Rédaction web

Quelles sont les qualités à rechercher chez un rédacteur web ?

Trouvez un bon rédacteur web pour sa création de contenu n'est jamais simple. Voici les qualités à rechercher chez ce profil :

Le contenu est roi et le restera encore un long moment ! Ainsi une entreprise qui se développe sur Internet et qui recherche de la visibilité, devra faire appel à un rédacteur web qui possède de véritables compétences.

Il aura pour mission de rédiger un contenu pertinent et de qualité, sans oublier les fondamentaux du SEO qu’il devra maitriser et les appliquer à sa rédaction.

Si vous avez besoin d’un rédacteur web pour vous produire du contenu pertinent et de qualité, quelles sont les qualités qu’il doit avoir ?

Nous verrons ci-dessous, comment choisir le bon profil pour sa production de contenu, dans la mesure où c’est un travail qui se fera sur le moyen / long terme. Obtenir un bon référencement de ses contenus, est ce à quoi aspirent les entreprises présentes sur le web.

Un contenu optimisé d’un point de vue référencement ne se positionnera pas du jour au lendemain dans le top 3 des résultats, sur votre requête. C’est pourquoi il faut prévoir du temps et ne pas se tromper de personne.

 

 

La rédaction web

Dans son ensemble, la rédaction web consiste en la capacité de produire du contenu optimisé pour les moteurs de recherche. Il s’agit de répondre aux règles indirectement ou directement imposées par Google pour prétendre à un bon positionnement. Il y a donc ici une compétence primordiale à avoir, celle du référencement naturel ou SEO.

Rédactrice web sur PC Portable
Source : DepositPhotos

La rédaction ou l’art de savoir rédiger, n’est pas forcément donné à tout le monde. On apprend à écrire à l’école, à faire des dissertations, mais on ne vous apprendra pas à rédiger au sens propre du terme. A la base, il convient de passer soit par un cursus journalistique, soit littéraire. Beaucoup de journalistes se forment à la rédaction web aujourd’hui, et sur le sujet du référencement notamment.

Si un littéraire ou un journaliste savent rédiger, c’est déjà un premier pas ! Cependant en règle générale il faudra savoir casser le rédactionnel formel et/ou trop rigide qu’on parfois ces profils. Une écriture journalistique et/ou littéraire ne visent pas la recherche d’un bon positionnement. Rédiger du contenu pour un support papier, n’implique pas de notions de référencement ou d’optimisation. Les attentes sont ailleurs sur ces supports.

Sur le web c’est tout autre chose, car Google devra parfaitement et correctement interpréter votre article pour qu’il prétende à une position, et en première page de son moteur de préférence.

Remarque : Quand on parle de moteurs de recherche, on évoque principalement Google, qui représente plus de 93% des volumes de recherches sur Internet en France.

Le référencement en lui-même, demande plusieurs compétences et qualités à avoir pour prétendre à sa maîtrise. Voyons lesquelles :

 

Les qualités à rechercher chez un rédacteur web

Il faut savoir premièrement qu’il n’y a pas vraiment d’école pour devenir rédacteur web. Il existe cependant des formations courtes et plus ou moins longues, pour acquérir les bases de ce rôle de plus en plus recherché. La rédaction web intègre plusieurs compétences ; savoir rédiger d’une part et si possible dans une écriture fluide, ainsi que les notions de référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization).

Ces dernières permettront à un contenu de bien être indexé et se positionner sur les moteurs de recherche. Le positionnement d’un contenu sur Google sous-entend de l’amener au plus proche de la première position sur Google ou au minimum de s’en approcher le plus possible.

 

1. Capacité d’adaptation rédactionnelle

L’une des premières qualités à rechercher est la capacité à s’adapter d’un point de vue rédaction. S’adapter à un sujet, à un style d’écriture et à produire du contenu en incarnant l’entreprise. Un rédacteur web doit vous comprendre et être capable de retranscrire votre vision au travers de son contenu. Ceci nécessite qu’il connaisse votre entreprise, son ADN, sa vision globale, ses objectifs et ainsi être capable de les considérer lorsqu’il rédige.

S’adapter à vos sujets et à votre environnement impliquera de se documenter, et de mettre en place une veille afin de s’imprégner de votre secteur d’activité. Il suffira ensuite que le rédacteur suivre votre ligne éditoriale et qu’il produise du contenu pertinent et de qualité.

2. Connaître les règles de Google

Comme soulevé, Google reste le moteur de recherche principal et le plus utilisé en France. Il faut connaître son fonctionnement et quelques règles qui vous permettront de répondre à ses exigences. Même si Google est piloté par des robots qui s’occupent de l’indexation, il s’agit de comprendre leur fonctionnement et particulièrement ceux des principaux algorithmes.

Les algorithmes majeurs sont Panda, Pingouin et Colibri. Pour en savoir plus : Les 3 principaux algorithmes de Google.

D’un point de vue contenu, il faut savoir comment Google l’interprète pour le positionner sur son moteur. Ici il est question de connaitre les notions de champ lexical et de champ sémantique. Fini la répétition d’un mot-clé x fois au sein d’un contenu. Il faut savoir rédiger un contenu riche en brassant le champ lexical du mot-clé visé.

rédacteur web,qualités rédacteur web

Parmi les règles Google on a la notion de temps de chargement qui impacte le confort d’utilisation, mais aussi le référencement des contenus. Google indexe également les contenus en se basant sur leur temps de chargement sur mobile.

C’est ce qu’on appelle l’index Mobile First. Depuis que le mobile est devenu le principal device pour surfer sur le web, cela implique d’avoir un temps de chargement le plus rapide possible. Le premier élément qui impacte directement ce critère, sont les images. Si elles ne sont pas optimisées, elles pénaliseront grandement les temps de chargement et votre référencement par la même occasion.

Ce n’est donc pas directement la rédaction qui est concernée, mais les images et les visuels utilisés dans vos contenus. Un rédacteur web devra savoir les optimiser et ainsi réduire leur taille.

3. Le référencement naturel ou SEO

Un rédacteur web devra donc connaitre les principaux points liés au référencement naturel pour vos contenus. C’est-à-dire tous les aspects techniques pour bien structurer vos futurs articles.

 

Le référencement naturel ou SEO

    • Un titre d’article optimisé (balise H1 par défaut)
    • Un sommaire (liens vers les paragraphes de votre article, gérés par un plugin)
    • Un contenu riche et pertinent et de préférence long (1500 à 2000 mots*)
    • Une bonne lisibilité : aération du texte, emploi de verbe d’actions, découpage en paragraphes, sous-paragraphes
    • Les balises Hn (H2, H3,H4…) pour découper un contenu
    • Les balises alt des images
    • Le titre SEO
    • La balise meta description
    • Les tags / étiquettes
    • Les points importants (mots-clés, terme liés au champ lexical…) en gras (strong)
    • Un bon maillage interne

*1500 à 2000 mots en rapport du positionnement de la majorité des articles placés en première position Google (>50%). Paradoxalement les internautes préfèrent lire les contenus courts, mais devant la concurrence qui règne sur le référencement, les articles longs ont de meilleures chances d’avoir un bon positionnement.

Ces différents points sont importants pour répondre aux règles du référencement, et c’est un strict minimum.

4. La créativité

Il est intéressant d’avoir un profil de rédacteur web qui a de la créativité, notamment sur les angles des contenus à aborder mais également sur les visuels qui les accompagneront. De nombreux rédacteurs ont recours à des outils de retouche photo mais également des outils comme Canva ou encore Crello pour la création de visuels.

Canva - création de visuels

Ces derniers peuvent être des infographies, des images habillant vos contenus en une, ou au sein du texté rédigé. On peut souligner également les images employées pour le partage de vos contenus sur vos réseaux sociaux. La créativité est ainsi un réel plus chez le rédacteur web.

5. La maitrise des outils SEO

Tout bon rédacteur web, dés lors qu’il travaille le pan du référencement, doit obligatoirement maitriser les principaux outils SEO. Les outils qui permettent d’auditer, d’analyser ses positions de chercher les bons mots-clés, de corriger les erreurs, de mesurer son autorité etc…

rédacteur web,qualités rédacteur web

Il n’est pas utile d’en avoir beaucoup mais les principaux pour assurer un suivi et trouver les bons mots-clés sont indispensables. Des outils comme Ubersuggest et la solution 1.fr resteront des solutions complètes avec des excellents rapports qualité/prix au niveau de leur abonnement. Il sera complété par Google Analytics dans tous les cas avec la Search Console.

6. Être organisé et disponible

L’organisation et la disponibilité sont des atouts majeurs chez le rédacteur web. Il est toujours difficile de tenir des délais quand on rédige et surtout de travailler en mode collaboratif pour accéder rapidement aux contenus finalisés.

Des outils collaboratifs comme Trello seront à envisager pour un travail à distance. Il permet grâce à son ergonomie et à son calendrier incorporé de suivre les évolutions des diffusions et de partages sur les réseaux sociaux. Par ailleurs les sujets, idées et validations de contenu seront bien mieux gérés.

7. Laissez le temps.. au temps !

Le référencement est un travail long et fastidieux et à ce titre il ne faut pas chercher à s’engager sur de courtes périodes avec un rédacteur web. Le risque est de ne constater aucun résultat et d’avoir perdu du temps et de l’argent. Le référencement nécessite un bon suivi et la recherche constante d’optimisation pour se positionner.

Le trafic organique est l’objectif visé pour avoir un référencement plus pérenne.

 

En conclusion

Voilà quelques points à connaitre pour valider un bon rédacteur web, même s’il en existe de nombreux autres. Le but n’est pas de faire appel non plus à un profil qui sait tout et/ou qui sera difficilement trouvable. Evitez les profils qui ont réponse à tout et surtout ceux qui vous vendraient une première position sur Google… ces derniers, fuyez-les au contraire.

Vous pouvez indiquer des compétences requises sur votre secteur d’activité, mais ne soyez pas trop restrictif, car un rédacteur peut aussi s’adapter et c’est l’une de ses qualités.

Source
Source image à la une : DepositPhotos

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page