Community Management

Comment gagner ses premiers clients en community management ?

Découvrez comment gagner vos premiers clients en tant que freelance en community management. Exploitez-les et allez de l'avant !

Trouver ses premiers clients lorsqu’on démarre en tant que community manager peut être un véritable parcours du combattant.

Des études dans le secteur de l’entrepreneuriat montrent à suffisance que l’une des causes du déclin des jeunes entreprises réside dans le manque d’une clientèle solide. Pour se vendre sur le marché de l’emploi, certaines pratiques peuvent aider le gestionnaire de communautés à se constituer un portefeuille client de qualité.

Voici une démarche à tenir pour décrocher de nouvelles missions et bien démarrer ses activités en community management.

 

Analyse de la concurrence : un préalable à la recherche des clients

L’étude de votre environnement est un préalable avant de démarrer votre activité sur la toile. Celle-ci permet au professionnel d’élaborer des stratégies d’actions adéquates pour proposer une offre adaptée aux besoins du marché.

Elle intervient également dans le processus d’acquisition de clients. Lorsque l’analyse concurrentielle est bien menée, il sera plus facile d’ajuster vos prestations afin de toujours avoir une longueur d’avance sur vos concurrents.

De ce fait, l’offre de service du community manager saura répondre favorablement et durablement aux attentes des consommateurs. La veille concurrentielle permet de s’informer sur les évolutions en cours dans le secteur d’activités très dynamique du web.

Si vous avez décidé de faire carrière comme community manager junior ou senior, l’étude de la concurrence vous donnera des armes nécessaires pour vous déployer sur le terrain.

Un point néanmoins à soulever, l’analyse concurrentielle n’a pas pour objectif de s’aligner sur des tarifs et de les revoir à la baisse ou la hausse. Cette partie résulte de vos besoins et de vos compétences, qui elles, ont un coût. Analysez plutôt les offres et cherchez la valeur ajoutée. Le but n’est pas non plus de copier mais d’apprendre et de rechercher ce dont le marché a besoin. Ce préalable doit vous permettre de voir et de comprendre ce qui fonctionne pour ensuite l’adapter.

 

La stratégie en ligne pour trouver des clients

La recherche des clients est une étape sensible pour un community manager qui souhaite lancer ses activités professionnelles. La stratégie online est l’ensemble des pratiques qui permettent de décrocher de nouveaux clients/contrats sur la toile.

Si vous désirez en savoir plus sur la partie en amont : comment devenir community freelance ?

community manager freelance

Il s’agit de se servir des multiples opportunités du web pour convertir des prospects en clients. La stratégie online s’appuie sur un ensemble de piliers.

La création d’une identité digitale 

La première chose à faire pour trouver des clients est de se constituer une image digitale forte. De ce fait, vous aurez la possibilité de créer une communauté toute aussi forte autour de votre activité, sur les différents supports de communication web.

Ainsi, commencez par créer et animer différents comptes sociaux afin d’avoir une notoriété sur la toile. Cela vous permettra d’interagir avec vos prospects et de les convertir en clients. Cette partie est un travail quotidien et nécessite du temps pour déployer un écosystème digital pertinent et référent.

Empreinte digitale

La création d’une identité virtuelle s’appuie nécessairement sur certaines actions.

  • La création des comptes ou pages sur les réseaux sociaux

Les plateformes sociales telles que Tweeter, LinkedIn, Instagram et Facebook sont de véritables leviers pour pouvoir se vendre et dénicher une clientèle qui correspond à vos exigences. Distinguez bien les comptes professionnels des comptes personnels, si vous souhaitez utiliser vos réseaux sociaux en dehors de votre activité.

Il va donc falloir animer quotidiennement vos différents profils tout en mettant en avant votre savoir-faire et votre professionnalisme. Certains outils de veille et de planification vous aideront à atteindre vos objectifs. Ces comptes pourront servir à partager votre contenu si vous possédez un blog ou si vous l’envisagez.

Attention : Un réseau social pourra vous permettre de gagner en visibilité mais uniquement auprès des utilisateurs les pratiquant. D’un point de vue référencement naturel, ils n’apportent rien et c’est pourquoi un blog deviendra un outil plus qu’intéressant, voir indispensable pour exposer son offre au minimum.

 

  • La création d’un blog ou d’un site internet professionnel

Posséder un blog, un site internet, ou toute sorte de vitrines pour votre activité permettent également d’en assurer sa visibilité sur le web. C’est par ailleurs le meilleur levier pour vous garantir une visibilité sur le long terme si vous travaillez le SEO en parallèle. Pour se faire in faudra régulièrement créer et partager du contenu. Le blog en lui-même peut même devenir à terme une source de revenu, pensez-y !

Naturellement, il faudra donc produire du contenu régulièrement pour renseigner les internautes et futurs clients sur votre activité et exposer vos talents sur le web. Exposez votre vision sur un sujet, une thématique et permettez ainsi à votre audience d’interagir avec vous.

Avoir un blog qui valorise votre savoir-faire dans votre domaine d’activité est un excellent moyen de se faire connaître des internautes.  N’oubliez pas que le contenu est roi et qu’il faut en produire beaucoup pour gagner des places sur Google.

 

S’inscrire sur les plateformes spécialisées pour indépendant

Il existe plusieurs plateformes pour travailleurs indépendants sur le web où il est désormais possible de vendre son savoir-faire. Elles sont utiles comme tremplin au démarrage d’une activité d’indépendant, mais vous constaterez que les tarifs n’y sont pas une source d’inspiration. Les différences tarifaires entre freelances sont notables et parfois totalement disproportionnées.

Plateformes freelance

Ces sites offrent néanmoins des opportunités de décrocher des missions, et mieux encore de trouver de gros clients de haut profil. Ces sites de mise en relation de travailleurs indépendants et de clients prolifèrent sur la toile, comme Malt qui est l’un des plus connus.

Il faut souligner que les plateformes diffèrent. Les modalités de recrutement et de fonctionnement sont plus ou moins avantageuses selon qu’il s’agit d’un site de freelancing ou l’autre.

En général, vous devrez être patient pour pouvoir décrocher votre première mission. Dans certains cas, votre persévérance finira par porter ses fruits. Vous aurez le choix entre les sites tels que : Upwork, codeur, Freelancer, Hopwork, Provide up, etc.

 

La stratégie offline pour décrocher de nouveaux clients

Cette méthode de marketing d’influence vous permet de travailler sur les différentes niches d’apports d’affaires possibles pour réussir à vendre vos services. Tout dépendra du type de relation physique que vous entretenez avec vos prospects. La stratégie offline utilise comme moyens :

La carte de visite

Une bonne carte de visite est d’abord un excellent moyen de contact avec vos prospects. Il faut qu’elle soit assez pertinente et bien conçue pour remplir pleinement sa fonction de marketing personnel. Bien qu’elle paraisse parfois hasbeen aux yeux des jeunes profils digitaux… on ne se sent jamais aussi seul que quand on nous la demande !

L’impact d’une belle carte de visite professionnelle va parfois au-delà de nos attentes. Cet outil d’accroche peut même aider à convertir rapidement des prospects en clients. Alors, misez sur ce support physique pour créer un lien fort avec vos prospects et servez-vous en lors d’évents ou de meetups autour de votre thématique.

La recommandation

La recommandation est une stratégie qui porte encore des fruits dans le processus de prospection pour vendre ses services.

Pour en profiter, il suffit de mettre à profit votre carnet d’adresses en demandant à vos contacts de partager votre profil et de parler de vos services.

En misant sur vos contacts déjà convertis en clients, vous aurez de meilleures opportunités pour toucher beaucoup plus de prospects. Ayant déjà fait vos preuves auprès d’une certaine clientèle, vous aurez plus d’arguments probants pour étendre votre portefeuille. Sur le réseau social professionnel Linkedin vous pourrez également faire appel à vos anciens clients/responsables pour vous laissez une recommandation ( pas les skills) sur votre travail. N’hésitez pas à vous en servir dés à présent.

Participation aux événements et aux salon spécialisés

Les rencontres et événements professionnels sont des opportunités de se faire connaître. Votre carnet d’adresses s’étoffera au fil des manifestations auxquelles vous prendrez part. Je vous conseille meetup.com pour vous inscrire à des évents digitaux et ainsi faire connaissance avec vos pairs mais également avec de futurs clients. En parallèle vous gagnerez également en « e-réputation » au fil des mois.

Privilégiez également les salons spécialisés autour de vos thématiques. Vous rencontrerez ainsi de nombreux semblables mais également des professionnels qui pourront vous apporter des outils ou autres conseils.

salons

Au bout d’un certain temps court, vous pourrez ainsi vous forger une notoriété qui contribuera à vous faire décrocher des missions plus facilement.

 

Le coworking 

Le coworking est souvent un lieu où l’on rencontre des collègues œuvrant sur les mêmes missions, mais aussi sur des projets qui nécessitent d’être à plusieurs avec différentes compétences. Si vous envisagez le travail à domicile, songez également au coworking qui peut vous ouvrir de réelles opportunités.

Vous connaîtrez du monde, vous serez encouragé à travailler dans un univers familier et qui sait si un de vos futurs collègues aura besoin de vous.

Pensez-y et analysez le potentiel professionnel qui peut s’ouvrir à vous.

 

Gagnez du temps en accédant à des services et des outils productifs

Les outils sont indirectement des solutions qui vous permettront de mieux organiser votre temps et ainsi d’en gagner pour vous concentrer sur vos futurs clients. Pensez aux outils du community manager et à des solutions de gestion comme Freebe qui réduiront votre temps passé à faire de l’administratif commercial.

Les outils de partage et tout ce qui vous permettra de mieux gérer et optimiser votre temps seront pour vous de précieux allés.

 

Avoir le bon état d’esprit

Moins technique que les autres armes à déployer, cet élément n’en demeure pas moins pertinent.

Percer dans le community management est souvent un combat de longue haleine. Il est impératif d’avoir le bon état d’esprit pour faire face aux difficultés qui sont légion dans le domaine.

Avec l’envergure que prend la transformation digitale, le communnity manager doit être persévérant, résilient, rester optimiste, etc. inspirez-vous des success-stories de vos collègues et d’autres influenceurs qui ont réussi sans difficulté.

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 5 Average: 3.6]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Comment gagner ses premiers clients en community management ?! This is the link: https://www.journalducm.com/comment-gagner-ses-premiers-clients-en-community-management/