Community Management

La créativité en community management : est-elle indispensable ?

La créativité n'est pas une chose que l'on enseigne, soit nous naissons avec, soit nous ne l'avons pas ! Est-elle indispensable en community management et si oui, peut-on la contourner par manque ? Découvrons-le :

 

Pour se démarquer en community management, il est clair que la créativité peut faire la différence ! Si elle ne ne s’apprend pas, c’est qu’elle relève souvent d’un don voir d’une prédisposition, il toujours possible de suivre des conseils pour sortir du lot , mais quand ce n’est pas inné, c’est plus difficile.

Pour le community manager qui n’est pas créatif à l’origine, il peut aussi parvenir à se détacher et stimuler cette créativité et en usant d’outils qui lui permettront de créer des contenus originaux et différenciants. Cependant il faut tout de même savoir que la créativité ne fait pas tout non plus ! Nous verrons plusieurs types de profils en community management, et à vous de vous identifier à celui qui vous correspond le plus.

Nous sommes à l’aube de 2023 et la concurrence est rude avec une infobésité sans cesse grandissante et des entreprises comme des marques, qui sont de plus en plus actives sur Internet et les réseaux sociaux. Quels sont les critères créatifs sur lesquels un community manager doit compter pour faire la différence ? et qu’est-ce qui peut l’aider à être plus créatif en partant de rien ?

 

La créativité est-elle indispensable en community management ?

La créativité est à mon sens indispensable en community management, sans elle, il reste peu de moyens de faire la différence et d’émerger au travers de millions de contenus partagés chaque jour sur les réseaux sociaux, mais elle ne fait pas tout, et à ce titre, certain(e)s ne la jugeront donc pas comme étant indispensable.

Il y a de nombreux critères qui peuvent être associés à la créativité et il est important de les connaitre pour savoir dans quelle case on se situe. On a toujours un brin de créativité niché quelque part dans notre cerveau !

la créativité indispensable en community management

En parallèle, il est tout de même possible d’apprendre de nouvelles compétences pour gagner en visibilité, car cette dernière est ce qui est recherché en majorité par les structures qui sont présentes en ligne. Nous le verrons plus bas, car si être créatif est un atout, cela ne signifie pas que ça engendre de la visibilité, selon l’entreprise ou la marque pour laquelle on travaille.

Bien souvent on associe (à tort) la créativité au visuel ou à l’esthétique, ce qui s’apparenterait parfois au design, bien qu’il puisse en faire partie. La créativité c’est aussi le résultat d’un bon message rédactionnel, d’un slogan, d’une image, d’une vidéo, d’un moyen de mettre en avant un contenu, une idée, un concept etc.

  • Un message : Quelques mots suffisent parfois à créer la différence, et de là on peut parler de créativité. Aussi il faut considérer que l’entreprise ou la marque qui se démarque par un message impactant, sont à la base assez connue. Un beau message rédigé par une petite entreprise n’aura pas autant d’impact que le même rédigé par une grande marque. C’est là que l’on peut voir que la créativité ne fait pas tout non plus !
  • Un slogan : Un slogan comme un message, peuvent relever de quelques mots seulement, qui positionneront une marque. Un message peut être éphémère el temps d’une campagne, quant au slogan il accompagne une marque parfois toute une vie. Il peut être créatif, inspirant et créer la différence au point de parfaitement s’en souvenir.
  • Une vidéo : Le format vidéo peut faire état de créativité sous différentes formes ; sa présentation, le contenu qu’elle renferme, les couleurs employées, sa mise en scène etc. C’est le format le plus consommé, donc il y a matière à faire avec la vidéo.
  • Une idée : Une idée créative ne vaut que si elle est matérialisée, mais avoir des idées, c’est déjà un bon point si on a sous la main quelqu’un qui peut les mettre en forme. Un point qui amène à un constat, pour lequel il faut penser qu’un community manager travaille seul dans son coin ! C’est le travail d’équipe. Un CM qui ne serait pas créatif aura peut-être sous le coude un collaborateur pour le seconder sur ce point. Pensez équipe !
  • Les images : L’image est sans doute l’un des types de contenu où il est possible de capter instantanément une audience ou de créer de la viralité entrainant de la visibilité. La créativité en matière d’image est multiple ! Un community manager pourra recourir à des outils comme Canva, pour stimuler sa créativité et lui permettre de créer des visuels impactant, des infographies différenciantes etc. Les outils du community manager seront des leviers qui lui apporteront de l’aide à n’en pas douter !
  • Une méthode : Une méthode, un moyen de mettre en avant quelque chose, peut aussi relever de la créativité et faire la différence. C’est une piste à explorer.

Les différents types de créativité

Ainsi la créativité en community management, ne se limite aucunement à un beau visuel qui capte une audience. Si c’est un élément parmi tant d’autres, il faut tout explorer pour constituer un ensemble.

Si vous êtes community manager créatif, c’est peut-être uniquement sur un des aspects de la créativité ; visuel, concept, rédactionnel etc.  mais il vous faudra peut-être quelqu’un pour vous seconder dans votre travail. C’est pourquoi le travail d’équipe peut aussi faire émerger une créativité collective.

 

La créativité permet-elle toujours de gagner en visibilité ?

Malheureusement non ! Il y a des millions de créateurs de contenu qui sont très créatifs mais invisibles. Allez faire un tour sur Instagram et constatez les nombreux talents qui sont présent sur ce réseau social. Sur Instagram, c’est l’algorithme qui fait la loi que vous soyez créatif ou pas ! Pour un community manager, c’est d’autant plus difficile car il travaille pour une marque ou une entreprise, où les contenus sont cadrés.

Encore une preuve que la créativité ne fait pas tout même si on peut la qualifier d’indispensable. Pour gagner en visibilité il faut souvent des opportunités, des relais média, un nom, une présence massive et être proactif etc. et parfois ça ne suffit pas. Il faut penser à la e-reputation, au personal branding et travailler sur soi ou son entreprise avant de chercher à atteindre une visibilité significative.

 

La créativité en community management ne permet donc pas de toujours gagner en visibilité, même si on est très bon. Il est préférable de se vendre en tant que community manager auprès de sociétés qui ont déjà un nom pour faire valoir leur talent de créatif, sinon le don ne sortira jamais.

 

Quel autre atout peut contrer la créativité pour gagner en visibilité ?

La visibilité est emprunte de règles, notamment sur Google, ce qui signifie que l’un des meilleurs atouts pour en gagner demeure le SEO ou référencement naturel. Avec lui, vous produisez du contenu pertinent sans notion de créativité, mais qui peut potentiellement se positionner et vous permettre de gagner du trafic, et donc de la visibilité.

la créativité chez le community manager

La créativité c’est une question d’impact, mais encore faut-il avoir connaissance du contenu au préalable, car si vous ne le voyez pas ça reste chou blanc. Si le côté créatif peut le faire émerger au milieu d’un flot de contenu, ça sera déjà une première base. Ensuite il faut aussi décupler cet impact d’une manière ou d’une autre quand on est un petit acteur.

La rédaction web / SEO est un vrai levier à considérer et une corde supplémentaire à ajouter à son arc en tant en community manager. Sans doute plus encore que la créativité pour gagner en visibilité.

Si vous n’êtes pas doué en matière de créativité et vu que ça ne s’apprend pas, misez sur la rédaction web pour vous démarquer et faire la différence. Même si ça prend du temps, ça finira toujours par porter ses fruits si vous vous inscrivez dans la durée.

Notez ce post

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page