Référencement

La rédaction sémantique et le champ lexical en SEO 

Les mots-clés ont toujours leur importance en SEO ! Mais il s'agit de se baser aussi sur leur sémantique et leur champ lexical, afin d'obtenir un meilleur référencement par Google. Découvrons mieux ce principe en SEO :

Lorsque l’on s’apprête à rédiger du contenu pour son site web, on sait qu’il est indispensable de travailler sur ses mots-clés en amont. Ils vont orienter les sujets de vos articles, mais également les aider à se positionner sur les moteurs de recherche comme Google.

 

Mots-clés et sémantique en SEO

On a souvent et logiquement tendance à utiliser les mots-clés les plus vendeur dans ses articles. Particulièrement au sein de la balise H1, la balise meta title, les balises Hn et bien sûr au sein du contenu. On se dit qu’avec ça on aura une bonne indexation, et qu’on pourra se hisser en première position sur Google.

Mots-clés et sémantique en SEO

Sauf que penser exclusivement mots-clés sous cet angle, et sans travailler sur une vraie stratégie rédactionnelle, c’est partir sur de mauvaises bases en référencement naturel. Que faut-il faire alors ? Il faut simplement prendre le temps de mettre au point une véritable stratégie SEO basée sur la sémantique et sur le champ lexical des mots-clés.

La sémantique peut être interprétée comme l’ensemble des synonymes d’un mot, ayant sensiblement la même finalité ou signification, comme par exemple : Vélo, Bicyclette, Cycle, VTT… là où le champ lexical aura plutôt trait à ce qui compose le vélo et ce qui s’y rattache comme : Pédale, Frein, Dérailleur… mais également Tour de France, Course cycliste etc…

Le principal étant ici de comprendre qu’il faut user des mots et des termes, rattachés à l’univers du mot-clé ciblé pour votre contenu. En utilisant la diversité et une densité de mots appartenant à un univers, Google pourra ainsi interpréter votre contenu et son sujet phare.

 

Comment choisir les bons mots-clés en SEO ?

Les mots-clés sont la base d’un travail rédactionnel en SEO. Il faut les définir en amont et ils doivent être en lien avec votre activité et les problématiques à traiter. Les problématiques sont là pour amener les internautes vers vos produits services, partant du principe que vous n’êtes pas forcément connu des professionnels et/ou du grand public.

sémantique,SEO,champ lexical,mots-clés

1e étape : la recherche des mots-clés

Avant de partir dans le choix des mots-clés et dans la rédaction de votre contenu, pensez à sa structure et aux points que vous souhaitez aborder. Selon le nombre de mots de votre article, vous devrez penser à le découper en plusieurs chapitres et sous-chapitres. C’est ici que l’on insère les balises H2, H3… pour faire ressortir les points importants mais aussi pour fluidifier la lecture.

Vous devrez donc également travailler sur le choix des mots-clés pour vos balises Hn et pour votre balise title. Cette dernière étant le titre qui apparait dans les résultats de recherche des moteurs (les SERPs).

la recherche des mots-clés

Pour ce faire, il est important de se poser les bonnes questions et de se mettre à la place des internautes :

  1. Qu’est-ce que je souhaite vendre ou proposer sur mon site ?
  2. Qui constitue la meilleure cible pour mes produits ou services ?
  3. Quelles sont les requêtes que saisiraient les internautes pour trouver mes contenus ?

2e étape : l’analyse de vos mots-clés

Une fois que l’on a répondu à ces questions, on dispose d’informations de la plus haute importance. Si l’on sait définir précisément l’objet de son site et ses objectifs, on peut déjà identifier certains mots-clés et expressions, voire certaines phrases, qui y correspondent.

 

 

Vient ensuite l’étape de l’analyse. Il existe différents outils qui permettent de :

  • Connaître le trafic mensuel sur Google pour tel mot-clé, en comparaison de tels autres (via Google Ads)
  • Avoir une idée de la saisonnalité de ces mots-clés (via Google Trends)
  • Constater qui sont ses concurrents dans les SERP, et comment leurs sites sont réalisés, en termes de contenu, de choix de mots-clés… (via >Google search, tout simplement)

Un outil SEO payant comme Ubersuggest sera lui aussi intéressant pour définir le volume de vos mots-clés, les concurrents qui sont déjà positionnés dessus ainsi que les tendances et les suggestions de contenu par mot-clé. Avec la difficulté SEO annoncée au sein de l’outil et le niveau d’autorité des sites, vous pourrez aussi voir s’il y a matière à prendre des places sur Google ou à capitaliser dessus au mieux.

Il existe également de nombreux autres outils SEO pour vous aider dans ces tâches.

 

Quel vocabulaire choisir pour ses contenus ?

Un site web ne se résume fort heureusement pas à un seul mot-clé. On le constatera aisément en faisant ses propres recherches sur les occurrences. Bien sûr, ceux que l’on aura isolé lors de l’étape précédente, serviront pour la rédaction et l’architecture du site.

Quel vocabulaire choisir pour ses contenus ?

Mais ils ne suffiront pas : il leur faut tout un environnement contextuel qui soit le plus pertinent possible, du point de vue de la sémantique.

Trouver ses paradigmes relatifs aux mots-clés

Dans les sciences du langage, on parle de paradigmes, pour identifier les différentes parties d’une expression ou d’un mot-clé. En clair chaque requête saisie dans Google correspond à plusieurs unités de sens. Prenons ainsi quelques exemples :

  • dans référencement de site internet on trouve 3 paradigmes distincts
    1. positionner
    2. un site
    3. dans Google
  • dans canapé pas cher on trouve
    1. magasin
    2. canapé
    3. à petit prix
  • dans immobilier Paris on plusieurs paradigmes et sous-paradigmes possibles :
    1. Le type de biens
      • soit logement
        • maison
        • appartement
      • soit locaux professionnels
        • bureaux
        • boutique
    2. La raison de la recherche
      • investissement
      • achat pour soi
      • location

Développer les paradigmes un à un pour votre SEO

Chaque paradigme que l’on a identifié possède une signification, à laquelle est rattachée de nombreux autres mots de vocabulaire.

 

Développer les paradigmes un à un pour votre SEO

Reprenons les exemples ci-dessus référencement du site web :

  • le 1er paradigme est positionner ; il contient les mots-clés suivants :
    • positionné / positionnée
    • position / positions
    • placer / placé / placée
    • se placer / se positionner
    • place / places
    • remonter / remontée / remonté
    • dépasser (ses concurrents)
  • le 2e paradigme est un site internet ; il contient les mots-clés suivants :
    • >site web
    • e-commerce
    • boutique en ligne
    • e-boutique
    • magasin
    • produit / produits
    • service / services
    • prestation /prestations
    • vente / vendre / vendeur / à vendre
    • acheter /achetez / achat /achats
  • le 3e paradigme est Google ; on peut lui ajouter ces différents mots-clés :

Utiliser au mieux ces mots-clés et ces termes

Cet exercice permet de trouver pour chacun des paradigmes, un ensemble de mots et d’expressions rattachés à la problématique de votre site web et que vous mettrez en ligne. Ils sont tous importants et vous permettront de rédiger des textes qui seront riches en sémantique.

Ils offriront aux internautes des textes agréables et fluides à lire, parce qu’on ne répète pas les mêmes mots-clés en permanence. Ils plairont ainsi à Google par la même occasion, afin de vous permettre un bien meilleur référencement de vos contenus.

Pensez à les optimiser au sein de vos balises les plus importantes – title, h1, h2, h3, strong…  en usant ainsi des variations de votre mot-clé principal, par exemple :

  • <title>Référencement de site internet</title>
  • <h1>Comment référencer sa page web dans Google?</h1>
  • <h2>Atteindre les premières positions dans les SERP</h2>
  • <h3>Optimiser son contenu pour le référencement?</h3>
  • <h3>Optimisation des images pour le SEO</h3>

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page