Community Manager

Comment travailler à l’étranger en étant community manager ?

Voici quelques conseils si vous deviez exercer votre métier de community manager à l'étranger :

Il existe différents défis liés au métier de community manager, notamment le fait de travailler sur différentes plateformes avec des outils toujours en évolution et, bien souvent, de devoir tout gérer à distance.

Pour s’octroyer du temps à soi-même tout en gérant efficacement son travail, le gestionnaire de communauté qui opère à distance doit procéder de manière méthodique et organisée. De plus, ce métier implique une présence quasi constante pour être à l’affut de toute mention importante et assurer une certaine réactivité.

Il peut donc arriver que le stress gagne de la place lorsque les tâches affluent et que l’on soit en même temps obligé de faire face à des aléas du quotidien ou des changements en particulier. Pour bien travailler en tant que community manager nomade, voici alors une série de conseils qui vous seront d’une aide précieuse.

 

Établissez votre agenda de travail

Que vous soyez dans le pays où réside votre client ou ailleurs, vous devez comprendre que toutes vos activités tournent autour du temps. Le facteur temps est donc très important, notamment si vous travaillez à l’étranger. Vous devez tenir compte de la différence d’heures liée à la position géographique de votre pays et de celui où l’organisation ou la marque pour laquelle vous travaillez est implantée.

Autrement dit, le community manager qui œuvre à distance est amené à bien organiser son emploi du temps en fonction du décalage horaire. En agissant ainsi, il évitera de nombreux soucis.

Notez que pour exceller dans ce domaine tout en veillant à son épanouissement personnel, il est nécessaire de s’interroger sur les missions qui nous conviennent. Vous devez programmer ensuite un planning flexible afin de pouvoir allier le travail au loisir, les objectifs financiers au plaisir.

 

Songez aux matériels nécessaires et au lieu d’hébergement idéal

Si vous êtes en voyage et que vous souhaitez quand même rester présent pour la communauté que vous fédérez, vous ne pouvez pas travailler sans appareils mobiles ni connexion Wifi. Dans ce cas, il faudra vous informer sur les différents forfaits disponibles sur les lieux.

Songez aux matériels nécessaires et au lieu d’hébergement idéal

En général, recharger directement votre puce de crédit vaut mieux que vous offrir l’abonnement de SFR, Orange ou Bouygues par exemple. Cherchez également une borne Wi-Fi servant de point d’accès à Internet sans fil dans l’hôtel de votre choix. Localisez ensuite les premiers endroits couverts par une connexion via une application mobile.

Assurez-vous que toutes ces conditions sont réunies avant votre arrivée à l’hôtel. Vérifiez aussi si des espaces de travail collaboratif s’y trouvent afin de mieux accomplir votre tâche.

 

Informez-vous du cours de la devise en vigueur sur votre lieu de destination

Pour rester gagnant, un community manager doit bien gérer son portefeuille. Cette idée doit bien vous venir en tête, mais comment vous y prendre ? Avant de vous déplacer, effectuez une étude sérieuse de ce que vous pourriez gagner et dépenser.

Comme le cours de la devise peut varier d’un pays à l’autre, votre budget prévisionnel peut ne pas correspondre à vos dépenses réelles une fois à destination. Donc, savoir anticiper les choses en vous informant vous permettra d’éviter les ennuis pendant votre mission, de jouir pleinement de votre voyage entretemps.

 

 

Soyez vigilant et prévoyant pour réussir votre mission

Si tout peut vous arriver dans votre propre pays, sachez que le risque peut augmenter lorsque vous êtes en déplacement. Vous pouvez vous faire voler, vous faire même agresser. Soyez donc vigilant. Mettez vos effets personnels et professionnels en sécurité. Si vous n’avez pas besoin d’appareils mobiles ni d’ordinateur portable, ne vous promenez pas avec. Laissez-les dans un lieu protégé situé dans votre chambre d’hôtel si possible.

Par ailleurs, vous devez être prévoyant pour mener à terme vos missions. Tout incident peut en effet survenir à tout moment. Pour éviter d’en être victime, sauvegardez votre travail, vos dossiers professionnels. Les moyens sont nombreux.

Soyez vigilant et prévoyant pour réussir votre mission

Vous pouvez recourir à un compte Dropbox et y mettre toutes vos tâches, faire une copie de vos données sur une clé USB, enregistrer vos documents comme brouillon dans votre boîte e-mail, etc. Vous pouvez également vous souscrire à une assurance contre le vol pendant votre voyage.

 

Tenez-vous à votre mission, quel que soit le changement

Parfois, votre client vous prend en charge lorsque vous êtes en voyage. Il peut mettre sur son compte vos frais de déplacement, d’hébergement ou autres, car votre présence lui est nécessaire. Par contre, si le lieu où vous allez séjourner est déjà choisi alors que vous devez d’un coup sortir l’argent de votre poche, n’en faites pas un souci.

Si possible, essayez plutôt de faire la rencontre de votre client. Ce sera sûrement pour lui une opportunité d’apprendre un peu plus sur vous et sur votre mission. Plus tard, vous pourriez conclure un autre contrat si l’occasion se présente.

En définitive, vous devez vous organiser si vous voulez réussir votre métier de community manager nomade. Prévoyez tout ce dont vous avez besoin pour votre mission et collectez les informations dont vous avez besoin concernant votre destination. Renseignez-vous aussi sur le cours de la devise dans le pays où vous allez vous rendre. Enfin, restez prudent et adaptez-vous au changement.

 
Source
Source image à la une : DepositPhotos

Nick Olaizola

Dans la vie, il n'y a rien qui demeure et grandit sans se consumer à travers le temps, sauf le savoir. Sans pour autant sombrer dans l'infobésité, je suis avide de connaissances. Combiné avec l'art de rédiger, le web constitue pour moi le canal idéal pour partager généreusement le peu que je connais, mais que je connais bien.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page