fbpx
Community Management

L’évolution du community management : Quels changements à venir ?

L'évolution du community management n'est pas encore pleinement amorcée dans l'hexagone, ainsi comment pourrait-il évoluer dans les années à venir ?

L’évolution du community management ! On en parle depuis des années mais avec les nombreux changements opérés au sein des réseaux sociaux et les nouvelles technologies qui surgissent, on pourrait finalement le voir évoluer.

Le community management est un univers en constante évolution du fait des mutations incessantes dans le monde du digital. En effet, les nouvelles technologies ne cessent de se développer au fil des années et la course à la visibilité s’accroît de mois en mois et année après année.

Ainsi voyons comment le community management pourrait évoluer dans les années à venir avec tous ces changements qui interviennent.

 

L’évolution du community management à court / moyen terme

Le community  management est un univers qui n’a pas beaucoup évolué depuis 2009, année durant laquelle il se faisait connaitre au grand public. Aujourd’hui on continue d’entendre tout et son contraire au sujet du community manager… il va disparaître, il va évoluer ou se restructurer etc…

S’il apparaît plus simple de parler d’évolution du community management que de disparition, c’est tout simplement parce que la gestion de communautés au travers des réseaux sociaux, n’est assurée par aucun autre rôle dans les métiers du web. Il faudrait donc que les communautés se volatilisent ou que les réseaux sociaux évoluent vers une utilisation encore méconnue pour voir le CM disparaître !

Ce n’est donc pas encore le cas, bien que cela pourrait aussi arriver très vite. Restons confiant et voyons comment ce rôle qui va atteindre ces 10 bonnes d’existence évoluera ou pourra évoluer.

Evolution du community management

 

Les médias sociaux évoluent

Étant donné que les médias sociaux évoluent constamment, il sera nécessaire que le community manager puisse s’adapter. La tendance en matière de contenu penche plutôt en faveur de la vidéo et c’est un fait avéré depuis quelques années. En effet, les vidéos sont présentes partout et les internautes en visionnent de nombreuses chaque jour.

Bien évidemment, on peut évoquer YouTube avec une grande longueur d’avance sur le sujet, mais Facebook en héberge davantage et se met également à la page avec l’auto Play des vidéos. Il est donc nécessaire pour les entreprises actuellement de produire des vidéos pour toucher leurs prospects et cela sera encore plus visible dans les années à venir.

Par ailleurs les internautes deviendront de plus en plus exigeants en termes de contenus. Il sera donc impératif pour le community manager de produire des vidéos certes, mais de qualité à la fois, même si ce n’est pas toujours son rôle, car le content manager serait plus habilité à traiter ce sujet.

Si Facebook venait à envisager de privilégier la fréquence de publication pour le référencement, le community management devra donc s’adapter en publiant de manière régulière de nouvelles vidéos notamment mais pas que. Les habitudes de consommation des internautes sont constamment en évolution, mais le community management doit également savoir s’adapter et ce n’est pas toujours évident.

En effet, réaliser des vidéos implique des moyens et des facturations plus conséquents pour les clients, mais également beaucoup plus de temps à investir.

L’évolution on la trouve aussi dans les algorithmes des réseaux sociaux qui poussent le community management vers la créativité pour gagner de l’engagement. L’autre solution serait de recourir à la publicité sur Facebook et peu à peu sur toutes les plateformes sociales à ce rythme. Ce qui nous amène au principe suivant de payer pour être vu sur les réseaux sociaux aujourd’hui… mais à quel prix ?

 

Tout devient payant sur les réseaux sociaux !

Il y a quelques années encore, il était possible de faire efficacement du community management en entreprise ou même de chez soi, mais cela s’avère de plus en plus difficile pour des questions de budgét avec ses clients. Les déplacements pour les CM indépendants deviennent plus nombreux pour négocier des projets parfois minimes et hélas pas rentables.

Si le métier de community manager n’était déjà pas simple à expliquer et à vendre, il devient à présent encore plus difficile d’expliquer certaines problématiques comme la baisse de reach et la perte de visibilité engendrée si les clients n’investissent pas dans de la publicité Facebook en l’occurrence, voir tout simplement dans du Ads au sens large selon les réseaux sociaux intégrés à leur stratégie.

Plus rien n’est gratuit et cela ne s’arrangera pas avec le temps car on s’accorde tous à dire que le reach Facebook atteindra le zéro pointé un jour ou l’autre. Si Facebook peut apparaître comme un réseau social non indispensable, il faut tout de même comprendre le phénomène d’infobésité par dessus tout ça !

Tous les clients auxquels on a affaire en community management ou la grande majorité, sont en recherche de visibilité et de trafic pour vendre davantage. A l’extrême on a ceux qui travaillent sur l’image et la notoriété mais ce sont régulièrement de grosses structures qui font par ailleurs appel à des agences.

L’infobésité représente donc un frein pour se rendre visible efficacement et à ce titre il devient urgent de connaitre les fondamentaux du SEO pour savoir comment se positionner sur les moteurs de recherche avant de dépenser toute son énergie sur les réseaux sociaux. Ici les réseaux sociaux doivent être considérés comme leviers et non comme une source principale génératrice de trafic.

En moyenne elle devrait représentée 15/20% du trafic d’un site web si celui-ci est présent sur les principaux réseaux comme Facebook, Twitter et Linkedin. Au delà ils prendront trop d’importance et les entreprises devront irrémédiablement payer pour conserver et acquérir de la visibilité.

Evolution du community management

Les fonctionnalités sociales sont plus nombreuses et il est donc nécessaire de consacrer beaucoup plus de temps et un budget plus conséquent pour créer tous les contenus nécessaires. Par exemple, on peut notamment citer le fait qu’il soit dorénavant indispensable de faire appel à Facebook Ads et cela engendre donc un budget supplémentaire. C’est totalement indispensable pour être visible.

À l’avenir, d’autres solutions devraient également faire leur apparition et seront également payantes. Le community management devra donc forcément s’adapter, mais les tarifs seront alors plus conséquents également pour les prestations.

 

La créativité deviendra-t-elle une compétence indispensable ?

Avec la chute du reach Facebook et les algorithmes des différents réseaux sociaux qui évoluent, il se pourrait bien que la créativité devienne un jour une compétence indispensable au community manager. Pour gagner en engagement il ne suffit plus de camper sur ses acquis et se contenter de partager du contenu, il faut sortir du lot et survoler la concurrence.

Plus facile à dire qu’à mettre en oeuvre, mais il faut nécessairement aller plus loin comme savoir mettre en scène sa marque et travailler davantage sur de la nouveauté, de la tendance et pouvoir mettre sa créativité au service de son travail.

Si tous les CM ne sont pas des créatifs et c’est un fait, il faudra bien mesurer son positionnement et définir des priorités pour mener ses actions.

Le community manager avec une corde créative tendue à son arc, sera ainsi un véritable atout pour une entreprise. C’est donc dés à présent que les community managers devront réfléchir à leur avenir et aux compétences à déployer, en plus de ce qui sera appris lors d’une formation community manager.

 

Evolution du community management et  nouvelles technologies

Il ne faut pas oublier que les nouvelles technologies se développent et qu’elles montent réellement en puissance. Le community management devra donc savoir s’adapter dans cette nouvelle dimension technologique et trouver ses propres armes pour se faire sa petite place.

Finalement on ne cherchera peut-être plus des fans, mais de véritables clients à l’avenir et de manière directe.

Les objets connectés, la réalité virtuelle et la réalité augmentée qui sont autant de leviers qui pourraient faire naître une nouvelle forme de community management, ou au moins de nouvelles compétences chez les community managers.

Si aujourd’hui on parle également de smartphone et de tablette au premier plan, quels seront les nouveaux outils technologiques de demain, comme la réalité augmentée, rattachés à ces devices ? Il y en aura c’est certain et il sera alors nécessaire de pouvoir se former rapidement sur ces nouvelles technologies afin de pouvoir les utiliser en tant qu’outil de communication.

 

Le snacking content pour les mobiles

Actuellement, on remarque déjà que les internautes n’ont plus de temps à accorder à lire de longs articles, cela ne les intéresse clairement plus. Allez à l’essentiel et rapidement est devenu une priorité.

Ce ne sont plus les mêmes générations, et les futures générations auront encore moins de temps. C’est donc le « snacking content » qui sera le maître mot pour le community management, sachant qu’il s’impose déjà fortement.

 

  • Mobile First et Snacking content

Avec l’index Mobile First de Google qui considère les temps de chargements des sites mobiles comme valeur de positionnement, il est clair que le mobile devient le support de communication incontournable sur les années à venir. Nous avons plus d’internautes consultant et utilisant les smartphones que ceux ayant recours au desktop !

Mobile First et Snacking content

Il faudra donc composer avec les mobiles dans les années à venir et pour le community manager, voilà ce qui risque de changer en terme de contenu. Direction le snacking content pour répondre au problème d’infobésité et aux formats réduits des écrans de smartphone.

  • Qu’est-ce que le snacking content ?

Le snacking content c’est tout simplement un contenu court qui se consomme rapidement. Une sorte de petite collation et non pas un menu entier pour la métaphore.

Le but est donc de rédiger des petits messages qui ne dépassent pas les 300/400 mots et qui vont immédiatement attirer l’attention d’une audience.

Le message doit être immédiatement impactant et toucher l’essentiel de ce que vous désirez dire. Actuellement, les internautes font fasse à de multiples informations et parfois trop nombreuses en réalité. Ils ont donc l’habitude de zapper jusqu’à ce qu’un titre accroche leur regard.

Vous devrez donc jouer sur des contenus de petite taille pour faire la différence. On peut notamment évoquer le cas de Twitter et sa limite de 140 caractères qui fonctionne parfaitement. En rédigeant un message court, les internautes auront systématiquement envie d’en savoir plus et prendront alors le temps de se rendre sur le site internet par exemple. Savez-vous par exemple que 49 % des messages qui sont lus comportent en moyenne 110 mots ?

C’est pourtant le cas, et cette taille pourra diminuer encore plus au fil des années. Une stratégie que le community management devra mettre en œuvre rapidement, et c’est ça le community management de l’avenir concrètement. Être clair, précis et conquérir en quelques mots toute son audience.

 

Et le social media manager ?

L’évolution du community management passe également par des postes clés au sein de cet univers et celui de social media manager, qui est davantage lié à un rôle stratégique, pourrait à nouveau fleurir.

Le social media manager est le garant de la stratégie digitale en amont du travail du CM. C’est à lui qu’incombe les plans d’actions à dresser pour communiquer notamment au travers des réseaux sociaux.

Il aura la charge de définir des objectifs, des KPI (indicateurs de performance) pour son équipe de community managers mais également de dresser un ensemble de reportings pour suivre l’évolution de son travail et de son équipe.

Le social media manager est la suite logique du métier de community manager en matière d’évolution de poste et il est donc fortement recommandé au CM d’en suivre les traces s’il souhaite aller vers une fonction plus stratégique. On peut aussi imaginer une fusion des 2 rôles si le CM possède de réelles compétences dans le déploiement de stratégies digitales.

Evolution du community management : La montée en puissance des nouvelles technologies

S’il existe encore peu de social media managers au sein des sociétés, c’est aussi parce que certaines structures visent davantage des postes comme celui de responsable du digital, qui est le véritable pilote de l’ensemble des projets de communication en ligne pour l’entreprise. Le community manager peut également l’envisager dans son parcours professionnel.

L’évolution du community management pourrait aussi compter sur une fusion du community manager et du content manager… un nouveau super CM !

 

Focus sur le contenu avec le content manager

Si le community manager n’est pas un rédacteur, bien qu’il puisse connaitre les contours de la rédaction web, il faudra penser au content manager si la production de contenu est un poste important au sein de l’entreprise. Le content manager travaillera en binôme avec le ou les community managers sous la responsabilité éventuelle d’un social media manager ou d’un responsable du digital.

Le content manager produira du contenu à valeur ajoutée et pas seulement du rédactionnel car il peut travailler les visuels, la vidéo et assurer un travail créatif pour améliorer l’engagement de son entreprise sur les réseaux sociaux et internet en général.

Le content manager pourra ainsi faire la différence sur la partie contenu.

 

L’évolution du community management arrivera un jour ou l’autre et à coup sûr des modifications seront à prévoir ainsi que de nouvelles compétences à faire valoir, mais faut-il encore savoir anticiper ces changements et cela dès maintenant


Crédit image à la une : DepositPhotos

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 19 Average: 4.6]

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager, je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente le net depuis ses débuts et les médias sociaux depuis 2005... J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga... qui dit mieux ?

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : L'évolution du community management : Quels changements à venir ?! This is the link: https://www.journalducm.com/evolution-community-management/