Outils

Comprendre le concept de test fonctionnel

Comprendre et connaitre les intérêts du test fonctionnel, un outil ou méthode de vérification utilisée chez les développeurs d'applications et de logiciels notamment, mais pas que ! Suivez le guide :

 

Tout projet de logiciel web, qu’il s’agisse d’une application web ou d’une app mobile, s’accompagne de nombreuses fonctionnalités qui doivent répondre efficacement à un besoin client précis. La moindre insuffisance risque d’entraîner une insatisfaction définitive du client.

Il est donc primordial de disposer de moyens imparables pour vérifier que chacun des aspects de l’expérience proposée, coïncide avec les exigences fonctionnelles qui lui correspondent. C’est là toute l’importance du test fonctionnel. Focus sur une étape cruciale pour tous les développeurs.

 

Qu’est-ce qu’un test fonctionnel ?

Qu’est-ce qu’une application sinon un ensemble de fonctionnalités qui doivent fonctionner de concert pour délivrer une expérience client conforme à différentes spécifications ? Pour chaque action de la part de l’utilisateur, une application doit « réagir » selon un protocole déterminé dans le cahier des charges du projet.

Qu’est-ce qu’un test fonctionnel ?

Une simple erreur de caractère présente sur une ligne de code peut créer un bug qui empêchera l’utilisateur de s’inscrire, de se connecter, de valider une action, etc. Avant de lancer l’application en question, il importe donc de tester idéalement toutes ses fonctionnalités sans exception, et selon différents scénarios de connexion et de déconnexion. Le test fonctionnel peut s’acquitter de cette tâche manuellement ou automatiquement.

Effectuer un test fonctionnel permet de s’assurer que dans le contexte d’une utilisation réelle, le programme adopte bien un comportement fonctionnel adéquat. Pour se faire, une liste d’actions est compilée pour former un scénario d’utilisation. À chaque étape (ou action réalisée), une série de vérifications est lancée afin de valider la conformité de l’application avec les spécificités du projet.

 

Quel est l’intérêt des tests fonctionnels ?

Parmi les tests fonctionnels, on distingue ceux qui évaluent la progression, de ceux qui confirment la non-régression. Les premiers portent sur une exigence fonctionnelle qui vient d’être développée et qui est testée pour la première fois manuellement avant la distribution de l’application. Les seconds sont réalisés sur des éléments qui avaient été vérifiés antérieurement, mais qui auraient pu être impactés par de nouveaux développements.

Ainsi, si jamais les évolutions et corrections tout juste mises en place ont causé une régression au niveau des fonctionnalités existantes, celle-ci sera identifiée immédiatement. C’est pourquoi les tests automatisés sont si intéressants. Chaque fonctionnalité est vérifiée automatiquement, sans devoir s’astreindre à effectuer manuellement l’ensemble du parcours client, au risque d’oublier un élément.

Quel est l’intérêt des tests fonctionnels ?

Un test fonctionnel peut également servir à découvrir le contenu attendu de chaque réponse dans une application sur laquelle on doit travailler. En analysant cette dernière en détail, on peut établir une documentation précise détaillant chacun de ses comportements.

 

Tests manuels vs tests automatisés

Quelle que soit la catégorie de tests que le développeur choisit d’effectuer, son objectif est de collecter un feedback qui lui permettra de s’assurer que son travail fonctionne comme prévu.

Les tests réalisés manuellement ont leur intérêt à l’échelle du cycle de production. Ils offrent notamment une visibilité immédiate sur un élément en particulier. Le développeur peut aussi y recourir pour constater directement l’effet visuel d’une manipulation.

 

Cependant, effectués à l’échelle d’une application tout entière, les tests manuels sont extrêmement chronophages. Ils s’avèrent par ailleurs propices à d’éventuelles erreurs ou oublis que pourrait commettre le testeur et ne sont par définition pas répétables, ou en tout cas pas dans les mêmes conditions d’un test à l’autre. Pour identifier une possible régression à chaque mise à jour, il faudra à nouveau repasser par toutes les fonctionnalités de l’application.

En automatisant les tests fonctionnels, les développeurs peuvent recevoir un feedback sur l’ensemble des features à chaque nouvelle injection de code de manière beaucoup plus rapide qu’en vérifiant à la main.

Les atouts des plateformes de tests fonctionnels

Pour tester apps mobiles et applications web automatiquement, encore faut-il disposer d’une infrastructure dédiée, impliquant souvent un matériel à installer et des connaissances poussées en coding.

En passant par une plateforme SaaS d’automatisation, il devient possible de reproduire à l’identique les parcours utilisateurs réels sur toutes sortes d’appareils. On peut ainsi effectuer des tests de non-régression web et mobile sans devoir investir dans son propre environnement de test et même adopter une approche entièrement « no code ».

test fonctionnel

Grâce à une API publique ouverte pour l’intégration, les plateformes qui proposent ce service offrent une connexion simplifiée avec différents outils et systèmes externes. Elles permettent de lancer plusieurs tests en même temps et de paralléliser les navigateurs. Certaines disposent aussi d’un système d’autoremédiation capable d’éliminer les faux positifs.

Enfin, se tourner vers une plateforme de tests fonctionnels s’avère avantageux si l’on souhaite pouvoir réutiliser des scénarios de connexion et de déconnexion ou exécuter les mêmes tests à partir de différents jeux de données. À chaque étape du scénario, un feedback visuel est proposé sous la forme d’un screenshot accompagné de commentaires explicatifs, mettant ces vérifications à la portée des non spécialistes.

________________

Pouvoir tester plus rapidement, plus souvent et de manière plus approfondie sans les contraintes liées aux vérifications manuelles permet d’augmenter la qualité des livrables. Du temps est ainsi dégagé pour travailler à l’amélioration de l’app elle-même.

 

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page