros navires. Si ce n'est pas sa vocation, alors on cherchera sans doute où se trouve l'intérêt majeur, pour que les internautes migrent sur la plateforme. Pas de publicités, pas de vente de données... sont peut-être des avantages à souligner pour les utilisateurs, mais face aux marques qui cherchent de la visibilité rapidement, ça reste encore à voir avec le temps !

Néanmoins MeWe reste un réseau social à tester et à connaitre, qui pourrait créer la surprise - sait-on jamais !

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Valentin Baudena

Je suis Community Manager pour une startup d'impression 3D. J'ai suivi un parcours dans les sciences humaines et je suis plutôt branché dans la création de contenu comme la rédaction web et la créativité visuel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page