Interview de Lucie Lavenu, responsable des pages de contenu du site ShopAlike.fr | Le JCM | Journal du Community Manager
Sociétés, marques...

Interview de Lucie Lavenu, responsable des pages de contenu du site ShopAlike.fr

Lucie Lavenu, responsable des pages de contenu du site ShopAlike.fr nous parle "stratégie de contenu" et "marketing d'influence" au travers d'une interview.

Le Journal du Community Manager est allé à la rencontre de Lucie Lavenu, responsable des pages contenu pour le site internet e-commerce ShopAlike.

Elle nous a accordé une interview où elle nous parle de stratégie de contenu et de la place qu’occupe le marketing d’influence dans son travail.

 

Pouvez-vous présenter et nous en dire plus sur votre rôle chez Shopalike ?

Lucie Lavenu, ShopalikeJe m’appelle Lucie Lavenu, spécialisée en online marketing à l’origine je suis actuellement en charge d’un projet content marketing que nous venons de lancer chez ShopALike.

Ce projet vise à offrir inspirations et conseils à nos visiteurs afin de faciliter leur shopping et les guider lors de leurs achats.

 

 

Quelle est la place du contenu dans une stratégie e-commerce ?

Le marketing de contenu est l’un des moyens les plus efficaces pour une marque de renforcer la notoriété. Bien intégré dans une stratégie digitale il permettra d’élargir votre audience. Le contenu est pour être lu et trouvé, il est donc important de le partager sur les réseaux sociaux adéquats.

Tous les types de contenus n’auront pas le même succès selon les plateformes sur lesquelles ils sont partagés : par exemple si Facebook permet de partager des articles, Instagram est beaucoup plus visuel et sera donc préféré pour des contenus plus visuels.

Le contenu créé permet d’avoir un lien direct avec le consommateur, celui-ci peut commenter sur les réseaux sociaux, poser des questions, donner son opinion. Donc, si le contenu peut permettre de gagner de nouveaux consommateurs, il permet aussi de fidéliser ceux qui connaissent déjà la marque. Pour les marques plus “anciennes” c’est aussi un moyen de donner un coup de jeune à leur image, d’atteindre une nouvelle audience.

e-comemrce Shopalike

Il est aussi important de définir à l’avance quel objectif est poursuivi lors de la rédaction d’un contenu : cherche-t’on le buzz ? Et donc à atteindre un public large, rapidement mais qui sera difficile à fidéliser. Où cherche-t-on à répondre à un besoin précis du consommateur ?

Pour répondre à ce besoin des utilisateurs, nous avons lancé Instant Mode : un guide des tendances mode s’adressant aux femmes en quête d’inspiration. Nous cherchons à répondre aux différentes interrogations de nos clients : qu’il s’agisse des tendances de la saison ou d’un article conseil pour accorder une pièce.

 

Quelle importance joue le marketing d’influence de nos jours ?

Il permet au consommateur d’avoir un avis plus objectif sur un produit. De nos jours le commentaire client prend une place de plus en plus importante dans nos habitudes d’achat, que ce soit au moment de commander un article en ligne ou de réserver une chambre d’hôtel : on veut savoir ce que d’autres utilisateurs en ont pensé, cela nous rassure.

 

Le marketing d’influence suit cette règle : on se fiera plus au conseil d’une amie, d’un influenceur, qu’à n’importe quel slogan publicitaire ! Le marketing d’influence continuera à s’établir dans son ensemble et à se professionnaliser.

 

Quelle approche avez-vous envers le marketing d’influence ?

Le marketing d’influence représente une opportunité de s’adresser directement à notre cible, voire d’atteindre une nouvelle audience. Nous souhaitons améliorer et accroître notre notoriété, notamment au travers d’Instagram. Le contact avec les influenceurs se fait personnellement.

Nous ne souhaitons pas passer par une agence car nous accordons une grande importance à la communication directe : nous voulons donner aux influenceurs la chance de s’exprimer, de partager leur avis, l’idée étant de construire quelque chose

ensemble. Il est important que l’influenceur corresponde à la philosophie de notre entreprise. Cette philosophie peut être appliquée à une variété de profils : étudiantes curieuses, jeunes mamans branchées, femme d’affaire tendance, etc.

 

Les influenceurs sont souvent divisés en deux camps. Les superstars des réseaux sociaux et les micro-influenceurs.

 

Quelles sont les principales différences selon vous ?

Nous n’utilisons pas personnellement le terme « superstar ». Cependant, il existe maintenant des agences pour les micro-influenceurs qui rééquilibrent la relation et permettent aux influenceurs, quel que soit leur nombre de followers, de monétiser leurs échanges avec les marques.

D’un autre côté, il ne faut pas oublier que les micro-influenceurs ont souvent un taux d’engagement plus élevé et une communauté plus fidèle. À l’inverse, les campagnes en collaboration avec des macro-influenceurs obtiennent un reach plus important aux dépens de l’engagement. Tout est une question de stratégie quant aux choix de la catégorie d’influenceur.

Influenceurs, shopalike

Nous travaillons majoritairement avec des micro-influenceurs. Pour nous, il est primordial que les influenceurs, peu importe leur catégorie, correspondent à notre entreprise et à notre cible.

 

“L’authenticité” des influenceurs est souvent menacée par toutes les conditions imposées par la marque lors du partenariat. Où vous positionnez-vous face à cela ?

L’authenticité est le mot magique de cette industrie. Malheureusement, il est difficile pour les influenceurs de voir à quel point ils restent authentiques. Cela nécessiterait une analyse de l’évolution du reach et de l’engagement des followers.

Au niveau des macro-influenceurs, plus ils deviennent célèbres et plus leur communauté peine à s’identifier à eux (voyages à répétition, marques de luxes inabordables, etc.). Par ailleurs, il faut faire attention aux micro-influenceurs qui acceptent tout type de partenariat au détriment de leur ligne éditoriale.

L’influenceur connaît le mieux sa communauté, il sait comment leur parler et les convaincre des atouts d’un produit. C’est pourquoi les deux parties doivent travailler ensemble dès le départ.

____

Merci pour cet échange Lucie et rendez-vous sur ShopAlike pour aller flairer les dernières tendances en matière de mode.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 2 Average: 5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Interview de Lucie Lavenu, responsable des pages de contenu du site ShopAlike.fr! This is the link: https://www.journalducm.com/interview-lucie-lavenu-responsable-pages-contenu-shopalike/