Influenceurs

La révolution des vlogs chez les Youtubeurs influenceurs du voyage

Le vlog ! un levier de plus en plus prisé chez les influenceurs et notamment ceux positionnés dans le voyage sur YouTube. Vlogueurs, Youtubeurs et influenceurs à la fois ! créent la révolution dans le voyage :

 

Au cours des dernières années, les médias sociaux ont complètement pris le contrôle de l’industrie du tourisme. YouTube est l’une de ces plateformes qui est devenue étroitement liée au voyage.

L'avènement des vlogueurs de voyage

L’avènement des vlogueurs de voyage permet à quiconque de suivre le périple de quelques privilégiés qui, pour la plupart, bénéficient d’un accès gratuit aux attractions touristiques, aux stations balnéaires, aux Airbnb, etc. En temps de crise sanitaire notamment, il a permis aux gens d’échapper au sentiment d’être piégés dans leur propre pays.

  • Le concept vous est inconnu ?
  • Vous ne savez pas ce que signifie « vlogging » ?
  • Vous voulez savoir comment vous pouvez devenir l’un de ces privilégiés ?

Nous vous proposons ci-dessous un aperçu du monde des Youtubeurs voyage.

 

En quoi consiste le vlogging ?

Le terme vlogging est un hybride entre les mots blog (forme écrite utilisée pour documenter ses expériences) et vidéo. YouTube, la plateforme d’hébergement gratuite de vidéos, est devenu un véritable synonyme de vlogging, et bien entendu du vlogging de voyage également. Bien que l’on ne sache pas exactement qui a été le premier vlogueur, le premier ayant réussi à s’imposer sur YouTube reste l’Américain Casey Neistat.

Ce Youtubeur a voyagé dans le monde entier pour participer à des conférences sur les médias sociaux ainsi qu’à d’autres réunions, il n’était pas spécialement vlogueur de voyage. Il est juste devenu célèbre en réussissant à télécharger un vlog sur YouTube tous les jours pendant 604 jours.

Vlogging,Vlog,Vlogueur voyage

Beaucoup de grands vlogueurs voyage le citent aujourd’hui comme une force motrice pour commencer leur parcours de vlogueur dans cet univers.

Les règles du vlogging

Les règles du vlogging de voyage sont assez libres. Certains, comme Casey, vont réaliser une vidéo d’une journée de leur vie en voyage, tandis que d’autres vont résumer l’ensemble du voyage. Dans le même ordre d’idées, les vidéos peuvent souvent durer entre 10 minutes et une heure et demie.

Les règles du vlogging de voyage

La seule règle générale tacite pour tous les vlogueurs de voyage est qu’en plus de filmer ce qu’ils voient et entendent autour d’eux, ils s’adressent à la caméra comme s’ils s’adressaient directement au téléspectateur. Une sorte de rupture du quatrième mur pour décrire des sentiments, des événements qui n’ont pas été capturés dans la vidéo, leur raisonnement, etc.

La nouvelle tendance chez les Youtubeurs voyage 

Si beaucoup de ces Youtubeurs voyagent, c’est aussi parce qu’ils ont développé une forte communauté avec un nombre important d’abonnés à leur chaine YouTube. Ils sont ainsi sollicités et invités par des marques et des entreprises liées au tourisme, afin de promouvoir des lieux touristiques. Le but étant de faire découvrir à leur audience, des endroits privilégiés (hôtels, restaurants, prestataires…) et les activités envisageables.

Cependant il existe d’autres types de tendances au travers du voyage, qui sont également devenues populaires. Ces tendances visent à tenter de voyager d’un point A vers un point B sans ressources financières (sans argent).

Vlogging,Vlog,Vlogueur voyage

 

De même, une autre nouvelle vague de jeunes vlogueurs voyage tente la traversée d’un pays ou un continent, en comptant simplement sur la bonté de personnes inconnues.

Parmi les vlogueurs influenceurs de voyage les plus connus à plus ou moins grande échelle, citons The Other Life, MarinArthur, Alex Vizeo et Mamytwink.

 

Comment les vlogueurs gagnent-ils leur vie ?

Comme mentionné précédemment, la plupart des grands vlogueurs de voyage ont l’occasion de découvrir des hôtels, des propriétés de luxe et des attractions touristiques gratuitement, en échange de la promotion de ces spots sur leur chaîne YouTube. Cependant, il est rare que les Youtubeurs voyage aient tous, leurs frais payés.

C’est un privilège qui est plutôt réservé aux gros influenceurs qui rassemblent des communautés avec de très nombreux fans, sur les sujets du tourisme.

Vlogging,Vlog,Vlogueur voyage

Les plus grands vlogueurs de voyage du monde, sont par ailleurs les Américains Kara & Nate. Ils ont expliqué que leur formule pour payer une grande partie de leurs voyages, est celle du « travel hacking » grâce notamment aux avantages délivrés par les cartes de crédit.

Beaucoup de vlogueurs tirent une part importante de leur revenus grâce aux algorithmes de YouTube. C’est principalement via les publicités que l’on peut voir en pré-roll et en mid-roll de leurs vidéos, qu’ils génèrent ces revenus. La monétisation sur YouTube fonctionne sensiblement ainsi :

Une fois qu’une chaîne a accumulé 1000 followers, 4000 heures de visionnage au cours des 12 derniers mois et qu’elle a respecté les règles de la communauté YouTube, on lui permet de s’inscrire à AdSense.

Pour en arriver là, une chaîne doit toutefois avoir produit des vidéos de qualité pendant un certain temps. Plus la vidéo sera vue par de nombreux internautes, plus elle sera rémunératrice pour le Youtubeur. Il faut tout de même considérer un gros travail promotionnel et de référencement.

 

Vlogging,Vlog,Vlogueur voyage

 

Les obligations et les contraintes d’être vlogueur

Les vlogueurs de voyage ne sont pas privilégiés dans leurs démarches. Ils ne sont pas dispensés de demander un visa de voyage avant de se rendre à une destination. Si l’époque où il fallait se rendre à l’ambassade pour obtenir un visa est désormais derrière nous, aujourd’hui la demande de visa peut se faire rapidement en ligne.

Généralement, ils sont délivrés en quelques jours, et pour un petit supplément, ils peuvent être obtenus en quelques heures en cas de besoin urgent. Un moyen de répondre aux sollicitations de dernière minute pour couvrir une opération de marque.

Notez que si les Youtubeurs voyage sont des grands globe-trotter de prime abord, certain(e)s ne profitent pas toujours des lieux visités. Entre matériel à emporter avec soi, montage vidéo dans les chambres d’hôtels en soirée et devoir parfois se lever parfois aux pour profiter de territoires vierges de monde, démontre que c’est un travail assez contraignant qui n’est pas de tout repos.

Les influenceurs sont majoritairement sur Instagram, où il est juste question de prendre des photos, de les partager, et de savoir les retravailler le cas échéant. La vidéo est tout de même plus chronophage et demande une maitrise des applications de montage vidéo face aux applications Instagram pour la retouche de photos.

 

Pourquoi le phénomène du vlogging fonctionne-t-il ?

Si la crise que nous venons de traverser a permis un replis sur Internet et sur des espaces où les gens pouvaient s’évader, le vlogging voyage a bien contribué à cet échappatoire. Faute de pouvoir voyager physiquement, c’est virtuellement que les internautes ont rêvé de contrées lointaines. Un moment où certain(e)s ont pu également préparer sereinement leurs futures vacances.

Ainsi les vlogueurs de voyage ont connu une belle augmentation de leur popularité en raison du coronavirus.

Vlogging,Vlog,Vlogueur voyage

Les vlogueurs de voyage ont représenté un refuge pour ceux qui se languissaient de l’époque où l’on pourrait à nouveau voyager. Un concept qui reste de plus accessible à tous, quand on souhaite faire vivre ses vacances ou partager des spots exceptionnels pour un public avisé, voir simplement ses amis.

C’est donc en parallèle une belle source d’inspiration : prenez votre caméra ou votre smartphone, voyagez dans un endroit intéressant, racontez-en une histoire, et qui sait, vous serez peut-être la prochaine célébrité de YouTube !

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page