Community Management

Qui veut réellement devenir community manager ?

Il faut être certain de son parcours, mais également motivé et passionné pour devenir community manager, car trouver un job c’est pas simple pour tout le monde.

Cet article reflète de simples remarques, des interrogations sur un métier où beaucoup de personnes s’engouffrent, avant même de prendre connaissance réellement du rôle du community manager.

 

Devenir community manager

Croissance-des-CM-Journal-du-Community-ManagerSi on observe une nette évolution des cursus dans la formation et l’enseignement supérieur pour devenir community manager, on s’aperçoit rapidement que les offres d’emplois sont peu nombreuses en comparaison.

On a surtout à faire avec de nombreuses offres de stages qui se glissent au travers des offres d’emplois.

Il est alors difficile pour beaucoup, de parvenir à décrocher un job à la sortie de ses études ou après une reconversion.

Pourtant sur une majorité de profils se destinant à devenir CM, peu de personnes ont commencé par évaluer leurs compétences ou leur motivation pour exercer ce métier. Et ça c’est à mon sens une première erreur !

Peu d’offres d’emplois en community management, en comparaison d’un nombre croissant de community managers

Certes il y a des tests d’éligibilité et des entretiens dans la majorité des écoles et des centres de formation, mais est-ce suffisant pour détecter la motivation et la réelle passion pour devenir CM ?

Je ne parle pas de désir, qui parfois est simplement éphémère… mais d’une réelle passion !

Sur des sessions de 15 à 20 personnes dans certains centres de formation, seulement de 30 à 50% deviennent réellement community manager, tandis que d’autres retournent à leurs anciennes voies,  certains poursuivent sur de nouvelles orientations ou quittent le navire.

Des nouvelles idées peuvent survenir en cours d’apprentissage, des prédispositions sur certaines matières ou encore le désir de « déjà » évoluer vers un niveau supérieur pour acquérir de la confiance.

Il y a également des gens qui abandonnent au premier travail retrouvé par manque de confiance.

En tant que formateur et en discutant avec d’autres confrères, on détecte vite les profils qui ne parviendront pas au bout ou qui sont « vacanciers » ! voir encore ceux qui ne se donnent pas les moyens de réussir en ayant malgré tout de réelles compétences.

A la lecture de ces mots, certains pourraient même renoncer ou se dire « je n’y arriverai pas ! » et il est sûr qu’avec cet état d’esprit, une fragilité sur ses réelles motivations pourrait s’immiscée.

 

Les facteurs importants pour devenir community manager 

  • La passion et la détermination

Pour exercer en community management, il faut être motivée et passionnée pour y parvenir. Et surtout casser le mythe du profil qui passe ses journées à jouer sur Facebook et les réseaux sociaux en général.

Être community manager, c’est du travail à l’école, et à la maison ! Et internet à tout intérêt à devenir  ou être déjà votre meilleur compagnon.

Vous mangerez du net ! de la stratégie, des chiffres avec le SEO, du code, de la conception graphique, de la rédaction, des projets etc… et ne restez pas la tête plongée dans Facebook et Twitter pendant vos cours !

Partager du lol, s’échanger des messages sur messenger et liker à droite à gauche ne fera pas de vous un bon CM.

Soyez concentré sur ce qu’on vous enseigne et entraînez-vous chez vous pour le reste, tout en apprenant à mettre en pratique.

  • Êtes-vous êtes prêt à conserver votre détermination ?

Je continuerai de penser que la passion reste le moteur principal pour y parvenir, et qu’ensuite, trouver un job serait la suite logique. Si vous êtes passionné, ça se verra dans vos yeux, dans votre langage… et de là découlera une soif, une curiosité et un réel désir d’apprendre.

Google finira par devenir votre meilleur ami et les arcanes du net n’auront plus de secrets pour vous.

Il faut aussi se poser les bonnes questions sur son avenir, ses prédispositions, ses qualités, ses défauts et ne pas avoir peur de l’échec… oui en France on a du mal à cause du regard des autres, et aussi d’une discipline qui excelle chez les personnes planquées derrière un clavier : le jugement et la critique.

 

Comment trouver un job de community manager ?

Ce n’est pas toujours une question à se poser quand on arrive à la fin de ses études ! c’est une question qui se positionne dans un plan de carrière.

Néanmoins, voyons comment mettre toute les chances de son côté, car il est vrai que tous les profils n’ont pas un tempérament et un caractère identique. Il faut parfois en bousculer certain pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-même.

 2 groupes Facebook pour vous aider dans vos recherches « urgentes »

  1. Offres d’emplois CM : Groupe Offres Facebook
  2. Offres de stages CM : Groupe Stages Facebook

Pour poser vos questions sur le métier ou pour vous perfectionner sur les pratiques c’est ici : Groupe Journal du CM.

Pour les plus débutants d’entre vous c’est par là : Groupe CM en herbe

Marteau-Community-Manager-Journal-du-CMN’oubliez pas les règles simples de bonne conduite au sein des groupes, bonjour et merci et ne cherchez pas à ce que quelqu’un fasse le travail à votre place, ça pourrait vous valoir un coup de marteau sur la tête.

Faites d’abord appel à votre meilleur ami Google et en dernier recours posez vos questions.

Prenez une feuille de papier et listez un bilan de votre personnalité, de vos compétences, vos défauts, vos qualités et vos expériences aussi petites soient-elles. Ajoutez-y vos passions et l’ensemble de votre présence sur internet comme vos réseaux sociaux, votre blog ou site si vous en avez un, vos CV en ligne etc…

Quand vous aurez achevé ce travail, faites-en à présent un tableau sur Excel qui pourrait ressembler à cet exemple ci-dessous, et remplissez-le jusqu’à en être satisfait.

Vous gagnerez ainsi des points de confiance en remplissant peu à peu vos lacunes, et en transformant ce qui semble parfois être négatif en positif.

Le but étant de ne pas se sous-estimer ou de trouver des excuses pour ne pas faire ou oser faire certaines choses.

Tableau-Excel-CM

 

 

Démarrer sa formation de community manager

Si vous démarrez une formation de community manager ou êtes en réflexion pour le devenir, prenez le temps de vous évaluer en reprenant les différents points ci-dessus mentionnés. Ensuite sachez que votre cursus ne sera pas forcément une partie de plaisir, et là il faut être honnête.

Vous serez sous pression par moment, avec une vie moins engagée envers vos amis, compagnons, femmes, maris etc… du fait de votre concentration et de votre motivation pour atteindre vos objectifs. C’est un sacrifice et il vous faudra faire la part des choses.

Il n’est pas question de se substituer à ses tâches quotidiennes, mais ce sera le moment de chercher de la compassion et de l’aide. Vous aurez peut-être besoin d’un mentor qui vous boosterait et qui vous soutiendrait quand vous aurez des questions.

Enfin si rien de tout ça ne vous fait peur, c’est que vous êtes intérieurement bien armé.

N’hésitez pas à posez des questions à des anciens élèves de l’école ou du centre de formation que vous viserez.

Pendant votre formation, il faudra bien découper votre temps de travail à domicile pour pratiquer, vous mettre à parfaire votre empreinte digitale, et testez différents outils.

Vous pourrez aussi participer à des évents dédiés au digital / community management où vous rencontrerez vos semblables prêts à échanger sur le métier.

Voici un nouveau groupe créé pour les community managers et profils digitaux qui reprendra à la rentrée :

Inscription gratuite en cliquant sur l’image :

Event community manager JCM AFTERWORK

En démarrant votre formation, vous aurez à glaner des informations, des aides, à pousser votre curiosité vers des sujets qui jusqu’alors n’étaient pas forcément votre tasse de thé. En agissant ainsi, vous vous fondrez dans votre rôle et vous comprendrez mieux le métier avec ses contraintes et ses objectifs.

De nombreux blogs vous aideront à y voir plus clair, mais allez aussi au contact d’autres CM pour apprendre et comprendre certaines missions.

 

Conclusion sur devenir community manager

Ces quelques mots ont pour objectifs de faire réagir ceux qui veulent devenir community manager sans vraiment en être certain, parce que c’est un métier tendance t qu’on parle de jouer sur des réseaux sociaux.

Il n’est pas là pour faire peur mais pour rassurer ceux qui sont passionnés et qui ont une véritable motivation… à eux je leur souhaite de s’épanouir et d’atteindre leurs objectifs par leur travail et leur détermination.

Pourquoi tout ça ? Simplement parce que beaucoup trop de monde veut devenir community manager, alors que le marché du travail n’a pas de place pour tout le monde et que les entreprises peinent encore à comprendre ce rôle. Et ça, je sais que ça représentera un gros frein pour beaucoup.

Les magazines parlent des tendances mais mettent-ils en face l’équilibre entre offres et demandes ?

Soyez certain de vouloir devenir community manager et bonne chance dans un métier passionnant et plein de surprises !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

   

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Bouton retour en haut de la page
Index