Rédaction web

Comment optimiser sa rédaction pour le web et se positionner sur Google ?

Apprenez à bien rédiger pour le web en vous aidant d'un outil performant et intelligent. Apprenez à ranker sur Google.

 

La rédaction web est de plus en plus prisée par les entreprises depuis que ce fameux dicton prononcé par Bill Gates a fait le tour du monde "Content is King" ou plus simplement le contenu est roi.

De nombreux outils ont été développés au fil des années et l'un d'eux qui s'appelle 1.fr, a révolutionné le petit monde des rédacteurs web et de certains experts SEO.

Toute entreprise désireuse de créer un site web et délivrer du contenu, doit se poser les bonnes questions pour parvenir à se rendre visible. Il y a de nombreux paramètres et de règles à connaitre et à appliquer pour pouvoir se positionner sur le moteur de recherche Google. Si elles sont nombreuses, c'est aussi parce que la concurrence se durcit et que la quantité de contenu partagé sur Internet ne cesse de croître jour après jour.

On ne parle pas d'infobésité pour rien ! Et si bien rédiger pour le web devient votre principal soucis, sachez qu'il faudra y consacrer du temps pour parvenir à gagner cette chère visibilité.

 

Rédiger pour le web

La rédaction web consiste dans les grandes lignes, à l'optimisation de son contenu pour les moteurs de recherche. On peut d'ailleurs soulever directement le moteur de recherche Google, qui est utilisé à plus de 90% par les internautes français. Le rédacteur cherchera à positionner son article au plus proche de la première page et du premier résultat qui s'affichera sur sa requête.

On sous-entend que le rédacteur devra rédiger un contenu de qualité et maîtriser son sujet autour de sa thématique. Pensez à définir des requêtes sur lesquelles vous souhaiteriez vous positionner. Définissez ainsi un mot-clé central ou une expression-clé dites expression de longue traîne.

Rédiger pour le web

On intégrera à la rédaction web les réseaux sociaux, car ils proposent différentes fenêtres de rédaction et un référencement qui ne s'applique pas aux moteurs de recherche. Ils seront optimisés dans leur environnement comme par exemple l'utilisation des hashtags au sein de Twitter ou Linkedin. De ce fait on peut dire que les réseaux sociaux n'ont aucun lien direct avec le référencement naturel. Néanmoins ils vous aideront à gagner plus rapidement en visibilité que le trafic organique qui se gagne à moyen long terme.

Il faut toujours intégrer que c'est grâce au contenu produit par une entreprise, que celle-ci peut se rendre visible sur Internet. Les internautes saisissent des requêtes, auxquelles le rédacteur web devra répondre. Il s'agit dés lors de mettre en place une veille, pour être au contact de l'actualité et pouvoir rebondir rapidement (ou pas) sur les sujets tendances.

Les objectifs majeurs au travers de la rédaction web, se situent principalement sur ces 4 points qui se suivent :

  1. Trafic
  2. Visibilité
  3. Image
  4. Notoriété

Le trafic est le premier point recherché, ce qui mène à la visibilité et à terme l'image et la notoriété. Lorsqu'on démarre sur le web, il est ainsi important de suivre des objectifs et d’établir des KPI (Indicateurs de Performance) afin de tracker ses actions.

 

1.fr : Un outil indispensable pour booster sa rédaction web

Nous en parlions en introduction. Il existe à ce jour un outil en ligne qui s'appelle 1.fr et qui permet d'optimiser ses contenus pour le web.

Un plugin Chrome qui lui est associé, a récemment vu le jour pour simplifier l'utilisation de l'outil. N'hésitez pas à l'installer afin de tester directement vos articles en ligne. Il est accessible depuis la partie supérieure du site.

 

Est-ce que 1.fr est l'outil ultime pour optimiser ses contenus ?

Il existe 2 approches dans l'univers du référencement; ceux qui le pratiquent à titre personnel et ceux qui le pratiquent à titre professionnel. Dans les 2 cas chacun y trouvera son intérêt, car pour les professionnels comme pour les particuliers qui tiennent un site internet / blog, il s'agit d'une aide précieuse pour l'optimisation des contenus.

Test 1.fr

Même un professionnel n'a pas forcément le temps ni la capacité à connaitre le champ lexical de tous ses mots-clés. La solution 1.fr possède une intelligence artificielle qui analyse les contenus en top position sur Google, selon la requête renseignée.

1.fr un outil qui utilise l'intelligence artificielle pour aider à la rédaction web et à son optimisation.

Il est difficile de travailler à la main son référencement et de penser à tous les mots-clés qui peuvent être insérés au sein d'un article. Notamment lorsqu'il s'agit du champ lexical d'un mot-clé et qu'il faut pour cela analyser les articles les mieux positionnés sur une certaine requête.

L'outil SEO 1.fr vous facilitera grandement la tâche et vous fera gagner des heures de travail, voir des jours à moindre coût. Rechercher vos mots-clés, brasser leur champ lexical et ensuite analyser les contenus positionnés sur vos requêtes définies prend énormément de temps.

De plus vous n'aurez pas de scoring en matière d'optimisation et de lisibilité pour vos articles... ce que propose l'outil 1.fr.

1.fr un outil qui vous fera gagner un temps considérable pour améliorer le positionnement de vos contenus.

Rien que pour le gain de temps considérable apporté, l'outil est vraiment indispensable à mon sens. Quant à savoir si c'est l'outil ultime, je dirai oui s'il ne fallait retenir qu'un seul outil pour optimiser ses contenus et améliorer ainsi leurs positionnements sur Google.

Il existe de nombreux outils SEO proposant des fonctionnalités différentes et de ce fait on peut dire qu'ils se complètent, mais s'il fallait n'en retenir qu'un quand on souhaite faire du ranking, c'est celui qu'il vous faudrait.

 

Les différentes sources de trafic web 

Il existe 5 sources de trafic web sur lesquelles vous pouvez travailler pour améliorer votre SEO. Il y en a 2 principales tandis que les 3 autres n'amélioreront pas votre SEO mais plutôt votre visibilité ou votre image / notoriété.

1. Le Trafic organique

Il est basé sur les requêtes des internautes les conduisant vers vos contenus. A partir d'une requête saisie sur Google, si l'un de vos articles apparaît et que l'internaute clique dessus, vous gagnerez en trafic organique. C'est la source la plus importante à travailler sur les 5 types de trafic existant.

Elle vous permettra de positionner vos articles et de gagner ainsi en visibilité d'une manière plus pérenne. Vous aurez à maintenir vos articles à jour et à les optimiser si nécessaire. Pensez aux contenus proposant des chiffres ou contenant des éléments qui peuvent rapidement devenir obsolètes. Mettez-les à jour et partagez-les à nouveau sur vos réseaux sociaux.

2. Le trafic référent ou "referral" 

Le travail référent ou "referral" est lié à tous vos liens que partageront certains sites ou blogs au sein de leurs propres articles. Un rédacteur insérera un lien au sein de son article pointant vers l'un des vôtres. On parle de backlink ou de rétrolien.

Dés l'instant ou de nombreux sites web / blogs vous citent en référence au sein de leurs contenus, vous gagnerez du trafic référent et de l'autorité qui est un point extrêmement important pour gagner des positions sur Google. Certaines agences ou plateformes travaillent sur cette dimension qu'on appelle le netlinking (vente de liens)

3. Le trafic social

Si le trafic organique reste le plus important à travailler pour son SEO, le trafic social est quant à lui celui qui vous permettra de gagner plus rapidement en visibilité. Si les abonnés à vos réseaux sociaux sont nombreux, ils pourront viraliser vos contenus en les partageant à leur tour à leurs communautés.

Le trafic social est lié à tous vos liens partagés et repartagés sur les réseaux sociaux, dés lors qu'un utilisateur clique dessus pour prendre connaissance de votre article.

Vous gagnerez certes plus rapidement en visibilité, lorsque vous travaillerez le trafic social, mais cela n'aura aucune incidence sur votre SEO et donc vos positions sur Google. Vous pourrez bien évidemment travailler le trafic social en parallèle du trafic  organique.

 

Les algorithmes majeurs de Google

Il est important de connaitre les algorithmes majeurs de Google afin de ne pas risquer une pénalité ou simplement de se conformer à quelques règles de bon sens. La pénalité n'arrive pas du jour au lendemain ou rarement selon l'erreur ou l'intention commise.

L'algorithme Google Panda

Google Panda sanctionne les sites de mauvaise qualité au contenu de faible valeur ajoutée. Par exemple, les sites publiant du contenu pour générer des revenus publicitaires ou bien des sites dupliquant du contenu déjà existant ainsi que les comparateurs de prix.

La dernière version officielle de Panda date de juillet 2015. C’est l'un des algorithmes majeurs de Google.

L'algorithme Google Pingouin

Google Pingouin s’attaque aux sites « suroptimisés pour le SEO » dans le but de booster leur référencement. Cette technique consiste à multiplier des liens sortants (netlinking) non justifiés, mais de multiplier les liens entrants issus d’autres sites (backlinking), enfin de décliner un contenu identique sur différentes pages d’un site.

Penguin a été mis à jour le 23 septembre 2016. Il est enfin  intégré dans l’algorithme de Google, avec des mises à jour « en temps réel ».

C’est un autre algorithme majeur de Google.

L'algorithme Google Colibri ou Hummingbird

Hummingbird ou Colibri, mis en ligne en septembre 2013, est né pour améliorer la pertinence des résultats par une meilleure compréhension de l’intention de l’internaute.

À première vue, Google Colibri s’intéresse aux requêtes composées de plusieurs mots-clés. Il serait le plus intelligent des algorithmes car il essaie de deviner la définition qui se cache derrière chaque requête et la traduit en une interrogation courte.

Un algorithme qui offre tout son sens dans la recherche vocale ou le SEO vocal : « Quel restaurant se trouve autour de moi… ou quel temps fait-il aujourd’hui à Paris ?  »

la recherche vocale ou le SEO vocal

 

Quelques règles à connaître en SEO pour optimiser sa rédaction web

Il est toujours important de connaitre les bases du SEO pour parvenir à optimiser sa rédaction pour le web et surtout bien positionner ses contenus sur Google. Le temps où les mots-clés avaient la part belle dans le bon positionnement d'un article est révolu.

Aujourd'hui avoir les bons mots-clés et les insérer intelligemment au sein de ses articles ne suffit plus. La longueur d'un article est devenue un critère majeur, ainsi que la pertinence quand il s'agit de répondre à une requête précise. Les assistants vocaux ont par ailleurs joué un rôle important dans la redéfinition des requêtes. On ne parle pas comme on rédige... et à ce titre on ne doit plus négliger la précision chirurgicale à laquelle on répond à une requête.

Il faut frapper son sujet de manière pertinente et apporter un maximum d'éléments sans s'écarter du but. En clair plus vous répondrez précisément à une requête, plus vous aurez de chance de mieux vous positionner sur Google. Trouver sa place au milieu de ses concurrents, placés sur des mots-clés génériques et forts, devient vraiment très difficile.

fondamentaux du SEO

Même s'il ne faut pas négliger la rédaction sur des mots-clés forts, il ne faut pas non plus y mettre toute son énergie. La rédaction web est une activité chronophage et l'optimisation de ses articles prend du temps.

Elle ne s'arrête pas non plus à la mise en ligne d'un contenu. Il faut continuer à optimiser, mettre à jour et surveiller ses progressions via Google Analytics ou tout autre outil qui vous permettra de mesurer votre audience.

Si la majeure partie des rédacteurs web utilisent WordPress comme CMS pour diffuser du contenu, il faudra connaitre ces quelques règles pour bien s'en sortir.

  1. Installez le plugin Yoast SEO pour vous accompagner dans l'optimisation de vos contenus. Il vous permettra de  renseigner le titre SEO, la meta description et d'autres points pour optimiser vos contenus et vos partages sociaux notamment.
  2. Rédiger un titre d'article en y insérant votre mot-clé ou expression-clé.
  3. Commencez par une introduction de quelques lignes pour présenter votre sujet.
  4. Découpez votre texte  en quelques chapitres. De 3 à 10.... selon la longueur. Utilisez pour chaque titre de chapitre (ou paragraphe) une balise H2.  Utilisez ensuite des balises H3 au sein de votre chapitre si besoin. Respectez simplement ce format en usant de vos mots-clés, expressions-clés et assimilé. Pour mieux comprendre le sujet reportez-vous à l'article : fondamentaux du SEO
  5. Pensez à mettre en gras les points importants de votre article, notamment ceux qui sont liés à votre thème central (mots-clés, dont ceux appartenant également au champ lexical)
  6. Taguez les images qui habillent le corps de votre article ainsi que l'image à la une. Il s'agit de la balise title que vous trouverez sous le nom de "texte alternatif" dans les détails des images.
  7. Faites des liens internes vers vos articles et des liens externes vers des posts provenant de sites à forte autorité ou venant de Wikipedia. Ça contribuera à construire votre maillage interne.
  8. Mixez vos contenus entre articles courts et longs. Un article long sera plus facile à positionner s'il est pertinent. Les articles courts seront destinés à une audience spécifique, notamment ceux prenant les transports en commun.
  9. Introduisez différents type de contenu au sein de votre article, comme des vidéos, des infographies, des visuels etc... Vous faciliterez la lecture à votre audience et vous répondrez à des besoins de consommation rapide du contenu.
  10. Travaillez votre titre SEO et votre balise meta description (grâce à Yoast). Optimisez-les en travaillant d'un côté votre titre SEO sous un nouvel angle et de l'autre votre balise meta qui elle, devra conduire à l’envie de cliquer.
  11. Renseignez votre catégorie (une seule catégorie par article) et les étiquettes pour indexer avec pertinence votre article.
  12. Enfin pensez à faire long de temps en temps car les articles supérieurs à 2000 mots se positionnent mieux (d'après une étude récente plus de 50% des articles en top position Google font plus de 2000 mots)

 

Ce qu'il faut retenir de la rédaction web

La rédaction web est un exercice qui se pratique au quotidien si on souhaite une bonne optimisation et un bon positionnement de ses contenus sur le web. Il représente un travail à temps plein mais dépend aussi de la fréquence de rédaction retenue pour alimenter son site Internet.

Un outil comme 1.fr vous fera gagner un temps considérable et précieux dans votre optimisation de contenu. Pour un tarif de 60€/mois ce sont des mois de travail gagnés, pour une optimisation optimum de votre référencement naturel.

S'il ne devait y avoir qu'un seul outil pour démarrer en référencement pour sa rédaction web, ce serait celui-là !

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 11 Average: 4.5]

ARTICLES JCM A LIRE


Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.
Bouton retour en haut de la page