fbpx
Flash Actualités

Putaclic : Comment considérer ses limites ?

Le putaclic prolifère rapidement et devient présent sur une majorité de sites qui ont pour sujet ce qui fait le « buzz » ! En combinant l’actualité des people et ces fameuses séries top 10, top 20 etc… il s’agit de compiler une série de photos et/ou une vidéo « choc » glanées sur internet.

 

Qu’est-ce que le putaclic ?

Le putaclic est une pseudo technique racoleuse pour générer du trafic. Au travers d’un titre et d’une accroche qui incite au clic, vous vous retrouverez dans une majorité des cas avec du contenu sans aucune pertinence. Il est par ailleurs, destiné majoritairement à une tranche d’âge comprise entre 15 et 25 ans.

Vous avez sans doute cliqué un jour sur une accroche du genre « Découvrez les 10 techniques de marketing qui boosteront votre business… la 7ème est tout simplement hallucinante »

En glissant la petite accroche qui va bien, l’internaute se fait prendre et clique pour se rendre compte que le contenu est tout simplement basique et que la fameuse 7ème technique, est un sujet que vous maîtrisez déjà dans la plu part des cas.

Bien entendu les sujets traités tournent plutôt autour de l’actualité people, des séries d’images ou des vidéos avec un sujet central qui joue sur l’appel au clic au travers de la curiosité.

Est-ce que ça génère du trafic pérenne ou un lectorat grandissant ?, ça reste à prouver selon les techniques employées et surtout les contenus cachés derrière ce phénomène. Le putaclic touche même certains sites d’actualités générales à forte audience.

Pour mesurer son efficacité, rien de tel que les analytics pour découvrir si les visiteurs reviennent et surtout qui ils sont.

 

Où se situe la limite du putaclic ?

Le premier objectif du putaclic étant la recherche absolue du clic, ça va donc automatiquement générer du trafic pour le site. Cependant si les infos ne sont pas pertinentes, ou pire, si elles sont mensongères ! le site perdra alors des visiteurs qui ne reviendront pas.

Cela signifie que le site devra sans cesse avoir recours à cette technique pour accourir du trafic. On peut imaginer que le site accrochera un jeune lectorat au fil du temps, attiré par ces infos.

Les limites peuvent rapidement être dépassées si c’est récurrent pour le site d’en user, voir d’en abuser.

Le putaclic peut aussi être léger si il s’agit d’un article intéressant mais que l’on recherche le clic absolu (en bonne intelligence) pour que le lecteur en prenne connaissance.

Le risque étant tout de même de concentrer l’intérêt sur l’accroche, et de faire perdre totalement l’attrait envers le contenu. On pourrait le comparer à un teaser de film qui met le paquet sur les meilleures scènes, alors que le film s’avèrerait être un navet au final.

On découvre ainsi très vite la limite du putaclic si l’équilibre n’est pas respecté… Si le contenu est à la hauteur, on ne parlera même plus de putaclic mais simplement d’une bonne accroche !

Le phénomène du putaclic reste dès lors rattaché à tous ces sites qui vous offre 2/3 minutes de fun ! le temps de regarder une série de photos ou une vidéo qui n’a parfois rien de sensationnel. Pour le reste, il est préférable de l’éviter et de se concentrer sur un travail de fond avec du contenu pertinent.

Notons également qu’il est question d’argent ! Il s’agit de maintenir un taux d’audience élevé pour négocier des contrats publicitaires ou des partenariats juteux pour les propriétaires de ces sites.

 


Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 11 Average: 5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Putaclic : Comment considérer ses limites ?! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/08/23/le-putaclic-11634/