Entreprises

Interroger ses collaborateurs avec la culture du feedback

Le monde de l'entreprise évolue ! Pour qu'une entreprise progresse et assure sa pérennité, il est aujourd'hui indispensable de s'appuyer sur ses collaborateurs et de leur permettre de s'exprimer. Découvrez la culture du feedback :

 

Fort heureusement et pour certains aspects du monde du travail, les temps changent, les habitudes évoluent et les langues se délient ! À quel point est-ce une bonne nouvelle ?

Depuis plusieurs années, ce que l’on appelle la culture du feedback se met en place dans plusieurs entreprises et nombreux sont les collaborateurs à apprécier cette franchise et cette ouverture franche au dialogue.

Mais en quoi consiste réellement la culture du feedback auprès des collaborateurs et quels sont les outils disponibles pour mettre en place une telle chose au sein d’une société ? D’une entreprise tertiaire à une boutique artisanale, la culture du feedback peut trouver sa place dans un grand nombre de sociétés, dès lors que les collaborateurs se comptent à plusieurs.

 

Qu’est-ce que la culture du feedback ?

Souvent mise en avant par diverses entreprises et autres spécialistes médiatiques du sujet, comme c’est notamment le cas avec leblogdudirigeant, référence en ligne sur le sujet des entreprises, la culture du feedback a le vent en poupe à l’heure actuelle.

Par son anglicisme presque avoué, la culture du feedback repose cependant sur un principe simple qui a toutefois, eu du mal à être appliqué historiquement : ouvrir la parole à tous les collaborateurs quels qu’ils soient et sans prendre en compte la hiérarchie au sein d’une société.

la recherche de feedback

L’idée est d’ouvrir la parole au sein d’une société afin de se sentir soutenu et écouté, pour toutes les demandes envisageables. Bonheur et qualité de vie au travail, amélioration de la productivité, gêne au sein d’une relation de travail ?

Ces possibilités peuvent s’inclure au sein de projets tenus à long terme ou tout simplement, lors des tâches quotidiennes et habituelles d’un poste. Qu’importe la situation dans laquelle elle est utilisée, la culture du feedback cherche à améliorer l’ensemble des données d’une entreprise pour profiter à cette dernière et ainsi, au confort des collaborateurs.

Tenue périodiquement ou spontanément, à plusieurs ou directement entre collaborateurs impliqués dans un projet, la culture du feedback profite désormais de diverses plateformes pour pouvoir se tenir en bonne et due forme. Elle devient une habitude dans bon nombre de sociétés et celles-ci utilisent fréquemment des logiciels ou autres plateformes pensées à cet effet.

 

Comment mettre en place un feedback entre collaborateurs ?

Améliorer le flux de travail ou apporter des idées quant à la productivité est assez simple et naturel à effectuer lors d’une discussion. Parler d’un mal-être ou de quelque chose d’inconfortable l’est bien moins. Voici pourquoi certaines plateformes pensées pour la culture du feedback mettent en place des échanges anonymes lorsque ceux-ci sont nécessaires afin de faire remonter un éventuel problème.

le feedback entre collaborateurs

C’est par exemple le cas de Supermood qui fait tout en sorte pour chaque entreprise puisse profiter des bienfaits du feedback collégial, comme mentionné ci-dessus.

Il est important que chaque partie de l’entreprise concernée trouve sa place et puisse comprendre que sa parole compte, qu’importe sa place au sein de l’organigramme. Depuis peu, les entrepreneurs ont compris que cet intérêt était le plus important pour la pérennité de leurs entreprises et du bien-être des collaborateurs au travail.

 

 

Les réunions périodiques ou échanges soudains pour un feedback ?

Responsables des ressources humaines, dirigeants ou simples employés peuvent tous y prétendre et mentionner un problème ou une amélioration potentielle ! Voici la force de la culture du feedback à implanter au sein de la société.

Pour cela, il est important de prouver à ses employés que la parole est totalement ouverte. Inclure cette culture peut donc se faire dans un premier temps avec des réunions périodiques ciblées en avance ou lors d’échanges soudains et totalement inattendus parfois !

Pour ces derniers, l’utilisation d’une plateforme facilitant la confiance en soi et l’accès à la parole peuvent aider les collaborateurs les plus timides et peu à l’aise à l’idée de s’exprimer à l’avance.

4.5/5 - (2 votes)


 

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur Invité JCM

Tribune d'un(e) invité(e) ! Un(e) expert(e) vous délivre son expertise sur un sujet d'actualité, un test ou un thème choisi pour le Journal du Community Manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page