Community Manager

Qu’est-ce qu’un community manager en 2023 ?

En 2023, le métier de community manager prendra un nouveau virage avec l'arrivée notamment du Metaverse et des technologies de réalité virtuelle et réalité augmentée. Le rôle va se redéfinir et il faudra se préparer pour être à jour et répondre aux attentes des entreprises.

 

Si le métier de community manager ne cesse d’évoluer, c’est parce qu’il faut considérer les différents besoins et attentes des entreprises, mais également et surtout la concurrence qui se durcit de plus en plus. Il y a également de nombreux freins auxquels faire face comme nous le verrons plus bas.

Ainsi le profil du community manager en 2023 devra répondre à certaines exigences.

 

Le community manager en 2023

Vous pourrez trouver toutes les informations sur le profil du community manager ici : guide community manager et nous verrons ce qui va changer d’ici l’année prochaine, notamment en terme de compétences recherchées. Le community management devient difficile à exercer, il ne faut pas mentir et amoindrir le rôle du CM.

community manager dans les années a venir

Les formations community manager devront rapidement se mettre à jour pour combler les manques et répondre aux attentes des entreprises dans les années à venir. Cela correspond aux différentes innovations qui arrivent, aux nouvelles technologies, aux réseaux sociaux émergeants.

La créativité

Si la créativité en community management a toujours été une compétence recherchée, il faut savoir qu’elle ne s’apprend malheureusement pas à l’école. C’est le résultat d’un don et de prédispositions des profils, et il est à ce stade difficile de compenser, hormis avec des outils. On peut également la stimuler par des exercices et en tirer des avantages malgré tout.

La créativité sera de plus en plus un critère de choix, dans la mesure où les entreprises recherchent de la visibilité et à émerger au milieu d’un flot de contenu constant. Si elle ne fait pas tout, elle aura tout de même son effet, et d’autant plus pour les grosses entreprises qui sont déjà connues.

On peut ainsi soulever des marques comme Netflix, Burger King, et bien d’autres qui font état de cette créativité. Si une petite entreprise mettait cette créativité à contribution, elle n’aurait sans doute pas le même impact que pour ces entreprises, d’où le fait que la créativité ne fait pas tout.

Le Metaverse

Les métavers seront sans doute le nouveau virage qui aura lieu en community management, car la gestion et l’animation des communautés seront nettement différentes ce que l’on connait aujourd’hui. Il sera question de business, de modérer des comportements (voir ci-dessous), de vendre des produis virtuels, on verra sans doute un intérêt à promouvoir des NFT et toute sorte de services totalement nouveaux.

Community manager et Metaverse les changements

Les métavers seront la nouvelle révolution social media, et Facebook / Meta à déjà ouvert la voie en prenant le virage, et ce, depuis le rachat d’Oculus qui laissait augurer ce changement. Le community manager devra donc ici aussi être en veille, et les centres de formation / écoles devront anticiper et introduire le Metaverse au sein de leurs programmes.

La modération des comportements

Les métavers laisseront entrevoir une nouvelle forme de modération ; la modération des comportements vu qu’il s’agira de personnes représentées par des avatars, mais vivant dans des mondes virtuels. Les casques de réalité virtuelle seront donc l’un des principaux outils pour accéder à ces mondes.

Il ne sera plus uniquement question de contenu à modérer, mais directement des personnes au travers de leur comportement.

Un nouvel axe auquel les CM ne sont aucunement préparés à l’heure actuelle, et qui est encore une chose à intégrer au sein des programmes de formations, sous peine de rester sur des cursus de base qui n’offriront pas de réels débouchés sur les sociétés misant sur le Metaverse.

 

Réalité virtuelle et réalité augmentée

La réalité augmentée et la réalité virtuelle seront à considérer en community management, car elles viendront renforcées d’une part les métavers, mais également l’expérience utilisateur dans le domaine applicatif. C’est le cas avec la réalité augmentée qui étendra les possibilités offertes par les applications mobiles notamment.

Elle offrira la possibilité de géolocaliser des entreprises, marques, enseignes offrant des services, des promotions etc.

la réalité augmentée en community management

Le community manager devra donc promouvoir cette technologie et produire du contenu qui passera par la réalité augmentée. Un axe qui est encore à ses balbutiements et qui demande aux CM d’être en veille sur le sujet et ses possibilités.

Les entreprises devront l’intégrer et notamment celles qui proposeront tout un ensemble de services dans des domaines variés ; hôtellerie, restauration, tourisme etc.

 

Faire face aux freins en community management

Au sein du community management tel qu’on le connait aujourd’hui, demeure des freins qui se durcissent et auxquels il faut savoir répondre. Un CM doit encore se montrer plus productif et proactif, plus créatif, et aussi travailler sur des axes où l’engagement sera meilleur.

C’est le cas au travers de la rencontre de sa communauté en visant parfois le rôle de community manager terrain.

Les freins au community management sont ainsi une évidence, parmi lesquels ces 5 principaux :

  • Le surcroit d’informations qui transite sur Internet : L’infobésité représente toutes ces informations diffusées sur le web et les millions de contenus qui sont partagés chaque jour sur les réseaux sociaux.
  • Les restrictions budgétaires : Les entreprises ont de moins en moins de budget ou n’en attribuent pas ou peu aux actions en community management.
  • La volatilité des internautes : Les internautes ou les abonnés à vos différents comptes sociaux, deviennent très volatiles et s’abonnent comme se désabonnent régulièrement et vous suivent parfois sans réel intérêt.
  • Les contenus qui sont peu lus : 80% des internautes qui partagent vos contenus sur les réseaux sociaux ne les lisent pas. Il y a donc seulement une personne sur 5 qui le lira.
  • Les thématiques ultra-concurrentielles : Plus les entreprises se connectent à Internet en créant des comptes sur les réseaux sociaux, plus ça génère de la concurrence et de la difficulté à se rendre visible.

_______________

 

Le community manager en 2023 sera donc un profil prêt à travailler dans les métavers et au fait des nouvelles technologies, tout en intégrant les qualités et les compétences recherchées par les entreprises. Etre créatif est de plus en plus une exigence, au même titre que la maitrise des réseaux sociaux émergents et du fonctionnement de leurs algorithmes.

Il faudra réagir vite au nouveau des centres de formation et le CM devra de lui-même être en veille et curieux sur les changements sui s’opèrent dans le digital.

4.7/5 - (7 votes)

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page