Community Manager

Community manager ! est-ce encore un métier d’avenir ?

Le community manager traverse les années mais est-ce encore un métier d'avenir ? Avec la percée du SEO, du marketing digital, l'arrivée des métavers, la progression de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée sur fond de 5G, lui reste-t-il encore une place ?

 

Beaucoup de personnes désireuses de suivre une formation community manager, se posent la question de savoir si ce rôle est encore un métier d’avenir. Une question difficile à aborder car rien ne laisse présager un avenir certain dans les sphères du digital.

Facebook, qui est le plus gros réseau social, se met au métavers avec Méta et beaucoup d’autres acteurs vont très certainement lui emboiter le pas. Avec ça, la réalité virtuelle et la réalité augmentée progressent et montrent un potentiel certain dans de nombreux domaines et notamment la vente et le marketing.

Toutes ces mutations amènent à des questions sur l’évolution des métiers du digital, et notamment celui de community manager. Est-ce encore un métier d’avenir ?

 

Quel avenir pour le métier de community manager ?

Voyons différents points qui pourront avoir un impact direct ou indirect sur le community management d’ici 2022 et dans les années à venir. Jusqu’ici un métier fun et vedette, le CM reste très prisé des jeunes et moins jeunes, et laisse toujours entrevoir le côté passionnel de l’Internet et des réseaux sociaux chez ceux qui le pratiquent.

Quel avenir pour le métier de community manager ?

Le community manager a son nom associé aux réseaux sociaux et aux communautés, mais les métavers, la réalité augmentée et virtuelle progressent, et elles risquent de faire évoluer tout ce petit monde du web. Et avec ça, on peut ajouter la technologie 5G en toile de fond.

 

Le community manager devra évoluer

Rassurons-nous tout de même, le métier de community manager n’est pas prêt de disparaitre, mais on peut néanmoins se poser la question sur son futur et sa côté de popularité. Parmi les métiers du digital, il faisait figure de valeur sûre ces dernières années, mais ça pourrait changer d’ici 2022 et dans les années suivantes.

Si de nombreuses technologies arrivent, comme les métavers, elles seront sur le devant de la scène avec ce qui les accompagnent. Les entreprises saisissent de plus en plus les enjeux d’une présence en ligne et les réseaux sociaux ne sont pas la seule des sources de trafic web qui aident à gagner en visibilité. On peut voir aussi que le référencement naturel ou SEO est de plus en plus prisé par les entreprises, et devenir une autre valeur sûre qui gagne du terrain sur le marché de l’emploi. Mais en parallèle, les acronymes VR, AR et IA seront de la partie en comptant sur les métavers.

Le CM va-t-il suivre ?

C’est donc rapidement que le community management devra s’aligner et apporter de la valeur ajoutée à son univers. Les organismes de formation devront revoir leur copie sur le métier et chercher à le valoriser sous de nouveaux angles. Plutôt qu’élargir sans cesse les compétences du community manager, il faudrait étudier les besoins futurs des entreprises et définir des profils de CM spécialisés. Ce n’est plus un profil de CM généraliste qu’il faut privilégier, mais un expert dans un domaine précis.

 

Community manager et réseaux sociaux pour la vie ?

Une présence sur les réseaux sociaux impliquera toujours de faire appel à un community manager, mais peut-être moins pour les grosses structures. Nous évoquions il y a peu, le futur du community management dans les années à venir et surtout au lendemain de la crise, qui reste un levier indispensable pour les petites et moyennes entreprises.

Community manager et réseaux sociaux pour la vie ?

 

Cependant peu à peu, les modes de consommation évoluent, les confinements successifs ont fait naitre des vocations, de nouvelles manières de s’évader, de consommer du divertissement etc… Autant dire que nous parvenons à tout faire de chez nous aujourd’hui ! Et tout ça implique de mettre le paquet pour assurer sa visibilité en ligne.

C’est pourquoi le trafic organique a plus de poids que le trafic social en matière de visibilité pour une majeure partie des entreprises. Elles ne vont pas mettre tous leurs œufs dans le même panier, mais le référencement web reprendra des parts !

Le community manager restera attaché aux réseaux sociaux, mais pour combien de temps avant que le métier évolue au rythme de la technologie et des métavers. C’est pourquoi il faudrait revoir rapidement le métier et lui assurer un nouvel avenir en redéfinissant ses contours. Face à lui, les besoins croissant de toujours consommer plus ou différemment, mais aussi de s’évader en explorant de nouveaux terrains pour le business.

 

Réalité virtuelle et réalité augmentée en community management !

Si les métavers sont à la porte, la réalité augmentée et la réalité virtuelle l’ont déjà ouverte ! Un pont entre le réel et le virtuel sur lequel a misé Mark Zuckerberg en s’appropriant Oculus VR. Transposé dans un monde virtuel où l’utilisateur devient un acteur à part entière, la réalité virtuelle est encore en phase de croissance et avec les métavers, ça pourrait bien booster le concept encore un peu à la traine.

Néanmoins ça reste un axe sur lequel il faudra compter et le community manager devra bien s’y intéressé d’une manière ou d’une autre. La gestion des communautés se transposera à n’en pas douter dans le virtuel. Quant à la réalité augmentée, elle ouvrira de nouvelles portes en matière de business et relancera sans doute le concept des lunettes où un monde parallèle s’ouvrira à nos yeux.

Là encore il faudra être en veille, car le community manager pourrait bien trouver une belle ouverture pour se réinventer dans ces nouveaux mondes.

Réalité virtuelle et réalité augmentée en community management

Si les métavers ne sont pas loin, les ponts sont déjà posés pour faire un voyage vers un pseudo monde meilleur que l’on pourrait bien nous vendre. Le community manager devra peut-être ainsi se mettre aux casques et aux lunettes et arpenter un terrain en open world où tout sera possible… ou pas !

Community manager au sein des métavers

Si certains se souviennent de Second Life, il y a fort à parier que la venue de mondes virtuels fera émerger des commerces parallèles, pour celles et ceux qui s’inventeront une nouvelle vie. Peut-être était-ce là une voie toute tracée par les réseaux sociaux tel que Facebook ! Wait and See.

 

Il faudra donc se préparer à vivre dans une bulle où on ne saura plus qui est qui ! Sauf si on maintient la règle de la véritable identité, mais où sera le fun dans les métavers si on est démasqué. N’était-ce pas là le vrai piment de Second Life ? Cela ne reste peut-être que des spéculations, mais on est à un pas de franchir un univers virtuel où tout se passera de chez soi !

Community manager au sein des métavers

Community manager au sein des métavers, pourquoi pas ? Les marques y seront présentes quoiqu’il arrive et elles devront développer des business nouveaux où le CM aura sans doute un (petit) rôle à prendre. Devra-t-il gérer une communauté de personnes identifiées, ou de personnages virtuels ? Si on y réfléchi, c’est une véritable question qui se pose. Je vous laisse y réfléchir et apporter de l’eau au moulin.

 

Le community manager en proie au ROI financier

Mais plusieurs autres questions se posent sur le métier de CM au sens large du terme. Va-t-il être être déclassé vers un simple métier du web, en favorisant ceux qui produisent du résultat plus rapide et surtout quantifiable ? Sur fond de ROI financier, et c’est ce que les entreprises recherchent aujourd’hui, le CM ne peut pas encore y être pleinement associé sur les réseaux sociaux.

Le community manager n’est pas ni un vendeur ni un commercial quoiqu’on en dise, même si certains voudraient le faire glisser dans ce rôle.

Revenons sur l’évolution du SEO, qui on le sait, produit un véritable résultat à terme si tout est bien orchestré par la personne en charge du référencement, ou l’agence SEO dans certains cas. On parvient enfin à quelque chose de plus parlant pour les entreprises, et qui pourrait devenir la clé de voute des métiers du web. Quand on connait l’importance du SEO et son rôle en matière de visibilité et de business, ça ne saurait tarder.

Le ROI ou Retour sur Investissement en community management

A ce titre, l’agence Eskimoz avait assuré la promotion de son Bootcamp SEO avec un slogan assez punchy « CDI ou remboursé« . C’est en avançant le besoin des entreprises en terme de consultants experts SEO, que l’on pouvait vraiment constater la prise de conscience cet univers, qui a pourtant quelques dizaines d’années derrière lui.

Nous avons également le marketing digital qui est directement lié à la performance d’actions menées en ligne. Un autre métier qui progresse, et duquel le community manager a emprunté quelques compétences pour lui donner plus d’attrait. Sauf qu’à force de rajouter ci-et-là on se retrouve avec un éventail de compétences qui n’est malheureusement pas ou trop peu approfondi chez le CM.

Dans tout ceci, il y a une forte notion de performance et de rentabilité qui doit se traduire en résultats financiers pour les entreprises. Ce qui n’est pas encore le cas (directement) pour les community managers, qui ne sont pas des profils à la performance (commerciale).

Ce qui signifie que la spécialisation est encore un point à privilégier pour mieux se vendre sur le marché du travail.

 

En conclusion

Le community manager sera toujours là, et ceux qui ont traversé les années, auront eu le temps de parfaire leur rôle et d’apporter de la valeur aux entreprises. Parlons plutôt des CM émergeants et ceux à venir, qui devront être en veille et peser le pour et le contre face aux besoins des entreprises en 2022 et sur les années suivantes.

Observez les mutations, analyser les futurs besoins des entreprises et mettez le rôle de community manager par dessus pour voir s’il répond aux nouvelles exigences. Des réseaux sociaux aux métavers, il y a encore du chemin pour définir le rôle du CM dans tout ça, mais les mondes virtuels sont déjà la porte. Il faudra faire vite et cerner les nouveaux enjeux, les nouvelles formes de business, de modes de consommation etc…

Le SEO et le marketing digital restent encore solide, mais le CM a besoin d’un souffle nouveau pour rester un rôle majeur.

A vos commentaires si vous avez une pierre à apporter.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page