Influenceurs & Influence Marketing
A la Une

Marketing d’influence : Guide 2024

Le guide 2024 du marketing d'influence ! Un guide complet et évolutif sur les sujets majeurs du marketing d'influence et les tendances futures à venir :

SOMMAIRE

Le guide complet du marketing d’influence où les points majeurs et saillants de cet univers sont abordés.

Découvrez le guide 2024 de l’influence marketing :

Guide évolutif et sujet à modification 

 

1. Définition et historique du marketing d’influence

Le domaine des influenceurs est devenu l’un des leviers les plus puissants pour les marques et les entreprises qui cherchent à toucher leur public cible de manière plus authentique que la publicité traditionnelle. Mais qu’est-ce que l’influence marketing exactement et comment a-t-elle émergé ?

Qu’est-ce que le marketing d’influence ?

Le marketing d’influence est une stratégie qui consiste à collaborer avec des personnes influentes sur un secteur en particulier et généralement au travers des réseaux sociaux ou via des blogs. Le but étant de promouvoir des produits, services ou même des valeurs de marque.

influence marketing 2024

Ces personnes influentes ont généralement une audience ultra ciblée qui fait confiance à leurs recommandations et à leurs opinions. Plutôt que de cibler directement le grand public, les marques placent leurs messages entre les mains de ces influenceurs, qui les diffusent ensuite auprès de leur communauté.

L’historique du marketing d’influence

Les débuts : Bien que le concept d’influence soit aussi vieux que le marketing lui-même (pensez aux célébrités endossant des produits dans les publicités télévisées des années 60), le marketing d’influence tel que nous le connaissons aujourd’hui a surtout pris son essor avec l’avènement des réseaux sociaux.

L’ère des blogs : Dans les années 2000 avec l’émergence des blogs, certains blogueurs ont commencé à se constituer des audiences massives, offrant aux marques de nouvelles opportunités de partenariat. Les blogueurs mode, beauté, hi-tech et lifestyle étaient particulièrement prisés pour leur capacité à influencer les décisions d’achat de leur audience.

Explosion des réseaux sociaux : Avec l’avènement des réseaux sociaux comme Instagram, YouTube, Snapchat et plus récemment TikTok, la portée de l’influence des créateurs de contenu a atteint des sommets. Ces canaux ont permis aux influenceurs de se connecter directement avec leur audience, d’une manière plus authentique et visuelle, permettant à leurs recommandations d’avoir plus d’impact.

Diversité de l’influence : Alors qu’auparavant, le monde des influenceurs était dominé par quelques grands noms, l’écosystème s’est depuis diversifié. Aujourd’hui, il existe des influenceurs dans presque tous les domaines, des voyages à la gastronomie, en passant par le fitness, la parentalité et même sur des niches les plus spécifiques.

_____________

Le marketing d’influence, bien qu’encore jeune, s’est parfaitement implanté dans le paysage publicitaire grâce à son efficacité et à sa capacité d’établir une connexion authentique entre les marques et leur audience cible. Son évolution rapide, alimentée par les changements technologiques et culturels, en fait un domaine passionnant et en constante évolution.

Le marketing d’influence est vite devenu indispensable pour les marques et les entreprises qui cherchent à rester performantes sur leur secteur et à explorer de nouveaux leviers en dehors de la publicité traditionnelle ou du display. L’influenceur présent sur le web a encore de beaux jours devant lui s’il entretient l’authenticité et la confiance à dégager auprès de sa communauté.

 

2. Pourquoi le marketing d’influence est-il indispensable ?

Le marketing d’influence a pris une place dominante dans les stratégies de communication des marques. Son importance s’explique par plusieurs facteurs qui, combinés ensemble, offrent un avantage compétitif dans le paysage médiatique et publicitaire saturé d’aujourd’hui.

L’authenticité et la confiance

Les consommateurs modernes sont devenus plus attentifs et méfiants vis-à-vis des publicités traditionnelles. Ils recherchent des recommandations plus authentiques de personnes en qui ils peuvent avoir confiance. Ainsi les influenceurs, en partageant leurs expériences personnelles avec un produit ou un service, créent cette relation de confiance avec leur communauté.

L’authenticité se traduit souvent par une meilleure réception du message de la marque, et potentiellement par un acte d’achat.

La confiance envers les influenceurs doit dés lors être acquise, dans la relation et la proximité qui lient ces stars du web avec leur communauté.

Un ciblage précis

Les influenceurs travaillent généralement sur une thématique spécifique et ont une audience ultra ciblée. Que ce soit la mode, la beauté, la hi-tech, le fitness, ou la photographie de paysage, chaque influenceur attire une audience intéressée par un sujet précis. Il peut donc s’agir d’une niche également, où on évoquera davantage les nano-influenceurs.

Cela permet aux marques de cibler très précisément leurs messages, tout en garantissant que le contenu sera pertinent pour la communauté de l’influenceur. Les différentes thématiques représentées dans le marketing d’influence et les différents types de profils, permettent un premier filtrage pour rechercher des personnes qui sont influentes et qui répondent à ses besoins et attentes.

La création de contenu créatif et engageant

Les influenceurs sont avant tout des créateurs de contenu, ce qui n’est pas forcément le cas pour les personnes de la télé-réalité et les célébrités. Ils ont un réel savoir-faire et de la créativité pour présenter un produit ou un service de manière innovante et attrayante.

En collaborant avec des influenceurs, les marques bénéficient ainsi de ce talent créatif, produisant souvent des contenus qui captent et engagent bien plus que les publicités traditionnelles. Il est de rigueur de laisser la main aux influenceurs pour créer le contenu, afin qu’il soit en adéquation avec la personnalité de l’influenceur mais aussi engageant pour sa communauté.

La portée et l’engagement

Avec la baisse de la portée organique sur de nombreuses plateformes sociales, les marques trouvent de plus en plus difficile d’atteindre leur audience sans investir massivement dans la publicité payante. Les influenceurs, avec leur communauté et leur capacité à générer de l’engagement (likes, commentaires, clics, vues et partages), sont une réelle solution à ce problème. Ils permettent ainsi aux marques de pouvoir atteindre un public plus large et plus engagé.

On peut dés lors soulever que le nombre de followers chez les influenceurs peut jouer un rôle décisif chez les marques comme les entreprises.

Avec une communauté importante, des objectifs de vente peuvent être atteints plus rapidement, mais sa taille  ne fait pas tout en marketing d’influence, loin de là ! 

Le retour sur investissement (R.O.I.)

Que ce soit en termes d’image ou de de notoriété pour la marque, d’engagement ou de conversions directes, le marketing d’influence a prouvé à maintes reprises sa valeur en tant qu’outil puissant pour les marques.

De nombreuses études ont montré que le marketing d’influence offre généralement un retour sur investissement (ROI) supérieur à d’autres formes de publicité.

Le R.O.I. pourra être établit sur des actions précises, où les ventes peuvent facilement être trackées quand il est question d’opérations promotionnelles. L’utilisation d’un code promo permet par exemple de suivre facilement l’évolution des ventes, dans le cas précis où l’objectif vise la croissance du chiffre d’affaires.

Suivre l’évolution des tendances

Le monde du marketing d’influence, comme de nombreux domaines du digital, évolue très rapidement avec de nouvelles plateformes et tendances qui émergent régulièrement. Les influenceurs, étant souvent à la pointe de ces évolutions, permettent aux marques de toujours rester à jour.

Que ce soit l’adoption rapide de TikTok, l’exploration de la réalité augmentée ou l’engagement sur des causes sociales et environnementales, les influenceurs savent accompagner les marques dans un paysage médiatique en constante évolution.

En intégrant le marketing d’influence dans leur stratégie, les marques peuvent non seulement atteindre leur cible de manière efficace, mais également établir des relations durables basées sur la confiance et l’authenticité.

 

3. Les différents types d’influenceurs

Avec l’explosion du marketing d’influence, différents statuts d’influenceurs ont émergé, chacun ayant sa propre thématique, niche, sa portée et son style. Les influenceurs sont de ce fait catégorisés selon la taille de leur communauté, définissant au passage leur portée potentielle.

Il est essentiel de comprendre ces différentes catégories pour choisir les meilleurs profils pour ses campagnes d’influence. La recherche de profils influents et pertinents pour ses campagnes implique de bien comprendre tous les types d’influenceurs pour faciliter le recrutement des bon profils.

Remarque importante :

Ne portez pas une attention particulière sur les écarts de chiffres d’un site à un autre, ils ne sont pas exhaustifs et sont là uniquement pour distinguer des catégories d’influenceurs. Par exemple un influenceur de 25.000 abonnés dans l’univers du matériel Hi-tech aura plus de poids auprès d’une marque qu’une influenceuse beauté pour un même nombre d’abonnés. La beauté étant très représentée, les marques se tournent davantage sur les grosses influenceuses ou des niches.

C’est pourquoi les chiffres n’ont pas de réelles significations sur le degré d’influence d’un profil, car d’un univers à un autre, ça peut radicalement changer du tout au tout ! De plus il y a aussi le capital sympathie et l’empathie de l’influenceur qui joueront énormément en sa faveur. La personnalité de l’influenceur est un véritable atout à considérer.

Les nano-influenceurs

Les influenceurs ayant une petite communauté ou les nano influenceurs, présentent de nombreux avantages pour les marques dont la proximité qu’ils ont avec leur communauté avec un engagement généralement plus profond.

Communauté : Ils ont en général des communautés de moins de 10.000 abonnés selon leur domaine d’activité.

Caractéristiques : Ces influenceurs ont une audience très ciblée, souvent centrée sur une communauté locale ou un intérêt spécifique. Bien qu’ils aient une portée moindre, ils bénéficient d’un niveau d’engagement très élevé et d’une relation de confiance solide avec leurs abonnés. Souvent ils n’acceptent pas de rémunération et préfèrent avoir une relation saine avec leur communauté. Ce sont des passionnés qui ne vivent pas de l’influence mais qui aiment partager leur expertise.

Utilisation : Ils sont bénéfiques pour des campagnes hyperlocales ou pour promouvoir des produits de niche. Leur authenticité et leur proximité avec leur audience peuvent entraîner des conversions élevées.

Les micro-influenceurs

Les micro-influenceurs sont les influenceurs ayant une communauté de taille moyenne est c’est sans aucun doute la catégorie où ils sont les plus sollicités dans les sphères du marketing d’influence.

Communauté : Ils ont généralement entre 10.000 et 100 000 abonnés.

Caractéristiques : Les micro-influenceurs sont souvent sur une thématique phare ou de niche bien définie, que ce soit la mode durable, la cuisine végétalienne, le fitness en plein air, etc. Ils maintiennent une relation étroite avec leur audience et sont perçus comme des experts dans leur domaine.

Utilisation : Parfait pour les marques qui cherchent à cibler un segment de marché spécifique et/ou qui sont en recherche de feedback. Leur crédibilité dans leur domaine peut avoir un impact significatif sur les décisions d’achat.

Les macro-influenceurs

Les profils influenceurs avec une grosse communauté appelés macro-influenceurs, sont principalement sollicités pour booster les ventes et la visibilité des entreprises comme des marques.

Communauté : Ils comptent généralement entre 100.000 et 1 million d’abonnés.

Caractéristiques : Ces influenceurs ont une portée plus large et sont souvent reconnus en dehors de leurs plateformes de médias sociaux. Ils ont une influence significative mais peuvent ne pas avoir le même niveau d’engagement ou de relation personnelle que les micro ou nano-influenceurs.

Utilisation : Idéal pour les campagnes à grande échelle qui visent à augmenter la notoriété ou à lancer un nouveau produit sur le marché.

Les célébrités et les mega-influenceurs

Parmi les mega-influenceurs on retrouve des profils comme Khaby Lame, Squeezie, Lena Situations etc. qui sont les véritables stars des réseaux sociaux. Ce sont des personnes qui sont souvent sollicitées pour être égérie ou ambassadeur pour une marque, voir pour défendre une cause ou encore sponsoriser des événements majeurs.

Communauté : De 1 million à plusieurs dizaines de millions d’abonnés.

Caractéristiques : Ce sont donc des célébrités ; des sportifs, des acteurs, ou des personnalités publiques qui ont une immense popularité. Leur style et leur personnalité auront forcément un gros impact en termes de visibilité, mais ils peuvent parfois manquer d’authenticité avec leur audience.

Utilisation : Ces influenceurs sont souvent utilisés pour des campagnes à très grande échelle, des lancements de produits majeurs ou pour établir rapidement la notoriété de marque.

_____________

Comprendre les différents types d’influenceurs est essentiel pour les marques, afin de choisir le bon partenaire pour sa campagne. Chaque catégorie d’influenceur offre ses propres avantages, et le choix des profils dépendra des objectifs spécifiques des actions menées, du budget alloué et de la cible visée.

 

4. Choisir les bons influenceurs pour ses campagnes

Trouver les bons profils d’influenceurs est l’une des étapes les plus importantes pour assurer le succès d’une campagne de marketing d’influence. Cela va bien au-delà du simple nombre d’abonnés, même s’il demeure souvent le critère de base pour les marques et les entreprises. Il s’agit de trouver l’influenceur dont les valeurs et l’audience seront raccord à celles de la marque.

L’alignement avec la marque

Un influenceur doit représenter une marque au mieux, il est donc primordial de faire les bons choix pour éviter les éventuels impacts négatifs pour l’image et la notoriété.

Valeurs et éthique : Assurez-vous que l’influenceur partage les mêmes valeurs et principes que votre marque. Une discordance peut conduire à des campagnes inauthentiques ou, pire, à des controverses.

Style et esthétique : L’apparence visuelle du contenu de l’influenceur doit être en harmonie avec l’identité de votre marque. Cela garantit une transition fluide et naturelle pour les promotions.

L’engagement vs. la portée

Si avoir un grand nombre d’abonnés peut sembler être un facteur décisif, l’engagement quant à lui (les partages, commentaires, likes, vues et clics) est souvent un indicateur plus précis sur l’influence réelle d’une personne. Un influenceur avec une audience moindre mais relativement engagée, peut souvent créer un impact plus significatif qu’une célébrité avec des millions de followers, qui eux seront passifs.

La démographie de l’audience

Il est aussi essentiel de savoir analyser les abonnés qui composent l’audience de l’influenceur. Cela peut inclure des données démographiques intéressantes tels que l’âge, le genre, la géolocalisation, les centres d’intérêts etc.

Ces informations permettront à votre message d’avoir plus d’impact et d’atteindre directement votre public cible parmi les abonnés de la communauté de l’influenceur. Il est donc très important de voir ce qui se passe sur les  comptes sociaux des influenceurs avec lesquels on souhaite travailler.

L’authenticité chez les influenceurs

On évoquera plusieurs fois l’authenticité dans ce guide, car elle devient l’un des facteurs déterminants au sein des réseaux sociaux. Elle permet de voir l’influenceur et de le percevoir sous sa véritable personnalité. L’authenticité  est un facteur qui créé de la proximité et permet au consommateur de plus facilement s’identifier à ses « idoles » et à générer du capital sympathie en plus d’accorder de la confiance.

Il suffit de penser à Lena Situations pour comprendre que l’authenticité est, et sera, une valeur sûre sur laquelle compter en marketing d’influence.

Du point de vue contenu, il sera très facile pour les consommateurs de repérer ce qui ne semble pas authentique ou trop scénarisé. Un influenceur qui interagit régulièrement avec son audience, partage des moments de sa vie personnelle et sait donner des avis tranchés et honnêtes. C’est souvent bien plus efficace que de mettre en scène un produit ou un service, en le survendant.

Les partenariats des influenceurs

Analysez les précédentes collaborations des influenceurs également, car cela vous donnera des éléments sur la manière dont ils intègrent les promotions dans leur contenu. Vous pourrez également analyser les interactions de leur audience face à ces partenariats, et comprendre ainsi comment la communauté perçoit ces actions sui sont sponsorisés par les marques.

Découvrez comment les abonnés des influenceurs génèrent du feedback et s’il est pertinent pour les marques partenaires :

  • Quelle est la nature des commentaires ?
  • Détecte-t-on des actes d’achat ?
  • Peut-on observer des échanges constructifs ?
  • Quelle est la réactivité de l’influenceur ?
  • Quelle est le niveau de qualité des réponses apportées ?
  • La marque intervient-elle ? etc.

Ces différents éléments sont ceux qui permettront à la marque de s’aligner et de s’améliorer, etc.

La flexibilité des influenceurs et leur latitude lors des collaborations

Bien que les influenceurs soient considérés comme des experts en matière de contenu pour leur audience, il est essentiel qu’ils soient également ouverts aux directives et au feedbacks de la marque. Une collaboration se doit d’être équilibrée entre les attentes de la marque partenaire et la latitude de l’influenceur quant à ce qu’il peut dire ou ne pas dire, et surtout comment traiter les retours assurés par la communauté.

La marque doit-elle intervenir et si oui dans quelle mesure pour ne pas mettre trop en relief le sponsoring ? Bien qu’en toute transparence, il est tout-à-fait envisageable d’organiser un rendez-vous questions / réponses avec la marque depuis le compte de l’influenceur. Si tout est bien cadré et que les apports sont bénéfiques, ça conduira à des campagnes réussies.

_____________

Faire le choix du bon influenceur est un équilibre à considérer entre plusieurs facteurs. Il ne s’agit pas de juste trouver quelqu’un avec un très grand nombre de followers, mais quelqu’un qui sait créer une réelle résonance avec la marque et sa vision. L’influenceur doit endosser le rôle d’un digne représentant de la marque et avoir du répondant auprès de sa communauté.

Un bon choix de profil influent et une collaboration étroite, peuvent transformer une simple promotion en une campagne mémorable et impactante, jusqu’à même devenir référente.

 

5. Les réseaux sociaux et les canaux où les influenceurs sont actifs

Avec la diversité des plateformes entre les réseaux sociaux et les canaux de blogging disponibles, il est essentiel de comprendre et de savoir où se trouve votre public cible. De même il est important de comprendre comment chacune de ces plateformes peut être utilisée à bon escient pour maximiser l’efficacité d’une campagne de marketing d’influence.

Il est impératif, au même titre qu’un gestionnaire de communauté en ligne, de savoir quels sont les avantages et les inconvénients des différents réseaux sociaux et des blogs, pour en tirer de réels bénéfices. En consultant des articles traitant de community management et/ou de l’univers social media, on peut déjà avoir de bonnes idées sur ce que ces canaux apportent.

Voici dans les grandes lignes les caractéristiques des principaux réseaux sociaux :

Instagram

Plateforme visuelle axée sur les photos et vidéos. Les stories et les reels sont impactant et offrent des formats variés pour le contenu.

Utilisation : Idéal pour les marques orientées sur le lifestyle, la mode, la beauté, le voyage, etc. L’interface visuelle permet de mettre en avant des produits et faire vivre des expériences.

YouTube

C’est LA plateforme vidéo avec une grande variété de contenu allant des vlogs aux tutoriels, en passant par les critiques et bien plus. YouTube est avant tout un moteur de recherche avant d’être un media social. Il est donc intéressant d’y travailler son référencement et de capitaliser sur des campagnes d’influence et du contenu de marque spécifique pour tenter de le positionner.

Utilisation : Parfait pour les démonstrations de produits, les unboxing, les reviews (revues) approfondies, les tutoriels et les collaborations de contenu sur de longs formats.

TikTok

C’est la plateforme montante orientée sur les vidéos courtes et engageantes, avec un fort engagement sur les tendances et les défis.

Utilisation : Idéal pour les marques cherchant à atteindre un public plus jeune. Les défis sponsorisés ou les collaborations avec des créateurs populaires peuvent rapidement gagner en viralité.

X (Twitter)

Plateforme de microblogging récemment rachetée par Elon Musk, elle est centrée sur les messages courts, bien que les images, GIFs et vidéos soient également populaires sur ce réseau social.

Utilisation : Excellent pour les annonces de marque, les lancements de produits et la création d’une conversation autour d’un sujet ou d’un événement.

Facebook (Meta)

Une plateforme que l’on ne présente plus et qui est diversifiée, offrant des posts, des vidéos, des stories et des groupes d’échanges à l’image des forums d’antan.

Utilisation : Les groupes sponsorisés ou les collaborations avec des pages populaires peuvent être efficaces. La plateforme est particulièrement puissante pour cibler des groupes d’âge plus élevés.

Pinterest

Plateforme de découverte visuelle axée sur l’inspiration, ses créateurs la positionne comme un catalogue d’idées et non un réseau social. On y trouve du DIY, des recettes, des nombreux styles visuels, mode et bien plus. Les photos sont catégorisées par collections, ce qui permet d’y revenir à tout moment, en laissant ainsi entrevoir la durée de vie du contenu qui est très longue sur Pinterest.

Utilisation : Idéal pour les marques liées à la maison, la décoration, la mode, la beauté et la nourriture. Pinterest est également très utilisé en SEO pour générer du trafic vers son site.

LinkedIn

Réseau social professionnel majeur sans réel concurrent, il est axé sur le contenu d’entreprise, les actualités du secteur et les opportunités de carrière.

Utilisation : Parfait pour le marketing B2B, les annonces d’entreprise et le positionnement en tant que leader d’opinion dans un secteur spécifique.

Blogs et sites web personnels

Plateformes rédactionnelles par excellence, ils offrent des articles de fond et une dimension SEO non négligeable, avec également des critiques, des tests, des tutoriels, des guides, etc.

Utilisation : Les partenariats avec des blogueurs ayant de l’influence peuvent permettre d’accéder à du contenu détaillé et de fond, avec une optimisation pour les moteurs de recherche. Le travail réalisé sur le SEO offre une durée de vie prolongée aux articles qui se positionnent bien sur Google notamment. LE blogueur influent doit évidemment maitriser les fondamentaux du référencement.

_____________

Chaque plateforme offre ses propres avantages en fonction du type de produit, du public cible et des objectifs de la campagne. En comprenant les nuances de chaque plateforme, les marques peuvent optimiser leur stratégie de marketing d’influence pour atteindre et engager leur audience de manière efficace.

Il faudra donc creuser les plus et les moins, pour vraiment tirer profit de chacune de ces plateformes.

 

6. Construire une relation solide et durable avec les influenceurs

Pensez toujours à entretenir des relations avec vos influenceurs, c’est l’un des points qui est au cœur d’une campagne de marketing d’influence réussie. Au-delà d’une simple transaction, il s’agit de bâtir un partenariat mutuellement bénéfique, qui peut être durable et permettre une relation privilégiée au fil du temps.

Créer et entretenir une relation durable et solide avec ses influenceurs, est au cœur d’une campagne de marketing d’influence réussie.

Apprendre à connaitre les influenceurs et leur contenu

Avant d’approcher et de solliciter un influenceur, il est essentiel de comprendre son contenu, son style, ses valeurs et son public. Cela garantit une collaboration naturelle et authentique. Lisez leurs publications, regardez leurs vidéos, commentez et interagissez jusqu’à vous familiarisez avec son ton et son style.

Quand est cela possible, la rencontre avec l’influenceur permettra d’en savoir plus sur sa personnalité et son savoir-être. C’est cependant très fortement recommandé quand un accord a été passé en distance et qu’il reste à aborder les formalités. Bien connaitre le contenu créé par l’influenceur est très important, mais plus encore si vous pouvez connaitre personnellement l’auteur.

Avoir une approche personnalisée avec les influenceurs

Lorsque vous contactez un influenceur pour la première fois, évitez les messages génériques. Mentionnez des publications spécifiques, notamment celles que vous avez appréciées, et expliquez pourquoi vous pensez qu’un partenariat serait bénéfique et comment il s’alignerait avec les valeurs de votre marque.

Dans la mesure du possible cherchez des points de sensibilité chez l’influenceur et ce qui peut le toucher pour l’intéresser davantage. Evitez également toute forme de flatterie qui n’apporte rien sinon de la réticence à aller plus loin dans le dialogue, car tous font pareil !

Soyez sincère et transparent dans votre approche, en équilibrant les apports mutuels d’une collaboration qui doit être gagnant/gagnant.

Etablir une communication transparente

Établissez dès le début une communication claire et transparente et maintenez ce discours tout au long de vos collaborations. Définissez les attentes mutuelles, discutez du type de contenu souhaité en intégrant ce que votre interlocuteur créé de son côté, évoquer les délais de mise en œuvre et les conditions tarifaires.

Une communication ouverte évite toutes formes de malentendus et permettra une collaboration harmonieuse.

Respecter la créativité de l’influenceur

Si les directives de la marque sont importantes, cela l’est tout quand il s’agit de laisser l’influenceur exprimer sa créativité. Après tout, les influenceurs connaissent mieux que quiconque ce qui créé de la résonnance et du lien  avec leur communauté.

Offrez à l’influenceur l’espace nécessaire pour intégrer votre produit ou votre service à son contenu de manière authentique et sans dénaturer ses habitudes en terme de créativité.

Rémunération juste et équitable

Tout travail mérite salaire. Qu’il s’agisse de produits gratuits, d’accès exclusif, de commissions ou de paiements directs, il faut toujours s’assurer que l’influenceur sera rémunéré équitablement pour son travail. Ce point doit être généralement abordé par l’influenceur sans chercher de substituts s’il émet une directive ou un souhait.

S’il veut être rémunéré quoiqu’il arrive, ne transformez pas le deal en l’amenant à accepter un apport en nature ou assimilé. Vous pourriez le perdre dés cet instant et ne plus pouvoir rattraper l’échange. Sachez encore une fois que la rencontre est à privilégier, car une négociation et une entente verbale en physique aura plus de valeur et ça permettra d’aborder ouvertement d’éventuelles négociations.

Fournissez toujours du feedback constructif lors des campagnes

Après les publications de contenu, fournissez toujours un retour à l’influenceur. S’il y a des aspects que vous avez particulièrement appréciés ou des domaines d’amélioration à aborder, il faudra ainsi communiquer de manière constructive avec l’influenceur pour lui permettre d’ajuster et/ou pour l’encourager si les retours sont probants.

Pensez systématiquement a mettre en place des KPI pour être raccord avec l’influenceur sur les attentes et les objectifs à atteindre. Les feedback auront ainsi plus de sens en s’appuyant sur les indicateurs de l’influence pour assurer sa performance en ligne, et qui sont actés en amont des campagnes.

Envisager les relations à long terme avec les influenceurs

Au lieu de voir chaque collaboration comme un échange et une transaction ponctuels, envisagez la possibilité d’un partenariat sur le long terme. Les relations entre marque et influenceur qui sont entretenues peuvent être plus bénéfiques pour les deux parties, car elles permettent de construire la confiance et la familiarité au fil des mois et années.

La reconnaissance et la valorisation du travail de l’influenceur

Montrez de l’appréciation pour le travail de l’influenceur si tout répond parfaitement au brief. Il y a plusieurs façons de remercier un influenceur :

  • Des simples remerciements directs jusqu’aux encouragements,
  • Partager le contenu qu’il a créé sur ses plateformes de marque,
  • Offrir à l’influenceur de nouvelles opportunité,
  • Manifester de la reconnaissance pour le travail et les efforts fournis, etc.

Tout cela aura pour but de renforcer la relation avec les influenceurs.

_____________

Construire une relation solide avec les influenceurs, est un investissement qui se traduit par une confiance plus solide et un engagement plus pérenne envers la marque.

En traitant chaque collaboration comme un partenariat basé sur le respect mutuel, les marques peuvent maximiser l’efficacité de leurs campagnes de marketing d’influence et créer des relations durables qui bénéficient à toutes les parties impliquées.

 

7. La rémunération des influenceurs

L’une des questions les plus courantes lorsqu’il s’agit de travailler avec des influenceurs est forcément celle de la rémunération. Comment compenser équitablement les influenceurs pour leur travail et la portée qu’ils génèrent durant une campagne ?

La rémunération peut varier en fonction de plusieurs facteurs, mais il est essentiel d’avoir une compréhension claire des attentes des influenceurs, pour établir des relations mutuellement bénéfiques. Tout doit être caté et cadré en amont du début d’une campagne.

Il peut néanmoins y avoir des bonus par palier atteint si c’est entendu mutuellement et au préalable. Certains influenceurs peuvent aimer et apprécier le challenge, mais il ne faut surtout pas le voir comme un substitut de la valeur du travail effectué.

Les facteurs déterminant pour la rémunération des influenceurs

Portée et engagement : Généralement, plus l’influenceur a d’abonnés et plus son engagement est élevé, plus sa rémunération sera élevée. Cependant, ce n’est pas le seul critère.

Niche et expertise : Certains domaines peuvent demander des tarifs plus élevés en raison de leur spécificité ou de l’expertise nécessaire.

Complexité du contenu : Produire une vidéo détaillée ou un article de blog approfondi nécessitera plus de travail qu’une simple photo ou une story, ce qui peut influencer le coût.

Exclusivité : Si une marque demande à un influenceur de ne pas promouvoir de concurrents pendant une certaine période, cela peut augmenter la rémunération.

Les types de rémunération ou de compensation

Paiement forfaitaire : Une somme fixe pour une publication ou une série de publications. C’est l’approche la plus directe et la plus courante.

Produits ou services gratuits : Dans certains cas, surtout avec les nano ou micro-influenceurs, la rémunération peut prendre la forme de produits ou services gratuits.

Commission sur les ventes : Les influenceurs reçoivent un pourcentage des ventes générées grâce à leur promotion. Cela est souvent suivi grâce à des liens d’affiliation.

Partenariats à long terme : Plutôt qu’une rémunération unique, les influenceurs peuvent être rémunérés dans le cadre d’un partenariat continu, souvent sous forme de paiement mensuel ou annuel.

La transparence de la négociation

Une communication ouverte, transparente, voir parfois directe, est essentielle lors de la discussion de la rémunération. Les influenceurs comme les marques doivent être clairs sur ce qu’ils attendent. Les marques doivent également être très transparentes sur leur budget et leurs attentes.

Si la négociation est courante au sein de toutes les formes de business, elle doit toujours être effectuée dans un esprit de respect mutuel.

Les considérations éthiques sur la nature des partenariats rémunérés

Il est indispensable que les influenceurs divulguent toujours la notion de partenariat rémunéré, dans le cadre de la promotion d’un produit ou d’un service, et ce, conformément aux réglementations en vigueur. Il faut pour cela consulter les textes de l’ARPP en terme d’influence responsable.

Tout cela garantira et maintiendra la transparence des partenariats pour l’audience, et entretiendra la confiance globale tripartite entre l’influenceur, sa communauté et la marque partenaire.

Les contrats et les accords entre marque et influenceurs

Une fois que les termes de la rémunération sont actés, ils doivent être clairement énoncés dans un contrat ou un accord écrit. Cela protège les intérêts des deux parties et clarifie les attentes.

_____________

La rémunération des influenceurs est un point important qu’il faut rapidement aborder, surtout lorsque des campagnes de marketing d’influence sont prêtes à être lancé. Pour éviter toute perte de temps, la question doit être traitée au plus vite durant les premiers échanges.

En comprenant les différents facteurs et approches, les marques peuvent établir des partenariats équitables et équilibrés avec les influenceurs, ce qui garantira un premier pas vers le succès de leurs collaborations.

 

8. Mesurer le retour sur investissement des campagnes d’influence

Le succès d’une campagne de marketing d’influence ne se mesure pas uniquement par le nombre de likes ou de commentaires. Il est indispensable d’évaluer le R.O.I. pour comprendre l’efficacité réelle de la campagne et déterminer une valeur (financière) qu’elle rapportera à la marque. Un sujet où ile st parfois difficile de s’entendre du fait de la volatilité de certaines actions.

Il faut donc recourir à des outils et clarifier plusieurs points :

Définir les objectifs et les KPI

Avant le lancement d’une campagne, il est essentiel de définir des objectifs et des KPI clairs et précis. Les objectifs et les indicateurs du marketing d’influence étant principalement orientés sur des axes majeurs ; la visibilité, le trafic, l’image et la notoriété. Pour ce qui est des KPI on regardera du côté des interactions, de l’engagement, de la portée, etc.

En dernier lieu des objectifs de vente peuvent être fixés selon la nature de la campagne et des leviers à actionner pour tracker les ventes. Il faut donc se poser les bonnes questions ; souhaitez-vous :

  • Augmenter la notoriété de la marque ?
  • Générer des ventes ?
  • Obtenir des inscriptions à une newsletter ?
  • Améliorer l’engagement sur les médias sociaux ?

Ce sont vos objectifs qui vous guideront dans le niveau de performance à atteindre et dans la mesure du R.O.I.

Recourir à des outils et des moyens de suivi

Liens d’affiliation : En fournissant aux influenceurs des liens d’affiliation uniques, les marques peuvent suivre directement les ventes ou les conversions générées par leurs efforts.

Codes promotionnels : Des codes uniques peuvent être donnés à chaque influenceur, permettant de suivre le nombre d’utilisations et, par conséquent, l’efficacité de leur promotion.

Outils d’analyse des médias sociaux : Ces outils peuvent aider à mesurer l’engagement, la portée, les mentions et d’autres indicateurs clés sur différentes plateformes.

Les mesures quantitatives

Trafic du site web : Une augmentation du trafic vers votre site web après le début de la campagne peut indiquer son succès.

Conversions : Que ce soit des ventes, des inscriptions ou d’autres actions, le nombre de conversions est un indicateur direct du ROI.

Engagement : Mesurer le nombre de likes, commentaires, partages et vues peut donner une idée de la manière dont le contenu résonne avec l’audience.

Les mesures qualitatives

Sentiment de la marque : Analysez les commentaires et les mentions pour comprendre comment la perception de la marque a évolué suite à la campagne.

Qualité du contenu : Évaluez le contenu créé par les influenceurs pour sa créativité, son authenticité et son alignement avec les valeurs de la marque.

Relations construites : Au-delà des chiffres, évaluez la qualité de la relation établie avec l’influenceur et la possibilité de collaborations futures.

Le coût par acquisition (CPA)

Divisez le coût total de la campagne par le nombre de conversions obtenues pour obtenir le CPA. Cela donne une idée du coût moyen engagé pour acquérir un client ou un lead via votre campagne d’influence.

Le retour sur ad spend (ROAS)

Pour les campagnes orientées sur les ventes, divisez les revenus générés par la campagne, par le coût total de celle-ci. Un ROAS supérieur à 1 indiquera un retour positif sur l’investissement. C’est un moyen rapide d’évaluer la rentabilité.

_____________

Mesurer le ROI est essentiel pour évaluer l’efficacité des campagnes de marketing d’influence. Avec une évaluation précise, les marques peuvent affiner leurs stratégies en cours de déploiement et celles à venir, mais aussi optimiser leur budget et établir des partenariats plus fructueux avec les influenceurs.

Pour une marque il est important d’être au clair sur la rentabilité des campagnes, afin de pouvoir prétendre à une reconduction des budgets. Pour les influenceurs, il est de rigueur de donner le meilleur de soi et d’intégrer la performance pour poursuivre son partenariat avec la marque sur de nouvelles campagnes.

 

9. Les pièges à éviter en marketing d’influence

Le marketing d’influence offre d’énormes opportunités, mais comme toute stratégie, il comporte des pièges potentiels. Les connaître à l’avance peut aider les marques à naviguer avec succès dans cet univers.

Négliger de vérifier l’authenticité des influenceurs

Dans un monde où les chiffres peuvent être gonflés grâce à l’achat d’abonnés sur les plateformes sociales ou à des bots, il est crucial de vérifier l’authenticité de l’audience d’un influenceur. Utilisez des outils pour évaluer le taux d’engagement et vérifier qu’il provient de vrais utilisateurs.

Négliger l’adéquation avec la marque

Choisir un influenceur uniquement basé sur sa popularité sans tenir compte de l’adéquation avec la marque peut se retourner contre vous. Assurez-vous que les valeurs, le ton et le style de l’influenceur correspondent à ceux de votre marque.

Manquer aux règles et aux obligations de l’influence

Comme soulevé dans la section de la rémunération, les influenceurs doivent toujours mentionner qu’un contenu est sponsorisé quand c’est le cas. Non seulement c’est une question d’éthique, mais dans de nombreux pays il s’agit d’une obligation légale. En France c’est obligatoire au regard des règles fixées par l’ARPP.

Définir des instructions trop rigides

Bien qu’il soit essentiel de fournir des directives au travers d’un brief, donner des instructions trop strictes ou scénarisées à l’influenceur, peut atténuer ou enlever l’authenticité du contenu. Laissez place à la créativité de l’influenceur qui sait comment capter son audience.

Ne pas définir d’objectifs clairs

Sans objectifs clairs et mesurables, il sera très difficile d’évaluer le succès d’une campagne. Définissez ce que vous souhaitez accomplir dès le début, qu’il s’agisse d’accroître la visibilité, la notoriété, de générer des ventes ou bien d’accroître l’engagement dans un second temps.

Miser uniquement sur la taille des communautés

Les mega-influenceurs ont certes une grande portée, du fait de la grande taille de leur communauté, mais cela ne garantit pas toujours l’engagement ou la conversion. Les micro-influenceurs et les et nano-influenceurs, peuvent souvent offrir un taux d’engagement plus élevé et une meilleure authenticité à moindre coût.

De plus quand il sera nécessaire de recueillir du feedback et de s’investir dans des échanges nourris avec sa communauté, ça ne sera pas envisageable avec de gros influenceurs.

Ignorer les feedbacks et les retours

Après une campagne, prenez le temps d’analyser ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné. Écoutez les retours de l’influenceur lui-même, car ils peuvent vous offrir des perspectives intéressantes pour les futures collaborations.

Il ne faut jamais penser qu’en étant le commanditaire d’une campagne, on ne peut pas recevoir des avis constructifs de la part des influenceurs, bien au contraire !

Ils connaissent parfaitement leur communautés et sont à même de pouvoir vous donner des conseils sur certains axes à améliorer. De même qu’un influenceur doit être ouvert à la critique constructive de la marque si cela a lieu d’être.

Ne pas respecter les accords du brief et/ou du contrat

Si des délais, des paiements ou d’autres aspects de l’accord ne sont pas respectés, cela peut nuire à la relation avec l’influenceur et à la réputation de la marque. Un influenceur lésé et/ou floué sur les termes du contrat sera perdu et pourra même rendre public son mécontentement. La portée de l’influenceur aurait alors raison sans que la marque puisse s’en défendre.

A l’inverse la marque doit aussi être bien renseignée sur l’influenceur pour ne pas être victime du non respect d’un brief. Cela serait sans doute plus difficile si la marque souhaitait rendre public à son tour, un partenariat non respecté, du fait de sa faible portée s’il s’agit d’une petite marque.

_____________

Surfer sur le monde du marketing d’influence nécessite une planification soignée, une recherche approfondie et une communication transparente et claire. En évitant les pièges courants, les marques peuvent ainsi bénéficier au mieux des avantages du marketing d’influence, et bâtir des relations solides et durables avec les influenceurs.

 

10. L’évolution du marketing d’influence

Le marketing d’influence, bien que relativement nouveau dans le paysage médiatique, a connu une croissance et une évolution très rapides ces dernières années. Comprendre cette forte croissance aidera les marques à rester pertinentes, et à adapter leurs stratégies en conséquence. A ce titre il est bien de connaitre les best practices de l’influence marketing pour toujours être à jour de ce qui fonctionne le mieux.

Il s’agit ici de comprendre la portée et le potentiel du marketing d’influence, au travers de son évolution jusqu’à nos jours.

Des célébrités aux citoyens ordinaires

Initialement, le marketing d’influence était dominé par des célébrités issues de tout horizon et des personnalités médiatiques.

Cependant avec l’essor des médias sociaux qui a réellement démarré à la fin des années 2000, des personnes ordinaires avec très une forte passion et une réelle expertise, ont vite commencé à gagner en influence. Certaines ayant même surpassé des célébrités traditionnelles en termes d’authenticité et d’engagement.

L’émergence des petits influenceurs

Ces influenceurs, que l’on rattache aux nano-influenceurs et à une partie des micro-influenceurs, offrent souvent un engagement plus élevé et une connexion plus profonde avec leur audience. Même s’ils animent un nombre d’abonnés relativement plus faible que les gros influenceurs, ils sont en mesure d’être en contact direct avec leur communauté, grâce à la proximité qu’ils entretiennent continuellement.

De nombreuses marques ayant reconnu leur valeur et leur efficacité, les ont intégrées dans leurs stratégies du fait de l’engagement qu’ils génèrent.

La diversité des plateformes et des canaux

Alors que les débuts du marketing d’influence étaient fortement centrés sur les blogs et YouTube, de nouvelles plateformes comme Instagram, TikTok et même LinkedIn, sont devenues des espaces communautaires fertiles pour les collaborations d’influence.

Instagram est à ce jour le réseau social qui compte le plus d’influenceurs, et à ce titre il est rapidement devenu incontournable pour les marques qui ont recourt au marketing d’influence. TikTok gagne également du terrain de son côté, reléguant YouTube et les blogs bien loin dans le classement.

Pour ces derniers il suffit de comprendre que créer du contenu rédactionnel et des vidéos représentent un travail long et fastidieux pour les influenceurs présent sur ces canaux. Ils ne sont cependant pas à négliger, car ils ont pour vocation à être plus pérenne si on considère la notion de référencement / SEO.

La croissance de l’authenticité

Les audiences sont devenues de plus en plus méfiantes face au contenu sponsorisé proposé par les influenceurs. Cela a conduit nombre d’entres eux à créer du contenu plus authentique, transparent et naturel. D’autres sont par contre authentiques par nature et savent le mettre en scène pour créer de la proximité et établir un lien de confiance plus solide. L’authenticité est l’une des tendances du domaine de l’influence en 2024 et elle devrait restée un axe majeur dans les années à venir.

L’intégration technologique

Avec des outils d’analyse avancés, des plateformes d’affiliation et des logiciels de gestion de campagnes, la technologie a joué et continue de jouer un rôle important dans l’optimisation et la mesure des campagnes d’influence.

Un bon point qui permet aux marques comme aux entreprises, de gérer une partie de leur actions en interne et d’apprendre à analyser la performance de leurs campagnes. Avec l’IA qui commence à exploser, 2024 verra de nombreuses solutions intégrant l’IA naitre, pour permettre de nouvelles choses.

L’éthique et la transparence s’installent

Face à la critique et à la réglementation, il est devenu impératif pour les influenceurs d’annoncer clairement les partenariats qui sont rémunérés, ce qui permet de garantir une transparence totale vis-à-vis de leur audience et des membres actifs de leur communauté.

L’éthique est la transparence se sont bien installées, permettant ainsi de faire un écrémage parmi les profils qui ne jouent pas le jeu.

Du contenu ponctuel aux partenariats à long terme

Plutôt que de simples collaborations ponctuelles, de nombreuses marques voient désormais la valeur des relations à long terme avec les influenceurs, conduisant à des partenariats plus profonds et à des campagnes négociées sur plusieurs mois, voir années.

Il est plus intéressant pour une marque d’entretenir des relations avec des influenceurs qu’ils connaissent bien que de repartir de zéro. Si un partenariat a bien fonctionné et que l’audience a bien reçu la campagne, il n’est pas nécessaire de partir sur de nouveaux influenceurs.

S’adapter au paysage médiatique

Avec l’évolution des tendances, des plateformes et des préférences des audiences, les influenceurs et les marques doivent constamment s’adapter pour rester pertinents. Cela implique d’adopter des nouveaux formats, d’explorer de nouvelles plateformes et de répondre aux attentes changeantes des consommateurs.

S’adapter continuellement permet d’évoluer et de croitre au fil du temps. Si s’adapter est un point, l’innovation et le changement sont d’autres points à considérer pour ne pas stagner.

_____________

L’évolution rapide du marketing d’influence nous a montré à quel point il est vital pour les marques de rester informées et flexibles. En reconnaissant les tendances émergentes et en adaptant les stratégies en conséquence, les marques peuvent tirer pleinement parti du potentiel du marketing d’influence. L’évolution se poursuit et le meilleur reste à venir !

 

11. L’impact de la réglementation sur le marketing d’influence

La montée en puissance du marketing d’influence et les nombreuses personnes qui surfent sur ce phénomène, à rapidement conduit institutions et acteurs majeurs du milieu, à prendre des mesures pour l’encadrer. C’est une bonne chose, indirectement, d’avoir pu assister à des clashs médiatiques dans le monde de l’influence. Cela a sans doute été un accélérateur pour cadrer plus profondément le marketing d’influence.

Il devenait urgent de mettre en place des directives et des réglementations, pour garantir la transparence et la protection des consommateurs vis-à-vis des influenceurs.

Comprendre cet environnement réglementaire est essentiel pour les influenceurs et les marques.

Mentionner tous les partenariats rémunérés

Dans de nombreux pays, il est maintenant obligatoire pour les influenceurs de d’annoncer tout contenu qui est sponsorisé ou partenariat rémunéré de manière claire.

Cela se fait au niveau du contenu de plusieurs manières, au travers de tags tels que « #ad », « #sponsored » ou des mentions explicites en début ou en fin d’article selon les canaux et s’il s’agit de blogs, des balises ont été créées à cet effet mais elles sont plutôt recommandées par Google, qui aimerait lui aussi tracker les partenariats rémunérés mais pour une toute autre raison.

La publicité trompeuse et les fausses déclarations

Les influenceurs doivent être prudents lorsqu’ils font des déclarations sur les produits ou services qu’ils promeuvent. Toute affirmation, en particulier celles concernant les résultats, les avantages ou les performances, doit être véridique et vérifiable.

Le respect des directives spécifiques à l’industrie

Certaines industries, comme la santé, la beauté ou la finance, peuvent avoir des réglementations spécifiques concernant la promotion de produits ou services. Les influenceurs doivent être au courant de ces directives pour éviter toute violation.

La protection des données et de la vie privée

Avec les réglementations telles que la RGPD en Europe, les influenceurs doivent être conscients de la manière dont ils collectent, stockent et utilisent les données de leurs abonnés. Cela inclut la manière dont ils gèrent les newsletters, les concours ou toute autre forme d’interaction nécessitant des données personnelles.

La réglementation autour des cadeaux et des concours

Les concours et les cadeaux sont des outils courants utilisés par les influenceurs pour accroître l’engagement. Cependant, il existe souvent des réglementations strictes sur la manière dont ces promotions doivent être menées, y compris la divulgation, les conditions de participation et la manière dont les gagnants sont choisis.

L’impact sur la crédibilité et la confiance

Alors que certains craignent que la divulgation réglementaire puisse nuire à l’authenticité du contenu, une transparence totale peut en fait renforcer la confiance du public envers l’influenceur. Être ouvert sur les partenariats montre que l’influenceur est honnête et respectueux envers son audience.

Éduquer et sensibiliser

Étant donné que le paysage réglementaire est en constante évolution, il est crucial pour les influenceurs et les marques de rester informés des dernières mises à jour. De nombreuses associations professionnelles et plateformes de médias sociaux offrent des ressources et des formations pour aider à naviguer dans ces réglementations.

_____________

L’impact de la réglementation sur le marketing d’influence est profond, affectant la manière dont le contenu est créé, partagé et perçu.

En restant informés et en respectant ces directives, les influenceurs et les marques peuvent assurer la longévité et l’intégrité de leurs campagnes.

 

12. L’importance de l’authenticité en marketing d’influence

L’authenticité est devenue un maître mot dans le domaine du marketing d’influence. À une époque où les consommateurs sont de plus en plus sceptiques vis-à-vis des publicités traditionnelles, l’authenticité joue un rôle crucial dans la création d’une véritable connexion avec le public.

La perte de confiance envers la publicité traditionnelle

Les études montrent que de nombreux consommateurs trouvent les publicités traditionnelles envahissantes ou non pertinentes. En revanche, ils font davantage confiance aux recommandations de personnes qu’ils perçoivent comme authentiques et crédibles, d’où l’essor du marketing d’influence.

La relation personnelle et de proximité avec le public

Les influenceurs, contrairement aux marques, ont souvent une connexion personnelle avec leur audience. Cette relation est basée sur la confiance, et cette confiance peut être rapidement érodée si l’audience sent que l’influenceur n’est pas authentique dans ses recommandations ou ses opinions.

Obtenir un engagement plus élevé grâce à l’authenticité

Le contenu qui est perçu comme authentique reçoit généralement plus d’interactions, qu’il s’agisse de likes, de commentaires ou de partages. Un engagement authentique peut également conduire à une action plus tangible, comme un achat.

Éviter le piège du contenu surproduit

Bien que la qualité du contenu soit importante, un contenu qui semble trop poli ou scénarisé peut être perçu comme inauthentique. Il est essentiel de trouver un équilibre entre la production de contenu de haute qualité et le maintien d’une apparence naturelle et spontanée.

La transparence dans les partenariats

Les influenceurs doivent être transparents quant aux contenus qui sont sponsorisés ou rémunérés. Non seulement c’est une exigence réglementaire dans de nombreux pays, mais cela montre également à l’audience que l’influenceur est honnête quant à ses relations avec les marques.

Restez fidèle à soi-même

Les influenceurs doivent éviter de changer soudainement leur style, leurs opinions ou les types de produits qu’ils recommandent simplement pour plaire à une marque ou gagner un contrat. L’audience reconnaît souvent ces changements soudains et peut se sentir trahie.

Les retours et les interactions authentiques

Répondre aux commentaires, aborder les critiques de manière constructive et reconnaître les erreurs sont autant de façons pour les influenceurs de montrer leur authenticité. Ces interactions montrent qu’ils valorisent leur communauté et sont ouverts à la communication.

_____________

L’authenticité en marketing d’influence n’est pas simplement une tendance passagère. C’est le fondement même de ce qui rend le marketing d’influence efficace. En restant authentiques, les influenceurs peuvent maintenir la confiance et la loyauté de leur audience, garantissant ainsi la réussite à long terme de leurs collaborations avec les marques.

 

13. Intégrer le marketing d’influence dans une stratégie globale

Le marketing d’influence, bien qu’efficace en tant que stratégie autonome, peut offrir des résultats encore plus impressionnants lorsqu’il est intégré dans une stratégie marketing globale. Voici comment cela peut être réalisé :

La complémentarité avec d’autres canaux marketing

Le marketing d’influence peut être utilisé en tandem avec d’autres canaux du marketing digital tels que le SEO, le SEM, le marketing par e-mail et la publicité payante. Par exemple, un influenceur peut créer du contenu autour d’un produit, et ce contenu peut ensuite être promu via des publicités payantes ou des newsletters.

Le renforcement de la notoriété de la marque

Les campagnes de marketing d’influence peuvent aider à renforcer la notoriété de la marque, ce qui à son tour peut amplifier les résultats obtenus par d’autres méthodes marketing. Un public déjà conscient et favorable à une marque est plus susceptible de répondre positivement à ses autres initiatives marketing.

La création de contenu authentique pour d’autres plateformes

Le contenu créé par les influenceurs peut être réutilisé ou repartagé sur les propres canaux de la marque, comme le site web, les blogs ou les réseaux sociaux. Cela offre à la marque du contenu authentique qui peut compléter ses propres efforts de création de contenu.

Le soutien aux lancements de produits

Lors du lancement d’un nouveau produit ou service, les influenceurs peuvent jouer un rôle crucial en générant du buzz et de l’excitation autour de celui-ci. Cela peut être intégré à d’autres efforts de lancement, tels que les campagnes publicitaires ou les événements.

Les feedback et les insights

Les influenceurs, étant en contact étroit avec leur public, peuvent fournir des feedbacks précieux sur les produits, services ou campagnes de la marque. Ces insights peuvent informer et orienter d’autres aspects de la stratégie marketing.

L’optimisation du parcours client

En intégrant le marketing d’influence dans le parcours client, les marques peuvent guider les consommateurs à travers les différentes étapes, de la sensibilisation à la considération, puis à la décision d’achat.

Harmonisation des messages

Pour une cohérence maximale, le message véhiculé par les influenceurs doit être aligné avec les messages de la marque sur ses autres canaux. Cela crée une image de marque unifiée et renforce la confiance du consommateur.

_____________

Intégrer le marketing d’influence dans une stratégie marketing globale nécessite une planification soignée et une coordination étroite. Cependant, lorsqu’il est bien exécuté, il peut amplifier les résultats, renforcer la présence de la marque et créer une expérience client plus holistique.

 

14. Les ressources et les outils pour le marketing d’influence

À mesure que le marketing d’influence gagne en popularité, un éventail d’outils et de ressources a émergé pour aider et accompagner les marques et les influenceurs à optimiser les campagnes. Ces outils offrent des solutions pour la recherche d’influenceurs, la gestion de campagnes, l’analyse des performances et bien plus encore.

Les plateformes de mise en relation

De nombreuses plateformes permettent aujourd’hui aux marques de rechercher et de se connecter avec des influenceurs pertinents selon leur niche, leur audience et bien d’autres critères.

Ces plateformes continuent d’évoluer, de se greffés à l’IA et devraient peu à peu être des outils d’influence manipulés directement par les marques et les entreprises en interne. On peut le voir avec des outils comme Stellar ou encore Favikon notamment.

Les outils d’analyse et de suivi

Des solutions comme Brandwatch, outil professionnel très orienté e-reputation et influence, comme Mention à moindre échelle, permettent aux marques de surveiller les mentions de leurs produits ou services, de suivre les campagnes en temps réel et d’analyser l’engagement ainsi que la portée.

Ils viennent en renfort des actions déployées par les influenceurs afin de mesurer en temps réel les retombées et l’impact des campagnes lancées. Cela permet aux marques de réagir rapidement si besoin et de mesurer « un indice de popularité » qui se dessinera au fil des partenariats.

La gestion des campagnes

Des plateformes comme Influencity et TapInfluence offrent des outils complets pour la planification, la gestion et le suivi des campagnes de marketing d’influence, tout en centralisant la communication avec les influenceurs.

Les outils d’analyse d’audience ou de la fake influence

Avec des outils comme HypeAuditor, les marques peuvent vérifier la légitimité de l’audience d’un influenceur, détecter les faux abonnés et évaluer l’authenticité de l’engagement. Le fake influence devrait reculer peu à peu avec en parallèle l’IA qui se glisse dans les outils et les réglementations qui se durcissent.

Les plateformes d’affiliation

De nombreuses plateformes d’affiliation peuvent permettre aux marques de mettre en place des programmes d’affiliation, offrant aux influenceurs la possibilité de gagner des commissions sur les ventes générées grâce à leurs recommandations. Ce n’est pas forcément l’un des leviers les plus prisés, car il rencontre plus de succès chez les petits influenceurs ; nano-influenceurs et micro-influenceurs.

Les solutions d’écoute sociale (social listening)

Des outils comme Talkwalker, plateforme de social listening et d’intelligence consommateurs, aident les marques à écouter les conversations sociales autour de leurs produits, services, ou de la campagne elle-même. Des outils offrant des insights très précieux sur la perception de la marque et les tendances émergentes par l’ensemble des consommateurs

Ressources éducatives

Il existe de nombreuses ressources en ligne, comme les blogs, les webinaires et les cours, qui offrent des conseils, des études de cas et des meilleures pratiques pour le marketing d’influence. Des plateformes comme HubSpot Academy, Later Blog et Influence.co offrent régulièrement du contenu éducatif sur le sujet.

_____________

En utilisant une combinaison de ces outils et ressources, les marques peuvent non seulement trouver les bons influenceurs pour leurs campagnes, mais aussi gérer, suivre et optimiser ces campagnes pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Bientôt les marques et les entreprises pourront gérer en interne des petites campagnes d’influence grâce à des outils d’influence pointus et complets.

 

15. Collaboration à long terme vs. campagnes ponctuelles 

Le marketing d’influence offre une flexibilité dans la manière dont les marques collaborent avec les influenceurs. Les deux approches principales sont la collaboration à long terme et les campagnes ponctuelles. Chacune a ses propres avantages et inconvénients.

Les avantages des collaborations à long terme

Relation solide : Une collaboration continue permet de construire une relation solide et de confiance entre la marque et l’influenceur.

Cohérence du message : Les messages et promotions sont plus cohérents et alignés sur les valeurs de la marque.

Meilleur ROI : Les collaborations à long terme peuvent offrir un meilleur retour sur investissement, car l’influenceur devient un ambassadeur de la marque.

Feedback continu : Les marques bénéficient d’un feedback constant et peuvent ajuster leurs stratégies en conséquence.

Les inconvénients des collaborations à long terme

Coût : Cela peut être plus coûteux à long terme par rapport à des collaborations ponctuelles.

Moins de flexibilité : Les marques peuvent se sentir liées à un influenceur particulier, limitant la diversité de leurs campagnes.

Les avantages des campagnes ponctuelles

Flexibilité : Les marques peuvent collaborer avec différents influenceurs selon les besoins de la campagne ou du produit.

Budget contrôlé : Les coûts sont généralement définis à l’avance et sont limités à la durée de la campagne.

Réactivité : Les marques peuvent rapidement lancer des campagnes en réponse à des tendances émergentes ou des événements spécifiques.

Les inconvénients des campagnes ponctuelles

Manque de profondeur : La relation entre la marque et l’influenceur peut sembler moins authentique ou profonde.

Inconsistance : Les messages peuvent varier d’un influenceur à l’autre, ce qui peut semer la confusion chez les consommateurs.

Temps de gestion : Chaque nouvelle campagne nécessite une nouvelle recherche, négociation et gestion, ce qui peut être chronophage.

_____________

Ainsi le choix entre une collaboration à long terme et des campagnes ponctuelles dépendra des objectifs, du budget et de la stratégie globale de la marque. Il est essentiel d’évaluer les avantages et les inconvénients de chaque approche pour déterminer la meilleure stratégie pour qu’une campagne de marketing d’influence soit réussie.

 

16. L’avenir du marketing d’influence

Le marketing d’influence, bien qu’il soit déjà un élément majeur du paysage marketing actuel, est en constante évolution. Plusieurs tendances émergentes et prévisions laissent entrevoir comment ce domaine pourrait évoluer dans les années à venir.

Les micro-influenceurs et les nano-influenceurs

De plus en plus de marques et d’entreprises se tournent vers les micro-influenceurs et les nano-influenceurs pour leurs campagnes. Ces influenceurs ont tendance à avoir des taux d’engagement plus élevés et une connexion qui est plus authentique avec leur communauté.

Peu à peu la taille de la communauté ne devrait plus être un argument majeur, mais spécifique selon les objectifs visés.

La technologie et l’analyse avancée au service des marques

Avec l’avancée des technologies d’analyse et d’intelligence artificielle, les marques disposeront d’outils plus sophistiqués pour mesurer le ROI, comprendre l’engagement et optimiser leurs campagnes d’influence en temps réel. Pour les influenceurs, cela leur permettra aussi de mesurer plus finement le résultat des campagnes et de pouvoir s’adapter selon les retours.

Les outils seront de plus en plus pointus, ce qui évitera aussi, ou ralentira considérablement ; la fake influence.

La diversité des plateformes

Au-delà d’Instagram, d’autres plateformes comme TikTok, LinkedIn, ou même des plateformes audio et d’autres prônant l’authenticité, continueront à prendre de l’ampleur dans le marketing d’influence. Les marques devront diversifier leur présence pour rester pertinentes, même si TikTok est plutôt bien parti pour rivaliser au coude à coude avec Instagram.

Ce sont les plateformes émergentes qui surferont sur les attentes des consommateurs qui seront à surveiller.

La croissance de l’authenticité chez les influenceurs

Les consommateurs deviennent de plus en plus sceptiques face au contenu sponsorisé. L’authenticité sera donc encore un sujet brulant et actuel sur l’année à venir et au-delà. Un sujet qui devrait également inciter les marques comme les influenceurs, à créer des partenariats toujours plus transparents et honnêtes.

L’authenticité chez les influenceurs devra développer la confiance chez le consommateur, mais il faudra que ce soit une généralité et non une minorité pour constater un impact réel à grande échelle.

L’intégration de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée

Avec l’évolution des technologies, il est probable que la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) jouent un rôle plus important.

Les influenceurs pourraient utiliser ces outils pour offrir des expériences immersives à leur public, même s’il est peut être encore trop tôt pour voir ces technologies massivement implantées. Elles sont à surveiller néanmoins et particulièrement du côté de chez Meta (Facebook)

La responsabilité sociale et éthique ainsi que l’environnement 

Les consommateurs attendent de plus en plus des marques et des influenceurs, qu’ils prennent position sur des questions sociales et éthiques. Le marketing d’influence devra intégrer ces attentes, en mettant l’accent sur la durabilité, la diversité, l’inclusion, et d’autres questions sociales majeures.

Dans la même lignée, tous les sujets liés de prés ou de loin à l’environnement sont également des sujets attendus chez les influenceurs, notamment sur leur prise de parole et de position, mais également sur la portée et la pression exercée pour faire avancer les choses.

L’accélération de la réglementation chez les influenceurs

Face à la croissance du marketing d’influence, il est probable que de nouvelles réglementations émergeront pour garantir la transparence, l’éthique et la protection des consommateurs. Tout ceci en plus des mesures prises par l’ARPP notamment.

L’avenir du marketing d’influence est prometteur, mais il nécessitera une adaptation et une innovation constantes de la part des marques et des influenceurs. En gardant un œil sur ces tendances émergentes, les acteurs du domaine pourront anticiper les changements et continuer à créer des campagnes impactantes et significatives.

   

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Bouton retour en haut de la page

SOMMAIRE

Index