Business

Comment réussir son entretien d'embauche ?

Toutes les étapes pour bien réussir son entretien d'embauche et décrocher un job !

 

C’est une question qui taraude la majeure partie des demandeurs d’emploi : Comment réussir son entretien d’embauche ? Préparation intensive de son entretien, erreurs à éviter, réponses aux questions pièges : voici quelques conseils pour vous aider à convaincre les recruteurs de vous embaucher.

 

L’entretien d’embauche : un passage obligé

Dans le difficile parcours de la recherche d’emploi, il y a une épreuve particulièrement redoutée par les candidats qui est l'entretien d’embauche. Passage obligé, ce tête-à-tête professionnel va permettre au recruteur de vous jauger. Il ne va rien laisser au hasard !

Réussir votre entretien d'embauche est donc primordial pour donner une bonne impression et mettre toutes les chances de votre côté.

L’entretien d’embauche : un passage obligé

Cet expert va décortiquer chacun de vos gestes, de vos mots, chacune de vos attitudes pour savoir si vous êtes la personne idéale pour ce travail. 

Pour convaincre ce professionnel du recrutement, un CV en béton et une bonne lettre de motivation ne suffisent pas.

Il faut se démarquer des autres postulants pour réussir son entretien d’embauche. L’objectif est simple : prouver à votre interlocuteur que vous êtes la recrue parfaite pour l’entreprise. Mais comment y parvenir ?

Une chose est claire : si vous êtes là, c’est que votre profil correspond à l’offre d’emploi. Ce qui risque de faire la différence par rapport à la concurrence, c’est votre attitude et votre personnalité, votre valeur ajoutée en somme. Il est indispensable d’être positif et souriant. Sans en faire trop, bien évidemment. Mais attention : compter seulement sur votre charme naturel car votre irrésistible charisme ne suffira pas pour décrocher le job.

Vous allez devoir parler de vous avec objectivité de votre parcours professionnel, tout en répondant aux attentes du recruteur. Cela ne s'improvise pas. Parvenir à rester naturel et crédible du début à la fin de l’entretien d’embauche, nécessite un véritable travail d’anticipation.

 

Se préparer à rencontrer le recruteur

Alors comment réussir un entretien d'embauche ? Il faut se préparer bien entendu. Peu importe le secteur d'activité : industrie, digital, marketing, BTP, agroalimentaire… et même pour devenir community manager. La préparation d'un entretien d'embauches est incontournable pour ne pas perdre ses moyens et conserver son assurance !

Pas question de se laisser envahir par le stress ou d'être déstabilisé par une question inattendue. Il va falloir établir une stratégie, mettre en place un plan d'action et préparer cet entretien d'embauche avec méthode.

Se préparer à rencontrer le recruteur

Mener l'enquête sur son futur employeur pour préparer son entretien

Première étape : se renseigner sur l'entreprise. En effet, il faut comprendre ce que fait la boite pour laquelle vous avez postulé. Quand vous allez passer un entretien, vous devrez surement présenter la société à votre interlocuteur.

Le but ? Lui brosser un topo de l’entreprise comme si vous y travailliez déjà. Voici quelques conseils pour récupérer des renseignements sur votre futur employeur :

  • Le site web de l'entreprise, pour obtenir toutes les informations principales.
  • La page Linkedin, c'est le miroir BtoB de l'entreprise et un lien direct avec les salariés.
  • Google Actualités, pour récupérer les dernières news de l'entreprise, comme une levée de fond et s’en servir ainsi pour préparer les questions de fin d'entretien.
  • Instagram, car de plus en plus d'entreprises l'utilisent comme vitrine social media.
  • Glassdoor, pour se faire une idée de la réputation de l’entreprise du point de vue de ses salariés mais aussi des ex-salariés.

C’est indispensable pour savoir dans quelle entreprise vous mettez les pieds. Réunir toutes ces infos sur la société qui veut vous recruter va vous permettre d’être plus réactif en entretien. Il est toujours plus facile de parler de quelque chose que l’on connaît, pendant un entretien d'embauche. Alors quand votre interlocuteur vous demandera, par exemple, votre avis sur leur dernier produit ou leur stratégie digitale, vous devrez être prêt.

Anticipez les questions du recruteur et définissez vos prétentions salariales

Et comme vous avez mené votre enquête, il y a de grandes chances que la personne qui va vous recevoir dans son bureau, ait mené aussi la sienne. Le recruteur ne va pas se fier qu’à votre curriculum vitae, aussi solide et impressionnant soit-il. Il va vous googleiser et regarder vos profils sur les réseaux sociaux. Ainsi votre identité numérique à aussi beaucoup d'importance et elle doit être soignée. Si vous avez une forte présence sociale et êtes reconnu dans votre domaine d'activité,  pensez aussi à bien soigner votre e-reputation. Elle doit être un atout pour vous.

Soyez malin : anticipez ! Pensez ainsi à analyser votre image en ligne avant l'entretien. Cela vous évitera d'être complètement décontenancé le jour J devant une vidéo peu reluisante de vos exploits sur Facebook. D'autant plus lors d'un entretien d'embauche, où vous êtes sensé offrir le meilleur de vous-même.

Le recruteur ne manquera pas non plus de vous poser les inévitables questions rituelles avant un éventuel recrutement. Des questions pièges, taillées pour vous évaluer, tester vos réactions ou tout simplement vous déstabiliser.

  • Parlez moi de vous ?
  • Comment vos amis ou collègues vous décriraient-ils ?
  • Où vous voyez vous dans cinq ans ?
  • Quelles sont vos qualités et vos défauts ?
  • Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous?

Argumentation entretien d'embauche - Préparer ses arguments

Préparez-vous à argumenter avec des réponses concises, adaptées au poste et à l'entreprise. Surtout, exercez-vous à répondre à l’oral pour vous approprier le discours.

Pensez aussi à définir vos prétentions salariales. Il faut avoir en tête un objectif de salaire très clair. Laissez-vous une marge de manœuvre. Mais ne vous sous-estimez pas. Le salaire que vous demandez doit être en phase avec le marché de l’emploi.

Vous devez vous renseigner sur le salaire moyen du poste visé. Et bien sûr, niveau rémunération, on parle en brut annuel, pas en mensuel net. Il existe de nombreuses études sur le net pour établir une fourchette en fonction de votre métier et de votre expérience.

Décrypter la petite annonce et travailler vos angles d’attaque

Basique mais d’une redoutable efficacité : étudiez en détail la petite annonce du poste. Vous y trouverez tous les points fondamentaux du profil recherché (formation demandée, expérience professionnelle, etc).

Mettez-les en relation avec votre CV et votre projet professionnel. Trouvez une manière de les aborder à votre avantage face au recruteur. Travaillez sur des angles d’attaque pertinents pour mettre en avant vos atouts en fonction des attentes de l’entreprise.

Autre point essentiel : retenez l'intitulé du poste à pourvoir ! Arriver pour un entretien sans se souvenir pour quel emploi on a candidaté... C’est une erreur plus courante qu’on ne le croit selon de nombreux responsables des ressources humaines.

N’oubliez pas, pour se faire embaucher, sortir d'une grande école, avoir une bonne expérience et des références ne fait pas tout. Notre conseil : entraînez-vous ! Préparation et mise en situation sont les clés du succès. Et n'hésitez pas à demander de l'aide. Vous pouvez solliciter vos proches en leur proposant de vous organiser une simulation d'entretien avec quelques questions pièges.

 

Travailler votre profil Linkedin

Comme soulevé précédemment, votre futur recruteur peut vous googleiser et naviguez sur les réseaux sociaux où vous êtes présent. Parmi ceux-ci Linkedin ! Ce réseau professionnel peut vous permettre d'apporter des points positifs à votre profil, comme la création de contenu et les recommandations. De plus se créer un réseau de contacts et l'alimenter, n'en sera que mieux pour vous aider à décrocher un job.

Pour se démarquer sur Linkedin de nombreuses personnes interagissent régulièrement et partagent des contenus. Si vous rédigez, le contenu est un excellent levier pour faire état de son expertise et de sa vision sur un univers. En parallèle il permet de relever vos compétences sur l'aspect rédactionnel notamment, mais aussi sur l'influence que vous pourriez avoir.

Les recommandations quant à elles peuvent dans certains cas permettre de départager des candidats. Les recommandations données par vos anciens patrons, collègues, équipes de projets etc... ne sont généralement pas fausses si elles sont nombreuses et sincères. On peut ainsi constater une capacité à travailler en équipe, des compétences confirmées, de l'empathie etc...

Pensez à travailler votre profil Linkedin dans ce sens, car il est à juste titre, le premier réseau social utilisé par les recruteurs. Vous pourriez vous retrouver face à un recruteur, qui soulèvera directement ou indirectement des éléments relevés sur Linkedin.

 

Faire une bonne première impression pour réussir son entretien d’embauche

Désormais préparé comme un pro, il ne vous reste plus qu’à passer à la prochaine étape : faire une bonne première impression.

Faire une bonne première impression pour réussir son entretien d’embauche

Les bases : adapter la tenue vestimentaire à l’entreprise, apporter un CV version papier, un carnet pour prendre des notes et arriver en avance. On n’est jamais à l'abri d'un problème de transport... De nombreuses études démontrent que pour la majorité des recruteurs le manque de ponctualité est rédhibitoire. Mieux vaut prévoir et avoir un peu de temps sur place pour relire vos notes avant de rencontrer votre potentiel futur patron.

Rappelez-vous : une première impression se joue en quelques secondes. Et impossible de faire deux fois une bonne première impression ! Alors pour mettre toutes les chances de votre côté lors de cet entretien d'embauche, misez sur une poignée de main ferme et un regard franc. Soyez naturel, souriant, faites preuve de politesse et écoutez attentivement votre interlocuteur.

 

Bien se vendre durant l’entretien d’embauche, mais pas se survendre

Pour augmenter les chances de se faire embaucher, il faut savoir se vendre. C’est bien connu. Le recruteur attend que vous lui expliquiez pourquoi il devrait vous confier le job. Alors comment faire la différence par rapport aux autres candidats ? Vous devez proposer un pitch efficace, avoir confiance en vous et le faire ressentir pendant l’entretien de recrutement.

Présenter efficacement son parcours professionnel

Le pitch, cette courte présentation de vous, doit donner envie à votre interlocuteur d’en apprendre plus. Pour séduire le décideur rompu aux entretiens que vous aurez en face de vous, vous allez devoir lui raconter une histoire qui capte son attention.

Soyez bref, percutant et attisez sa curiosité avec un storytelling bien travaillé se terminant sur une fin ouverte, de préférence.

Bien présenter son parcours professionnel

Ne vous noyez pas dans les détails inutiles. Résumez dans les grandes lignes votre parcours pro. Concentrez-vous sur vos expériences les plus significatives, rappelez vos succès professionnels, vos meilleures réalisations et collaborations réussies. Il faut travailler votre personal branding, autrement dit votre stratégie de communication personnelle, avec ingéniosité.

Vous devez mettre en avant vos compétences (techniques et comportementales), vos points forts et vos principaux atouts en fonction du métier pour lequel vous postulez. Si vous visez un job à portée internationale, vous pouvez souligner que vous parlez plusieurs langues ou que avez vécu à l'étranger.

Dans ce cas, préparez-vous à switcher en anglais ou en espagnol pour prouver vos dires. Être honnête est fortement recommandé pendant l'entretien d'embauche. Pensez également à contrôler votre langage corporel et votre gestuelle. La communication non verbale est tout aussi importante aux yeux du recruteur.

Savoir parler mais aussi écouter le recruteur

Lors de ce premier entretien vous devez rester attentif et à l’écoute. Le recruteur aura des choses à vous dire. Alors prenez des notes. Restez positif même si votre interlocuteur vous parle de votre ancien boss tyrannique, d’une mission qui ne s’est pas très bien terminée, ou même d’un précédent licenciement. Et s'il vous demande si vous avez des questions… Posez des questions ! Interrogez-le sur le poste à pourvoir plus en détail, montrez-lui que vous vous projetez dans l'entreprise.

Par exemple, vous pouvez lui poser des questions ciblées :

  • Quels sont vos principaux clients ?
  • A qui est rattaché le poste proposé ?
  • Comment se passe la formation à la prise de poste ?
  • Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?
  • Quels sont les objectifs actuels de l’entreprise, et en quoi mon travail va y contribuer ?

Ces questions, tout comme votre discours, doivent témoigner de votre intérêt, de votre envie, d'intégrer les effectifs de l'entreprise. C'est impératif pour réussir votre entretien.

 

L’astuce pour se démarquer pendant un entretien d’embauche

Pour réussir son entretien d’embauche, il faut donc se préparer. Vous devrez mener l’enquête sur votre futur employeur pour savoir à qui vous allez faire face. Vous entraîner à vous présenter efficacement - en contrôlant votre débit de parole - à mettre en avant vos motivations et à répondre aux questions qui fâchent tout en restant souriant et naturel.

L’astuce pour se démarquer pendant un entretien d’embauche

Si on vous a proposé ce rendez-vous, c’est que vous correspondez au profil d’employé recherché pour ce CDI, ce CDD ou même ce stage. Ne vous reste plus qu'à mettre en avant votre valeur ajoutée pour décrocher ce nouveau boulot.

Pour marquer l’esprit du recruteur et augmenter vos chances de réussir un entretien, voici une petite astuce : apportez-lui du concret. Remettez-lui des versions papier de vos réalisations professionnelles comme le dernier projet que vous avez mené à bien, une liste des contrats que vous avez signés ou des clients avec qui vous avez travaillé.

Et si vous êtes junior et que vous cherchez votre premier emploi, une recommandation de votre précédent maître de stage peut faire l’affaire. L’important sera de laisser ces documents à l’entreprise. Ils travailleront pour vous en restant à portée de main du recruteur et de ses collègues.

Vous avez maintenant toutes les clés pour réussir votre entretien d’embauche.

Alors à vous de jouer.

Et pour savoir quand relancer le recruteur après l'entrevue, comment le recontacter, s'il faut lui envoyer un mail de remerciement ou pas, ne manquez pas notre prochain article : Que faire après un entretien d'embauche ?

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 13 Average: 4.6]

ARTICLES JCM A LIRE


Nicolas Jouenne

Journaliste print de métier, j’ai pris le virage digital pour devenir Social Media Manager. J’adore me balader dans Azeroth, Netflixer et passer un beau Kote Gaeshi. Ah, écrire pour le web aussi, les réseaux sociaux, le webmarketing et la High-Tech. Et vous ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page