Community Management

Comment interagir avec sa communauté pour augmenter l’engagement ?

Quelques conseils pour bien engager sa communauté et interagir avec elle :

C’est un réel défi en community management, de pouvoir se créer sur les réseaux sociaux, une communauté véritablement engagée.

À l’heure actuelle, les articles sponsorisés et la publicité ont tendance à vouloir remplacer l’engagement organique. Il faut donc un travail quotidien et soigné ainsi qu’une certaine implication pour créer ou augmenter l’engagement de sa communauté. Ce que recherchent les internautes aujourd’hui, c’est de l’émotion. Ils doivent avoir envie de participer et réagir aux publications.

Beaucoup de community managers se demandent néanmoins s’ils pourront y parvenir sans un grand investissement. Retrouvez quelques astuces et des pistes de réflexion pour générer plus d’engagement auprès de sa communauté. Cela sans pour autant faire un quelconque investissement financier.

 

L’engagement des internautes : qu’est-ce que c’est ?

L’engagement d’un internaute se traduit par son niveau d’interaction avec une entreprise ou une marque, au travers des contenus qu’elle partage sur les réseaux sociaux principalement. Cette notion est apparue et s’est développée grâce à l’expansion d’internet. Le but étant d’amener l’utilisateur dans une relation étroite au point qu’il s’y engage véritablement. C’est généralement le travail d’un community manager au sein d’une entreprise.

 

Face à la diversité des entreprises existantes, le choix est assez large pour le consommateur. C’est la raison pour laquelle il est essentiel pour une entreprise d’entretenir avec leurs clients, une relation solide. En étant satisfaits, ils seront mieux fidélisés et donc plus engagé envers vos contenus et votre communication en général. Plus la proximité est forte, plus la probabilité que les clients demeurent fidèles est grande.

L’engagement des internautes : qu’est-ce que c’est ?

On distingue aujourd’hui 3 types d’engagements :

  • L’engagement simple où l’intérêt est porté pour un produit ou une marque ;
  • L’engagement pour l’achat qui implique de se renseigner sur la marque ou le produit avant tout achat ;
  • L’engagement pour influencer, qui consiste en la défense active d’une marque, d’un service, d’un produit etc..

Il faut rappeler que sans les membres, une communauté n’a plus de sens. La marque ou l’entreprise doit avoir des valeurs fortes à véhiculer, pour obtenir l’adhésion des membres de sa communauté. Ces derniers doivent interagir sur vos contenus et manifester un vif intérêt en rentrant dans un débat ou en vous supportant. Les membres actifs deviennent dés lors des ambassadeurs pour les marques. Un réel bénéfice, permettant d’assurer un meilleur relais de leur communication sur les réseaux sociaux.

Comprendre le taux d’engagement : Objectifs et calcul de taux d’engagement

Voici donc des conseils et des astuces efficaces, pour augmenter l’engagement de votre communauté.

 

Les actions de réflexions pour engager sa communauté

La réflexion est d’une grande importance. Dans notre société en perpétuel mouvement, il est nécessaire de prendre le temps de faire une pause pour réfléchir à ses actions. Pour qu’elles soient efficaces, il faut connaitre sa cible, ses habitudes, ses attentes. Il est possible ainsi de dresser le profil idéal de sa cible grâce à la réalisation de personas.

Ces personas, ainsi que l’ensemble des données collectées via des outils d’analyses, permettront de définir l’heure idéale pour poster, le type de contenu recherché, les profils les plus engagés etc… Certaines études montrent que les meilleures performances s’enregistrent aux environs de 11 heures. Ce n’est qu’indicatif car rien ne vaut de le découvrir pour sa propre communauté.

De la même manière que ces outils d’analyse peuvent être intégrés aux réseaux sociaux, ils peuvent provenir de l’extérieur. Le choix des réseaux sociaux et les heures de publication, doivent être parfaitement établis afin d’optimiser l’engagement de sa communauté. C’est grâce à l’A/B testing que vous y parviendrez peu ) peu.

 

Les actions de réflexions pour engager sa communauté

En social media, le temps de vie d’une publication est le temps moyen que met un contenu avant de disparaitre du fil d’actualité. Il diffère d’un réseau social à un autre. Comme exemple le temps de vie moyen d’un tweet qui sera de 4 heures. En analysant plusieurs publications et leurs répercussions, la fréquence de publication pourra être ajustée en fonction de meilleures performances. Notez qu’à l’extrême, un réseau social comme Pinterest offre une très longue durée de vie de ses contenus, au même titre que YouTube.

Du contenu doit être publié de façon régulière, même pendant les week-ends. Toutefois, ce n’est pas la peine d’inonder la communauté sous un flot d’informations continu au risque d’avoir le contraire de l’effet escompté. Il est conseillé de publier un à deux posts par jour.

Une autre chose qui parait assez simple, mais qui fait pourtant défaut est le fait de se fixer des objectifs. Ne pas en avoir peut se traduire comme un manque d’objectifs. En effet, le fait de se fixer un chiffre à atteindre sera une source de motivation tout en rendant les interactions plus régulières.

Le début peut paraitre difficile, mais cela s’améliorera au fil du temps. En fonction des objectifs, des moyens concrets doivent être employés pour l’amélioration et le développement des interactions.

 

Un engagement de l’audience grâce à des moyens concrets

C’est à présent le moment de mettre en pratique toutes les connaissances et données recueillies sur la communauté. Cela passe par la publication de contenus originaux, uniques et de qualité. Les images ou visuels attractifs sont également communicatifs.

Peu importe le réseau, la première chose à faire est de jouer sur les sentiments pour optimiser son engagement. Les posts autour du divertissement et privilégiant l’émotionnel sont régulièrement à privilégier. À la lecture, la publication doit susciter une émotion particulière chez l’internaute.

Générer de l’émotion, conduira votre communauté à interagir et à mieux s’identifier à votre communication.

En tant que community manager, il faut aussi miser sur les sujets d’actualité ainsi que sur les marronniers c’est-à-dire les évènements prévisibles et récurrents tels que les fêtes, les saisons et les évènements populaires. Avec cela, l’inspiration ne risque pas de manquer. C’est d’ailleurs en fin d’année que nombre de sites et de marques travaillant le digital, sortent leur calendrier éditorial. Prenez position dessus et soyez référent sur ces contenus simples à produire.

Ce genre de contenu facilite la communication et ils sont très viraux. En maximisant les partages vous vous faites connaitre et vous gagnerez de nouveaux abonnés en parallèle. Il faut toutefois rester en cohérence entre sa stratégie et le positionnement de son entreprise.

 

L’utilisation des questions directes et des sondages est également recommandée. De façon naturelle, l’engagement serait présent. La mise en place des concours permet, en plus d’attirer de nouveaux abonnés, permet de faire croitre l’engagement de la communauté.

L’usage des hashtags est une pratique très tendance et elle fonctionne mieux sur Twitter que sur n’importe quel autre réseau. Instagram en fait également bon usage mais il est assez difficile d’émerger sur ce réseau social. Toutefois, il faut les utiliser efficacement et de manière répétée sur un réseau comme Twitter. A terme ils permettent de gagner en influence et d’être plus vite reconnu sur son expertise.

Votre communauté se construira aussi sur ces hashtags et vous serez plus facilement visible grâce à eux. Capitalisez dessus pour votre image et utilisez-les pour bien indexer vos contenus. Votre communauté doit vous reconnaitre et vous identifier au travers d’eux.

 

L’interaction avec la communauté

Pour augmenter l’engagement de la communauté, il est important non seulement de créer de la conversation, mais également de la poursuivre. Il est essentiel d’interagir avec les internautes en répondant à leurs messages et à leurs commentaires en fonction du réseau social et de la cible.

Cela d’une manière assez personnalisée et si possible, en adoptant le même style de langage qu’eux tout en restant professionnel. Les réponses doivent être données rapidement et de façon précise. En faisant cela, le respect et l’expertise accordés à la communauté seront démontrés.

L’interaction avec la communauté

Un autre moyen d’améliorer l’engagement de sa communauté est de le mettre en avant. Par exemple en repartageant les publications des membres de la communauté. Ils doivent percevoir l’intérêt porté à ce qui les intéresse eux. Les outils d’analyses mentionnés plus haut sont d’excellents canaux pour demander leur avis.

En plus de tout cela, il faut éviter de personnaliser la communauté ou le réduire à quelques individus. Lorsque ces derniers ne seront plus là, la communauté risque de disparaitre avec eux. C’est pour cela même que tous les membres doivent être impliqués. Se rendre disponible et rester professionnel, c’est la base pour augmenter l’engagement de sa communauté. Il faut quand même la connaitre au préalable et savoir anticiper ses réactions.

 

Produire du contenu en s’appuyant sur votre communauté

Une communauté ! c’est aussi un échantillon représentatif de votre univers. A partir du moment où vous avez quelques milliers de membres, vous pourrez vous appuyer dessus pour créer du contenu et mieux les engager.

Pour se faire rien de tel que les infographies faisant état de données chiffrées sur différents domaines liés à votre thématique. Il suffit de lancer des sondages à votre communauté et de recueillir des données pour les exploiter au sein d’une infographie (pour commencer). Une fois celle-ci réalisée, il suffira de la partager à votre communauté en la remerciant et en l’encourageant à la partager.

Sur un blog ce sont des backlinks gagnés si les personnes jouent le jeu des liens dofollow. Sur les réseaux sociaux vous améliorer ainsi votre engagement autour du partage et gagnerez plus de notoriété à terme, si vous continuez d’exploiter ce levier.     

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page