Formations & Emplois

5 raisons pour devenir analyste SOC en cybersécurité

La cybersécurité est devenue une priorité pour les entreprises de tous les secteurs. C'est un univers d'avenir pour lequel il est intéressant de se former, notamment pour devenir Analyste SOC, car très demandé par les entreprises. Découvrez ce métier :

 

Face à la menace des hackers et autres cybercriminels, la cybersécurité est devenue une priorité pour les entreprises de tous les secteurs. Désormais, les organisations recherchent des experts capables de les protéger contre les malwares.

L’industrie de la cybersécurité se développe à vive allure, et de nombreux métiers connaissent un véritable essor. C’est notamment le cas du rôle d’analyste SOC.

Le métier d’analyste SOC est très recherché en entreprise, face aux menaces de cybersécurité. Découvrez 5 bonnes raisons de suivre une formation pour exercer cette profession.

 

Qu’est-ce qu’un analyste SOC ?

Un analyste SOC a pour rôle de réagir en cas de cyberattaque contre l’entreprise. Cet expert surveille et détecte les cyber menaces, et se charge d’implémenter des protections.

Il analyse les menaces et les vulnérabilités, surveille les tendances de la cybersécurité, et prépare les plans de récupération en cas de désastre. L’analyste SOC est considéré comme la dernière ligne de défense contre les cybercriminels. Il est le dernier rempart contre les hackers et autres attaquants.

Qu'est-ce qu'un analyste SOC ?

Même si un analyste de cybersécurité peut faire cavalier seul, il fait généralement partie du Security Operations Center : l’équipe en charge d’assurer la cybersécurité d’une organisation. Un centre de sécurité est généralement composé d’analystes, d’ingénieurs en sécurité, de managers, et dirigé par un directeur de la cybersécurité.

Plusieurs niveaux d’analyste SOC

Il existe plusieurs niveaux d’analystes SOC, et les responsabilités augmentent au gré des échelons. Un analyste de premier tiers se contente de surveiller et de signaler les menaces, et de configurer les outils de sécurité. En cas de grave incident, il tire la sonnette d’alarme.

Les analystes de tiers 2 répondent aux incidents graves signalés par le premier tiers. Ils tentent de parer les attaques, évaluent leur ampleur et collectent des données pour une analyse approfondie.

Enfin, les analystes de tiers 3 recherchent les menaces et les faiblesses du système. Ils effectuent des tests d’intrusion, et analysent les données pour comprendre les attaques et leurs conséquences. Ce métier requiert un sens aigu du détail, afin de détecter toute anomalie potentielle. Un analyste SOC doit aussi maîtriser les outils de cybersécurité, les systèmes d’exploitation ou encore les outils de test d’intrusion.

En outre, afin de gagner du temps, le professionnel doit être capable d’automatiser l’analyse des logs pour en extraire de précieuses données. La maîtrise d’un langage de programmation lui sera d’un précieux secours, au même titre que les outils de Data Visualization.

Devenir analyste SOC offre de nombreux avantages. Voici plusieurs bonnes raisons de suivre une formation pour exercer cette profession.

1. Un métier très recherché

Les entreprises cherchent désespérément à protéger leurs données et leurs systèmes informatiques. Or, il n’y a pas suffisamment d’experts en activité pour couvrir les besoins à l’échelle mondiale.

Selon Cybersecurity Ventures, plus de 3,5 millions de postes restent à pourvoir.

 

Tous les domaines ont besoin d’experts en cybersécurité, du secteur de la santé à celui de la finance. Même les gouvernements font face à une explosion des attaques de type ransomware.

De même, les domaines qui n’utilisaient jadis pas l’informatique se numérisent et représentent de nouvelles proies pour les hackers. Même les hôpitaux subissent de nombreuses fuites de données.

Par conséquent, les analystes SOC et autres professionnels de la cybersécurité sont très recherchés dans tous les secteurs. À condition d’avoir les compétences requises, vous pourrez facilement trouver un emploi dans l’industrie de votre choix.

2. Peu de qualifications techniques requises

Le rôle d’analyste SOC est l’un des métiers de la cybersécurité les plus accessibles. Il constitue une porte d’entrée idéale dans ce domaine en plein essor.

Devenir analyste SOC

Cette profession ne requiert pas de diplôme de niveau Master ou de sélection par une grande école. Une courte formation suffit pour acquérir toutes les compétences requises et s’insérer en entreprise.

Pour cause, l’industrie de la technologie repose avant tout sur les qualifications techniques. Compte tenu de rareté des profils qualifiés, les employeurs sont prêts à accepter tous les individus compétents.

3. De nombreuses perspectives d’évolution

Si vous souhaitez gravir les échelons dans le secteur de la cybersécurité, le métier d’analyste SOC est un excellent départ pour votre carrière.

L’industrie de la cybersécurité elle-même évolue constamment, au gré des innovations technologiques et des menaces émergentes. Cette discipline requiert un apprentissage constant et l’adoption continuelle de nouveaux outils.

Vous pourrez donc acquérir de nouvelles qualifications au fil des années. Peu à peu, vous pourrez progresser vers le rôle de Responsable de la Cybersécurité.

 

4. Le salaire de l’analyste SOC

Les métiers de la cybersécurité permettent de profiter d’une haute rémunération. Il s’agit désormais d’une priorité pour les entreprises, qui s’arrachent les experts du monde entier pour les protéger des hackers.

Afin de s’assurer les services de professionnels, les organisations n’hésitent pas à proposer de hauts salaires.

En moyenne, selon Indeed, un expert en cybersécurité gagne près de 100 000 dollars par an aux États-Unis et 50 000€ en France.

Le salaire annuel moyen de l’analyste SOC en France est de 48 000€ par an. Les profils les plus expérimentés peuvent gagner près de 140 000€ par an.

Combattre le cybercrime !

Un autre avantage du métier d’analyste SOC est la possibilité de travailler à distance. Le télétravail est très courant dans cette profession, permettant d’habiter n’importe où et d’économiser les temps de trajet.

5. Une carrière tournée vers l’avenir

Au fil des années à venir, la cybersécurité va poursuivre son essor. Les offres d’emploi vont continuer à proliférer, pour faire face à des hackers toujours plus déterminés.

Selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, les métiers de la cybersécurité devraient connaître une croissance de 33% entre 2020 et 2030. Il s’agit donc à l’évidence d’un domaine d’avenir.

Par conséquent, découvrir une formation en cybersécurité peut vous ouvrir de nombreuses portes. L’avenir s’annonce radieux pour les experts dotés des compétences et des connaissances requises pour combattre le cybercrime !

Notez ce post

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page