Stratégies

Comment solliciter et capter les jeunes sur les réseaux sociaux ?

Les jeunes sont de gros utilisateurs des réseaux sociaux, ils consomment énormément d'information et interagissent beaucoup entre eux. Pour les marques et les entreprises ils représentent une véritable manne ! Mais comment les solliciter et les capter sur ces plateformes ? Quelques réponses :

 

La grande majorité des jeunes adolescents, et ceux jusqu’à 25 ans en moyenne, sont connectés sur les réseaux sociaux. Ils représentent une réelle manne pour les marques et certaines entreprises, mais la question se pose :  Comment les capter et les intéresser sur ces plateformes ?

La première chose est de faire appel à un community manager qui assurera la gestion de ces plateformes en interne. Il pourra relayer les contenus créés en interne ou par une agence externe. Dans certains cas il pourra créer du contenu s’il fait preuve de créativité.

 

Les jeunes et les réseaux sociaux

Les entreprises comme les marques doivent aujourd’hui faire face aux générations X, Y et Z aussi bien en interne, qu’à l’externe quand il s’agit de les considérer comme consommateurs. Si chacune de ces générations demeure différente dans leur souhaits professionnels, il en est de même en matière de consommation au sens large du terme. Qu’il s’agisse de consommer des produits ; vêtements, nourriture, produits technologiques, tout comme des services jusqu’à la consommation de l’information.

jeunes,réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont émergé au milieu des années 2000 et nous sommes actuellement en 2021. Ainsi les jeunes populations qui sont nées peu avant les années 2000 et jusqu’à maintenant, ont davantage connus les outils mobiles et leurs applications, dont les réseaux sociaux font partie intégrante. C’est pourquoi les jeunes ne s’intéressent pas forcément aux outils informatiques et notamment les postes desktop, hormis chez ceux qui jouent aux jeux-vidéo, à savoir les gamers.

On comprend mieux pourquoi la publicité en ligne à fort à faire avec les mobiles, et pourquoi Facebook s’est montré virulent face à Apple. Apple qui a donné la possibilité à ses utilisateurs de bloquer les publicités, dont celles de Facebook bien évidemment. Un manque à gagner d’un côté mais un moyen de fidéliser sa clientèle en matière de sécurité de l’autre.

Les enjeux liés au mobile 

C’est dire si les enjeux sont importants aujourd’hui pour les entreprises et les marques, qui souhaitent toucher les populations qui utilisent leur mobile comme outil à part entière. A vrai dire presque toutes sont concernées, mais particulièrement les jeunes, qui eux ont une approche assez différente du mobile, en matière de consommation de l’information notamment. Les jeunes c’est le divertissement et la compétition, ou les défis !

jeunes,réseaux sociaux

Sur ce segment, 3 réseaux majeurs tirent leur épingle du jeu : Instagram, TikTok et YouTube. A eux trois, ils vont suffisent à couvrir les besoins primaires des jeunes, en matière de divertissement. Cependant il faut savoir en tirer profit et produire un contenu adapté.

 

Comment capter les jeunes sur les réseaux sociaux ?

Pour capter les jeunes sur les réseaux sociaux, il faut donc considérer ces 3 plateformes : Instagram, TikTok et YouTube. Il n’est pas indispensable d’être présent sur les 3 simultanément si le temps à y allouer et les budgets ne peuvent suivre. Il est préférable de bien faire sur l’un d’entre eux et pleinement le maitriser pour émerger.

Si vous optez pour TikTok par exemple, il est évident que connaitre le fonctionnement de l’algorithme TikTok sera indispensable au même titre que pour les autres. La connaissance de l’algorithme, dans les grandes lignes, vous permet de fonctionner selon les règles édictées directement ou indirectement par la plateforme.

jeunes,réseaux sociaux

La plus grande difficulté étant d’émerger sur un réseau social et de se rendre visible. Il est préférable de se faire accompagner sur le sujet, et pas seulement par un community manager, mais éventuellement par un expert, un consultant social media, une agence, ou encore un influenceur qui vous permettra de générer rapidement de la visibilité.

 

Le contenu à produire

C’est le contenu à produire et sa promotion qui importeront, et sur ces réseaux se distinguent les typologies de contenu parmi les lesquelles les vidéos, les stories et les visuels. Ensuite il faudra capitaliser sur le divertissement, et c’est sans doute là que la difficulté peut survenir : comment associer une activité sérieuse et professionnelle à du divertissement ? D’où l’intérêt d’être accompagné.

Le divertissement capte les jeunes sur la durée, et ce type de contenu ne demande pas vraiment de réfléchir. Pour obtenir des retours rapides sur vos actions, il faudra voir du côté du rôle des influenceurs pour les marques et les entreprises. Ils seront en capacité de créer des contenus engageants en associant le divertissement à votre marque / entreprise.

jeunes,réseaux sociaux

Considérez avec minutie le rôle d’un influenceur et rencontrez-le si les actions sont importantes, car il doit aussi incarner votre marque ou votre entreprise à la perfection. Si la campagne est un loupé ! les commentaires vont parfois droit à la marque plus qu’à l’influenceur. Il ne s’agirait pas de récolter une image négative dés le départ.

Voici différents contenus, sujets et points à intégrer pour capter les jeunes sur les réseaux sociaux énumérés :

  • Les vidéos divertissantes où une mise en scène peut permettre aux jeunes de s’identifier à vos produits / services.
  • La compétition ou le défi, qui permettra d’engager et de viraliser un contenu s’il est pertinent. Les jeunes aiment bien s’affronter sur des sujets tendances sur TikTok, il sera le réseau idéal dans ce cas.
  • Rebondir sur le visuel humoristique, avec là aussi une mise en scène qui impacte directement les jeunes sur un sujet tendance ou un univers auquel ils sont confrontés.
  • Sur YouTube il faudra considérer la notion de référencement, qui vous permettra d’émerger parmi les vidéos concurrentes si elles existent. YouTube c’est Google ! et à ce titre il est encore possible d’émerger selon une approche logique.
  • Su Instagram faites appel à un ou plusieurs influenceurs car ils sont majoritaires sur cette plateforme et très suivis par les jeunes populations. Prenez le temps d’analyser les comptes et appuyez-vous sur des outils comme Favikon pour trouver des influenceurs.
  • Considérez que les jeunes sont souvent ensemble, qu’ils échangent très régulièrement et qu’ainsi des actions qui les engageront en groupe, créeront un effet viral.
  • Pensez à mettre les influenceurs en avant dans vos contenus internes comme les articles par exemple. Vous montrerez votre capacité à vouloir innover, vous permettrez une viralité parallèle et pourquoi le relai de l’influenceur lui-même.

jeunes,réseaux sociaux

  • Les RP seront un bon appui pour vos actions, engagez-les dans votre communication. Montrez votre désir d’innover en tant que marque et faites la différence jusqu’à devenir une entité référente. Voyez grand !
  • Prévoyez l’après-campagne ! On ne se limite pas à produire du contenu et à faire appel à un ou plusieurs influenceurs sans capitaliser sur l’après. Il faudra faire un bilan des résultats de vos campagnes et produire un contenu spécifique en mettant à nouveau en avant le ou les influenceurs. C’est ainsi que l’on devient référent et entre guillemets cas d’école dans certains cas.
  • Vos objectifs tourneront autour de la visibilité et de l’image ! Ne cherchez pas systématiquement les ventes. Elles suivront si tout est bien cadré.
  • Recherchez toutes les études sur les jeunes et les réseaux sociaux et confrontez-les à d’autres études sur le mobile et la consommation du contenu. Vous pourrez à l’aide de ces études être plus pertinent. Elles évoluent sans cesse et proposent des chiffres très évocateurs.
  • Sur mobile, considérez les formats, le temps passé sur les applications sociales, les sujets les plus porteurs etc…

A vous de jouer en intégrant ces premiers éléments ! Ensuite cela doit refléter votre marque ou votre entreprise et sa capacité d’innover sur un sujet qui peut associer sérieux et divertissement. Néanmoins le divertissement ne doit pas non plus être considérer comme le seul type de contenu à produire, mais il demeure majoritaire pour intéresser les jeunes sur les plateformes sociales.

Si vous avez déjà un community manager qui assure la gestion de vos communautés, sollicitez-le pour qu’il les sondent sur leurs souhaits et besoins. Là aussi vous aurez de nouvelles pistes de réflexion qui émergeront.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page