Stratégies

Tout savoir sur le merchandising visuel

Qu'est-ce que le merchandising visuel ou visual merchandising, et comment est-il utilisé par les entreprises aujourd'hui ?

 

Recette miracle pour doper les ventes ou poste de dépense additionnel pour votre business ?

Le merchandising visuel fait parler de lui et suscite de nombreuses questions chez les entrepreneurs, séduits par ses promesses, mais hésitant à l’heure de franchir le pas…

Dans cet article, nous allons tout d’abord tenter de comprendre le concept de visual merchandising, avant de voir comment il peut être utilisé par les entreprises.

 

Le merchandising visuel, c’est quoi ?

Les professionnels du secteur utilisent le terme anglais de Visual Marchandising tandis que les défenseurs de la langue française — ceux qui passent leur congé de fin de semaine (week-end) à répondre à leurs courriels (e-mails) en envoyant des frimousses (smileys) à leurs amis par dialogue en ligne (chat) quand leur équipe de balle au pied (football) est victorieuse — parlent de Marchandisage Visuel.

Le commun des mortels, francophone, utilise le terme de merchandising visuel.

Selon le dictionnaire du marketing, il s’agit de l’art de mettre en scène les produits tout en combinant l’efficacité, l’esthétisme et l’image de marque. Ceci implique donc 4 choses :

  • La mise en scène implique de définir une stratégie
  • L’efficacité nous rappelle que le but est bel et bien de vendre vos produits ou services
  • L’esthétisme indique qu’il faut le faire d’une manière visuellement plaisante
  • L’image de marque oblige à suivre les lignes directrices marquées par les valeurs de l’entreprise

Pour un merchandising visuel qui fonctionne, il est impératif de toujours tenir compte de ces 4 aspects, au risque de voir tous ses efforts réduits à néant.

 

D’où vient le merchandising visuel ?

À l’origine, le merchandising visuel était réservé aux espaces de vente (magasins, centres commerciaux) et, dans une moindre mesure, aux bâtiments accueillant du public (musées, stades, salles de concert…)

D’où vient le merchandising visuel ?

Aujourd’hui encore, ce sont ces lieux qui sont les plus friands de merchandising visuel, qui continuent à développer de nouvelles techniques et stratégies pour l’améliorer. D’ailleurs, les 8 règles d’or du visual merchandising sont clairement pensées pour les boutiques.

Cependant, l’évolution des canaux de distribution (internet notamment) et la part croissante de vente directe du producteur au consommateur qui diminue l’influence des distributeurs et revendeurs font que

Le merchandising visuel se décline aujourd’hui sous diverses formes :

  • Présence en ligne
  • Communication hors ligne

C’est notamment du à l’évolution des canaux de distribution (internet entre autres) et la part croissante de vente directe du producteur au consommateur qui diminue l’influence des distributeurs et revendeurs.

 

Certains puristes considèrent qu’il s’agit en réalité d’une autre forme de marketing… Là n’est pas le débat, car ce qui importe c’est qu’il s’agit de mettre en scène ses produits ou sa marque en combinant efficacité, esthétisme, et valeurs d’entreprise.

 

Comment booster vos ventes avec le merchandising visuel ?

Ce n’est pas aussi compliqué qu’il n’y parait, même si cela demande un peu d’attention et d’efforts.

Dans le cadre d’un espace de vente, les codes du merchandising visuel sont bien établis et l’efficacité de la publicité sur le lieu de vente a été démontrée par plusieurs études. Ces dernières soulignent son impact sur le comportement des clients, qui portent entre autres sur :

  • Arrangement des produits
  • Impression générale (propreté, éclairage)
  • L’environnement (mobilier, présentoir, vitrine)
  • L’ambiance (fond sonore, odeur)

De son côté, la présence en ligne est un phénomène récent et en constante évolution. De ce fait, et malgré les promesses de certains, il n’existe pas vraiment encore de règles bien établies. Même si plusieurs méthodes ont déjà fait leurs preuves.

Comment booster vos ventes avec le merchandising visuel ?

En général, il est indispensable de :

  • Avoir un site web attractif, complet et simple à naviguer
  • Être présent sur les réseaux sociaux
  • Renouveler régulièrement le contenu pour rester en haut de l’affiche

Enfin, la communication hors ligne est un domaine tellement large que l’on pourrait lui consacrer un livre entier (il en existe d’ailleurs plusieurs). Parmi les points les plus importants, on note :

  • Le logo, qui est souvent le premier contact visuel avec votre entreprise
  • Les cadeaux d’entreprises, objets publicitaires et autres goodies, qui permettent de diffuser votre marque à l’aide d’un support visuel accrocheur (plusieurs exemples ici)
  • La publicité, qui peut être sur n’importe quel support

 

Le merchandising visuel, c’est pour tout le monde ?

Sans aucun doute, OUI !

 

C’est effectivement l’apanage des espaces de vente, mais ses codes et techniques peuvent être déclinés à l’infini, même dans le cadre d’entreprise travaillant en B2B. Ainsi, un fournisseur dont la réception est propre et bien illuminée, avec un bol de bonbons personnalisés et quelques vitrines pour présenter ses produits inspire plus confiance que celui qui vous reçoit directement dans l’atelier, au milieu des machines et du bruit.

L’adage qui dit que « c’est la première impression qui compte » a été confirmé par une étude démontrant qu’il faut moins d’une seconde pour se faire une idée sur quelqu’un. Ceci est vrai pour les personnes, mais aussi pour les entreprises et les produits.

Ne pas accorder d’importance au merchandising visuel, c’est un peu comme négliger son apparence : cela peut sembler superficiel, mais c’est ce qui fait la différence.

 

Le mot de la fin

Les ratés des campagnes marketing sont souvent dus à un manque d’approche globale, qui consiste à séparer chaque aspect de la communication. C’est pourquoi le merchandising visuel doit être inclus dans une stratégie globale.

Une boutique à l’esthétisme imbattable, dans laquelle aucun client ne rentre car personne ne sait qu’elle a ouvert, risque fort de péricliter. De même le dentiste compétent que tout le monde connait grâce aux différents goodies distribués dans le quartier, aura du mal à trouver sa clientèle en recevant ses patients dans un lieu sombre et à l’hygiène douteuse.

Le merchandising visuel est donc bien une arme efficace qui peut parfois se transformer en recette miracle augmenter son chiffre d’affaires, mais il s’avère inutile s’il est mal utilisé et se transforme alors en un poste de dépenses impossible à amortir…

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page