FAQ Community Manager

FAQ CM : Est-ce facile de devenir community manager ?

Est-il facile de devenir community manager ? Une question légitime, d'autant plus en 2024. Découvrez des réponses autour des interrogations des futurs prétendants au rôle de CM :

Une question légitime que se posent celles et ceux qui souhaitent devenir community manager dans cet ère du tout digital : Est-il facile de devenir community manager ?

Qu’on se le dise tout de suite ; après les débuts du métier autour des années 2009 en France, il devient de plus en plus difficile d’exercer le rôle de community manager, mais pas forcément de le devenir. Dans la FAQ CM du jour, on va tenter de répondre aux principales préoccupations autour du métier pour voir ce que ça représente de devenir CM.

 

Devenir community manager : est-ce facile ?

Le métier de community manager est souvent perçu comme un rôle relativement accessible, bien qu’en réalité il requiert un ensemble de compétences et une capacité de s’adapter quasi constante. Si le fait de devenir CM peut paraitre simple, il apparait que l’exercice de ce métier n’est pas facile en revanche pour tout le monde.

Faut-il suivre une formation community manager ?

Oui ! c’est nettement préférable, surtout quand on sait que les entreprises demandent souvent des références et un ou plusieurs diplômes.

Pour devenir community manager, la première chose à faire est de suivre une formation CM spécialisée plutôt longue, avec un stage en entreprise permettant de valider les acquis. Prendre le chemin de l’auto-apprentissage n’est plus recommandé en 2024 et forcément au-delà.

Les entreprises comprennent mieux le rôle du CM et ont des attentes et des besoins parfaitement identifiés, qui nécessitent d’avoir des professionnels. Néanmoins il y a des possibilités pour les vrais passionnés et ceux qui ont une forte appétence pour les réseaux sociaux. Il faut être sérieux et constant dans son apprentissage, mais l’idéal sera toujours de valider ses acquis par une formation CM pour avoir au minimum les cadres.

Doit-on obtenir un diplôme de community manager ?

Pour d’autres, un diplôme les rassureront, autant que les entreprises au passage. Par ailleurs, devenir community manager sans diplôme est une autre interrogation qui cache plusieurs sens. Ainsi obtenir ou avoir un diplôme se traduira souvent par l’une ou plusieurs de ces 3 questions :

  1. Dois-je avoir déjà un diplôme pour accéder à une formation ?
  2. Dois-je suivre un cursus diplômant pour pouvoir exercer ?
  3. Puis-je apprendre seul le métier de community manager ?

Pour une réponse globale qui couvre ces 3 questions : Suivez une formation diplômante ! même si c’est plus difficile, cela permet d’accéder à des formations qui ont des obligations sur les matières à enseigner et les livrables. De plus c’est plutôt gratifiant d’être récompensé par un diplôme pour son travail et ça élève le degré d’implication en règle générale.

L’expérience professionnelle

L’expérience pratique acquise à travers des stages notamment, ou bien des projets personnels, sera cruciale pour comprendre le fonctionnement réel des réseaux sociaux et la gestion de communauté. Enfin l’expérience acquise lors d’un stage est la première porte d’entrée vers un futur poste si votre tuteur est satisfait de votre travail. Il faut donc le considérer comme un travail à part entière et montrer son engagement, sa curiosité et son désir de faire toujours mieux.

 

Comprendre le rôle de community manager

Le community manager joue un rôle clé dans la communication digitale d’une marque. Il est donc essentiel de comprendre ses responsabilités et le large éventail des missions du community manager pour évaluer la facilité de se lancer dans cette carrière.

Les responsabilités clés du community manager

Les responsabilités d’un community manager incluent dans les grandes lignes :

  • Gérer les réseaux sociaux,
  • Rechercher de l’engagement,
  • Créer du contenu pertinent,
  • Créer du lien avec sa communauté,
  • Modérer les échanges et les commentaires,
  • Assurer des veilles social media,
  • Rendre compte de ses actions, etc.

Les compétences requises pour devenir CM

Les compétences nécessaires couvrent plusieurs domaines selon les entreprises ou les marques que le community manager rejoindra à l’issue de son apprentissage :

  • Etre un bon communicant,
  • Connaitre les fondamentaux du marketing digital,
  • Savoir analyser des données,
  • Savoir rédiger pour les réseaux sociaux et le web en général,
  • Savoir faire du montage audio et vidéo,
  • Maitriser des outils de gestion, de partage sur les réseaux sociaux, de veille, d’analyse, etc.

Les compétences et les qualités du community manager peuvent être très étendues selon les besoins et attentes des entreprises. C’est au cas par cas, ce qui signifie que l’apprentissage du métier se poursuit bien au-delà d’une formation.

 

Les défis du métier de community manager

Le métier de community manager n’est pas sans défis, car il requiert une veille constante et une capacité d’adaptation rapide aux évolutions du domaine social media. Il faut être curieux et sans cesse se mettre à jour.

S’adapter aux nouvelles tendances

Les réseaux sociaux évoluent très rapidement, et un community manager doit sans cesse s’adapter aux nouvelles plateformes, aux nouvelles fonctionnalités déployées, aux outils émergeants et aux tendances adoptées. Le rôle de CM est un univers où la proactivité est de rigueur.

Modération et situations de crise

La gestion de la pression, surtout en situation de « crise » est l’un des aspects importants du métier. Un community manager doit savoir répondre de manière rapide et appropriée pour protéger la réputation de sa marque ou son entreprise. Attention néanmoins à ne pas confondre la vraie crise d’une situation de crise à moindre échelle.

La crise est gérée par des vrais professionnels habilités et c’est un travail à part entière qui n’est pas forcément dans le scoop du CM. On parle plus de modération à son niveau ou de petites crises.

 

En conclusion

Devenir community manager n’est pas nécessairement facile en 2024, mais cela reste un métier enrichissant et dynamique. Il nécessite un ensemble de compétences diversifiées, une forte appétence pour les réseaux sociaux, et une capacité à s’adapter et à apprendre en continu.

Pour ceux qui sont prêts à relever ces défis, le rôle de community manager peut offrir des opportunités de carrière passionnantes dans le monde numérique. De plus il y a de nombreux rôles vers lesquels le CM peut ensuite évoluer, comme le social media manager entre autres.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Bouton retour en haut de la page
Index