Influenceurs & Influence Marketing

Les influenceurs et les influenceuses, quels sont leurs rôles ?

Les influenceurs et les influenceurs ! quels sont leur rôle face aux marques qui investissent de plus en plus sur le levier de l'influence marketing ?

 

Vous avez pour objectif d’accroître votre trafic ou d’obtenir un pic de visibilité pour votre site internet ? Vous souhaitez booster votre campagne promotionnelle afin de faire grimper vos ventes ?

Faites appel aux influenceurs ! Les futurs ambassadeurs de votre marque.

Ces nouvelles célébrités du web ou leaders d’opinion des temps des temps modernes, maîtrisent les réseaux sociaux pour le grand bonheur des marques. Être ou devenir influenceur à l’ère des réseaux sociaux, redéfini les contours de la communication et des collaborations avec les marques.

De nombreuses intègre dés à présent le marketing d’influence à leur stratégie digitale.

 

update avril 2020

 

Définition de l’influenceur

Avec le marketing et les réseaux sociaux en toile de fond, un influenceur est une personne qui a une forte présence au travers des canaux digitaux (réseaux sociaux, blogs…). Cette présence lui permet d’influencer le comportement d’achat ou de consommation des internautes qui le suivent. On souligne régulièrement le nombre d’abonnés conséquent, ce qui n’est pas systématiquement un facteur d’influence. Les plus gros influenceurs ont ainsi plusieurs millions d’abonnés rattachés à leurs communautés.

C’est ainsi que les marques introduisent les influenceurs dans leurs stratégies de marketing et de communication digitale, afin d’assurer la promotion de leurs campagnes produits et services.

Un influenceur tel que décrit dans les sphères du marketing digital, est aujourd’hui cette nouvelle star du web parfaitement à l’aise avec les réseaux sociaux ou le blog. Il a un fort pouvoir de prescription envers sa communauté qui est donc généralement très conséquente.

Le marketing d’influence tend à canaliser ainsi ces acteurs influents en les recensant et en travaillant étroitement avec eux pour le compte de divers marques. Ces marques souhaitant travailler sur différents leviers, comme la notoriété, la création de contenu, les lancements de produits ou services et la recherche constante de booster leurs ventes.

On retrouve également les influenceurs sur de nombreuses plateformes dédiées comme Reech, Influence4You, GetFluence, Octoly etc… Ces dernières non cessées d’évoluer et de s’accroître en nombre ces dernières années. Ces plateformes proposent de nombreux partenariats; du placement de produit, des articles sponsorisés et de nombreuses actions visant à promouvoir.

 

L’influenceur Instagrameur ou Influenceuse Instagrameuse

Certains voient dans l’influenceur, l’instagrameur uniquement. Celui qui maîtrise le hashtag et qui ne jure que par son compte Instagram. Si maîtriser les hashtags sur sur ce réseau social ne fait pas tout, il est néanmoins juste de souligner que 75 à  80% des influenceurs sont actifs sur Instagram.

On trouve bien entendu les influenceurs sur YouTube et sur les blogs comme nous le verrons ci-dessous.

 

Instagrameuse Influenceuse

Il faut souligner qu’Instagram demandent aux influenceurs, une bonne dose de créativité pour émerger au milieu des millions d’abonnés au réseau social. Il est ainsi très difficile de se faire remarquer comme influenceur ou influenceuse sur ce canal.

Le réseau est saturé et parfois le peu de différences entre certains comptes influents jouera en faveur des plus connus… et pour les marques il s’agira des plus bancables. Les marques recherchent principalement un retour sur investissement (ROI) sur leurs campagnes.

 

Le blogueur influenceur ou la blogueuse influenceuse

Les blogueurs influenceurs  sont sans doute les plus anciens parmi les profils influents sur le web. On a vu au milieu des années 90 des blogs qui généraient déjà des partenariats avec des marques. Il s’agissait principalement de tests produits pour les promouvoir. J’en ai notamment connu dans le domaine de la téléphonie mobile.

Le blogueur influenceur a tout de même de nombreux avantages dans le monde de l’influence et il peut être un véritable atout pour les marques. De nombreux blogueurs connaissent le référencement naturel et sont capables ainsi d’optimiser leurs contenu. En travaillant intelligemment sur leur ligne éditoriale, ils parviennent à capter de larges audiences, quant d’autres génèrent même des prospects pendant plusieurs mois sur des opérations promotionnelles.

Blogueurs influenceurs

Pouvoir améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche est un levier extrêmement intéressant pour les marques. En travaillant de concert avec les blogueurs sur le bon choix des mots clés, les partenariats seront souvent plus fructueux. On retrouve de nombreux blogueurs influenceurs en B2B travaillant avec des éditeurs de solutions diverses ou encore des agences spécialisées.

Les plateformes de marketing d’influence recensent également de nombreux blogueurs, parmi leurs bases de données influenceurs.

Quand aux réseaux sociaux, ils sont apparus bien plus tard !

 

 

L’influenceur YouTubeur ou l’influenceuse YouTubeuse

Sur YouTube, beaucoup pensaient que c’était la plateforme où l’on trouvait le plus d’influenceurs. Pourtant il n’en est rien, quand on voit que c’est bel et bien Instagram qui rafle la palme et haut la main.

Arrive ensuite les blogs et seulement après YouTube. Le phénomène s’explique très simplement, du fait qu’une vidéo et un article demandent plus de travail. Il n’est pas rare de prendre une longue journée à créer une vidéo, la mettre en forme et l’optimiser.

Les influenceurs YouTube sont de réels opportunistes ! L’avènement de YouTube a vu fleurir de nombreux vidéastes en herbe et qui sont demeuré actifs jusqu’à ce jour. Avec pour certains des millions d’abonnés, ils sont devenus un véritable levier engageant pour les marques. L’unboxing, les tests produits etc… offrent la possibilité d’un réel rapprochement avec sa communauté et de pouvoir faire passer un message avec un meilleur impact et une meilleure compréhension.

Les influenceurs YouTubeurs offrent des approches très variées en matière de thématiques à aborder. Les profils travaillant dans le domaine du tourisme proposent un véritable travail de fond comme de forme sur leurs vidéos. D’autres sont plus à l’aise sur l’humour où le naturel peut parfoi suffire sans pour autant de faire de gros montages.

Il est intéressant de voir aussi que certains influenceurs peuvent travailler leurs vidéos selon les briefs des marques.

 

Influenceur YouTubeur Influenceuse YouTubeuse

 

Macro-influenceur, micro-influenceur et nano-influenceur

Parmi les influenceurs on distingue plusieurs catégories, qui sont toutes liées au nombre d’abonnés selon les thématiques :

  • Le macro influenceur (plusieurs dizaines de milliers d’abonnés à plusieurs centaines de milliers ou millions)
  • Le micro influenceur (plusieurs dizaines de milliers d’abonnés)
  • Le nano influenceur (de quelques centaines d’abonnés à quelques milliers)

Moins un influenceur possède d’abonnés, plus il reste proche de sa communauté. L’engagement est donc ici important à souligner. Quand une marque souhaite collaborer avec des influenceurs elle peut également travailler sur différents objectifs :

  • Promouvoir ses produits / services
  • Recherche de trafic / visibilité
  • Travailler son image de marque
  • Élargir son audience
  • Rechercher un retour sur investissement rapide
  • Positionner du contenu etc…

Les objectifs sont donc à rapprocher de l’engagement recherché selon les campagnes ou la stratégie de communication à mettre en place.

 

Comment les marques recherchent-elles les influenceurs ?

De nombreuses marques utilisent à présent des outils en interne, pour cartographier les influenceurs et détecter les faux profils. Les fakes influenceurs s’ils diminuent, sont toujours présent et représentent un véritable fléau pour certaines structures. La mesure de l’influence est cependant un critère difficile à apprécier et à appréhender  selon les thématiques existantes.

Les outils comme HypeAuditor, Stellar, Favikon, Octoly et même Google… sont des solutions précieuses pour les marques. Il s’agit de rechercher les bons influenceurs et d’obtenir un minimum de métriques pour faire ressortir les profils les plus pertinents.

Travailler son marketing d’influence soi-même est ainsi possible si on ne recherche pas un niveau d’expertise pointu.

Les marques n’ayant pas forcément une expertise sur le sujet, faire appel à une agence de marketing d’influence sera bien souvent préférable.

 

Les influenceurs ou nouvelles stars du web

Il devient difficile de passer à côté de l’actualité des influenceurs et des influenceuses au travers des réseaux sociaux, tellement le sujet est abordé. Les marques ne jurent que par eux pour assurer leurs ventes et booster le lancement de leurs nouveaux produits. Le leader d’opinion des temps modernes est né avec la maîtrise réseaux sociaux comme seconde nature.

Ils sont instagrameurs, youtubeurs ou encore blogueurs influenceurs et surfent sur les thématiques les plus porteuses du web et de la vente en ligne.

Les influenceurs ont pour la plupart cet objectif obsessionnel : faire croître leur communauté et faire valoir un nombre de followers suffisamment important pour attirer les marques.

L’influenceur ou l’influenceuse n’a pourtant pas que cet atout en poche. Le mettre en avant par dessus tout, cache l’envers d’un décor où la course à la quantité ne rime plus avec qualité. De cette notion de quantité, sont nés de nombreux fakes influenceurs. Le fake influenceur lui-même étant persuadé que c’est la quantité qui prime sur la qualité du contenu produit.

Mais est-ce encore là où les marques et les agences de marketing d’influence les attendent ?

 

Les influenceurs sont devenus les prescripteurs des marques 

S’il est clair que les marques intègrent le marketing d’influence dans leur communication, il ne faut pas ou plus jurer que par le nombre de followers de ces stars du web. Le degré d’influence n’est pas un synonyme de quantité d’abonnés ou de grosse communauté.

L’influenceur doit également gagner la confiance de sa communauté et faire preuve de crédibilité. Il doit être cohérent dans son discours et rester proche de ses abonnés. Pour se faire il est nécessaire d’interagir et obtenir du feedback sur les produits ou services dont il assure la promotion. De la même manière il est également nécessaire de faire confiance aux influenceurs

Le taux d’engagement devient un critère de plus en plus important, dés lors qu’il émet un signal positif et raccord aux objectifs des marques. La stratégie marketing des marques, des annonceurs travaillant avec eux, doivent considérer ce point pour évaluer le réel impact de leurs campagnes.

influenceurs prescripteurs des marques 

L’influenceur est aujourd’hui pleinement ancré comme prescripteur pour les marques, et il est aussi de sa responsabilité de faire les bons choix en matière de partenariats.

Prenons l’exemple des influenceuses beauté qui aiment partager leurs recettes miraculeuses pour embellir leur visage, leur corps etc… elles ne devraient pas chercher à s’inscrire sur tous les tableaux et vanter les mérites d’un ensemble de marques simultanément. Un discrédit pourrait vite être jeté sur ces youtubeuses ou instagrameuses, surfant ainsi sur les nombreuses marques sous prétexte que les gains sont substantiels. 

Une marque aurait plutôt intérêt à rechercher une forme d’exclusivité, et avoir une égérie parmi ces influenceuses. Même si de nombreux produits peuvent être vantés, il est souvent de rigueur d’être fidèle à une marque.  

Si le rôle des influenceurs est donc clairement devenu celui d’être prescripteur en puissance pour les marques… il y a encore du chemin à parcourir pour obtenir une résonance pleinement positive parmi les consommateurs. Par ailleurs il est aussi bon de savoir comment les influenceurs sont perçus par les consommateurs.

 

Les influenceurs et les influenceuses au banc d’essai des marques

Le rôle des influenceurs et influenceuses au banc d’essai des marques. C’est un droit de regard plus pertinent sur leurs actions pour permettre aux marques de comprendre le fonctionnement des communautés qu’ils gèrent. Ajoutons à cela, la possibilité de mesurer plus finement ces actions et leurs retours sur investissement.

Agences social media et marketing d’influence

Pour certaines agences social media il semble difficile de ne pas proposer le levier du marketing d’influence. Cependant à quel niveau se situe l’expertise  à avoir sur le sujet ? Il faut savoir cartographier les profils, il faut pouvoir les rencontrer, travailler en lien direct et être capable de discerner les profils qui incarneront avec perfection la marque.

Une agence social media n’a pas forcément ces compétences dans son ADN. Bien souvent il s’agira de développer un pôle parallèle et d’avoir des personnes expertes sur le sujet. Au minimum un expert sur les influenceurs et un chef de projet qui aura en charge les campagnes de marques.

Ceci étant je doute fort que l’on puisse s’improviser, hélas comme beaucoup d’agences, expert sur le marketing d’influence.

L’agence d’influence marketing Tanke

influenceurs

En passant par des agences spécialisées comme l’agence d’influence marketing Tanke, on peut voir rapidement l’intérêt de travailler sur une communication à 360° pour ces experts communicants de l’influence.

Elles cadrent parfaitement les actions et mettent leur créativité au service des marques, qui cherchent plus qu’un pic au niveau de leur vente.

L’image, la notoriété et l’originalité qui se dégagent des campagnes… est un ensemble qui touche la e-réputation des marques et leur empreinte digitale auprès des consommateurs. Un influenceur doit aussi intégrer ces différents leviers.

 

La perception des influenceurs par les internautes

Comment les internautes consomment-ils le contenu diffusé par les influenceurs, comme interagissent-ils et surtout peut-on faire confiance aux influenceurs ?

 

Comment les marques sont-elles perçues par les internautes, lorsqu’elles sont représentées par des influenceurs et des influenceuses ?

Voilà une question à laquelle il est important d’apporter une réponse et pour laquelle il serait presque indispensable, d’analyser le réel feedback en provenance des communautés des influenceurs.

Passer au banc d’essai c’est aussi se poser la question sur la pertinence de travailler avec tel ou tel influenceur, telle ou telle influenceuse !

  • Comment mon message passera-t-il au travers des influenceurs ?
  • Est-ce un levier pertinent et surtout pérenne pour ma marque ?
  • Combien de temps pourra-t-on faire appel au marketing d’influence, là où tous les influenceurs sont nés avec un smartphone et les réseaux sociaux comme lieux d’échanges privilégiés ?

perception des influenceurs par les internautes

La communauté de l’influenceur

Si la communauté d’un influenceur est un formidable levier pour les marques, il s’avère qu’au travers d’une campagne d’influence, la marque recherche hélas trop peu de feedback sur son produit / service mis en avant.

Faut-il vendre à tout prix ? Est-ce l’argument n°1 pour une marque passant par ces stars youtubeuses, instagrameuses ou blogueuses ?

  • Où se positionne le produit dans tout ça ?
  • Comment est-il perçu ?
  • Est-ce qu’il plait ?
  • Est-il qualitatif pour une majorité de consommateurs ?…

Comment les marques accèdent-elles à ces précieuses informations auprès des influenceurs ? Peut-être n’ont-elles pas pris le temps d’analyser ces différents points, afin d’évoluer et comprendre le comportement d’achat des internautes.

L’approche du social selling au travers du marketing d’influence trouve ainsi sa raison d’être, mais encore faut-il le travailler intelligemment et en partenariat avec les influenceurs. Les agences d’influence marketing pourraient voir ici un nouvel axe sur lequel envisager de nouvelles missions.

 

Le rôle de l’influenceur et de l’influenceuse de demain 

Les influenceurs ne cessent de croître, à mesure que les années passent et que les jeunes générations s’adonnent aux réseaux sociaux avec une aisance déconcertante.

Les influenceurs et les influenceuses de demain, seront-ils une élite aux compétences nouvelles avec un degré d’expertise affiné sur leur thématique ? Si un influenceur est aujourd’hui suivi par des dizaines de milliers d’internautes, il n’est aucunement dit que l’engagement arrive à suivre. Et plus encore, plus qu’un dialogue s’instaure entre lui et sa communauté.

Lors de campagnes gérées par des marques, de nombreux influenceurs s’effacent devant le flot de commentaires et d’interactions.

Alors certes ! On ne peut pas interagir avec des milliers de personnes simultanément… et on le vérifie d’ailleurs très bien chez les  influenceurs. Bien que s’exprimer via une vidéo pour remercier sa communauté serait un premier gage de qualité. Mais dans ce cas, où s’arrête la notion d’engagement et d’intérêt pour les marques ?

Influenceur de demain

Comment peuvent-elles mesurer un feedback produit et chercher à l’améliorer, mieux l’exploiter etc… ?

Un moyen par lequel les futurs influenceurs devraient pouvoir répondre en s’appuyant sur leur communauté, plus intelligemment et sans chercher la quantité au détriment de la qualité !

L’influenceur de demain devra également être davantage créatif et proposer des contenus engageants et pertinents à la fois.

 

Le rôle des influenceurs sur les réseaux sociaux

Au travers des réseaux sociaux, le rôle des influenceurs serait en toute logique d’entretenir une relation privilégiée avec leur communauté. Cependant quand on gère plusieurs dizaines ou centaines de milliers d’internautes au sein de ses réseaux sociaux, çà devient vite impossible d’être présent pour chacun d’eux.

Voilà un des points qui peut vite devenir un inconvénient majeur pour les marques recherchant du feedback. Les influenceurs pourront difficilement traiter au cas par cas et répondre à toutes les sollicitations.

Rôle des influenceurs sur les réseaux sociaux

Leurs rôles sera alors de rechercher au minimum de l’engagement envers leurs publications sponsorisés et entretenir la viralité le plus longtemps possible pour booster les ventes de la marque partenaire.

 

Est-ce suffisant à ce stade pour une marque ?

Si l’objectif premier est de booster les ventes et que ça se vérifie sur la période de diffusion, c’est alors un essai concluant pour la marque. Pour les influenceurs, il est rare de chercher à en faire plus à ce stade et ce n’est pas ce qu’on leur demande.

Fournir des chiffres sur l’engagement (likes, partages, commentaires et trafic si lien tracké) sera un net plus pour défendre l’intérêt de la campagne, surtout si une agence est derrière l’action promotionnelle.

 

En conclusion sur les influenceurs

Si le phénomène de l’influence dans le web est loin de s’éteindre, il mériterait de trouver une voie plus transparente envers les consommateurs. Un influenceur est avant une personne dotée de qualités et d’une expérience avérée dans un univers (en toute logique). A ce titre il est tout aussi important de voir au delà de l’influence et de travailler ses qualités humaines envers sa communauté.

Si les influenceurs exercent une véritable influence aujourd’hui, qu’en sera-t-il si la distance se creuse et que l’engagement se perd au détriment des ventes « à tout prix » ? On risquera vite de biaiser le marketing d’influence et de faire ressortir l’effet publicitaire plus que la relation de confiance qui devrait en ressortir.

Wait and see !

4.8/5 - (18 votes)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page