Business

L’essor des crypto-monnaies : Que sont-elles réellement ?

Les cryptomonnaies fascinent les investisseurs, comme elles peuvent déranger et intriguer en même temps les néophytes. Découvrez ces crypto-monnaies, en plus de la blockchain qui s'y rattache :

 

Les crypto-monnaies sont peut-être la prochaine grande étape de l’évolution d’Internet, mais elles représentent également un haut niveau de complexité. Ce qui rend le flux de nouvelles difficile à évaluer, mais stimulant pour les investisseurs potentiels.

Les titres de presse récents se sont concentrés sur l’envolée puis le recul du prix du bitcoin, ainsi que sur la ruée des nouvelles crypto-monnaies sur le marché. Les investisseurs qui ne sont pas encore présents sur le marché du bitcoin se demandent naturellement s’ils doivent y entrer maintenant ou s’ils n’ont pas manqué le coche.

Les propriétaires d’entreprises se posent également la question de savoir s’ils doivent mettre en place un moyen d’être payé en crypto-monnaies. Un moyen de prendre de l’avance sur le paysage des paiements qui s’avère être potentiellement changeant.

Mais l’essor des crypto-monnaies a des répercussions sur des secteurs autres que le domaine financier. S’il est difficile de prédire l’avenir, un bon point de départ consiste à se familiariser avec les principes fondamentaux des crypto-monnaies. De ce fait, il existe certaines plateformes de trading qui ont fait leurs apparitions afin de pouvoir s’essayer à ces nouveaux actifs pour essayer de les comprendre.

 

Les crypto-monnaies – c’est quoi exactement ?

Les crypto-monnaies sont des monnaies numériques qui n’existent qu’en ligne et qui fonctionnent grâce à la technologie du peer-to-peer. Contrairement aux monnaies fiduciaires, qui elles sont émises et garanties par un pays, elles, n’ont pas de version papier. De plus aucune banque centrale ne contrôle leur approvisionnement.

La crypto-monnaies peut être utilisée comme n’importe quelle autre monnaie : comme paiement ou comme investissement.

Elles peuvent être achetées sur certaines bourses ou directement en ligne via diverses plateformes. De même, elles peuvent être achetées en petites fractions de pièces, ce qui signifie qu’elles peuvent théoriquement être utilisées pour effectuer des petits achats comme des plus gros.

Qu’est-ce que la blockchain et la cryptomonnaie

Dans le cas du bitcoin, le nombre de pièces pouvant être produites est limité à 21 millions, ce qui plaît aux investisseurs car cela limite fortement l’inflation potentielle.

Mais si le bitcoin est la plus grande crypto-monnaie comme la plus populaire, ce n’en est qu’une parmi d’autres. Cependant, seules quelques-unes d’entre elles – comme l’Ethereum, le Ripple, le Dash et le Litecoin – ont atteint une pénétration notable.

 

La blockchain au cœur des crypto-monnaies

Alors que les crypto-monnaies sont intrigantes en soi, il y a plus d’excitation autour du réseau qui les alimente, connu sous le nom de blockchain. Le bitcoin a été la première utilisation de la technologie blockchain, mais les deux ne sont pas identiques.

La blockchain est plutôt un système en constante évolution de grands livres cryptés, qui sont tous liés entre eux et largement distribués entre de nombreux utilisateurs. Les modifications apportées à un bloc, nécessitent des modifications aux blocs précédents. Toute modification laisse alors un enregistrement, ce qui rend la chaîne pratiquement impossible à pirater.

Les crypto-monnaies : entre mystère et impact écologique ! Ainsi beaucoup se posent des questions sur ce qui va advenir de ces nouvelles monnaies. Les différents partis s’inquiètent également sur les impacts qu’elles vont avoir dans notre vie sur le long terme.

 

Si les investisseurs se concentrent sur le potentiel des cryptomonnaies en tant qu’investissements alternatifs ou systèmes de paiement, c’est le potentiel de la blockchain qui pourrait s’avérer plus transformateur.

 

D’où viennent les cryptomonnaies ?

Contrairement aux monnaies fiduciaires, les crypto-monnaies ne sont pas émises par une banque centrale. Au lieu de cela, elles sont extraites ! Un terme qui reflète la quantité de travail nécessaire à leur production. On parle dés lors de minage, où les mineurs s’octroient du temps et de la puissance informatique, afin d’aider à vérifier les transactions en crypto-monnaies et les ajouter ainsi à la blockchain.

la ruée vers le bitcoin

Ce faisant, ils sont récompensés par de nouvelles pièces. Ce processus nécessite un matériel spécial et consomme une quantité d’énergie très importante, ce qui rend le minage très coûteux.

C’est la raison pour laquelle on a connu une nette flambée des prix sur les composants informatiques les années passées, et plus précisément concernant les cartes graphiques. Ces dernières permettant de délivrer la puissance nécessaire au minage. On ne se contente pas de 2-3 cartes graphiques, mais des dizaines, pour ne pas dire des centaines, qui sont montées en série en vue de miner de la cryptomonnaie.

Selon Mitch Steves, analyste de RBC Capital Markets à San Francisco : « les problèmes d’extraction seront probablement résolus au fil du temps par de nouvelles innovations technologiques, comme le Lightning Network. Cette technologie fonctionne comme un protocole de paiement qui peut être superposé à une blockchain de crypto-monnaie pour accélérer les temps de transaction et utiliser moins d’énergie ».

Notez ce post

Auteur Invité JCM

Tribune d'un(e) invité(e) ! Un(e) expert(e) vous délivre son expertise sur un sujet d'actualité, un test ou un thème choisi pour le Journal du Community Manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page