fbpx
Portraits Cm

Lucie Sellier – Community Manager de My RH Community

Apprenons à connaitre le métier de community manager, au travers de nombreux profils qui vont nous le raconter

Le Journal du community manager va réaliser une série d’interviews qui sera publiée au fil des mois.  Afin de faire connaitre le métier à nos lecteurs et aux futurs community managers, nous interviewerons des profils issus de différentes structures, différents horizons… Le but étant de se reconnaitre au travers de certain(e)s d’entre eux pour vous aiguiller dans vos futurs voies.

Rendons accessible le métier de community managermer au travers des  profils qui le pratique au quotidien.

Bonne lecture et place à Lucie Sellier de My RH Community

Lucie Sellier_MyRHCommunity
LinkedIn_picto_initials Twitter_picto_initials

Bonjour Lucie, pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre parcours ? Avez-vous eu une première expérience CM ?

J’ai un DEUG de lettres modernes, une licence de communication, et j’ai intégré par la suite l’ESG où je suis ressortie en 2009 avec un double diplôme de Macquarie University à Sydney. Après mon master 2, j’ai passé un an à Sydney où j’ai débuté ma carrière dans une agence web, Mighty Media Group.

Vous exercez votre métier en agence, était-ce un vrai choix plutôt qu’exercer chez l’annonceur ? Et quels en sont pour vous les avantages ?

Je dirais plutôt le hasard de la vie. A la fin de mes études, j’avais postulé pour plusieurs entreprises françaises basées en Australie et c’est finalement en agence que j’ai débuté le métier. Quand je suis rentrée en France, j’ai travaillé chez Page Personnel/ Michael Page. Mon réseau RH ainsi constitué m’a permis de rencontrer Mathieu Lemonnier qui démarrait tout juste MyRHCommunity. Cela fait maintenant 3 ans que je travaille dans cette agence d’E-Reputation et de community management RH !

Au quotidien, le travail en agence demande un vrai côté multi-casquettes que j’aime beaucoup car entre la gestion de la stratégie digitale, la création de contenu ou encore le community management, je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Si en tant que CM RH je reste centrer sur des problématiques RH et marque employeur, je dois aussi connaître parfaitement le secteur d’activité de mes clients qui va du digital au big data en passant par les télécoms, la logistique et le monde du froid.

Quelles sont vos missions au quotidien ? Êtes-vous CM pour plusieurs clients ?

J’ai des missions variées : définir en amont la ligne éditoriale et s’assurer qu’elle est bien suivie, rédiger les calendriers éditoriaux hebdomadaires, faire un benchmark quotidien de nos concurrents, faire une veille continue sur les clients et les différents secteurs d’activités, relayer du contenu existant susceptible de servir la marque employeur (témoignages, événements et forums écoles …).

Il faut également produire du contenu visuel et éditorial, animer les présences sur les plateformes utilisées, engager les collaborateurs et être en veille de manière générale sur l’utilisateur et les mises à jour des différents réseaux sociaux : comme je vous le disais, on ne s’ennuie pas en agence !

Je gère aujourd’hui un portefeuille de 6 clients ayant tous des besoins variés et des problématiques différentes.

En travaillant pour plusieurs clients, vous devez être très organisée et polyvalente. Comment gérez-vous votre quotidien ? Quels outils utilisez-vous ?

Effectivement, gérer 6 clients, c’est gérer 6 lignes éditoriales et par client, je peux avoir jusqu’à 9 interlocuteurs différents : une parfaite maîtrise de l’entreprise est essentielle et demande beaucoup d’organisation. Je ne peux pas publier ni tweeter les mêmes sujets pour chacun, je me dois donc d’être au fait de l’actualité RH mais aussi du client. Pour m’organiser, j’utilise de nombreux outils comme Google Agenda pour noter tous les événements (forums, événement interne/ externe, publication d’un CP, jeu concours…) – tout y est noté avec des rappels réguliers.

Je me sers d’Hootsuite pour la gestion de mes comptes clients. Et pour ce qui est de la veille, le plus gros du travail est fait grâce à Mention, Alerti et google alertes. Pour certains de mes clients, j’utilise l’outil payant Linkfluence. Être CM en agence demande beaucoup de réactivité, de curiosité et de créativité. Les réseaux sociaux exigent une communication en temps réel : il faut donc fouiller le web pour trouver toujours plus de contenus et savoir proposer des stratégies différenciantes.

En agence, le ROI est un sujet très important pour convaincre les clients, comment l’abordez-vous ?

C’est au cas par cas : la question du ROI est importante pour l’ensemble de nos clients mais tous en ont une définition qui leur est propre. Certains nous challengent sur le nombre d’inscrits à des événements uniquement via les réseaux sociaux, d’autres sur le taux d’engagement / d’interactions ou bien encore sur le nombre d’abonnés / abonnements.

Aujourd’hui, je n’ai pas de mal à convaincre un client d’aller sur les réseaux sociaux mais je dois plutôt tempérer leurs objectifs pour leur faire comprendre qu’il n’est pas possible d’obtenir du jour au lendemain une communauté de 400.000 personnes engagées ! Chez My RH Community, la question du ROI est très particulière car nous ne faisons la promotion d’un produit mais d’une marque employeur.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier de Community Manager ?

Sa diversité ! Difficile de s’ennuyer dans une journée quand on doit faire de la veille, animer une communauté, analyser des données, gérer les demandes clients … sans compter l’auto-formation qui se fait quotidiennement pour avoir une bonne culture web et maîtriser les outils liés au métier : gare aux modifications de l’algorithme Facebook qui impactent nos performances et nous obligent à ré-adapter notre ligne éditorial. Être à jour, c’est une gymnastique du quotidien !

Si vous étiez un objet ou un outil du quotidien dont ne se sépare jamais un CM, lequel serait-il ?

Hootsuite, car sans owly je ne suis rien au quotidien 🙂

Où vous voyez-vous dans 5 ans, toujours Community Manager ?

Même si j’aime beaucoup mon travail en agence, je me vois plutôt Social Media Manager ou Responsable d’un Pôle Digital chez l’annonceur, pour pouvoir être concentrée sur un seul secteur d’activité et pouvoir ainsi pousser une stratégie très développée.

Justement, vous m’avez annoncé que vous alliez intégrer Accor Hotels prochainement. Pourquoi passer d’une agence à un annonceur ?

Comme je l’ai dit précédemment, je souhaite aujourd’hui rejoindre un groupe afin de développer des compétences sur un secteur d’activités précis – en l’occurrence dans un secteur qui m’est cher et  qui me passionne : le tourisme (et l’hôtellerie).

Je pense que chez l’annonceur, j’aurais davantage de visibilité sur le travail que je produis et sur les résultats que cela entraîne sur l’entreprise – avoir une visibilité sur l’ensemble des métiers de l’entreprise qui me semble nécessaire dans la gestion des réseaux sociaux. C’est enfin un moyen pour moi d’intégrer un groupe dont je partage les valeurs et la politique interne.

Merci Lucie et bonne continuation chez Accor Hotels !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 1 Average: 5]

Aurélie Salsarulo

Depuis que j'ai découvert le métier en 2009, être Community Manager est une vraie passion. Ce que j'adore le plus ? Beaucoup de choses.... L'intéraction avec ma communauté et réfléchir sur la stratégie. J'aime le challenge et porter des projets. Je suis très organisée (peut-être un peu trop parfois) et je suis toujours enthousiaste et de bonne humeur. Quand je ne suis pas "connectée", j'accorde du temps à une autre de mes passions : les loisirs créatifs.
Bouton retour en haut de la page
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Lucie Sellier - Community Manager de My RH Community! This is the link: https://www.journalducm.com/2015/07/03/interview-1-lucie-sellier-cm-de-myrhcommunity-7409/