La Data et le Big Data : La révolution du numérique | Le JCM | Journal du Community Manager
Business

La Data et le Big Data : La révolution du numérique

Les données numériques ou Data ont bouleversé notre quotidien. Du simple utilisateur d'internet aux acteurs de grandes entreprises, la Data et le Big Data, représentent incontestablement une véritable révolution numérique.

Les données numériques ou Data et le Big Data ont bouleversé notre quotidien. Du simple utilisateur d’internet aux acteurs de grandes entreprises, les Data représentent incontestablement une véritable révolution numérique.

 

Les secteurs concernés par la Data

Certains secteurs sont davantage plus concernés que d’autres, notamment ceux du marketing digital et du e-commerce où les données sont exploitées pour mieux connaître la clientèle. Mais d’autres secteurs bénéficient également de la data comme la médecine, la science, la communication ou même encore la météorologie.

L’accumulation de ces données a été tellement rapide depuis 2010, qu’un nouveau terme est apparu pour mieux définir ce phénomène : le « Big Data ». Des outils ont dans la foulée pris le relais pour mieux les gérer comme le Cloud computing.

Data : Cloud computing

Enfin, de nouveaux métiers spécialisés apparaissent notamment dans le droit avec le métier de Data Protection Officer qui sera d’ailleurs en forte expansion cette année due au nouveau RGPD : Règlement Général sur la Protection des Données.

 

Tout le monde produit des données numériques

Depuis l’arrivée du numérique, le monde qui nous entoure est devenu davantage connecté. À partir de 2010, le numérique connaît une telle ascension que sa connexion devient omniprésente.

C’est à partir de ce moment-là, entre autres,  que la notion de données numériques rentre dans les mœurs, il s’agit de la Data. Le Big Data relevant d’un surcroît de données.

Les données numériques ou Data sont le résultat des actions d’utilisateurs effectués sur internet. Elles peuvent être réelles ou virtuelles et de quantités plus ou moins importantes.

Fin 2017, ces données connaissent une ascension fulgurante ! En chiffre : nous produisons autant d’informations en deux jours que l’humanité en a généré depuis son origine jusqu’au début du XXIe siècle ! Et ce phénomène poursuit sa course et continuera d’augmenter.

D’ailleurs, on constate déjà que le volume de ces données double tous les dix-huit mois.

 

A quoi servent les Data et le Big Data ?

Les Data sont des révélateurs de tendances jusque-là encore insoupçonnées. Différents thèmes ont d’ailleurs été créés pour mieux les définir : “Quantified self” qui sert à analyser les données personnelles à l’open data en passant par l’open source.

Pour les entreprises, les Data sont des indicateurs presque indispensables dans leurs études de connaissances clients qui sont de plus en plus exploitées. Elles sont issues généralement des réseaux sociaux, du CRM, l’emailing etc… La notion de digitalisation des parcours clients apparaît.

Les secteurs où les Data sont le plus utilisé 

Le marketing relationnel, les médias et les technologies publicitaires (les adtech). 

Dans ces secteurs, elles sont utilisées pour la vente et la location de Data, pour l’analyse et l’intelligence (datamining, conseil..), pour la diffusion et le ciblage (data RTBla solution de routage), enfin pour la structuration, le stockage et l’hébergement qui croit de +63 % en 5 ans.

Data ; IA Intelligence artificielle

Enfin, en matière d’avancée technologique, l’utilisation de ces données devient des éléments importants pour l’IA (l’Intelligence Artificielle) qui compte parmi les tendances 2018 autour des réseaux sociaux.

Certains secteurs font actuellement l’objet de cette avancée : le secteur du télémarketing par exemple où la machine est capable grâce à l’IA de nouer les premiers contacts avec un prospect ou un client.

Cette dernière peut lui poser des questions de bases et comprendre les réponses, afin de collecter des informations et qualifier le besoin de son interlocuteur. L’humain prend ensuite le relais.

 

Et la notion de Big Data ?

Le terme de Big Data s’est popularisé en 2012 lorsque les entreprises sont soudainement confrontées à une accumulation de données (les Data ou datamasse) auxquelles elles ne peuvent pas faire face. Ces données représentant de forts enjeux commerciaux et marketing.

Les secteurs où l’accumulation de ces données est aujourd’hui le plus important sont le marketing digital et le e-commerce. 

En effet, par nature ces secteurs génèrent d’énormes volumes de données à traiter. Ce phénomène s’est amplifié avec le développement du marché des objets connectés et de la géolocalisation liée au marketing mobile…

Pour donner un exemple, en 2013 Critéo, spécialiste du reciblage publicitaire sur internet traitait 230 Terabytes de données au quotidien et générait plus d’1 milliard d’impressions publicitaires par jour !

Data center : Traitement des données

Des outils de stockages et de traitement de données sont apparues pour mieux gérer ces “grosses données” ou méga-données” : le Cloud computing et les supercalcutateurs (ordinateur conçu pour atteindre de haute performance).

Le Big Data nécessite en l’occurrence de gros moyens financiers pour exploiter ces données, et plus encore pour les exploiter et pouvoir en extraire des informations pertinentes pour le business.

 

La problématique du Big Data

Les données numériques se sont développées en si peu de temps et en temps réel, que les acteurs du e-commerce et du marketing digital sont confrontés aujourd’hui aux enjeux du Big Data.

Enjeux qui sont principalement liés aux :

  • Moteurs de recherche,
  • Régies et réseaux publicitaires,
  • Solutions de web analytique,
  • Outils de veille sur les réseaux sociaux,
  • Gros sites marchands.

Mais le problème récurrent autour du Big Data repose sur un concept dit des “3V” : Volume, Vitesse, et Variété, puis 2 autres « V » ont vu le jour, Véracité et Valeur.

Explications :

  • Volume, car les masses de données à traiter sont sans cesse croissantes.
  • Vitesse, car la collecte, l’analyse et l’exploitation des données se fait de plus en plus souvent en temps réel.
  • Variété, car les données sont de formes très variées et pas toujours structurées (données relatives aux réseaux sociaux par exemple).

 

D’autres domaines exploitant le Big Data

Hormis le marketing digital et le e-commerce, le Big Data a ouvert le champ des possibles à d’autres domaines comme la recherche scientifique, la politique, la communication, la médecine, la météorologie, l’écologie, la finance, les crypto-monnaies, le commerce, etc.

Ainsi des chercheurs, des entreprises et des administrations peuvent grâce au Big Data faire de l’analyse tendancielles ou prédictive, dresser des profils, anticiper des risques et suivre des phénomènes en temps réel.

 

Crypto-monnaies et Big Data

L’univers du bitcoin et notamment celui de la crypto monnaie sont  aussi impliqués dans le Big Data, afin d’élever les niveaux de sécurité en matière de transactions financières. Premièrement en recensant les origines desdites  transactions ainsi que diverses données, qui permettent de réduire les risques de fraude.

En second lieu pour faire face aux fuites sur les transactions financières non sécurisées, qui furent la porte ouverte à de nombreuses cyberattaques comme le fameux ransonware. De ces analyses du big data, les crypto-monnaies sont apparues alors comme des sources fiables, afin de sécuriser au maximum les échanges et écarter ainsi les risques de cybercriminalité.

Le big data aidant, on réduit ainsi les fraudes d’un côté et on sécurise au maximum les transactions de l’autre.

 

Besoin de formation et nouveaux métiers dans la Data

L’arrivée de la Data a aussi entraîné avec elle la création de métiers spécifiques et la nécessité de la formation au numérique dès 2018 sur ces nouveaux rôles.

Les nouveaux métiers liés à la Data

Les grandes tendances du marché pour la Data reposent sur les métiers de : Data analyst, Data Scientist, Big Data Architect, Chef de Projet Data.

Les métiers du numérique autour de la data

 

Pour en savoir plus : 

La Data pour les Nuls

Enfin, un métier risque bien de sortir du lot cette année surtout à partir de mai 2018 lorsque la RGPD (Régime de la protection générale des données) entrera en vigueur dans les entreprises. Il s’agit du poste de Data Protection Officer, un spécialiste du droit et de la Data.

Plusieurs masters spécialisés dans la filière du droit ont d’ailleurs été créés.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 4 Average: 5]

Géraldine Gomaere

Trois ans d'expériences dans le marketing digitale. Rédiger des articles pour le Journal du Community Manager est un véritable challenge car ce secteur (e-commerce, éditorial, réseaux sociaux etc.) est constamment en évolution. Pour en savoir + sur moi https://www.linkedin.com/in/g%C3%A9raldine-gomaere/ Mon compte twitter @marketwebactu

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : La Data et le Big Data : La révolution du numérique! This is the link: https://www.journalducm.com/big-data-revolution-numerique/