Community Management

Les community managers à la poursuite du like !

Cédez-vous encore aux sirènes du like dans votre community management ? Il serait alors temps d'y voir plus clair pour définir des objectifs précis dans votre stratégie social media.

 

En 2022 ! il y a encore des community managers qui ne jurent que par le like, quand ils postent des liens pointant vers les articles du site de leur entreprise. J’ai déjà tout dit !

 

Le like en community management ! Remettez-le à sa place

Si un community manager venait à me vendre du like, j’aurais envie de répondre : Mais dans quelle école a-t-il été ? et quelle formation a-t-il suivi ? Au moins je pourrai déconseiller ce cursus à de nombreux CM en devenir.

Quand j’entends un CM dire, tu as que 5 likes en moyenne sur tes publications ! ça montre le niveau. Même pas un semblant d’intérêt pour de vrais objectifs et/ou savoir au minimum combien de clics !

Le like en community management !

Si jamais vous mesurez la lecture de vos articles par le like, vous m’expliquerez comment vous faites, parce que là je sèche complétement ou j’ai manqué quelque chose. Si vous vendez du like à vos boss et qu’en plus ils vous écoutent, il arrivera un jour où ils vous démasqueront et en sauront plus que vous sur les véritables intérêts du community management.

Sachez remettre le like à sa place selon des objectifs clairs et précis et comprenez qu’un lien partagé sur les réseaux sociaux, qui plus est pointant vers un article, a besoin d’un clic pour au minimum être lu ! et ça ne signifie pas pour autant qu’il le soit de bout en bout.

Soit vous faites plaisir aux algorithmes des réseaux sociaux, soit vous répondez aux attentes de votre entreprise, sous-entendu votre patron. Si vous assurez les 2, soyez alors équilibré dans votre approche ROIste et ne mettez pas le like à la place d’honneur. Il n’a aucune valeur dans la recherche de trafic sur votre site, si vous partagez du contenu depuis ce canal !

Pour en savoir plus :  L’engagement en community management : ROA et ROE

 

Comment être un bon community manager dans son ROI ?

C’est en grande majorité depuis le site web d’une entreprise, que se font les partages de contenu sur les réseaux sociaux. A moins que vous ayez totalement dédié un réseau social à la production de contenu avec une ligne éditoriale adaptée. Sur ce point, vous vous couperez peut-être de nombreuses affaires.

Le ROI ou Retour sur Investissement en community management

N’oubliez jamais que le site Internet de votre entreprise est le canal qui diffuse son offre produits/services et qu’il faut y attirer les internautes pour en prendre connaissance. Si vous déportez tout sur les réseaux sociaux, où se situe votre site dans votre stratégie ?

Si vous positionnez votre site web comme un socle stratégique, alors les réseaux sociaux deviennent (en partie) des relais qui doivent permettre d’y rediriger du trafic. Dans une démarche ROIste, il convient de considérer ici le trafic sur votre site web et donc les clics générés sur les lien partagés et non les likes. Les likes c’est juste pour les algorithmes et permettre une meilleure position dans le feed ! sinon pour flatter l’égo.

Si un community manager avait seulement ce discours et qu’il comprenne que ça peut l’aider à gagner plus de trafic, je serai en phase ! Mais s’arrêter au like, au point de revenir au début des années 2010, ça laisse à réfléchir sur de nombreux points et malheureusement ce seront les entreprises qui diront à nouveau que le community management est inutile ! 

 

like,community management

Prenez les interactions (like, commentaire, partage et clic) dans leur ensemble, et positionnez-les à leur place selon des objectifs qui peuvent bien évidemment différés d’une entreprise à l’autre. Ne faites pas focus sur le like comme s’il s’agissant d’une valeur absolue, de pseudo-reconnaissance, d’égo et j’en passe ! Cette période est révolue et loin derrière nous.

 

En conclusion

Le like c’est bien pour booster artificiellement son engagement, plaire aux algorithmes, mais ce n’est aucunement qualitatif du point de vue objectif de trafic (majeure partie des cas). De plus on rédige au minimum pour être lu, et pour créer de l’engagement sur ses contenus.

Un like ira parfaitement pour du visuel, mais pour des articles qui nécessitent d’aller sur les blogs pour les lire, ça n’a plus de sens. Si on vous dit que vous n’avez pas beaucoup de likes sur vos publications, ne rentrez pas dans un débat stérile et recherchez plutôt à atteindre des vrais objectifs pour votre site et vos produits / services.

N’oubliez pas que l’offre d’une entreprise est généralement visible sur son site Internet, donc c’est là où il faut attirer les internautes !

Notez ce post

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page