Linkedin - Articles

Linkedin Sales Navigator : 5 méthodes pour créer vos premières listes de prospection

Découvrez comment LinkedIn Sales Navigator peut vous aider à faire croitre votre business, à l'aide de 5 méthodes à connaitre absolument. Suivez le guide :

 

Sales Navigator est une application conçue par et pour LinkedIn. Soyons clairs dès le début de cet article, c’est une formule payante ! Et il faut bien avouer que le prix de l’abonnement n’aide pas à sa notoriété.

Et nous l’avons vu dans un précédent article, il existe des solutions gratuites pour développer son réseau sur cette plateforme numérique.

Alors, pourquoi investir dans un forfait Sales Navigator ?

Parce qu’il ouvre le champ des possibilités et des opportunités, notamment en proposant des filtres qui n’existent pas dans la version libre. Des fonctionnalités pour créer et gérer des listes de prospects, pour mieux cibler de potentiels clients, mais aussi des ressources pertinentes pour engager des conversations.

Je vous invite donc à découvrir 5 filtres qui vous permettront d’identifier des signaux business. Ce sont aussi 5 raisons qui devraient vous pousser à utiliser cette application.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, définissons ce qu’est Sales Navigator.

La petite boite à outils de LinkedIn aux édition Dunod Julien Pibourret : Expert LinkedIn, conférencier et auteur de la petite boite à outils de LinkedIn aux édition Dunod

Retrouvez tous mes contenus sur LinkedIn sur le JCM : Julien Pibourret

 

 

 

Qu’est-ce que Sales Navigator LinkedIn ?

Sales Navigator est une application conçue par LinkedIn, directement intégrée à la plateforme numérique. Elle est accessible depuis un ordinateur, un téléphone portable ou une tablette.

LinkedIn Sales Navigator

Plusieurs fonctionnalités et outils s’ouvrent à vous :

  • Une recherche illimitée,
  • Un accès à « LinkedIn Learning » (la plateforme éducative de LinkedIn),
  • Des In-mails gratuits (50 par mois),
  • Une visibilité sur les utilisateurs visitant votre profil, etc.

En rappel, je vous renvoie vers l’article : 5 méthodes pour établir votre première liste de prospection sur LinkedIn si vous préférez vous appuyer sur une stratégie gratuite sur LinkedIn.

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser que l’utilisation des filtres sur Sales Navigator ne doit pas s’organiser au hasard. Prenez le temps comme indiqué dans l’article ci-dessus, de bien définir la zone géographique, la fonction, le métier etc. de votre ou vos cibles.

 

Ce sont des premières indications importantes, des critères de recherche pertinents qui vous permettront d’optimiser les filtres que l’on va évoquer maintenant.

Comme je le précisais, Sales Navigator est une formule payante. Mais LinkedIn vous propose un mois gratuit (que vous pouvez arrêtez à tout moment). Si vous décidez de continuer, vous avez le choix entre un abonnement mensuel ou un abonnement annuel.

En fait, vous devez voir LinkedIn comme un immense trésor (sa base de données) qui se mérite. Pour avoir un accès illimité vous devez payer un droit d’entrée.

 

1. La publication de contenu

Dans ce premier filtre intéressons-nous à la publication de contenu. Une petite parenthèse pour vous rappeler l’importance d’être actif sur la plateforme. Si vous manquez d’inspiration, je vous renvoie vers cet article : 7 types de contenus à publier sur LinkedIn.

Une fois sur le tableau de bord de Sales Navigator et après avoir bien rempli la barre de recherche, utiliser la fonction “Prospect” et « Spotlights« . Puis cliquez sur « ont publié sur LinkedIn au cours des 30 derniers jours » :

LinkedIn sales navigator : 1. La publication de contenu
Cliquez pour agrandir

Vous allez pouvoir avec ce filtre, trouver des personnes qui ont publié du contenu sur LinkedIn. On sait que le point faible du réseau social, c’est sa minorité d’actifs. Peu d’utilisateurs créent du contenu (entre 10 % et 20 % sur les 830 millions !).

Donc si la personne publie et/ou si elle prend la parole, c’est un signal. Cela signifie que le profil est disponible sur la plateforme. Potentiellement vous aurez plus de chances qu’elle réponde à votre message comme à votre demande de connexion.

 

2. Les personnes qui ont changé de poste

Autre filtre, autre signal business ; les personnes qui ont récemment changé de poste.

 

Tout en gardant les mots-clés spécifiques dans la barre de recherche (ex : responsable pédagogique), dirigez-vous de nouveau vers « Spotlights« . Mais cette fois-ci cliquez sur « les personnes qui ont changé de poste au cours des 90 derniers jours » :

LinkedIn sales navigator : Les personnes qui ont changé de poste
Cliquez pour agrandir

Pourquoi est-ce que c’est important ? Parce que d’une manière générale, les utilisateurs qui ont changé de poste dernièrement vont avoir envie de venir insuffler de la nouveauté, de laisser des éléments sur leurs compétences et leurs expériences.

Là aussi nous sommes sur des profils « actifs« . Ils seront plus à même de discuter et d’échanger avec vous. Voici donc un nouveau signal business, mais il y en a d’autres.

 

3. La croissance de l’entreprise

Le troisième filtre que vous pouvez utiliser concerne la partie croissance des effectifs d’une entreprise. Il est intéressant car une société qui grandit, est susceptible de posséder un budget plus important.

Cliquez sur « compte« , puis « croissance des effectifs de l’entreprise« . À vous ensuite de décider du pourcentage de croissance que vous souhaitez indiquer (par exemple 20 %). Sales Navigator vous proposera des entreprises qui ont une évolution de croissance en termes d’effectifs, à plus de 20 % :

LinkedIn sales navigator : La croissance de l'entreprise
Cliquez pour agrandir

Un effectif en forte croissance est un signe que l’entreprise se porte bien en terme économique. C’est bien entendu un filtre que vous n’avez pas avec la version gratuite, d’où l’intérêt de passer par Sales Navigator.

 

4. Les expériences communes

Le quatrième filtre s’attache à répertorier les personnes qui ont des expériences similaires aux vôtres. Ce sont des gens qui potentiellement, ont été étudiants dans la même école que vous, ou bien ont travaillé dans la même entreprise.

Vous allez de nouveau dans la partie « Prospect« , puis « Spotlights« . Vous cliquez ensuite sur « Ont partagé des expériences avec vous » :

LinkedIn sales navigator : Les expériences communes
Cliquez pour agrandir

Servez-vous de ces points communs comme accroches pour briser la glace et facilement enclencher des conversations sur LinkedIn. Et in fine, proposer vos produits ou vos services.

 

5. Le changement de direction dans une entreprise

Dernier filtre de cet article ; les mouvements dans l’organigramme d’une entreprise. Et en premier lieu, en haut de la pyramide.

Direction la partie « compte« , puis « activités récentes » et enfin « changement de direction sur les trois derniers mois » :

LinkedIn sales navigator : Le changement de direction dans une entreprise
Cliquez pour agrandir

Un changement de direction peut signifier une nouvelle vision, une nouvelle voie prise par l’entreprise, et donc des opportunités en termes de business. Encore un signe fort pour déclencher plus simplement des conversations.

 

Conclusion

Après la lecture de cet article, on voit bien la différence qu’il y a en termes de filtrages entre la version gratuite de LinkedIn et la version payante. Et encore, nous avons évoqué ici qu’une infime partie des possibilités de Sales Navigator.

Ce que je dis souvent en formation, c’est que la version payante de LinkedIn a des filtres beaucoup plus « business« , d’où l’intérêt d’investir dans un abonnement mensuel ou annuel.

Sales Navigator est un outil incontournable pour tout entrepreneur souhaitant lancer son activité et trouver de nouveaux clients. Il l’est également pour tous les commerciaux cherchant à développer leur portefeuille clients ou pour accélérer leurs ventes.

N’oubliez jamais que les filtres que je vous ai montrés, ne sont valables que si vous connaissez parfaitement votre cible, et si en amont vous avez bien paramétré les premiers filtres vus dans cet article (secteur économique, situation géographique, profession etc.).

Mon conseil : Allier les filtres gratuits et payants devrait vous apporter plus de sérénité, lors de vos phases de prospection ou dans la constitution de votre liste de contacts.

5/5 - (1 vote)

Julien Pibourret

Julien Pibourret est consultant formateur, et est un véritable explorateur du webmarketing et des réseaux sociaux. Il forme et conseille des professionnels sur LinkedIn et enseigne le community management, le social selling et le personal branding dans différentes écoles (SKEMA, IIM Paris, ESC-Pau, IMCI...). Il réalise également des interviews #LinkedinOutsider sur sa chaîne YouTube. Il est également l'auteur de la petite boîte à outils Linkedin aux Éditions Dunod.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page