fbpx
Business

Être travailleur indépendant dans le digital n’est pas un long fleuve tranquille

Se lancer en tant que travailleur indépendant : Suivez ces quelques conseils si vous souhaitez travailler en tant que freelance dans le monde du digital.

Partenaire Vidéo Journal du CM

Chaque année, ce sont plus de 500 000 nouvelles entreprises qui font leur apparition sur le marché. Beaucoup d’entre elles sont créées par de jeunes travailleurs indépendants dans le domaine du digital.

Ils sont webmasters, community managers, développeurs, blogueurs référenceur ou encore spécialistes du marketing et du e-commerce. Néanmoins, lancer son activité indépendante n’est pas de tout repos.

 

Ne pas se lancer sans business plan

Beaucoup de jeunes entrepreneurs ne réussissent pas à pérenniser leur activité professionnelle faute d’avoir su explorer le marché dans lequel ils évoluent. C’est à cela que sert le business plan. Il s’agit d’un dossier qui sert de base de communication avec les organismes de financement.

Être accompagné par des experts de l’entreprise est très important à ce stade. Ils commencent par aider les porteurs de projet à se définir et déterminer précisément la proposition de produit ou de service, ils aident les petits entrepreneurs à se positionner sur un ou plusieurs marchés.

À partir d’un bon prévisionnel d’activité et de chiffre d’affaires, il est plus facile de convaincre un organisme de financement de vous accompagner.

 

Faire évoluer sa microentreprise

Le choix de la forme de son entreprise n’est pas une chose facile. Celle-ci dépend de ce que l’on propose, de la situation personnelle du ou des porteurs du projet, de son importance ou encore de son risque.

Faire évoluer sa microentreprise

Là encore, il est important d’être bien accompagné par des experts du monde de l’entreprise pour faire le bon choix. Beaucoup de jeunes travailleurs indépendants choisissent la forme de la microentreprise pour les nombreux avantages qu’elle offre aux jeunes créateurs.

Néanmoins, elle a vocation à évoluer vers une forme plus complexe. Au moment du changement de la forme de son entreprise, il est également très important d’être bien accompagné. N’oubliez pas qu’au démarrage on atteint difficilement un chiffre d’affaires conséquent. Une diminution des charges est par conséquent une solution à envisager au travers de la microentreprise.

 

Travailler sa communication

Il existe un proverbe qui dit que « le cordonnier est toujours le plus mal chaussé ». C’est assez véridique en ce qui concerne les jeunes entrepreneurs dans le domaine de la communication digitale. Il est toujours plus facile de travailler pour les autres que d’assurer sa propre publicité.

Travailler sa communication

C’est pour cette raison qu’il ne faut pas négliger ce point dès le départ. Le web est un secteur d’activité très concurrentiel et ne pas avoir de visibilité est un vrai frein pour ceux qui veulent se lancer. Tout indépendant qui se respecte se doit de travailler sa visibilité, et de se créer au minimum un site web pour présenter son offre de service.

 

Gérer la solitude

Il est parfois très difficile pour certains de gérer la solitude de l’entrepreneur indépendant. Premièrement, celle qui s’installe au début, quand on est en pleine phase de lancement. L’objectif de pérenniser l’activité de l’entreprise au bout de trois ans est tellement important que beaucoup n’arrivent pas à redresser la tête pour regarder ce qu’il y a autour.

C’est ainsi qu’on ne se crée pas de réseau et que l’on rate des opportunités professionnelles. Deuxièmement, la solitude par le simple fait de travailler à domicile. Devenir community manager freelance peut par exemple très vite occasionner un surcroît de travail et un confinement à son domicile.

D’abord, on s’isole de son entourage qui ne mesure pas toujours la difficulté d’entreprendre depuis chez soi, mais on s’isole aussi des autres professionnels. Pour cela, les espaces de coworking sont très bénéfiques.

Apprendre à travailler dans un univers ou se mêle diverses compétences, peut permettre un meilleur épanouissement et un échange de missions entre différents acteurs du digital.

 

Bien organiser son temps de travail

Le plus difficile quand on est travailleur indépendant et que l’on travaille à domicile sans recevoir de public, c’est de bien organiser son temps de travail. En effet, il est très tentant de dépasser sur son temps de vie privée ou inversement, de remettre à plus tard son travail.

Bien organiser son temps de travail

Manquer d’organisation et de rigueur dans le travail est le plus grand ennemi de l’entrepreneur à la maison. Cela peut conduire à la perte de l’activité, car le travail n’est pas fait en temps et en heure et les clients sont mécontents.

À l’inverse, ne pas savoir séparer sa vie privée de sa vie professionnelle et déborder sans cesse sur son temps de repos peut conduire à un burn-out. Un cas qui est catastrophique vu la situation précaire des travailleurs indépendants au regard de leur protection sociale.

________

 

Vous l’aurez compris, devenir indépendant dans le digital requiert tout de même de bien se préparer à toutes éventualités et de définir ses priorités. A cela se greffe un business plan et une checklist, qui permettra de ne rien oublier entre le démarrage de son activité et le fait d’exercer à domicile ou en coworking.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 6 Average: 2.5]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Être travailleur indépendant dans le digital n’est pas un long fleuve tranquille! This is the link: https://www.journalducm.com/travailleur-independant-digital/