Linkedin - Articles

Les 3 blocs majeurs du profil LinkedIn pour se démarquer !

Le passage en revue de tous les blocs et les rubriques du profil LinkedIn. Pensez à bien les mettre à jour pour vous démarquer sur le réseau professionnel. Découvrez-les :

 

Au tout début, LinkedIn était un simple hébergeur de CV, rien de plus ! On y déposait le sien et l’on attendait de voir. Bien loin des fonctionnalités et de l’esprit de la plateforme numérique aujourd’hui.

Malgré tout, le sens premier de LinkedIn n’a pas complétement disparu. La partie profil doit encore être abordée comme une sorte de Curriculum Vitae, mais bien plus séduisant et aux fonctionnalités multiples, ce qui ouvre le champ des possibles.

Car améliorer son profil LinkedIn, c’est tirer parti de la force de frappe de ce réseau social. Celle de vous ouvrir des opportunités de travail, des collaborations, des missions.

C’est pourquoi, il ne faut pas le négliger, surtout pour ceux qui souhaitent se démarquer sur LinkedIn. Nous allons donc, voir dans cet article, comment construire un profil pertinent et professionnel.

Pour mieux le cerner, je l’ai divisé en 3 blocs :

  • le bloc du haut
  • le bloc du milieu
  • le bloc du bas

En débutant par la partie la plus visible de l’iceberg, le bloc du haut.

 

1. Profil LinkedIn : Le bloc en partie haute

Sans doute la partie la plus importante de son profil. Car c’est elle que vos visiteurs verront en premier. Et comme le dit une amie à moi : « Nous n’avons qu’une seule chance de faire une première bonne impression ! ». À commencer par sa photo de couverture

La photo de couverture LinkedIn

Je suis encore très surpris de tomber sur des profils LinkedIn sans photo de couverture (avec seulement la bannière par défaut de LinkedIn). Très franchement, c’est une grave erreur ! Soyez sûr que vos visiteurs passeront leur chemin et ne prendront pas la peine de lire la suite. C’est rédhibitoire !

Alors prenez le temps d’en choisir une, avec laquelle vous êtes à l’aise. C’est-à-dire, que vous aimez voir quand vous regardez votre profil. N’hésitez pas à la montrer à vos proches pour qu’ils puissent vous faire un retour.

Cette photo ne doit pas obligatoirement faire référence à votre secteur d’activité. Elle peut être liée à une passion ou une image forte. Avec ou sans texte, à vous de voir. Vous pouvez y inscrire votre proposition de valeur, votre vision, des mots ou une phrase qui vous correspond.

Si vous devez y mettre du texte, prenez garde qu’il ne soit pas coupé par votre photo de profil (sur ordinateur comme sur téléphone portable). La dimension de la photo de couverture est de 1584 x 396 pixels. Pour être sûr de bien cadrer, n’hésitez pas à utiliser l’outil Canva par exemple.

La photo de profil LinkedIn

Si dans un CV classique, vous n’êtes plus obligé de mettre une photo, sur LinkedIn par contre, c’est capital.

C’est la première chose à faire avant de vous lancer et cette étape est capitale pour votre réussite. Il faut que cette photo vous ressemble. La photo de profil LinkedIn est celle qui va vous permettre de vous différencier des autres, en particulier lorsqu’on voit le nombre de profils qu’il y a sur ce réseau. Pour vous, il faut choisir une photo plutôt récente et souriante.

Vous devez être naturel et présenter un aspect professionnel. La photo de profil doit être claire et nette. Il ne faut pas qu’elle soit floue ou mal cadrée. Il est donc préférable de la prendre avec un appareil photo professionnel ou de faire appel à un photographe. Ce qui donnera un rendu plus élaboré ou plus classe.

 

Vous pouvez aussi jouer sur la cohérence entre votre bannière de couverture et votre photo de profil.

À noter que si vous avez activé le mode créateur (voir plus bas), vous pouvez remplacer sur mobile, votre photo par une courte vidéo de présentation.

Le titre de son profil LinkedIn

Le titre de votre profil LinkedIn doit être la description de vos compétences ou bien la résolution d’un problème pour votre futur client, voir encore un titre qui correspond à votre métier. Réfléchissez bien car il faut en effet, que ce soit quelque chose de clair et précis.

C’est important, car c’est l’une des premières choses que les gens vont lire. Il faut donc éviter d’utiliser des titres trop longs et trop flous. Il faut que cela soit facile à comprendre et à retenir.

Si vous manquez d’idée, répondez à ces questions :

  • Qui aidez-vous (votre cible) ?
  • Quel bénéfice lui apportez-vous (la solution) ?
  • De quelle manière (méthodologie, procédé) ?

Puis ajoutez quelques mots-clés stratégiques.

Et pour apporter une touche d’originalité, utiliser, par l’exemple, l’outil YayText.

 

2. Profil LinkedIn : Le bloc central

La partie centrale d’un profil LinkedIn est la partie dynamique, car elle présente notamment les contenus qui évoluent régulièrement chez les profils actifs.

La rubrique LinkedIn : Infos

C’est le cœur du réacteur ! C’est là que vous allez pouvoir vous définir, faire connaître vos compétences et votre savoir-faire.

 

Même si cette rubrique est passée en second plan derrière “votre activité”, les personnes intéressées viendront y glaner des informations vous concernant. Il est donc temps d’utiliser l’art du copywriting et du storytelling.

Par exemple, si vous cherchez un job ou une prestation, vous pouvez exploiter les paragraphes ainsi :

  • paragraphe 1 – évoquez vos expertises stratégiques
  • paragraphe 2 – qui êtes-vous, votre histoire, votre parcours
  • paragraphe 3 – le petit plus qui doit faire mouche (compétence ou savoir-faire)
  • paragraphe 4 – un appel à l’action pour vous contacter (mail, numéro de téléphone). Évitez les URL qui ne seront pas cliquables dans cette partie.

Bien entendu, les paragraphes et les formules de phrases doivent s’adapter à votre profil, votre cible et le message que vous souhaitez faire passer.

Attention à bien vérifier aussi le rendu sur votre mobile.

La rubrique LinkedIn : Sélection de contenus

Avec la section « activité » (voir ci-dessous), c’est la preuve que vous existez sur LinkedIn. Je veux dire par là si vous proposez du contenu sur la plateforme. Nous avons vu dans un article précédent, l’importance de poster pour être vu, notamment les 7 types de contenus à poster sur LinkedIn.

Dans cette rubrique, vous pouvez sélectionner des publications (posts, articles, média et désormais newsletter). Ce ne sont pas forcément les dernières sorties ! Vous pouvez très bien imaginer, choisir vos publications par rapport à un thème défini, sur lequel vous avez écrit et les insérer dans la “sélection de contenus”. Soyez imaginatif.

La rubrique LinkedIn : Activité

La rubrique “activité” place automatiquement vos faits et gestes sur la plateforme numérique. Vos publications, vos posts, vos articles, votre newsletter, mais aussi vos interactions avec d’autres profils (like, commentaires…).

La rubrique activités sur LinkedIn

J’aime à dire qu’un profil sans activité est un profil sans vie, et donc peu enclin à donner l’envie d’aller plus loin.

Ces deux dernières rubriques en disent beaucoup sur vous. Et moi le premier, je n’hésite pas à parcourir l’activité d’un utilisateur pour en savoir plus.

La rubrique LinkedIn : Statistiques

C’est un espace qui vous est dédié et qui est privé. Vous y trouvez :

  • le nombre de vues de votre profil
  • le nombre d’impressions de votre dernier post
  • le nombre d’apparitions dans les résultats de recherche

La rubrique LinkedIn : Ressources

Un autre endroit privé de la plateforme.

On y trouve :

  • le mode créateur (je vous conseille de l’activer, pour une meilleure visibilité),
  • mon réseau (pour trouver de nouvelles relations),
  • activité (rapide coup d’œil sur votre présence sur la plateforme)
  • mes éléments (pour les offres d’emploi ou vos posts enregistrés)
  • infos salaires (pour vous comparer aux autres profils de votre secteur)

Mais je ne m’attarderai pas sur ces deux derniers paragraphes, car ces espaces ne sont visibles que par vous-même. Ici nous parlons de valorisation de votre profil LinkedIn.

Et pour cela, ne négligez pas la dernière partie, celle que je nomme « le bloc du bas ».

 

3. Profil LinkedIn : Le bloc du bas

Ce dernier bloc LinkedIn doit finir de convaincre le curieux visiteur que vous êtes, la personne adéquate pour une mission, une offre d’emploi ou pour une collaboration.

On y retrouve les « grands classiques » du CV traditionnel.

La rubrique LinkedIn : Expériences

La rubrique Expériences est celle dans laquelle vous pouvez présenter toutes vos expériences professionnelles. Les entreprises au sein desquelles vous avez travaillé, le rôle que vous y avez joué, les missions effectuées etc… Soyez le plus exhaustif possible.

Si vous n’avez aucune expérience professionnelle, rien ne vous empêche d’y notifier vos stages par exemple. Il y a de fortes chances pour que vous en ayez suivi.

La rubrique LinkedIn : Formations

Le nom de la rubrique parle d’elle-même ! Les formations suivies et les écoles par lesquelles vous êtes passées.

N’omettez pas d’indiquer des formations qui sortent quelque peu du champ professionnel, mais qui peuvent apporter une valeur ajoutée. Je pense entres autres aux formations de premier secours par exemple.

Les rubriques expériences, formations, certifications etc... sur LinkedIn

La rubrique LinkedIn : Projets 

La rubrique Projets vous permet de présenter des projets plus personnels, comme l’investissement dans des associations caritatives ou dans des actions à but non-lucratif. Vous pouvez également soulever l’organisation d’un festival ou tout autre événement.

Cette rubrique participe à créer l’image d’une personne engagée qui s’investit dans des missions.

La rubrique LinkedIn : Licences et certifications

Dans cette partie, si vous avez passé des certifications correspondant à votre domaine d’activité. Plus généralement en ligne, inscrivez-les.

De mon côté, j’y ai inscrit ma certification obtenue d’Hootsuite Pro.

La rubrique LinkedIn : Compétences et recommandations

C’est très bien de se vendre, mais c’est encore mieux quand ce sont les autres qu’ils le font pour vous.

C’est le cas dans la partie “recommandations” qui est une rubrique LinkedIn très importante. Pour faire un parallèle avec le marketing, c’est votre preuve sociale ou un avis sur Google.

Une fois, la mission terminée, prenez le temps de demander à votre client ou votre collaborateur, de laisser quelques mots à votre égard.

Évitez les recommandations venues de la famille (belle-maman, papi, mamie…).

Les rubriques bénévolat, compétences et recommandations sur LinkedIn

La rubrique LinkedIn : Centre d’intérêts

Et pour finir, la rubrique « Intérêt ». Vous pouvez présenter vos centres d’intérêts, en communiquant des liens vers des sites qui vous intéressent.

4 parties s’offrent à vous :

  • LinkedIn influencers (les personnalités phares sur LinkedIn)
  • Entreprise
  • Groupe
  • Écoles

Il est toujours bon d’y cocher quelques cases.

 

Conclusion

Envisagez votre profil LinkedIn comme votre vitrine. Elle doit donner envie de passer la porte du magasin, d’aller plus loin. D’inciter le visiteur à vous contacter, à vouloir travailler avec vous.

Imaginez-vous, une devanture de magasin avec des mannequins nus, des présentoirs vides, une impression de laisser-aller ? Si c’est le cas, je parie que vous irez voir ailleurs.

C’est identique dans le monde numérique. Soignez les différentes facettes de votre espace. La photo de couverture, votre photo de profil, votre rédactionnel.

En terre du milieu, votre activité, vos informations et tout le reste des éléments.

Mais ce n’est pas tout. Cet espace est un levier. Une stratégie de publication régulière en est une autre. Allier les deux, c’est, à coup sûr, se créer des opportunités sur le réseau social professionnel. L’un ne va pas sans l’autre.

Croyez-moi, vous avez tout intérêt à vous montrer sous votre meilleur profil.

4.7/5 - (3 votes)

Julien Pibourret

Explorateur Linkedin, la méthode UCI pour développer votre marque personnelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page