Community Management

10 choses à savoir sur le community management en Chine

Il serait erroné de croire que les règles apprises sur le community management en France ou dans les pays occidentaux peuvent être appliquées telles quelle en Chine.

Le community manager doit composé avec des réseaux sociaux différents, et donc des codes de communication adaptés.

Les mécaniques peuvent demeurer identiques, mais il est indispensable de bien connaitre les règles dans un pays où les internautes sont les plus nombreux au monde.

Voici 10 conseils pour réussir et bien faire du community management en Chine

 

1. Des réseaux sociaux spécifiques chinois à profusion

La Chine est le pays comportant le plus d’internautes connectés… mais à quoi ? La censure gouvernementale bloque déjà les réseaux sociaux, websites, ou encore les moteurs de recherches occidentaux les plus utilisés dans le monde, tels que Facebook, Youtube, Google, Twitter…

La Chine a donc créé ses propres réseaux sociaux et ses moteurs de recherches, certes très proches des occidentaux.

Parmi la multitude on repère WeChat, une application de messagerie instantanée multi-fonction (on peut payer avec), Weibo, le Twitter chinois, Renren, le Facebook chinois, Youku, similaire à Youtube, ou encore Baidu, le moteur de recherche national.

baidu google 

 

2. Weibo, bientôt concurrent de Twitter ?

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs, dont 50 millions actifs tous les jours, Weibo semble être le réseau social le plus influent de Chine.

C’est la plateforme la plus utilisée, notamment en raison de sa facilité d’utilisation (même système que Twitter avec le nombre de caractères limités à 140).

Le réseau une source d’informations majeure pour les internautes, et donc à privilégier pour les community managers.

 

3. Innover et poster régulièrement de nouveaux contenu

Le community manager le sait ! Tout management d’une communauté suppose une interaction avec le public cible, et donc  d’alimenter son site, sa page, afin qu’elle soit toujours intéressante et d’actualité.

Ainsi une page doit toujours être active, avec des updates et des contenus intéressants pour accrocher l’attention, car les internautes chinois adorent la nouveauté et la créativité.

Cela permet d’amener de nouveaux followers et de fidéliser les premiers pour le community manager en charge de d’une marque.

community management Chine - www.journalducm.com

 

 4. Le Smartphone, superstar

Se connecter via un smartphone devient peu à peu l’utilisation première d’internet pour les internautes chinois. L’accès à internet se fait via Wifi, qui est accessible presque partout à n’importe quelle heure.

Le community management doit dès lors composer avec la mobilité qui est sans cesse croissante.

La facilité d’utilisation et de connexion amène la population chinoise à utiliser majoritairement le mobile pour se connecter aux réseaux sociaux.

Ces derniers se sont donc adaptés pour se développer sur mobile, tel que WeChat, l’application mobile phare.

community management Chine - Smartphone - www.journalducm.com

Lancée par Tencent, également détenteur de QQ, l’application mobile a très rapidement gagné en popularité.

Elle est passée du statut de simple messagerie instantanée, à une solution multifonction permettant de passer des appels vocaux et vidéos.

C’est également une plateforme sociale, ainsi qu’un moyen de paiement. Le community manager y trouvera une solution de choix pour développer et animer sa communauté.

 

5. Comprendre Weibo

Le système entre Weibo et Twitter est initialement le même, avec la limitation de 140 caractères par post telle qu’on la connait.

Cependant la différence est notable ! et pour le community manager c’est un réel plus, car 140 caractères chinois font un contenu bien plus dense qu’en Français ou en anglais.

Weibo a également d’autres fonctionnalités qui permettent de partager des fichiers médias (vidéos et photos) plus lourd que via Twitter.

En réalité, Weibo est un mix parfait entre Facebook et Twitter, permettant de s’informer grâce à des fils de discussion, mais aussi de personnaliser son compte à son envie.

 

6. La jeunesse urbaine sur Weibo

Weibo est le réseau social phare des jeunes utilisateurs avec près de 70% de weibonautes ayant moins de 30 ans. Il se situe principalement à Pékin, Shanghai, Canton, et Chengdu, soit les 4 plus grandes villes de Chine.

En matière de community management il est intéressant de travailler précisément sur cette cible.

community management Chine - www.journalducm.com

7. WeChat , l’appli incontournable pour toute campagne marketing

Lancé en 2011, WeChat opère déjà dans la cour des grands dès 2012, notamment grâce à la campagne lancée par Nike sur sa plateforme (à l’occasion des JO de Londres ).

WeChat a su surfer sur les bénéfices engendrés par cette campagne marketing d’envergure, et à peu à peu développé ses fonctionnalités. E

lle a finalement remplacé le SMS pour de nombreux internautes.

L’application est ainsi disponible dans plus d’une dizaine de langue !

community management Chine - www.journalducm.com

 

8. La censure affecte les réseaux sociaux occidentaux

Le gouvernement, via son Great Firewall, bloque de nombreux sites étrangers dont les réseaux sociaux occidentaux. A l’exception de Linkedin et Viadeo qui sont en accès libre, les autres nécessitent d’utiliser des VPN bien qu’interdits par les autorités chinoises.

Ainsi les réseaux sociaux occidentaux sont utilisés en majorité par les expatriés, les étudiants étrangers, et par une petite partie de la population chinoise. Les community managers restent cependant actifs sur les plateformes autorisées.

Il faut noter que les réseaux sociaux chinois sont complétement adaptés aux internautes de l’Empire du Milieu, à leurs mode de vie et à leurs besoins, et restent leur préférence, même dans l’hypothèse.

 

9. L’obligation des marques d’investir les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux chinois ont énormément d’influence auprès des internautes. Majoritairement ceux qui effectuent leurs achats selon les avis dispensés sur ces supports, ou directement après une campagne marketing opéré via un réseau social (60%). Il est donc indispensable que les marques soient présentes sur ces supports au travers de leur community management.

community management Chine - WeChat - www.journalducm.com

Cela permet de :

– gagner en notoriété

– communiquer avec les internautes

– s’engager auprès d’eux

– promouvoir sa marque

– mener des campagnes marketing

10. Ne pas oublier les leaders d’opinion (KOL)

Les leaders d’opinion vont permettre à une marque de mieux se développer, d’accroitre le nombre de ses fans grâce à une personnalité influente qui deviendra son porte-parole.

Les consommateurs chinois feront davantage confiance à une personnalité connue, et seront ainsi plus enclin à acheter les produits qu’ils présentent.

Le community manager aura pour rôle de repérer comment travaillent les influenceurs afin de les impliquer dans sa stratégie.


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Note Générale
Votre Note
[Total: 4 Average: 5]

Olivier Verot

7ans que je suis en Chine, et que je suis plongé dans le digital en Chine. J'ai créé mon blog Marketing-chine.com , qui parle de ce qui me passionne dans la vie le Marketing et la Chine. Aujourd'hui, j'ai créé mon agence qui est basée à Shanghai.
Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : 10 choses à savoir sur le community management en Chine! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/05/24/10-choses-a-savoir-sur-le-community-management-en-chine-8724/