Community Manager

Pourquoi faire appel à un community manager ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles on fait appel à un community manager ? Découvrez dans quel cas vous devez vous adjoindre des services d'un CM au sein de votre entreprise :

 

Si vous vous posez encore la question en tant qu’entreprise, de savoir pour quelles raisons on fait appel à un community manager ? lisez ce qui suit :

Aujourd’hui il est devenu indispensable d’étendre sa visibilité au delà des rues et de sa zone de chalandise. Etre présent sur Internet n’est plus une option, mais presque une nécessité pour faire évoluer son business tout en  assurant sa pérennité.

Certes ! Ce ne sont pas toutes les entreprises qui sont forcément concernées, mais une majorité doit cependant compter sur le net pour voir son business s’accroitre, voir tout simplement exister !

A ce titre le community manager reste le rôle tout indiqué pour gérer et piloter la visibilité des entreprises sur Internet, et particulièrement sur les réseaux sociaux.

 

Pourquoi une entreprise devrait faire appel à un community manager ?

Une entreprise qui compte des responsables de services, des équipes et surtout une présence en ligne, ne peut céder un rôle qui vise à gagner en visibilité à n’importe qui, et qui plus est sur des temps morts. On peut hélas voir des personnes travaillant à la communication, et parfois même le ou la responsable du service, endosser le rôle d’un community manager.

Pourquoi une entreprise devrait faire appel à un community manager ?

Une tâche qui sera assurée à hauteur de quelques heures par semaine ou pas du tout selon les disponibilités du personnel. Autant dire que ça ne sert à rien, et qu’il est préférable de renoncer dés le départ !

Le métier de community manager est un rôle à temps plein, et pas une mission qui se négocie sur des périodes creuses ou à qui voudra assurer ce travail en interne. Il est indispensable d’avoir à ses côtés un bon community manager qui connait son métier, et qui possède une véritable expertise sur le sujet et bien entendu les réseaux sociaux.

  • Créer du contenu,
  • Gérer des communautés,
  • Animer, engager, communiquer, veiller, analyser, auditer, monitorer, modérer etc…

Ce sont tous des verbes qui sont apparentés au community management et à ce que cela engendre quand on cherche à se rendre visible en ligne.

Pour assurer toutes ces tâches, il est donc nécessaire d’avoir une personne à temps plein, et pas seulement quelques heures par semaine. On peut éventuellement démarrer avec un community manager freelance pour amorcer une présence en ligne, et peu à peu se diriger vers un travail plus complet dans le but d’atteindre ses objectifs. C’est donc un travail à anticiper et à évaluer selon ses objectifs en interne, afin de développer son business.

Vous souhaitez gagner en visibilité, accroitre votre business, gagner en image et en notoriété ? Voilà pourquoi vous devez faire appel à un community manager.

 

Quelles sont les différentes missions du community manager ?

Redéfinissons succinctement le métier de community manager, qui se défini avant tout en terme francisé ; le gestionnaire de communauté. Un terme un peu réducteur, car il est bien plus que ça quand on regarde de plus près les différentes missions sur lesquelles il travaille.

Le community manager

Afin qu’une entreprise puisse bien cerner le rôle du community manager, il est bon de rappeler que le CM est la personne qui assure le lien entre l’entreprise et une communauté, derrière laquelle on peut mettre les clients, les consommateurs, les fans, les internautes curieux etc… Le community manager devient ainsi un porte-parole de l’entreprise ou de la marque qu’il représente, au travers des réseaux sociaux.

 

Il doit assurer différentes tâches et missions pour remplir parfaitement son rôle, et s’inscrire comme un maillon fort, sur lequel compter en interne. Il peut renforcer un service commercial, communication et/ou marketing selon son positionnement au sein de l’entreprise.

Quelles sont les différentes missions du community manager ?

Attention néanmoins à ne pas le confondre avec un commercial, car un community manager à la performance ça ne devrait pas exister ! sinon autant dire commercial 3.0 ou commercial des temps modernes.

Les missions assurées par le community manager pour votre entreprise

Les journées d’un community manager ne se ressemblent pas forcément toutes, même s’il demeure une base qui est toujours présente au cœur de son métier. Il peut aussi travailler au sein d’une grande entreprise, d’une PME, une association, pour une personnalité, pour une agence etc… Donc à ce titre, son travail sera sensiblement différent, et l’agence restera la structure la plus formatrice pour ce métier.

Voyons ci-après les principales missions du CM, tout en sachant quelles peuvent être plus nombreuses selon les structures et les attentes. Considérez avant tout ces 4 objectifs majeurs à atteindre :

  1. Visibilité,
  2. Trafic,
  3. Image
  4. Notoriété.

Ils fonctionnent par paire et on retrouve ces objectifs comme base pour la majorité des entreprises. Voyons les principales missions à présent :

Assurer des veilles :

Le community manager mettra en place une ou plusieurs veilles pour mesurer et analyser la concurrence, pour s’inspirer en matière de contenu et pour s’informer sur les évolutions de son domaine d’activité. Pour se faire il usera d’outils dédiés comme Feedly, Scoop.it et divers agrégateurs de flux RSS, voir même depuis les réseaux sociaux eux-mêmes en s’abonnant à des pages professionnelles ou en créant des listes, notamment sur Twitter.

Produire du contenu :

Selon l’importance de son rôle mais surtout de la structure dans laquelle il évoluera, il sera amené à produire des contenus de différentes natures jusqu’aux articles pour le blog de l’entreprise. Un axe qui demande cependant une maitrise des fondamentaux du SEO et de la rédaction web. Ce n’est pas le rôle majeur du CM mais s’il est un bon rédacteur web, vous aurez une perle qu’il faudra chérir !

La production de contenu aura trait aux accroches, aux vidéos, aux stories à destination des différents réseaux sociaux et aux visuels sous toutes leurs formes. On notera également le retour au premier plan du podcast qui peut être un levier très pertinent pour acquérir de la visibilité et de l’image.

Créer et animer une ou des communauté(s) :

Selon les réseaux sociaux définis dans le cadre d’une stratégie social media, le community manager sera amené créer une communauté et la gérer en animant et en produisant du contenu comme vu précédemment. Il usera de différents leviers annexes comme les jeux concours, les évents etc… L’animation va de paire avec l’engagement,  qui sera recherché par le CM dans tous les cas.

 

Assurer la e-reputation de l’entreprise :

Le community manager s’assurera également de la bonne réputation de l’entreprise sur les réseaux sociaux. A l’aide d’outils dédiés, il pourra analyser et monitorer le web pour écouter ce qui se dit sur votre marque / entreprise. Des outils de notification, de monitoring seront à prévoir selon les besoins de l’entreprise.

Améliorer l’image et acquérir de la notoriété à terme, est un gros travail de fond qui nécessite une présence et une activité constante sur les réseaux sociaux.

Savoir modérer :

Qui dit produire du contenu et être actif sur les réseaux sociaux pour le compte d’une entreprise, dit aussi modération. Il faut savoir être le bon gendarme du net pour sa marque, tout en demeurant équilibré dans les réponses apportées. C’est ici qu’il est difficile de fixer les limites du travail du CM.

Un community manager doit-il s’arrêter aux heures classiques de bureau ou doit-il être en alerte même les week-end ? Un long débat qui implique conscience professionnelle, vie privée et reconnaissance jusqu’à son salaire, qui parfois est bien trop bas vis-à-vis du travail délivré et quand on regarde sa fiche métier.

Piloter et gérer de nombreux outils :

La connaissance et la maitrise des outils est nécessaire et c’est au travers de ceux-ci que s’opèrent de nombreuses missions. La planification et la gestion des contenus selon un calendrier éditorial à définir. La gestion éventuelle des newsletters pour le site web, l’envoi d’emailing, les scenarios de partage sur les différentes plateformes.

Piloter et gérer de nombreux outils

Mais également le reporting social media, le montage photo, vidéo et audio qui demande de connaitre aussi des applications mobiles pour travailler les visuels, des applications mobiles pour le montage vidéo et les applications de retouche photo Instagram car le mobile est le device qu’il faut absolument intégrer dans sa communication.

 

En conclusion

En clair, la visibilité de votre entreprise repose sur les épaules du community manager. Le CM est ainsi un rôle indispensable, dés lors que vous mettez les pieds sur Internet et particulièrement sur les réseaux sociaux. On le distinguera du rédacteur web et de la notion de référencement naturel, qui eux vont viser le positionnement sur les moteurs de recherche.

Etre en première position sur Google sur ses requêtes principales est aussi l’une des quêtes des entreprises disposant d’un site web et produisant du contenu.

Pour compléter le point sur les missions, regardez du côté des des qualités et des compétences du community manager. Un point tout aussi important pour savoir quel profil recherché et quelles compétences viser selon vos besoins et vos attentes.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page