fbpx
Référencement | SEO

Comment rédiger un article SEO et l’optimiser pour Google ?

Rédiger un article SEO parfaitement optimisé pour Google est aujourd'hui indispensable pour approcher le top 3 du moteur de recherche. Vous verrez qu'en référencement naturel, ce ne sont pas que les mots-clés qui font le travail mais un ensemble de règles à suivre que nous vous présentons ici :

Rédiger un article SEO pour Google est certes un bon point, mais l’optimiser est encore autre chose. Afin de pouvoir être bien référencé sur Google il est impératif de prendre le temps de bien rédiger votre article et de tout mettre en œuvre pour qu’il soit parfaitement optimisé.

Une parfaite optimisation de votre contenu va notamment vous permettre d’apparaître dans les premiers résultats de recherches de Google. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelques règles et astuces pour rédiger un article SEO et ainsi de l’optimiser pour Google.

 

Qu’est-ce que le référencement naturel ou SEO ?

Le référencement naturel que l’on appelle également SEO est une technique qui va vous permette d’optimiser vos articles pour que vous soyez positionné au mieux dans les résultats des moteurs de recherche et plus particulièrement de Google. Les meilleures positions sur Google étant attribuées au Top 3.

Référencement naturel ou SEO : rédiger un article SEO

Il faut savoir néanmoins que le SEO n’est pas une science exacte car elle fait intervenir de très (trop) nombreux facteurs. Tous les réunir n’est pas toujours possible, mais respecter les règles pour mettre toutes les chances de son côté est déjà plus simple. Un site web légitime depuis 10 ans sur un sujet, ne pourra être devancé du jour au lendemain si lui-même suit des règles SEO pour positionner ses contenus.

En mettant en place une stratégie SEO, cela va notamment vous permettre de gagner en visibilité tout en devançant en parallèle une partie de vos concurrents (dans la mesure du possible). Vous aurez ainsi plus de chances d’augmenter le trafic de votre site internet et parallèlement vos ventes si vous avez un site e-commerce.

Sachez que pour mettre en place un bon référencement naturel, il est nécessaire de suivre notamment les lignes directrices de Google, c’est à dire les règles qui vous permettront de mieux optimiser vos contenus au niveau SEO, les temps de chargement des vos pages web, ainsi que plusieurs points à appliquer au niveau de la structure de votre site web.

Nous nous attarderons sur les règles visant à rédiger un article SEO pertinent en ce qui nous concerne.

 

Rédiger un article SEO

Rédiger un article SEO signifie que vous rédigerez votre contenu en suivant des règles qui lui permettront d’être positionné au mieux sur les moteurs de recherche… surtout Google.

La première des règles à suivre en SEO est d’être naturel dans sa rédaction web, tout en cherchant à offrir un contenu le plus pertinent possible à votre audience.

Aucune des règles à appliquer ne devraient dénaturer l’essence de votre article si vous les respectez. Il n’est pas question de répéter un mot-clé 50 fois, mais de savoir utiliser son champ lexical en abordant des synonymes, des mots liés à l’univers du mot-clé principal traité. Le but est que Google puisse correctement interpréter votre contenu comme étant lié directement à l’univers de votre mot-clé.

Vous pourriez rédiger la définition d’un mot sans le notifier et Google pourrait alors le deviner (l’interpréter) car il ne s’agit pas d’un humain mais d’un bot intelligent qui saura de quoi vous parlez.

Ainsi rédiger un article SEO vise à offrir le maximum d’éléments liés à un univers de manière à ce que Google puisse correctement l’interpréter. Au final pour un rédacteur web, cela revient à être pertinent et à offrir de la valeur ajoutée à un contenu.

Voyons à présent ces différentes règles SEO à respecter : 

 

1. L’utilisation des mots-clés pour un bon référencement naturel 

Comme de nombreuses personnes, vous avez sûrement dû entendre parler des mots-clés sans pour autant réellement savoir ce que cela signifie ou à quoi cela sert. Il faut savoir que l’optimisation de votre contenu débute par le choix de vos mots-clés, et notamment de trouver les bons.

Rédiger un article SEO s’articule déjà autour d’un mot-clé principal ou d’une expression-clé.

Article SEO : L'utilisation des mots-clés pour un bon référencement naturel 

Si vous optez pour un mot-clé trop « classique », ce dernier risquera d’être trop compétitif, et vous aurez très peu de chances d’être bien référencé. Pour cela, il sera plus judicieux d’opter pour des mots-clés à longue traîne qui vous permettront d’être mieux (plus facilement) positionné. La longue traîne est une expression-clé tournant autour de votre mot-clé principal.

Exemple :

  • Mot-clé principal : Chocolat
  • Expression-clé (longue traîne) : Chocolat fabriqué à Paris – Chocolat fourré aux amandes – Chocolat artisanaux etc…

Sachez que certains outils vous permettent notamment de trouver les mots-clés pour être référencé naturellement sur Google. On peut notamment évoquer « Google Keyword Planners » qui va vous permettre de trouver gratuitement ces mots-clés.

D’autres outils sont disponibles certes, mais ils sont généralement payants. Lorsque vous aurez effectué la recherche de vos mots-clés à longue traîne, vous pourrez alors rédiger votre article.

 

2. Le titre de votre article SEO

Le titre de votre article doit impérativement contenir un mot-clé et généralement au début selon le sujet abordé. Ce titre doit également être attirant et pas trop long, car c’est en partie au travers de lui que votre article sera lu et/ou partagé. Les chiffres sont souvent utilisés dans les titres et cela fonctionne réellement.

Par exemple, au lieu de dire « Les tenues tendances », écrivez plutôt « 3 tenues tendances ».

 Le titre de votre article SEO

Le titre SEO et la meta description que l’on verra plus bas, sont les 2 éléments à soigner pour augmenter votre taux de clics (CTR) afin de gagner en trafic et faire monter votre contenu au plus proche du top 3 Google.

Rédiger un article SEO au titre évocateur augmentera vos chances d’être lu, mais attention à ne pas sur-vendre votre article en mettant un titre trop racoleur ! Trouvez le bon équilibre.

 

3. La rédaction de l’introduction de votre article SEO

L’introduction est souvent bâclée par le rédacteur, mais elle a toute son importance. En effet, cette introduction va notamment vous permettre d’introduire une fois de plus votre mot-clé pour votre référencement. Sachez que ce mot-clé doit figurer de préférence une fois dans les premiers 100 mots de votre article.

La rédaction de l’introduction de votre article SEO

Ainsi, le robot de Google va pouvoir rapidement trouver ce mot-clé et indexer votre contenu en fonction du mot-clé si l’ensemble de votre contenu est bien optimisé.

Humainement parlant l’introduction représente également les premières lignes de lecture au travers desquelles il faudra capter votre audience. Elle peut de temps à autre être reprise comme balise meta description si elle est pertinente et pas trop longue.

 

4. Le nombre de mots 

Plus les années passent, plus il devient difficile de se positionner sur des requêtes concurrentielles. Par ailleurs il est également difficile de conserver une première position sur Google si les articles SEO ne sont pas parfois revus et mis à jour.

Aujourd’hui il est plus facile de se positionner sur des articles longs que sur des articles courts. Rédiger un article SEO demande donc du temps si on souhaite se positionner efficacement en top position sur Google. Pour la longueur on visera en moyenne les 2000 mots.

Ça fait beaucoup 2000 ! Oui et il est préférable de prendre les devants là où le terrain est encore vierge ou chercher à prendre les places de vos concurrents s’ils ont opté pour des contenus courts. Ça ne signifie pas que vous prendrez leur place du jour au lendemain mais si vous travaillez la promotion de vos posts sur vos réseaux sociaux et si vous faites du netlinking, ça pourra porter ses fruits plus rapidement.

Pensez aux différents angles d’un sujet pour apporter de la matière à votre contenu et ne pensez pas qu’il faille faire du remplissage inutile.

 

5. Segmenter ses contenus SEO avec les balises H1, H2… H6

Rédiger un article SEO d’une traite ne donnera pas envie aux internautes d’en prendre connaissance, surtout s’il avoisine ou dépasse les 1500/2000 mots. Pour se faire, il faudra le découper en sections (rubriques et sous-rubriques) comme cet article et traiter point par point votre contenu.

La balise H1 est réservé au titre SEO de votre article et vous ne pouvez pas en avoir 2 au sein d’un contenu. Le titre SEO est normalement interprété comme balise H1 par votre thème WordPress. Il faudra donc démarrer par les balises H2 (ou titre 2 dans le menu déroulant WordPress)

Segmenter ses contenus SEO avec les balises H1, H2... H6
Où accède-t-on au choix des balises H ?

Définissez une trame centrale et les différentes rubriques et sous-rubriques que vous aurez à traiter. Chacune de ces rubriques fera l’objet d’un titre lié à une balise H2 et les sous-rubriques une balise H3. Au-delà on peut avoir des balises H4 qui alignerait des points sous des sous-rubriques. Les balises H5 et H6 sont rares.

Les rubriques et les sous-rubriques présentent l’intérêt de pouvoir y glisser ses mots-clés mais surtout de fluidifier la lecture de votre article SEO. Rédiger un article SEO optimisé en utilisant les balises H pour le segmenter, permet également de pouvoir glisser des photos au sein des rubriques pour illustrer les points traités.

 

6. Les liens internes et liens sortants

Que ce soit des liens internes ou des liens sortants, ils ont tous leur importance quand on rédige un article SEO. Les liens internes relient vos articles entre-eux. Les liens sortants permettent quant à eux d’apporter des compléments d’informations à vos contenus.

Article SEO : Les liens internes et liens sortants

Les liens internes : Ces liens vont notamment vous permettre de renvoyer vers d’autres pages de votre site. Ils permettent pour les différents liens issus de votre site internet, de faire ce que l’on appelle un maillage interne.

Cela permettre d’augmenter le référencement de toutes vos pages. De plus, sachez que les liens internes sont une excellente idée pour favoriser le taux de rebond (en l’abaissant) et donner envie au lecteur de lire d’autres pages (articles) de votre site internet. Plus votre taux de rebond est faible plus votre audience navigue sur vos articles, au lieu de sortir directement après la lecture ou le survol de l’article sur lequel votre lecteur est arrivé.

Les liens sortants : Ils vont rediriger le lecteur vers un autre site internet ou une page. Cela va notamment permettre au lecteur d’en découvrir davantage sur le sujet traité, et cela va apporter une valeur ajoutée supplémentaire à votre contenu. Les moteurs de recherche dont Google apprécient fortement les liens sortants.

Les liens internes et externes ont donc une grande importance et doivent être travaillés pour que vous puissiez facilement améliorer votre référencement naturel.

 

7. Les backlinks

On reste dans les liens avec les backlinks, qui à l’inverse de votre lien sortant est un lien provenant de votre site internet mais partagé depuis un autre site. Pour le site qui le partage c’est donc un lien sortant et pour vous c’est un backlink, un lien qui assure un retour vers votre site. Dans ce cas de figure c’est vous qui bénéficiez du trafic généré depuis un site web vers le vôtre.

Les backlinks sont très recherchés par les propriétaires de sites web et les blogueurs, car ils contribuent nettement à la popularité d’un site et à son positionnement sur les moteurs de recherche comme Google. En matière de référencement naturel on fait généralement appel à des agences ou des experts SEO pour travailler sur une stratégie de netlinking afin de gagner des positions et de l’autorité.

Les agences et les experts SEO ont généralement un portefeuille de blogueurs et de média important… et gèrent la partie netlinking en achetant des liens, sur des sites ayant un niveau d’autorité suffisant pour assurer un meilleur positionnement des contenus ou du site en lui-même.

Le backlink a une réelle importance pour monter dans les positions Google et mieux vaut passer par des experts pour obtenir un bon backlink, avec un article SEO qui parfois l’accompagne selon votre brief.

 

8. Les images : poids et balise alt

En tant que rédacteur web, vous avez souvent tendance à négliger les images, mais sachez qu’elles sont très importantes pour l’optimisation de votre article. En effet, il est nécessaire notamment de diminuer la taille de vos images pour que ces dernières ne viennent pas ralentir votre site internet.

C’est un des premiers points à travailler pour répondre aux exigences de Google, notamment le Mobile First si on souhaite avoir un site et des pages qui se chargent vite sur mobile. Google apprécie les sites qui sont rapides et il aura tendance à les privilégier de ce fait.

Enfin sachez que vous pouvez (devez) ajouter un texte alternatif ou balise alt sur vos images, afin de pouvoir placer une fois de plus votre mot-clé en associant indirectement vos images à votre contenu et donc votre site web. C’est une bonne stratégie car le robot de Google va pouvoir référencer votre image en fonction de ce texte alternatif qui contiendra le mot-clé qui vous intéresse.

Ne négligez plus la réduction de la taille de vos images et le remplissage de la balise alt. Dans les 2 cas ils existent des plugins pour vous aider mais ça peut se faire manuellement. Commencez par rechercher un petit logiciel qui compresse les images pour le web, si vous n’avez pas Photoshop.

Pour le remplissage de la balise alt, regardez le screen ci-dessous. Vous remplirez votre balise alt au moment d’uploader votre image à la une (vous pourrez revenir dessus le cas échéant) Pour les images au sein de votre article, cliquez sur l’image et sélectionnez le petit crayon pour modifier les infos.

Article SEO
Balise alt de l’mage à la une

 

9. La méta-description

La méta-description est primordiale pour votre référencement, et fait partie intégrante de la rédaction de votre article, alors ne faites pas l’impasse. Cette méta-description est une sorte de résumé de votre article qui va permettre de donner envie au lecteur de lire votre contenu.

Article SEO : Meta description

Quand un lecteur tape une requête sur Google et que votre contenu apparaît, il lira la meta description et cliquera si elle est pertinente. Ce principe aide à augmenter votre CTR (Clic Through Rate) ou taux de clics et participe au référencement naturel de votre article. En revanche si votre article apparaît suite à une requête et que l’internaute ne clique pas sur votre article, ça diminue votre CTR. Si votre CTR est faible sur un ou plusieurs de vos articles, retravaillez-les.

Elle va notamment être visible sur les moteurs de recherche et donc sur les résultats de Google. Automatiquement, elle va contenir les 140 premiers caractères de votre article, mais ce n’est pas le but. Vous devez la rédiger de manière stratégique et en incluant bien évidemment, à nouveau, votre mot-clé.

 

10. Mesurez et analysez vos contenus avec Google Analytics

Enfin pensez à installer Google Analytics pour mesurer le fruit de votre travail et analysez l’ensemble des informations relatives à vos contenus. Le nombre de lectures, le CTR, la provenance de votre audience etc…

Mesurez et analysez vos contenus SEO avec Google Analytics

Vous aurez un code à placer sur votre site web (au sein du thème) pour l’activer. C’est indispensable pour suivre l’évolution de votre trafic et de votre site web dans son ensemble.

Pensez également aux outils complémentaires qui vous aideront comme SEMRush, Majectic SEO etc…

 

11. Le SEO Vocal sera à considérer !

Demain il faudra rapidement se mettre à la page avec tous les assistants vocaux qui arrivent dans les foyers, en plus de ceux qui équipent nos terminaux mobiles comme Google Assistant, Siri ou Cortana.

On ne tape pas une requête Google sur son ordinateur ou son mobile comme on la parle. Lorsque l’on parle à un assistant vocal, on construit des phrases plus explicites comme : « comment rédige-t-on un article SEO ? » au lieu de « article SEO » généralement tapé sur Google.

C’est-à-dire que rédiger un article SEO ne devra plus se faire sur l’unique but de répondre à un mot-clé direct mais aussi à une ou des questions autour d’un sujet-clé. Inutile de mettre une question en titre d’article car Google est suffisamment intelligent pour détecter un contenu répondant à une problématique ou une question.

Il faut simplement y penser lors de la rédaction de son article et répondre du mieux possible à une ou des questions se posant autour d’un sujet.

 

Conclusion sur la rédaction d’un article SEO

Rédiger un article SEO pour Google peut paraître compliqué de prime abord, mais avec de l’exercice et de l’expérience qui grandira au fil des mois, ça deviendra presque un jeu pour vous et un plaisir de suivre l’évolution de votre site.

Ne négligez pas l’ensemble des points SEO ici présent et complétez votre lecture par le parcours de la rubrique SEO : SEO Journal du CM


Crédit image à la une : 

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 13 Average: 4.8]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Comment rédiger un article SEO et l’optimiser pour Google ?! This is the link: https://www.journalducm.com/rediger-un-article-seo/