Community Management

Comment faire appel au community management en 2022 ?

Entre les entreprises en sortie de crise qui feront appel au community management et les offres à développer pour les community managers, découvrez les 2 côtés de la barrière pour mieux appréhender l'année à venir et s'y préparer :

 

2022 est presque déjà là ! laissant derrière nous 2 années qui ont été difficiles pour un bon nombre d’entreprises.

En parallèle la reprise se fait sentir, et pour le community management, c’est une nouvelle année qui s’ouvre avec de nombreuses et de nouvelles perspectives de business.

 

La crise a mis la lumière sur le community management 

Comme nous vous l’avions déjà rapporté ici, le community management d’après-crise se prépare à entrer en scène. Les entreprises qui ont subit de plein fouet la crise, ont compris que sans Internet, il est très difficile de pouvoir assurer sa pérennité.

La crise a mis la lumière sur le community management 

Une « aubaine » pour le community management qui devrait davantage être représenté, notamment au travers du community manager freelance. En faisant appel à ce dernier, les entreprises pourront amorcer leur empreinte numérique et viser à terme, des missions plus longues et des embauches. C’est plutôt une bonne nouvelle pour un métier que l’on pourrait jugé saturé, tant il est représenté au sein des organismes de formations et des écoles spécialisées.

Entamer une formation community manager intégrant un stage, pourrait donc aujourd’hui avoir plus de sens. Le stage permettrait ainsi d’établir une période d’essai pour une entreprise qui souhaiterait embaucher. Pas question de faire l’impasse sur les embauches ! Il deviendrait inconvenable de sans cesse recourir à des stagiaires, pour un travail qui nécessite un suivi de ses actions dans le temps. C’est ici un message adressé aux entreprises, prêtent à recourir au community management.

Le community manager freelance, rappelons-le, permettra de se familiariser davantage et plus en profondeur, avec le community management. La crise a surtout fait connaître le métier dans un état d’urgence. A présent les entreprises pourront se poser, et définir des axes stratégiques plus réfléchis pour atteindre leurs objectifs et pour se diversifier le cas échéant.

 

Le community management à l’aube de 2022 

L’année qui arrive devrait donc voir une poussée du community management, si l’on en juge par la prise de conscience qui a émergé pendant la crise sanitaire. Cependant un revers de la médaille apparaîtra sans doute !

Les petites entreprises en sortie de crise, n’auront pas forcément les budgets attendus pour exploiter au mieux une présence sociale, et chercher à gagner en visibilité. Il faudra donc s’attendre à ce qu’elles prennent plus longuement des décisions tout en posant de nombreuses questions, pour mieux comprendre les contours du métier.

Le community management à l’aube de 2022 

Voyons ainsi comment travailler son community management pour l’année prochaine, du point de vue des community managers, et comment les entreprises doivent se préparer à faire appel à cette expertise.

 

Les entreprises : Se préparer à faire appel au community management

Du point de vue entreprise, des priorités et des choix seront à faire ! Tout sera question de l’orientation à prendre et à privilégier en fonction des budgets à allouer aux actions. Rappelons que c’est un investissement sur le moyen long terme, en vue d’atteindre des résultats significatifs. Le community management ne produit pas des résultats significatifs du jour au lendemain !

 

Cependant l’occulter et traverser une nouvelle crise (on ne l’espère pas) pourrait voir de nombreuses structures ne plus pouvoir y faire face. Par ailleurs, il n’est pas recommandé de reculer une échéance au fur et à mesure des années qui passent, car la concurrence s’installe en parallèle.

Exemple : Pour les restaurants dans cet exemple, ce sera la capacité à développer la vente à emporter, mais aussi de la promouvoir. Qu’il s’agisse de restauration rapide et/ou de restaurants permettant de recourir à la vente en ligne.

Si en premier lieu ils peuvent faire appel à des plateformes de livraison comme Deliveroo, Uber Eats et bien d’autres, c’est un premier pas. A ce stade, il conviendra d’évaluer sa capacité en termes de chiffre d’affaires, et de poursuivre son évolution par le biais du community management. L’un n’empêchera pas l’autre, car ici le community manager aura toujours à mette en avant un restaurant, dans le but de travailler sa visibilité et son image.

Il en est de même pour toute entreprise qui a subit la crise, faute d’une présence en ligne. Réfléchissez à tous les leviers qui vous permettront d’atteindre vos objectifs en usant d’Internet. Produire du contenu, promouvoir vos actions de communication via les réseaux sociaux, les partenariats avec des influenceurs et si nécessaire de la publicité Facebook et/ou du Google Ads.

Le community management pour les entreprises

Voyons 2 axes majeurs qui impliquent déjà de nombreuses actions :

1. Créer un site Internet et travailler son référencement

Pour assoir son expertise dans le temps, il est indispensable aujourd’hui de créer son site Internet et d’y délivrer du contenu. Viser la première position Google sur ses mots-clés majeurs, sera l’un des axes à travailler pour votre référencement naturel. On a donc dans un premier temps un canal de communication à créer, mais ensuite il faudra l’alimenter avec un contenu pertinent. C’est ici que rentre en scène le référencement ou SEO. Les profils à viser sont donc des rédacteurs web plus que des community managers sur ce point, sauf expertise avérée du CM.

Pour créer un site web vous pouvez soit passer par un indépendant pour alléger la facture, ou selon vos attentes via une agence web. Notamment dans le cas où vous devriez développer une section e-commerce et quelques fonctionnalités spécifiques.

2. Promouvoir son activité sur les réseaux sociaux

C’est ici que le community manager prendra son rôle, car si Internet est indispensable aujourd’hui, les réseaux sociaux en font aussi partie intégrante. Tout simplement parce que les internautes consomment l’information et différents contenus sur ces plateformes. Il faut donc être présent là où se trouve vos clients.

Le community manager assurera la promotion des contenus issus de votre site web, mais il développera surtout votre présence en ligne en créant une communauté qu’il rapprochera de vos valeurs et de votre offre. Il ne s’agit d’être partout au départ, amis de bien réfléchir aux réseaux sociaux les plus porteurs et de voir comment votre présence et votre business évolueront.

 

_________

La meilleure solution d’assurer votre pérennité est de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Il faut se diversifier et surtout intégrer Internet quoiqu’il arrive. On peut difficile faire sans le net à l’ère du digital ! Il faudra donc définir ses priorités et évaluer un budget à allouer à ces différentes actions. Commencer petit et voyez plus grand au fil de votre développement si nécessaire.

Combien coute un community manager indépendant ?

Il est important pour une entreprise de savoir combien coute un community manager freelance s’il doit y faire appel. Plutôt que de repasser en revue les points saillants d’un article déjà traité, voici le sujet complet à lire pour y voir plus clair sur le sujet :

Vous verrez pourquoi il peut y avoir des écarts de tarifs entre plusieurs community managers, entre le salarié et l’indépendant, les années d’expérience etc…

 

Les community managers : Préparer ses offres de prestations

Du côté des community managers, il faudra réévaluer la situation d’après-crise et définir les besoins émergeants et revoir les besoins primaires des entreprises. On a parfois tendance à s’éloigner des fondamentaux quand on voit les entreprises tirer les compétences du community manager vers le haut, ou vers des rôles qui ne sont pas les siens.

Community manager

Pensez à développer des offres pour des structures spécifiques comme les restaurants que l’on a pris en exemple. Il est aussi préférable de se spécialiser sur un univers et/ou de capitaliser sur une expérience passée et avérée. En démontrant une réelle expertise sur une thématique vous gagnerez plus facilement la confiance des entreprises que vous démarcherez.

Armez-vous de patience pour bien expliquer votre rôle et là où s’arrête votre job ! Ne glissez pas dans un travail à la performance commerciale au détriment de vos actions sur les réseaux sociaux. C’est de votre travail que doit découler le business, car vous ne travaillez pas sur la vente directe de produits/services. Faites bien attention à ce point, car une entreprise qui est en sortie de crise est légitimement en droit de s’attendre à une reprise directe du business du point de vue des ventes !

Démontrez le but de vos actions sur le moyen/long terme et définissez des KPI avec vos interlocuteurs directs. En faisant ainsi, vous les rassurerez sur votre rôle et les résultats attendus.

La tarification sera à bien réfléchir entre le manque de budget certain pour quelques entreprises, et la capacité à évoluer lentement pour d’autres. Evaluez ainsi la possibilité d’un travail à suivre sur une période entendue. Faites établir un contrat pour vous prémunir de part et d’autre. Privilégiez les missions qui vous permettront de suivre une progression dans le temps pour vos actions.

La formation dans les métiers du web

Pour se diversifier et acquérir un récurrent, la formation est encore une valeur sûre pour les CM indépendants. D’autant plus quand le community management et le digital au sens large, sont de plus en plus représentés. Il peut même être intéressant de développer une offre de formations, en acquérant les prérequis (certification, n° d’agrément etc…)

Enfin pour appréhender la tarification du community manager et son budget, voici un article complet à bien lire jusqu’au bout :

 

En conclusion

Si on peut dire sans crainte que le community management peut s’exercer au sein de tous les types d’entreprises, il faudra encore compter dessus en 2022 et appréhender les nouveaux besoins. de même qu’il faudra revenir sur les fondamentaux dans de nombreux cas suite à cette sortie de crise.

Un bon moyen d’étendre la connaissance du rôle de community manager et ainsi démontrer son importance, quand il s’agit de mettre un pied dans le web !

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page