Business

Le business des plateformes de trading

On voit de nombreuses plateformes de trading en ligne et des applications qui fleurissent, mais qu'est-ce que le trading et quel est le business de ces plateformes ?

Ces dernières années, de plus en plus de sociétés se sont engagées dans le trading en ligne. Un business lucratif si on en juge par certains commentaires, pris en dehors des publicités marketing sur le sujet.

De nombreuses personnes se demandent cependant ce qu’il en est et qu’est-ce que le trading. Avec Internet il n’est pas rare de voir fleurir une multitude d’offres pour gagner de l’argent mais toutes ne sont pas facile à maîtriser et / ou à pratiquer. La monétisation d'un blog en est un exemple parmi tant d’autres. Ça demande un gros investissement en temps, aussi bien pour créer un blog et du contenu, que pour en récolter les fruits.

A ce titre, certains d’internautes préfèrent se tourner vers des solutions plus rémunératrices mais pas sans risques. Les casinos en ligne, les paris en ligne et donc le trading. Et toutes ces pratiques sont devenues de véritables business sur le net.

Pour ce qui est du trading, notre sujet principal, il est parfois difficile de savoir vers quelle plateforme se tourner. Je ne suis pas adepte de cette pratique mais si le sujet vous intéresse, voici quelques acteurs qui sortent du lot. Vous trouverez une liste des principales plateformes de trading, ce qui vous permettra de mieux appréhender votre choix en fonction de vos attentes.

 

Qu’est-ce que le trading en ligne  ?

Le trading est une activité qui vise à acheter et vendre des actifs financiers. C’est un univers qui est rattaché au domaine des marchés boursiers. Pour faire simple, il s’agit de placer des ordres d’achats et de vente, en ligne, pour permettre de réaliser des plus-values.

Trader

C’est un univers qui nécessite tout de même quelques connaissances, à moins de s’amuser sans trop investir car on peut vite perdre quelques dizaines, voir centaines d’euros en peu de temps. A ce titre il est préférable de se tourner vers des plateformes qui vous guident et vous conseillent en plus d’être simple à l’utilisation.

Voyons à présent une série d’acteurs opérant sur le trading en ligne  :

 

Libertex, le courtier facilement accessible

Libertex est non seulement l’un des courtiers forex les plus populaires en ligne, mais également l’un des plus anciens. Ce courtier met en avant sa plateforme MetaTrader 4, mais offre également la possibilité de pouvoir faire du trading de n’importe quel endroit.

En effet, c’est un courtier en ligne simple d’utilisation, qui propose une application mobile à utiliser depuis n’importe quel Smartphone, et les avis application libertex peuvent en témoigner. Il s’est fait une certaine notoriété en plus de 20 ans d’expérience, et le plus attractif est qu’il propose des frais relativement bas.

Il faut toutefois retenir que Libertex ne propose que du trading en CFD, et qu’il n’est pas très répandu en France, pour le moment.

 

eToro, la plateforme de trading pour tous

Pour certains, eToro n’est plus une plateforme à présenter car elle a su faire ses preuves. C’est une plateforme régulée, réputée, avec des taux relativement bas et où trader est un réel plaisir. Ce courtier en ligne propose ses services depuis 2007, et assure la sécurité de ses utilisateurs grâce à sa régulation par le CySEC, FCA et l’ASIC.

Si la sécurité est un point très important, ce qui a rendu eToro célèbre est que la plateforme est avant tout simple d’utilisation. Ce courtier facilite l’accès aux débutants en leur permettant de copier les compétences d’autres traders à succès.

Grâce à sa technologie CopyTrader, chaque nouveau ou ancien trader a la possibilité de suivre de près l’investisseur qui l’intéresse dans le but de copier ses habitudes et de marcher sur ses pas. Il est également possible de partager des conseils, stratégies pour aider les nouveaux-venus à avoir plus de succès.

 

Plus500, un acteur en pleine croissance

Le courtier en ligne Plus500 a été mis sur pied en 2008, mais a réussi à faire ce que les plus anciens n’ont pas pu faire. Ce courtier basé à Chypre a connu une croissance importante, principalement en Europe.

La plateforme est simple d’utilisation et accessible depuis un navigateur en quelques clics. Ce qui la rend encore plus intéressante, c’est le fait qu’elle couvre les matières premières, les devises, les crypto-monnaies, les indices, les actions et même les ETF.

Fluctuation boursière

Les traders avancés ont toutefois du mal à continuer avec cette plateforme, car elle présente certaines limites à un certain niveau. De plus, les services d’analyses de marché et de formation ne sont pas disponibles.

 

AvaTrade, la plateforme pour les traders avancés

Si les traders avancés rencontrent des limites avec Plus500, AvaTrade saura sans aucun doute les satisfaire. Ce courtier prône l’innovation, la technologie avancée et la sécurité. Depuis 2006, AvaTrade offre des fonctionnalités avancées grâce à ses plateformes MetaTrader 4 et MetaTrader 5. L’application mobile est un plus qu’a tenu à ajouter ce courtier pour faciliter les activités.

AvaTrade est très célèbre en Europe, la raison étant qu’elle assure la protection des données de tous les utilisateurs. Régulée par la Banque centrale d’Irlande, ses outils de trading et différentes plateformes constituent le succès de cette plateforme. Le seul inconvénient que l’on peut noter, c’est qu’il faut prévoir des frais plutôt élevés. C’est dommage, mais sans doute nécessaire.

ARTICLES JCM A LIRE


Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bonjour,
    M’étant intéressé aux produits CFD, je suis étonné de votre article :
    – il ne fait la promotion que de courtiers basés à l’étranger ce qui signifie que l’AMF, qui régule ce marché, n’a aucun pourvoir sur ceux-ci. Ils ne peuvent intervenir que si le courtier a des bureaux basés en France (avec notamment leur service commercial).
    – il ne mentionne aucunement que les CFD sont des produits à effet de levier et qu’il y a un risque élevé de perte rapide de son capital. Et qu’entre 60% et 80% des clients français perdent leur argent.
    – les régulateurs évoqué dans l’article, et surtout celui de Chypre, ne protègent pas du tout les investisseurs. Chypre est d’ailleurs connu pour donner des licences facilement pour devenir broker CFD.

    Faire la promotion des CFD de cette manière sur votre blog n’est pas sérieux..

    Sylvain

    1. Bonsoir Sylvain,
      Merci pour votre commentaire avec lequel je suis en phase. Le post est certes un peu léger sur les dessous du trading, mais je compte apporter un complément d’info (une seconde partie). Si vous aviez l’envie de le rédiger (si c’est votre business) j’en serai même ravi. Je dit uniquement ceci au vu de votre connaissance soulevée dans ce commentaire.
      Au plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page