FAQ Community Manager

FAQ CM : Quelles sont les qualités d’un bon community manager ?

Les qualités d'un bon community manager sont tout aussi importantes, voir parfois plus que ses compétences. Découvrez 7 qualités à rechercher chez un CM pour avoir la perle rare :

 

On évoque souvent les missions du community manager ainsi que ses compétences, mais un bon CM se doit aussi d’avoir des qualités, quelles soient humaines et/ou professionnelles. Si ses compétences sont multiples, elles relèvent majoritairement de ce qu’il aura appris et de l’expérience acquise au fil des années.

Les qualités du community manager sont quant à elles, plus une question de personne et de capacité, le tout à remettre dans un contexte professionnel. Il peut également s’agir de talents ou de dons pour certaines tâches.

Découvrez quelles sont les qualités d’un bon community manager.

 

Les qualités d’un bon community manager 

Un bon community manager est avant tout un CM qui fait bien son travail et qui est consciencieux. Au-delà on appréciera ses traits de personnalité, ses compétences, ses qualités et tout ce qui apportera de la valeur ajoutée à une entreprise qui aura recours à ses services.

Les qualités à rechercher chez un community manager

Parmi les qualités que l’on recherchera chez un community manager, plusieurs seront à évaluer au fil du temps, mais il est question ici de faire ressortir ces points dans le cadre d’un entretien d’embauche notamment.

La créativité

La créativité en community management ne s’apprend pas réellement ! C’est plutôt un don ou un talent qui va permettre au community manager de mettre en relief les contenus qu’il va produire. Une qualité que certains pourraient juger indispensable au vu de la difficulté à émerger sur les réseaux sociaux. Cependant on peut tout de même stimuler sa créativité et l’améliorer grâce à l’utilisation de certains outils graphiques par exemple.

Il reste tout de même le bon angle stratégique à avoir pour permettre à ses contenus de gagner en visibilité et en viralité. Il serait dommage qu’un contenu original et créatif ne soit pas vu, aussi bon que ce serait le CM.

Productivité et organisation

Etre productif est une qualité, et ce, d’autant plus quand on le rapproche de l’organisation. Pour les community managers qui sont productifs, ils seront en capacité d’accomplir plus de tâches en un minimum de temps, ce qui implique généralement d’être organisé.

Cette qualité n’est pas toujours celle des community managers créatifs, qui ont tendance à être plus éparpillé, bien que ce ne soit pas systématiquement le cas. Attention à bien jauger l’équilibre de ce fait !

La conscience professionnelle

Avoir une conscience professionnelle est important, et ce point traduit bien souvent le degré d’implication d’un community manager dans son travail. Le CM qui a une conscience professionnelle est une personne qui possède  un niveau d’exigence élevé et qui cherche toujours à bien faire. Cela dénote d’une attitude respectueuse envers ses supérieurs.

Cette attitude peut également se vérifier sur des problématiques rencontrées au delà de ses horaires, car il ne laissera pas passer des commentaires négatifs ou des questions sans réponses trop longtemps. Cependant il ne faut pas faire de ce dernier point une valeur étalon, car un CM est rattaché à des horaires et il faut savoir aussi le récompenser s’il en fait plus pour le bien de son entreprise.

L’éthique et les valeurs humaines

L’éthique en community management désigne une pratique saine sur l’ensemble des missions opérées par le community manager. Il ne s’agit pas d’user d’artifices ou de faire des compromis pour atteindre des résultats, mais plutôt de recourir à des solutions logiques dans les règles de l’art.

Ne pas recourir à l’achat de fans ou des méthodes growth hacking qui friseraient le manque d’éthique, sont donc des pratiques à proscrire.

 

La culture et la recherche du résultat

La conscience professionnelle comme la culture de résultat, montrent l’implication du community manager dans son travail. La culture du résultat est précisément la recherche de performance et les moyens déployés par le CM pour atteindre des objectifs en règle général.

La culture du résultat chez un community manager

Les profils CM qui ont cette culture sont souvent des matheux ou des personnes très sensibles aux chiffres. C’est également un point très apprécié des responsables d’entreprises, car le résultat et la performance les font avancer et progresser.

La capacité d’adaptation

Quand il s’agit de travailler sur plusieurs thématiques, plusieurs typologies de produit ou de clients, il est bien d’avoir un community manager qui saura s’adapter à cette variété. La capacité de s’adapter montre aussi une volonté à apprendre tout en étant curieux. On peut voir de nombreux community managers qui progressent rapidement dans leur travail en cherchant toujours comment faire, comme traiter telle situation ou tel type de client etc.

S’adapter c’est aussi savoir évoluer et permettre à son entreprise d’évoluer sur de nombreux sujets, tout en gagnant en expertise.

Etre force de proposition

Chercher à bien faire, à s’améliorer, à prendre des risques, à innover et à explorer, sont des points qui doivent se retrouver en grande partie chez les community managers qui sont force de proposition. On peut se contenter de faire son travail, et c’est bien, mais quand on souhaite aller plus loin, il faut s’impliquer différemment et avoir une attitude de leader en proposant ses idées.

Une entreprise avance et progresse en prenant des risques (mesurés) mais il appartient au community manager de les prendre à son niveau et selon ses missions.  C’est lui l’expert, donc il est à même de pouvoir proposer et exposer des idées pour tendre vers l’atteinte d’objectifs.

Community manager force de proposition

Ainsi si vous êtes chef d’entreprise ou responsable, écoutez votre community manager et n’ayez pas peur de tester et d’explorer avec lui de nouvelles pistes.

__________________

 

Voici 7 points qui font état des qualités d’un bon community manager, mais ça ne veut pas dire que sans elles, un CM sera mauvais. Il faut également travailler conjointement avec lui pour l’amener à être meilleur tout en restant  dans l’équilibre.

Enfin n’oubliez jamais de reconnaitre un bon élément et de le récompenser comme il se doit, quand il met ses qualités au service de votre entreprise. La reconnaissance est primordiale pour toute personne qui doit se sentir valorisée et en confiance dans son travail. De plus il est préférable de ne jamais perdre un community manager qui rassemble tout ou partie de ces qualités.

5/5 - (2 votes)

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page