Community Manager

Comment devenir community manager freelance ?

Pour devenir community manager freelance, il y a de nombreuses choses à savoir avant de se lancer et notamment l'aspect investissement et rémunération.

Devenir community manager freelance, est une réelle opportunité pour de nombreuses personnes qui souhaitent tenter l’aventure indépendante. De l’autre côté, il demeure encore des community managers qui ne trouvent pas de CDI et se rabattent « malgré eux » vers le statut de freelance.

Quoiqu’il en soit c’est une aventure d’entrepreneur qui se prépare et pour laquelle il est indispensable de se fixer des objectifs.

Devenir community manager freelance ! c’est une orientation professionnelle qui nécessitera comme toute création d’entreprise, le montage d’un business plan qui sera ici simplifié.

Il s’agit d’établir un prévisionnel à court et moyen terme pour obtenir une visibilité sur votre entreprise.

Vous pourrez compléter votre lecture avec : 10 conseils à suivre pour le community manager indépendant

 

Pourquoi devenir community manager freelance ?

Voilà une question qui peut paraitre anodine mais derrière laquelle se cache la réelle motivation de vouloir devenir community manager freelance. Ce n’est pas une question à prendre à la légère à la veille de gagner son indépendance.

De nombreuses tâches viendront se greffées autour de votre quotidien et de vos missions. Ce qui sous-entend que votre temps effectif de travail sera considérablement réduit compte-tenu de votre nouveau rôle.

L’administratif, les déplacements , la prospection et les périodes off seront à prévoir dans vos calculs de rentabilité.

Avant toute chose, énumérer le pour et le contre dans le fait de vouloir devenir indépendant. Voici quelques petites réflexions pour vous aider à établir vos principales raisons, et à vous de les étayer pour faire ressortir vos motivations.

  • Je veux être indépendant
  • Je veux pouvoir gérer mon temps
  • Je veux bien gagner ma vie
  • Je veux proposer une offre de service large
  • Je veux travailler à domicile
  • Je veux travailler en espace co-working
  • J’ai un réel projet qui accompagne mon souhait d’indépendance
  • Je veux juste arrondir mes fins de mois

 

Vous pensez que c’est un mode détente et tranquillité quand on est indépendant.. oubliez ça tout de suite ! C’est du travail, du travail et encore du travail.

Vous plantez, vous semez et vous ne récolterez que peut-être beaucoup plus tard le fruit de votre travail.

La persévérance et la patience seront vos précieux alliés… c’est comme gagner en visibilité sur internet, vous ne pourrez pas aller plus vite que les algorithmes Google desquels vous serez tributaire.

Ne pensez pas que devenir community manager freelance est un travail de tout repos et que vous travaillerez sans rencontrer quelques difficultés !

devenir community manager freelance

 

Votre expertise et vos compétences

Pour se positionner en tant que community manager freelance, il est nécessaire de mettre en avant une ou plusieurs expertise(s) et de la ou les valoriser en y travaillant.

Le community manager est un métier qui est en croissance et pour se positionner ça devient très vite difficile si on ne sort pas du lot.

Mettre en avant son savoir-faire et ses compétences sans oublier son background, mettra du relief dans votre profil.

Pensez à ces compétences ou qualités qui apporteront une valeur ajoutée à votre profil :

  • La rédaction web
  • La production de contenu (visuels, vidéos, images et sons)
  • La créativité
  • La manipulation d’outils pointus
  • Le graphisme
  • La maitrise de la photo
  • Des qualités commerciales….

Enfin et surtout ! Rédigez sur votre cœur d’expertise car c’est le meilleur moyen pour vous faire connaitre.

Vous pourrez avoir un blog, ou simplement utiliser les plateformes rédactionnelles au sein des réseaux sociaux comme Linkedin Pulse ou Facebook Instant Articles.

 

Votre business plan pour devenir community manager freelance

Comme toute activité professionnelle qui démarre, il sera indispensable de dresser un petit business plan. Pour devenir community manager freelance, il sera indispensable d’obtenir une visibilité de votre activité à court et moyen terme pour savoir si elle sera rentable pour vous.

Ne sur-évaluez pas vos missions et vos entrées d’argent, mais soyez plutôt équilibré en intégrant les risques, c’est-à-dire les problématiques auxquelles vous pourriez être exposées (paiements en retard, annulations de missions…) etc…

Pensez premièrement aux éléments basiques : frais fixes et frais variables ainsi que vos charges selon le statut pour lequel vous opterez.

Intégrez la constitution d’une trésorerie pour pallier aux problèmes de paiement et aux périodes creuses ou off.

  • Électricité
  • Loyer (Bureau / Co-working…)
  • Matériel
  • Fournitures
  • Frais Transport
  • Frais nourriture
  • Trésorerie
  • Charges liées à votre statut
  • Abonnements divers (outils, solutions en ligne etc…)
  • Frais comptabilité

Devenir community manager freelance : Le business plan

La liste peut être longue mais ne négligez rien ni aucun détail. Il faudra ensuite se diriger à la section facturation pour définir vos besoins et votre niveau de revenu souhaité. Ensuite vous pourrez évaluer les missions nécessaires pour parvenir au minimum à l’équilibre.

Sachez qu’au départ ça pourra être plus dur selon votre réseau et le travail engagé sur votre prospection.

A moins d’avoir des clients prêts à vous suivre dés le départ, intégrez qu’il faudra les chercher pour vos premières missions.

 

Les formations pour devenir community manager freelance

Il n’y a pas de formation à proprement parler pour devenir community manager freelance. Les formations porteront généralement sur les modules de community management classiques afin d’exercer en agence, chez l’annonceur etc… mais pas pour exercer à titre individuel.

Ceci signifie que vous ne pourrez peut-être pas apprendre à facturer ni à établir une offre. Vous n’aurez peut-être même pas l’occasion d’apprendre à créer un blog, à faire de la prospection, du réseautage etc…

Tous ces points seront des choses à apprendre par vous-même ou en se formant via des modules à part !

Formations pour devenir community manager freelance

Pour les bases, vous aurez le choix entre plusieurs centres de formations ou écoles proposant des modules pour devenir community manager.

Je vous donne ici 2 centres de formation mais en recherchant sur Google vous en trouverez de nombreux.

A vous de faire vos choix et de vous renseignez sur les programmes auprès d’anciens élèves et auprès des groupes de discussion.

L’avantage est que je connais bien ces 2 centres, car j’y enseigne :

  • Le CFPJ

Le CFPJ est un autre centre de formation au sein duquel j’enseigne également. Il propose de nombreux modules courts, longs et des perfectionnements sur certains points spécifiques.

N’hésitez à consulter les différentes offres autour des réseaux sociaux, du marketing digital et des spécialisations.

Renseignements : CM CFPJ

 

  • L’IMCI

Un centre de formation au sein duquel je suis formateur et qui propose 2 cursus : un long de 75 jours  et un autre de 20 jours.

Un bon centre pour devenir community manager freelance, car il y a une majorité de formateurs indépendants en community management sur place.

Ils pourront donc vous apporter quelques conseils et répondre à vos questions.

Renseignements : CM IMCI

Vous avez également les MOOCS que vous retrouverez dans le chapitre ci-dessous. Ils sont majoritairement gratuits et permettent de se former à son rythme et selon son niveau.

Ils vous aideront à coup sur dans votre parcours pour devenir community manager freelance.

 

Devenir community manager freelance autodidacte

Pour devenir community manager freelance autodidacte il faut être bien armé ! de volonté, de soif d’apprendre, d’une motivation à toute épreuve et d’une curiosité qui surpasse les frontières du web !

L’élément indispensable étant la motivation et d’être consciencieux dans son travail. En y allant progressivement on peut obtenir les compétences requises sans trop de difficultés.

Remarque :

Certaines prédispositions comme la créativité, ne sont pas donné à tout le monde, tout comme le fait de savoir rédiger.

Ce sont donc des compétences à part mais qui ne seront pas un frein pour certaines missions.

Néanmoins il faudra y pallier pour au minimum se créer une présence. Prenez le temps d’évaluer vos priorités.

En clair soyez prêt et ne négligez rien.

Devenir community manager freelance autodidacte

Dans tous les cas je recommande une petite formation courte pour valider son apprentissage et avoir des cadres qui collent à la réalité du métier.

Dans ce cas un module de 2 jours peut vous donner des bases et pourquoi pas l’envie de poursuivre plus en profondeur sur le sujet.

De plus ça permet d’acquérir une certaine confiance en soi et d’obtenir du crédit vis à vis de ses futurs clients.

Optez également pour les MOOC qui sont généralement gratuit et vous permettront d’apprendre à votre rythme.

 

  • Les MOOC

Les MOOC sont un excellent moyen d’apprendre à moindre frais, mais une grande majorité d’entre eux sont gratuits. Ceux qui sont payants offrent des montées en compétences intéressantes.

Pour voir le programme et les dates des MOOC, regardez du côté de Rue89 MOOC. Encore une fois, n’hésitez pas à rechercher les offres sur Google, elles sont très nombreuses.

Sachez également que Google propose des programmes gratuits pour être formé à leurs solutions, un moyen d’acquérir des compétences supplémentaires et parfois des certifications comme celles de Google Analytics  / Adwords.

 

Tentez la formation gratuite et certifiante sur le marketing digital de Google :

Devenir community manager freelance : Formation Marketing Digital Google

Inscription : Formation Google Digital

 

Les ressources web pour apprendre et se perfectionner

Le community manager freelance aura besoin dans tous les cas de s’informer sur son univers pour être à jour, mais également s’il souhaite acquérir de nouvelles compétences ou se former en autodidacte.

Les ressources sont nombreuses et elles ne manquent pas sur le métier et ses nombreux dérivés.

Pour apprendre vous aurez le choix parmi de nombreuses ressources :

  • Les blogs spécialisés
  • Les livres
  • Les Mooc (ci-dessus)
  • Les groupes de discussion
  • Les rencontres autour du networking
  • Les évents / meetups
  • Les ateliers

 

– Les blogs spécialisés

Vous pouvez déjà commencer à vous informer sur ces différents sites social media :

 

– Quelques sites d’indépendants :

 

– Les livres

Parmi les livres vous permettant d’apprendre le community management et les sujets qui y sont assimilés, vous aurez l’embarras du choix.

Faire un tour sur Amazon et taper vos requêtes sur les mots-clés qui vous intéressent : Facebook, Twitter, Community Management etc…

Voici une liste de quelques livres à recommander :

 

– Les groupes de discussion Facebook :

Les groupes de discussions Facebook sont basés sur l’entraide entre profils d’un même univers, et notamment le digital et le community manager plus spécifiquement.

Attention néanmoins aux questions que vous y poserez.

Il ne s’agit pas de demander à quelqu’un de faire le travail à votre place, ou encore de vous fournir des éléments simples à rechercher par vous-même sur Google.

Inscrivez-vous ici pour obtenir des informations sur le community management :

 

– Les meetups :

Ce sont des groupes créés par des passionnés ou des professionnels autour de rencontres networking et/ou de conférences qui traitent de problématiques et de sujets divers.

Inscrivez-vous déjà sur le site Meetup et recherchez ensuite des sujets autour de vos centres d’intérêts.

Pour s’inscrire sur Meetup et au JCM Afterwork : Inscription JCM

 

Quel statut pour devenir community manager freelance ?

Le choix du statut est déterminant pour exercer votre activité, et plusieurs solutions s’offriront à vous selon vos souhaits et votre rapport à la comptabilité.

  1. L’auto-entrepreneur
  2. La SASU ou l’EURL
  3. Le portage salariale

Pour savoir ce qu’il en est du travailleur indépendant et des différents statuts, regardez par ici : Quel statut pour devenir travailleur indépendant ?

Sachez que le statut auto-entrepreneur vous permettra de démarrer à votre rythme avant de basculer vers un autre statut par exemple.

Vous aurez un plafond à ne pas dépasser qui s’élèvera à 32.000 €

Pour en savoir plus sur ce statut, visitez ce site : L’autoentrepreneur

 

Quant au portage salariale, vous découvrirez qu’il existe une multitude de structures qui proposent ces services. Le principe est de ne pas perdre les avantages d’un statut de salarié, tout en étant indépendant.

Vous aurez alors des frais qui s’élèveront généralement au delà des 50% (charges comprises).

Vous dépendrez ainsi d’une société comme si c’était la vôtre mais qui supportera la comptabilité et les frais / charges à votre place.

Certaines structures vous proposent même d’avoir un n° de formateur à disposition, comme c’est le cas pour l’ACPI

____________

Enfin le but n’est pas de vous dresser un panorama complet sur les différents statuts, car c’est assez complexe et ça se gère selon de nombreux paramètres et au cas par cas.

La meilleure solution est de prendre un rendez-vous gratuit avec un conseiller en mairie, ou via un indépendant pour savoir ce qu’il y a de mieux pour votre projet.

Pour devenir community manager freelance plusieurs solutions s’offriront à vous, et pour cela il est préférable d’avoir les conseils d’un véritable conseiller, notamment un comptable.

Devenir community manager freelance - la comptabilité

 

Créer son empreinte digitale pour promouvoir son activité

Pas d’empreinte digitale = pas de visibilité ! Il faudra être actif sur certains réseaux sociaux pour se montrer et gagner de la visibilité. Votre empreinte digitale c’est votre présence sur internet, c’est à dire votre blog vos profils sur vos réseaux sociaux etc..

CV community manager

 

Il faudra donc travailler sur ce point-là en détail et ne pas le négliger. Inutile d’être présent partout !

Être partout et en même temps nulle part ne sera pas à votre avantage et vous finirez par perdre un temps précieux si vous ne vous consacrez pas à l’essentiel.

Une présence sur les principaux réseaux sociaux s’avérera en revanche indispensable pour partager ses futurs contenus, échanger et participer à des groupes de discussion pour apprendre.

Les réseaux sociaux « indispensables » pour démarrer :

  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin

Les autres seront fonction de votre activité mais il faudra les connaitre par la suite pour votre travail au quotidien. Concentrez-vous sur les 3 pré-cités et apprenez-en les codes pour les maitriser.

Il est préférable de bien gérer sa présence sur ces 3 principaux réseaux sociaux que d’être partout sans les exploiter.

 

Le lieu de travail pour exercer son activité de community manager freelance

Le lieu de travail est un élément déterminant dans votre future vie professionnelle. De nombreuses contraintes peuvent vous retenir à domicile tout comme d’autres peuvent vous obliger à travailler à l’extérieur.

Avoir des enfants, vouloir réduire ses dépenses en terme de location d’espace de travail, de transports, de nourriture… peuvent être des raisons suffisantes pour préférer le bureau à domicile.

D’autres au contraire auront besoin d’être entouré pour vivre dans une ambiance professionnelle où il sera possible de s’entraider, de réseauter et de découvrir des synergies entre profils s’il s’agit d’espaces de travail comme le coworking.

Devenir community manager freelance - Le lieu de travail

 

Voici 3 possibilités, avec les avantages et les contraintes généralement constatés.

Vous devrez liste vos propres contraintes avant de faire un choix, sachant qu’en extérieur ce seront de nouvelles dépenses qui devront être supportées au démarrage.

En avez-vous les moyens ? ou bénéficiez-vous d’un appui financier auprès de votre conjoint par exemple ?

 

  • Travailler à domicile

La travail à domicile est la solution envisagée au démarrage, car le community manager manager freelance a généralement peu de moyen au départ.

Cependant ce n’est pas exempt de contraintes car étant à domicile vous aurez sans doute besoin de vous aérer, vous aurez peut-être des enfants autour de vous, vous vous sentirez peut-être seul(e), votre conjoint(e) vous sollicetera plus facilement, etc…

Par contre vous économiserez sur les transports et la nourriture.

 

  • Travailler en espace coworking

Le coworking a l’avantage de mixer des compétences au sein d’un univers ouvert et où il règne une bonne ambiance.

Il est possible de s’entraider et de profiter ainsi des compétences d’autres pensionnaires pour vous épauler sur un projet.

Les loyers tournent entre 350 et 450 € HT selon les lieux. Plusieurs adresses sur Paris existent, à vous de trouver l’endroit le plus approprié sans trop vous éloigner de votre domicile.

Les inconvénients seront liés au loyer à supporter et aux dépenses de transport ainsi que la nourriture si vous devez manger à l’extérieur régulièrement.

Devenir community manager freelance et travailler en espace coworking

 

  • Travailler en bureau privé

Le bureau privé est un choix qui vise principalement la recherche de tranquillité et le souhait de se placer en mode professionnel tout en évitant le domicile. Il existe parfois des bureaux fermés en espace coworking pour information.

Il s’agira des mêmes inconvénients que le travail en coworking pour les dépenses.

 

Comment facturer ses prestations de community manager freelance ?

Le sujet ayant déjà été abordé en profondeur sur ce site, je vous recommande de lire ces 2 articles ci-dessous, au sein desquels vous trouverez toutes les informations sur la facturation et ce que coute un community manager.

Devenir community manager freelance passe obligatoirement par cette étape délicate, où de nombreuses personnes ne parviennent pas à valoriser leurs prestations, ou simplement les facturer pour couvrir leurs frais.

La facturation passe par un bilan de toutes vos dépenses présentes et à venir, de manière à établir un revenu minimum vitale pour vivre.

C’est en fixant votre niveau de salaire que vous parviendrez à définir le cout de vos prestations, mais pas que.

 

2 articles à lire : 

Comment et combien le community manager doit-il facturer ?

Comment et combien le community manager doit-il facturer ?

 

Combien coute un community manager indépendant ?

Combien coûte un community manager indépendant

 

Devenir community manager freelance et créer son réseau

Un des éléments fondamentaux en tant que community manager indépendant, c’est le réseau ! Plus vous aurez un réseau dense et actif, moins vous aurez de soucis pour trouver vos missions.

Si vous devez le créer, commencez dès à présent car il n’est jamais trop tard. Vous aurez par contre un handicap en démarrant de rien !

Le but est de se constituer un carnet de contact qui pourra vous être utile lors de recherche de missions. Il faudra viser des responsables liés à votre univers, des profils qui seront vos semblables, des profils qui s’intéresseront à vos contenus etc…

Soyez qualitatif dans le choix de vos relations.

Votre réseau est également un excellent levier de visibilité

Il faut également considérer son réseau comme un levier de visibilité quand vous partagerez du contenu. Si à leur tour ils aiment et partagent vos articles, d’autres les verront et vous gagnerez ainsi en visibilité

Il s’agira aussi de le solliciter efficacement et intelligemment pour tenter de se positionner sur une mission de temps à autre. Ce n’est pas une garantie, mais pour y parvenir il faudra activer son réseau et interagir avec lui.

Il faudra aussi savoir être disponible, parfois aider et ne pas hésiter à participer à des évents, où il est de rigueur d’échanger quelques cartes de visite

Le réseau c’est le nerf de la guerre dans une majorité de domaines.

 

Comment trouver ses premiers clients ?

La difficulté se trouve généralement sur ce point. Tout est cadré, tout est prêt avec votre site en ligne, votre présence sur le net est bien amorcée et votre offre tarifaire finement étudiée !

Mais il vous manque l’essentiel : obtenir vos premiers clients.

Devenir community manager freelance et rechercher ses premiers clients

Plusieurs solutions existent à ce sujet : La recherche via les réseaux sociaux et les plateformes dédiées aux missions pour les freelances, comme nous le verrons au prochain chapitre.

 

Devenir community manager freelance = trouver des clients sur les réseaux sociaux ou via des plateformes dédiées

 

Le principal réseau pour prospecter est Linkedin, et pour se faire, il est convenable de respecter certaines règles :

  • Toute prise de contact devra être personnalisée
  • Ne pas envoyer son offre à tout le monde sans y être invité
  • Évitez toute forme de spam via les groupes, profils etc…
  • Entamez des échanges au sein des groupes actifs
  • Rédiger et faites-vous repérer sur Linkedin à l’aide de Pulse
  • Surveillez les visites sur votre profil et engagez le dialogue
  • Travailler votre profil Linkedin et optimisez-le

 

Sur les autres réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, profitez des bios pour glisser des infos utiles, mais soyez bref pour ne pas ressembler à une personne prête à tout !

 

Usez des groupes Facebook qui sont dédiés aux offres de missions :

  • Missions, stages et CDD / CDI

Offres d’emplois CDD, CDI, Freelance pour community managers (+ de 12.000 membres)

Offre d’emplois et de stages pour community managers (+ de 1600 membres)

Offres de stages, contrats pro, alternance pour community managers (+ de 6000 membres)

Offres d’emplois, de stages pour les métiers du digital (+ de 2200 membres)

 

Les plateformes dédiées aux freelances

Certaines plateformes aident ceux qui veulent devenir community manager freelance ou qui le sont déjà.

Elles sont dédiées aux indépendants et sont généralement des solutions de mise en relation entre un client et un exécutant (vous).

Ces plateformes se rémunèrent sur la mise en relation, et prennent de ce fait une commission basée sur un pourcentage du tarif négocié.

Devenir community manager frelance : Les plateformes dédiées aux indépendants

Pensez dès lors à bien intégrer cette commission sur votre offre tarifaire.

Vous aurez parfois à renseigner un coût à la journée ou répondre à une offre et négocier ensuite.

Inscrivez-vous sur ces quelques plateformes pour démarrer :

 

En conclusion sur comment devenir community manager freelance

Devenir community manager freelance n’est pas un parcours d’entrepreneur du web, qui est forcément simple quand on démarre de rien.

Il faut penser au démarrage qui peut être long, pour gagner en visibilité et obtenir ses premiers clients.

Faut-il avoir un blog et l’alimenter régulièrement ? La créativité et la rédaction sont-elles indispensables ? Beaucoup d’autres questions peuvent survenir sur votre parcours, mais à vous de jauger votre capacité et vos priorités.

Un des points les plus importants quand on est en couple, est de s’assurer du soutien de son conjoint et à minima une couverture financière si vous ne rentrez pas d’argent certains mois.

Un sujet parfois sensible mais auquel il faudra penser.

Pensez également au soutien des amis, des anciens collègues et aux aides que peuvent vous apporter d’autres indépendants comme vous.

 

Si vous êtes prêt à tenter l’aventure, alors bon courage et je vous souhaite beaucoup de succès dans votre nouvelle vie d’entrepreneur en tant que community manager freelance.

crédit photo à la une : iStock by Getty Images

Note Générale
Votre Note
[Total: 20 Average: 5]
Facebook Comments

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l’univers social media et particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. J’arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005… J’ai fait mes débuts sur un Oric Atmos, et j’ai été un véritable fan de l’Amiga.. qui dit mieux ?

  • Merci Laurent pour cet article très complet !

    Voilà quatre ans que je me suis lancé dans cette aventure hyper enrichissante.
    Quel plaisir de travailler sur de nombreux projets variés ! Les problématiques changent à chaque fois et les occasions d’apprendre ne manque pas. 🙂

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Comment devenir community manager freelance ?! This is the link: https://www.journalducm.com/community-manager-freelance-independant/