Business

La convergence entre le freelancing et le portage salarial

Avez-vous pensé au portage salarial pour votre activité ? Vous êtes micro-entrepreneur et souhaitez bénéficier des avantages d'un salarié, lisez cet article :

Les freelances sont de plus en plus nombreux et parmi eux une grande majorité exercent leur profession sous le statut de micro-entreprise (anciennement appelé auto-entrepreneur). Ceci avec les nouveaux avantages qui  ont été votés dans le cadre des nouvelles mesures du projet de loi 2018.

Ainsi les micro-entreprises exerçant une activité libérale comme le community manager, le formateur ou encore le consultant peuvent désormais voir large. Ils peuvent atteindre un chiffre d’affaires maximum de 70.000 euros/an pour les activités de service. Quant aux activités commerciales, le plafond passe désormais à 170.000 euros/an.

A ce stade, il peut être intéressant de faire converger une activité de freelance avec du portage salarial.

 

Quels sont les avantages et inconvénients de la micro-entreprise ?

Le statut de micro-entreprise présente des avantages comme des inconvénients, auxquels il faut bien porter attention. Si vous souhaitez devenir community manager freelance par exemple, évaluez bien les plus et les moins au moment de lancer votre activité.

Avantages

La micro-entreprise reste un excellent tremplin pour entreprendre sans prendre de risques, surtout quand on démarre avec un chiffre d’affaires qui n’atteindra pas le plafond du jour au lendemain.

Si le plafond de 70.000 € offre une belle visibilité, moyennant des charges à hauteur de 25% environ pour une activité de services, ça laisse entrevoir un niveau de vie plus que correct.

Avantages entrepreneur

Un salaire avoisinant les 4375€ net/mois, ce ne sont pas toutes les entreprises qui vous le verseront. Vu sur le papier ça parait donc très alléchant de prime abord ! Sauf qu’ici point de cotisation retraite et aucune visibilité sur la récurrence des missions au fil des années. En clair parviendrez-vous à conserver ce niveau de salaire et si oui, penserez-vous à cotiser chaque mois pour vous garantir une retraite minimum ?

Pas évident !  mais si vous avez l’entrepreneuriat dans l’âme, c’est là qu’intervient le portage salarial pour vous assurer de nombreux avantages et des points de convergence évident quand on y regarde de plus près.

Inconvénients

Comme indiqué précédemment vous n’aurez pas de retraite si vous ne cotisez pas… et ça viendra se soustraire à votre revenu si vous devez épargner pour en avoir une. Tous vos frais seront défalqués de vos revenus et non de la possibilité d’étendre votre chiffre d’affaires annuel pour les couvrir. Ce qui signifie que toute les dépenses inhérentes à votre travail seront  elles aussi à soustraire de vos revenus.

Avec un statut de micro-entreprise vous n’aurez peut-être pas toujours la possibilité de parvenir au plafond des 70.000 €/an en tant qu’indépendant. A l’inverse, si vous travaillez bien et que le plafond est vite atteint vous devrez opter pour une solution. C’est ici que la solution du portage salarial pourra vous soulager grandement.

Parmi les inconvénients on omet souvent de parler des missions longues durées et à temps plein qui amènent à refuser tout nouveau travail en parallèle. En fin de mission longue, il n’est pas garanti d’en retrouver une immédiatement. Dans ce cas, le portage salarial possède un réel avantage, celui de vous offrir une couverture sociale et chômage intéressante en cas de missions longue durée.

 

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial vous offre une nouvelle forme d’emploi tout en conservant votre autonomie d’indépendant avec les avantages d’un salarié. Vous développez librement votre activité professionnelle mais en bénéficiant de la couverture d’un salarié d’entreprise. Plutôt intéressant comme statut.

Conservez votre autonomie et votre liberté

Le portage salarial ne va pas faire de vous un salarié enchaîné à des résultats ou à un patron vous imposant son management. Néanmoins vous en aurez tous les avantages avec une couvertures sociale, des cotisations en bonne et dû forme ainsi qu’une sécurité et une couverture en cas de perte d’activité.

Indépendante : autonomie et liberté

Jusque là la micro-entreprise ne vous offrait pas et ne vous offrira pas ces avantages. La retraite et les différents frais inhérents à votre activités resteront entièrement à votre charge. En cas de perte d’activité vous n’aurez aucune couverture et ne pourrez prétendre à du chômage. Quant au portage salarial vous aurez l’occasion de bénéficier de ses avantages.

Vous conserverez ainsi votre pleine autonomie et votre liberté d’entrepreneur. De plus votre tarif journalier freelance ne sera pas impacté si vous considérez la structure dans laquelle vous évoluerez. Le portage salarial c’est l’équivalent d’une structure plus avancé comme la SARL mais sans les inconvénients.

 

Portage salarial ponctuel ou sur la durée ?

Avant de penser au portage salarial il s’agit de faire quelques calculs au préalable pour avoir de la visibilité sur votre activité. Un indépendant pourra ainsi choisir pour un portage salarial sur la durée (toute son activité sera donc portée) ou alors préférer un portage salarial ponctuel.

Dans le cas d’un dépassement de chiffre d’affaires et si vous avez un revenu qui le permet, vous pourriez très bien opter pour le portage salarial pour une durée déterminée et ainsi être couvert sur une majeure partie de votre activité. Si à l’inverse vous avez des entrées importantes, le portage salarial pourra vous offrir l’ensemble de ses avantages sans réduire drastiquement vos revenus

En clair pour un portage salarial ponctuel comme sur la durée il faudra bien équilibrer ses entrées et privilégier à mon sens la couverture sociale quand on démarre.

 

Qu’est-ce que ça coûte le portage salarial ?

Si on considère les avantages et les cotisations, c’est comme être salarié avec les couvertures qu’il possède en temps normal. Si on regarde du point de vue entrepreneur, indépendant… il faut considérer vos besoins annexes et la cotisation à une caisse de retraite qui viendrait se soustraire à vos revenus.

Le portage salarial coûte environ 50% de vos entrées comme si vous deviez créer une structure type SARL ou SASU. A la différence que vous avez une couverture chômage et une couverture sociale normale. C’est donc au final un net avantage et un tremplin pour éventuellement aller vers une autre structure. Le tremplin de micro-entreprise à SARL par exemple, ne vous permettra plus de percevoir un revenu égal au plafond. Vous aurez du jour au lendemain de nouvelles cotisations et des charges qui doubleront.

C’est pourquoi il est relativement intéressant de penser au portage salarial au départ de son activité, si vous avez suffisamment d’entrées.

 

L’aspiration à une meilleure rémunération

La rémunération ne doit pas et ne devrait pas représenter un frein.

Si vous êtes entrepreneur et souhaitez une sécurité garantie comme celle d’un salarié, le portage salarial est la solution idéale dans bien des cas.

Certes les cotisations sont plus importantes que celles d’un micro-entrepreneur, mais vous aurez les avantages du salarié sans les freins liés à la lourdeur de la comptabilité. Vous aurez également une cotisation retraite et une couverture chômage en cas d’inactivité.

L'aspiration à une meilleure rémunération

En tant qu’indépendant, vous aurez simplement à considérer une structure intégrant des charges plus importantes qu’une micro-entreprise. Dans ce cas votre TJM (Taux Journalier Moyen) sera proportionnel aux charges engagées.

 

En conclusion sur le portage salarial

Le portage salarial offre une réelle autonomie et de la liberté. Vous aurez tous les avantages du salarié tout en étant entrepreneur. Une solution à envisager si votre activité se développe rapidement et que vos entrées sont suffisantes pour couvrir vos besoins et vos dépenses annexes.

Le portage salarial peut aussi être complémentaire à votre activité de micro-entrepreneur si votre chiffre d’affaires dépasse vos plafonds. Une solution à étudier dans tous les cas.


Article rédigé librement en partenariat avec Portageo

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 15 Average: 4.9]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : La convergence entre le freelancing et le portage salarial! This is the link: https://www.journalducm.com/convergence-freelance-portage-salarial/