Linkedin - Articles

Comment faire de la prospection sur Linkedin avec “la méthode inversée” ?

LinkedIn est un réseau professionnel formidable pour construire une base solide de contacts et prospecter pour son business. Mais connaissez-vous la méthode inversée qui permet de booster votre prospection ? Découvrez la méthode et quelques exemples :

 

Afin d’augmenter votre visibilité, faire autorité et pour travailler votre e-réputation, il faut publier régulièrement du contenu sur LinkedIn.

Je vous ai d’ailleurs donné quelques types de contenu à publier sur Linkedin dans un précédent article.

Mais pour réussir sur cette plateforme, il ne faut pas oublier de créer et de développer son réseau professionnel. Il est nécessaire de le faire grandir, de le capitaliser, et ça c’est primordial.

Comment ? En prospectant ?

Oui, mais pas de n’importe quelle manière ! Évitez une prospection trop directe, intrusive, et parfois brutale. Oubliez l’approche automatisée, sans âme, ni personnalisation.

Fort heureusement, il existe une autre façon de procéder : “la méthode inversée”. C’est justement ce que nous allons voir dans cet article.

Mais avant cela, je vous rappelle pourquoi il est important de prospecter sur LinkedIn.

 

Pourquoi faire de la prospection sur LinkedIn ?

Dans le monde, des millions de personnes sont sur LinkedIn. En France, plus de 20 millions d’utilisateurs. 840 000 entreprises sont présentes sur ce réseau social. Voici quelques autres données bonnes à avoir en tête.

Il serait donc regrettable de ne pas utiliser cette force de frappe qu’est LinkedIn. Ce réseau social vous permet d’échanger avec les autres membres de votre environnement, de votre thématique. De chercher des opportunités de carrière ou encore de nouveaux partenaires professionnels.

Pourquoi faire de la prospection sur LinkedIn ?

Mais comment ? En produisant, nous l’avons dit. Mais également en prospectant, c’est-à-dire en allant au-devant de celles et ceux qui pourraient devenir de futurs clients ou collaborateurs.

Je suis conscient que pour certains, comme dans la vraie vie, frapper aux portes n’est pas naturel ni instinctif. On a peur de gêner ou de recevoir des retours négatifs, voir des refus, ou pire : le silence radio !

Je ne vous promets pas que vous n’en aurez pas ! Mais en utilisant, « la méthode inversée », vous serez, sans doute, plus à l’aise, dans vos démarches de prospection.

Mais, au fait, c’est quoi la prospection inversée ?

 

 

Définition de “la prospection inversée” ?

À la différence du “targeting”, autrement dit la stratégie marketing basée sur le ciblage (sémantique, géographique, social, comportemental…), la prospection inversée se veut moins directe et plus conversationnelle. Je vais même aller plus loin, elle se veut plus humaine !

Définition de “la prospection inversée” ?

Elle passe par des signaux sur LinkedIn qu’il faut savoir reconnaître et utiliser. Des balises, des sémaphores… mais aussi des codes à appréhender. En clair, ce sont des réflexes à prendre dans votre utilisation de la plateforme. Rien de bien difficile, car c’est surtout du bon sens.

Cette stratégie sera pertinente que si vous êtes actif et que vous produisez du contenu. Condition sine qua non pour déclencher des conversations en MP sur LinkedIn. Ce dernier aime les conversations et c’est ici que les opportunités se construisent

Pour rentrer dans le vif du sujet, voici 5 exemples de leviers à exploiter :

 

5 exemples de prospection inversée

Voici 5 exemples concrets à activer sur LinkedIn dans votre prospection inversée :

1 – Les invitations reçues

C’est le b.a.ba sur LinkedIn. Pour étoffer votre réseau, soyez attentif aux invitations reçues. Si vous n’avez pas d’abonnés peu de chance d’être vu ou pire d’être lu. Et donc peu d’opportunités de faire des affaires.

Mais, n’acceptez pas à tour de bras. Ciblez les personnes qui sont dans votre thématique. Ou celles susceptibles de pouvoir collaborer avec vous.

 

Ce que je fais au quotidien, quand je reçois une nouvelle demande de relation. J’engage la conversation, dans les 72 heures, pour l’accueillir, si bien sûr, elle correspond à ma cible.

2 – Les interactions sur vos publications

La chance que votre post soit vu par le plus grand nombre, c’est qu’il soit considéré par l’algorithme comme “intéressant”. Et l’interaction est un signal fort pour LinkedIn.

On vous laisse des commentaires, répondez-y et/ou likez-les. Engagez la conversation, c’est bon pour le reach. Mais surtout, c’est le premier échange qui peut ensuite se poursuivre en message privé.

Faîtes en de même avec les posts d’autres profils que vous suivez. Prenez la parole ! Montrez-vous.

Les interactions sur vos publications

Il faut générer de l’engagement !

N’hésitez pas non plus à intervenir sur un post viral. Facile à reconnaître, c’est celui dont le compteur de likes et de commentaires s’emballe (Si bien entendu, il est dans votre sujet de prédilection.)

Sur ce dernier, vous avez le droit de ne pas être d’accord et de l’exprimer. C’est une preuve d’autorité et de crédibilité. Attention, toujours avec bienveillance et argumentations.

3 – Les vues de profil sur LinkedIn

Souvent, si vous êtes actif et si votre profil apparaît dans les recherches, vous recevrez des notifications indiquant qu’une personne a visitée votre profil personnel.

Il faut alors “sauter” sur l’occasion. En profiter pour prendre contact avec celle-ci. L’inviter à rejoindre votre réseau en lui demandant pourquoi elle est venue sur votre page. Et si elle a trouvé les renseignements recherchés.

C’est un bon moyen de pouvoir engager une discussion. J’utilise régulièrement ce signal pour lancer des conversations. Et ça marche !

Voici un exemple de message que j’utilise au quotidien : “Bonjour Madame Le Gouguec, J’ai remarqué que vous aviez récemment regardé mon profil LinkedIn et j’ai pensé qu’il serait intéressant de nous connecter. Je suis curieux de savoir comment vous avez trouvé mon nom ? Au plaisir d’échanger avec vous

Attention, pour découvrir toutes les visites sur votre profil, il vous faudra un compte premium.

4 – Les événements LinkedIn

De plus en plus utilisée, cette fonction de LinkedIn est un signal fort. Vous qui cherchez à vous construire ou à solidifier un réseau professionnel, vous avez sans doute déjà reçu une invitation à participer à un LinkedIn Events. C’est un événement lancé par un membre de la plateforme ou une entreprise.

Si le sujet est en corrélation avec votre thématique, n’hésitez pas à y participer. Dans un premier temps, bien entendu, pour y apprendre quelque chose. Pour monter en compétences.

Les événements LinkedIn

Mais aussi pour récupérer quelques noms de participants inscrits. Et vous avez là une première porte d’entrée pour les interpeller : vous étiez ensemble au même moment, au même endroit.

Lors de ces événements numériques, soyez, également actif. Je veux dire, posez des questions. Répondez aux commentaires. Les autres participants ont une vue dans les chats. C’est l’occasion de se faire remarquer.

5 – Les anniversaires professionnels

LinkedIn a la bonne idée de vous notifier les anniversaires professionnels de vos différents abonnés. Si bien sûr, les notifications n’ont pas été supprimées chez ceux-ci.

C’est donc le moment, de féliciter la personne. Pourquoi ne pas lui poser quelques questions sur ses missions et ses projets. Où en est-il ?

Ainsi, vous faites d’une pierre, deux coups. Vous agissez avec amabilité et vous vous rappelez au bon souvenir de votre “suiveur”. Sans oublier que la bienveillance et l’empathie sont des piliers solides et pertinents pour engager une relation durable et saine.

 

Conclusion

Cette liste n’est pas exhaustive. Je peux vous inviter à converser avec les personnes qui recommandent vos compétences (sur votre profil). Avec les participants d’un module de formation auquel vous êtes inscrit par exemple. Avec les membres d’un groupe que vous suivez…

Je suis très impatient d’avoir votre avis sur le sujet. Quels sont les canaux, les signaux que vous utilisez ? J’attends vos retours en commentaire.

N’oubliez pas que LinkedIn est une formidable opportunité pour se créer un réseau professionnel. Et ce dernier est la clef de votre réussite.

Mais à la différence de l’adage : “tout vient à point à qui sait attendre” sur cette plateforme, il faut être actif.

“N’attendez plus !”

Notez ce post

Julien Pibourret

Explorateur Linkedin, la méthode UCI pour développer votre marque personnelle.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page