Business

La communication d’une startup : comment la gérer et l’anticiper ?

La communication d'une startup est un axe à ne pas négliger et pour lequel il ne faut pas attendre que le budget devienne inexistant. Comment la gérer et l'anticiper en cours de projet ?

La communication d’une startup est un axe important et à ne pas négliger. De nombreuses startups ou de structures de différentes natures, misent aujourd’hui sur une forte présence via les réseaux sociaux et internet en particulier.

Pour préparer leur présence digitale, il s’agit pour ces entités de considérer la base de données des contacts, clients… qui assureront un premier relais d’information lors du lancement d’un produit ou d’un service. Mettre en place une stratégie digitale pour son site internet, se préparer à communiquer sur les réseaux sociaux sont des points à considérer dés le départ.

Cependant ils existent encore de nombreuses startups qui pensent que la communication via internet s’opère en dernier lieu, au moment où hélas… les budgets se restreignent ou fondent comme la neige au soleil.

La communication d'une startup est un axe important et à ne pas négliger

N’attendez pas de n’avoir plus de budget pour communiquer… pensez-y dés le départ !

 

L’erreur des startups en matière de communication

Une startup, surtout si elle cherche à effectuer une ou des levées de fonds, oublie bien souvent de se constituer une base de contacts en cours de projet.

Elle attend généralement la fin pour la construire et communiquer, c’est-à-dire au moment du lancement final de son service et/ou produit.

La communication d’une startup est premièrement liée à la création d’une base de donnés contacts à exploiter.

La communication d'une startup est premièrement liée à la création d'une base de donnés contacts à exploiter.

 

On est en droit de penser que c’est parfois logique (dans certains cas) d’attendre la fin de son projet pour communiquer. Pourtant c’est à mon sens une grosse erreur si on veut qu’il aboutisse et perce un marché.

Sur certains projets qui nécessitent une levée de fond, comme des apps mobiles ou des projets assimilés à des réseaux sociaux, les investisseurs seront justement regardant sur ce point… pas de base de données, peu de chances d’obtenir des fonds ! Ce qui pourrait au final limiter la communication d’une startup au stade où le budget serait restreint.

Il est donc important pour une startup, de penser à se créer une base de contacts, prête à être sollicitée au moment du lancement du service ou du produit. La communication d’une startup doit être ainsi anticipée dés le démarrage de son projet.

 

La base de données : Clé de la communication d’une startup 

la communication d'une startup 

Beaucoup pensent qu’il faut attendre la fin d’un projet pour se constituer une base de contacts… sauf que ça repousse d’autant l’échéance d’un lancement réussi.

Une base de contacts peut tout-à-fait se construire et se développer en parallèle d’un projet destiné à un large public, surtout là où la concurrence est rude et que toute la différence se fera sur cette base.

Comme chacun le sait, solliciter une levée de fond commence déjà par une certaine avancée du projet avec un capital contacts /membres plus ou moins conséquent. Un bon projet évolutif et une base de données croissante, assurent un premier point positif dans une levée de fond pour les startups.

Reste que la communication d’une startup doit suivre, pour assurer de la rétention et surtout relayer le lancement.

Ce n’est pas forcément les membres ou les abonnés d’une application, d’un produit ou d’un service en ligne, qui assureront ce relais de lancement. Il faudra en parallèle, lancer des actions et se se créer une communauté en l’alimentant jusqu’au jour J.

 

Comment se constituer une base de contacts en cours de projet ?

Il existe plusieurs solutions pour créer une base de contacts lors du démarrage et de la progression d’un projet. Il est vrai qu’on est en droit de se poser la question ? « Que vais-je raconter avant d’aboutir à mon projet ? » mais il existe heureusement des moyens pour éviter la pression du rendement, quand l’échéance arrive.

C’est généralement à ce stade que beaucoup trop de startups mettent la clé sous la porte faute de budget ou d’une étude préalable avant de se lancer. Il est donc fortement recommandé d’établir un tableau sur toutes les actions autour du projet de la startup. Les évolutions, features, les points forts, les possibles opérations de teasing…

 

Travailler sur une méthodologie Lean / Agile pourra permettre de se constituer une première base de données, en faisant intervenir des futurs utilisateurs selon des profils à définir en amont. Dans ce cas de figure, il s’agira de créer des ateliers pour travailler en mode co-créatif, et faire part des avancées pour récupérer des retours utilisateurs. Ces premiers contacts sont indispensables pour amorcer la communication d’une startup.

En mettant l’accent sur le privilège de pouvoir accéder à ce programme, vous valoriserez votre communauté naissante pour l’engager au moment du lancement officiel. Par la suite les actions deviendront plus classiques quand la phase de lancement sera imminente.

Qui aura en charge la création d’une communauté ?

 

Embaucher un community manager pour la communication d’une startup ?

Il peut s’avérer judicieux et surtout utile, de faire appel à un community manager indépendant (voir en CDD ou CDI selon les budgets) pour créer et engager une communauté autour du projet.

En démarrant bien avant la phase de lancement, les startups pourront acquérir ainsi une première base de données de profils adhérente au projet. La communication d’une startup peut alors se reposée sur un community manager au départ et par la suite.

Le community manager pour la communication d'une startup

 

Le community manager aura en charge la création de la stratégie digitale et la création des différents comptes sur les réseaux sociaux. Il s’agira d’orienter la communication sur du teasing, des features, l’avancée du développement et s’assurer que les profils témoignent également d’un intérêt pour le projet.

Evaluez l’investissement d’un community manager :

Si vous avez besoin de savoir combien coûte un community manager indépendant et comprendre aussi sa facturation lisez : comment et combien le community manager doit-il facturer ?

L’orientation Lean / Agile comme vu précédemment pourra être le premier axe à développer, en accord avec l’équipe projet.

L’organisation de rencontres pour faire participer sa communauté à l’évolution du projet, est un axe à privilégier pour les startups

C’est en invitant / sollicitant des petites équipes de bêta-testeurs au fil du temps, qu’une relation privilégiée s’installera pour suivre l’évolution du projet de la startup. Les retours des utilisateurs aideront à redresser éventuellement le projet pour qu’il réponde au mieux des attentes. La communication de la startup sera ainsi facilitée par des retours positifs, appuyant la qualité du produit / service.

Le community manager aura un réel intérêt à intégrer des blogueurs au sein de sa communauté. En travaillant avec des blogueurs, il sera plus simple de les solliciter pour un article et des partages sur les réseaux sociaux, lors du lancement du projet.

La poursuite des actions sera à travailler sur différents axes selon la nature du produit / service à promouvoir.

  • Production de contenu
  • Story-telling
  • Teasing
  • Jeux-concours
  • Communiqué de presse
  • Organisation d’évents…

Le community manager sera à même de poursuivre sur ces différentes actions pour accroître la visibilité du projet et assurer sereinement la communication d’une startup en phase de développement.

 

La communication d’une startup en conclusion

La communication d’une startup doit se réfléchir dès le départ. Il s’agit de se constituer une communauté qui suivra l’évolution du projet et faire d’elle un relais d’informations au moment du lancement. Pour y parvenir, l’embauche d’un community manager à temps partiel ou à temps plein pourra être un réel atout.

Il aura la charge de la stratégie digitale, de la création des comptes sur les réseaux sociaux et de la création de la communauté selon différents axes et en rapport du produit / service développé par la startup.

Son travail tournera autour de l’engagement à créer pour satisfaire au besoin de la startup, comme les retours d’expériences utilisateurs en cours de projet.

Travailler sur une méthodologie Lean / Startup aidera à démarrer une communauté, en l’intégrant au projet. En instaurant un atelier co-créatif récurrent (mensuel) par exemple, le community manager récupérera des informations précieuses à remonter aux équipes. Son travail pourra être géré depuis un groupe privé accessible uniquement aux participants du projet.

 

Le but pour conclure, est d’avoir une communauté engagée, prête à relayer la phase de lancement officielle et ainsi permettre une meilleure visibilité et viralité. Sans communauté ou base de contacts existantes, ces étapes demanderont un nouveau délai qui amoindrira le budget s’il n’était pas prévu.

N’attendez pas pour créer cette base de contacts ! Lancez vos actions de communication / teasing… en parallèle de votre projet.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 20 Average: 4.7]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement le community management et les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai fait mes débuts sur un Oric Atmos, et j'ai été un véritable fan de l'Amiga.. qui dit mieux ?

Articles similaires

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : La communication d'une startup : comment la gérer et l'anticiper ?! This is the link: https://www.journalducm.com/communication-startup/
!-- Start KOMPAGNION script code -->