Référencement

Qu’est-ce que le Siloing en SEO ?

Découvrez le Siloing ou structure en silos pour votre SEO. Une stratégie permettant de mieux structurer ses pages et son contenu, en vue de booster son référencement sur les moteurs de recherche :

Le Siloing en SEO est une stratégie de cloisonnement de contenu pour tout site web souhaitant améliorer son référencement sur les moteurs de recherche.

Cette technique, qui consiste à organiser et structurer le contenu de son site web de manière thématique et hiérarchique, est essentielle pour renforcer la pertinence et l’autorité d’un site pour les moteurs de recherche comme Google.

Découvrez le concept du Siloing en SEO ; son fonctionnement, ses avantages, et les meilleures pratiques pour l’implémenter efficacement sur son site web.

 

Qu’est-ce que le Siloing en SEO ?

En SEO, le Siloing fait référence au principe qui consiste à cloisonner du contenu connexe sur un site web au sein de catégories bien distinctes et préalablement définies. Cette technique est apparue comme une réponse aux évolutions des algorithmes de recherche Google notamment, qui privilégient les sites avec une structure claire et pertinente, ainsi qu’une thématique cohérente.

structure silos en seo

Origine du Silo : Le Siloing est un terme emprunté au domaine agricole. Il correspond aux silos ; des unités de stockage distinctes dans lesquelles différents types de grains sont stockés. 

Le Siloing en SEO, est une technique incontournable pour les professionnels du référencement. Il existe différents types de Siloing, de la structure par thématique à des segmentations avancées. Nous en aborderons 2 dans cet article et les autres seront traités dans un contenu plus spécifique sur les différents types de silos.

Les principes de base du Siloing

La base du Siloing en SEO est de créer une structure de site qui reflète clairement la répartition thématique du contenu. Par exemple, un site dédié au marketing digital pourrait avoir des silos distincts pour le SEO, l’emailing, l’automation, les outils, etc.

Chaque silo contiendrait alors des pages ou des articles étroitement liés entre eux par leur sujet, ce qui renforce la pertinence thématique et sémantique pour les moteurs de recherche. Par ailleurs, ça améliore également l’expérience utilisateur en parallèle.

 

2 types de Siloing en SEO

Il existe plusieurs types de silo en SEO, dont les 2 suivants qui sont distincts dans le cadre de leur structure :

1. Le Siloing physique

Le Siloing physique implique la création d’une structure d’URL et de dossiers où une séparation thématique du contenu est opérée. Par exemple, les URL d’un site autour du marketing digital pourraient ressembler à cette structure :

  • www.marketingdigital.com/emailing/article1,
  • www.marketingdigital.com/seo/article1, etc.

Cette méthode de hiérarchisation du contenu présente l’avantage d’une clarté immédiate pour les moteurs de recherche et les internautes, mais elle nécessite cependant une planification minutieuse en amont. La majorité des experts SEO travaillent en amont sur la recherche de mots-clés pertinents, pour ensuite créer un plan de maillage entre des articles parents et des articles enfants.

2. Le Siloing virtuel

Le Siloing virtuel quant à lui, se concentre sur la création de liens internes (maillage interne SEO) pour établir des relations entre les contenus. Même si les URL ne reflètent pas une structure de silo, les liens internes aident à créer une hiérarchie et une structure thématique. On peut dés lors adopter le même principe que précédemment avec des articles parents et enfants et liant les articles sémantiquement proches.

Par exemple, tous les articles sur le marketing digital peuvent inclure des liens vers d’autres contenus de la même catégorie, renforçant ainsi leur association thématique. Cependant cette structure est un peu moins pertinente à mon sens que le Siloing physique. Un bon maillage SEO interne et externe sera indispensable pour que les pages puissent prétendre à un bon positionnement.

 

Comment créer son Siloing en SEO ?

Construire un Siloing pertinent et efficace en SEO peut sembler complexe, mais en suivant un processus clair et structuré, il n’est pas difficile de le schématiser dans un premier temps. Dans l’idéal, utiliser un outil de mindmap qui vous aidera grandement à établir la structure de vos silos avec les différents contenus qui les composeront.

Découvrez les étapes pour organiser votre contenu, de la sélection des mots-clés à la création d’une architecture logique.

Comment créer son Siloing en SEO

La planification de la structure de silo

Avant d’implémenter le Siloing sur son site web, il est important de le planifier minutieusement. Cela implique une compréhension approfondie de la thématique du site et de son audience cible. La première étape consiste à identifier les principaux sujets et les sous-sujets autour desquels le contenu sera organisé.

Cela nécessitera sans doute une recherche de mots-clés pertinents, en travaillant sur les termes et les sujets les plus recherchés par les internautes sur Google, dans son domaine d’activité.

La création de contenu thématique

Une fois la structure de silo parfaitement définie, la création de contenu pertinent deviendra la pierre angulaire de votre stratégie SEO. Chaque silo devra contenir des articles ou des pages qui abordent en profondeur le sujet du silo avec des liens logiques entre les contenus, notamment un contenu fort et des contenus qui lui sont rattachés, comme s’il était question de créer un cocon sémantique dans l’approche.

Par exemple, dans un silo dédié au SEO, on pourrait avoir un article phare qui serait un article définissant le SEO et ses fondamentaux, et des articles supports sur la recherche de mots-clés, les structures de sites, l’optimisation du contenu, etc.

L’optimisation des liens internes

L’une des clés qui assurent le succès d’un Siloing virtuel, réside dans la stratégie de maillage interne en SEO. Chaque page ou article d’un silo doit idéalement comporter des liens vers d’autres contenus du même silo uniquement, et donc être étanche au regard des autres. En clair un article d’un silo ne doit pas être maillé à un article d’un autre silo, ce qui romprait le cloisonnement en diluant la thématique.

Ces liens aideront à renforcer la pertinence de votre thématique aux yeux des moteurs de recherche et à guider les visiteurs vers d’autres contenus sur votre site, permettant de réduire le taux de rebond au passage.

 

Les avantages du Siloing pour le SEO

Les avantages du Siloing dans une stratégie de SEO peuvent être multiples selon les objectifs et les résultats attendus. En illustrant comment une organisation stratégique du contenu peut booster la visibilité et l’autorité de votre site, nous soulignons indirectement l’importance du Siloing.

Il est cependant nécessaire de considérer son plan SEO en globalité en respectant les règles édictées par Google, car une structure en silos ne fait pas tout à elle toute seule. Des études de cas et divers témoignages d’experts SEO pourront venir enrichir le sujet.

Améliorer sa pertinence thématique

Le Siloing SEO aide à renforcer la pertinence de la thématique d’un site web. En regroupant le contenu par sujet, le site devient plus cohérent et compréhensible pour les moteurs de recherche, pour ne pas dire Google, ce qui aura pour effet d’améliorer le classement de votre site web et ses pages, dans les résultats de recherche.

Augmenter l’autorité de son domaine

Une structure en silo bien conçue contribuera également à augmenter l’autorité de son domaine, si le contenu produit est riche et suffisamment approfondi au sein de chaque catégorie. Un site pourra à terme se positionner comme une autorité dans son domaine, et devenir un gage de confiance pour les utilisateurs et les moteurs de recherche.

Améliorer l’expérience utilisateur et ses indicateurs de performance

Le Siloing SEO peut aussi améliorer l’expérience utilisateur en rendant la navigation sur le site plus intuitive et en aidant les visiteurs à trouver plus facilement et rapidement le contenu qui les intéresse. Cela peut favoriser les principaux indicateurs Google Analytics, parmi lesquels :

  • L’augmentation de la durée des sessions,
  • La réduction du taux de rebond.

 

Les erreurs fréquentes dans le Siloing : Comment les éviter ?

Une stratégie de Siloing, même bien pensée, peut ne pas délivrer les résultats attendus ! Dans ce cas il est important de bien vérifier si le plan a été suivi à la la lettre, en considérant encore une fois qu’il s’agit d’un ensemble et non simplement d’une structure indépendante de tout le reste.

Une mauvaise hiérarchisation, de la suroptimisation au niveau des mots-clés, un maillage mal fait etc. peuvent ruiner les bénéfices de votre Siloing. Mais au-delà il y a le contenu à produire, la création des pages, le ou les menus où il est question d’éviter les structures avec de nombreux liens croisés comme les méga menus, etc.

Le manque de cohérence thématique et/ou sémantique

Une erreur fréquente dans la mise en place du Siloing est le manque de cohérence thématique au sein des silos.

Il est essentiel que tout le contenu d’un silo soit étroitement lié à son sujet principal, lui-même étant rattaché au thème global du site.

Pour établir un silo pertinent, il est ainsi important de partir d’un mot-clé et de travailler sur son champ lexical et sémantique, ainsi que sur les occurrences saisies en terme de recherche avec les volumes de requêtes au global.

Évitez d’inclure des contenus qui ne sont pas porteurs pour le sujet du silo, car cela pourra diluer la pertinence thématique et ne pas aider les moteurs de recherche à bien les positionner. Dans le doute, scorez chacun de vos contenus avec un outil SEO tel que 1.fr qui est à mon sens indispensable pour savoir si un article optimisé sera bien interprété par Google.

Maitriser et isoler les liens internes d’un silo

Une autre erreur courante est la création de liens internes qui ne respectent pas la structure du silo. Des liens provenant d’autres pages issues de différents silos pourront affaiblir la structure et diminuer son efficacité. Il s’agit ici de perdre l’étanchéité d’un silo et son cloisonnement. En perçant le silo par des liens externes à celui-ci, le thème sera davantage dilué, et ce, d’autant plus si les liens n’ont aucun rapport direct avec le sujet.

Assurez-vous dés lors que les liens internes qui renforcent la structure du silo soit établi selon une structure de cloisonnement avec une hiérarchie logique entre les contenus via le maillage. Imaginez un article fort au sommet et des articles support qui viennent le renforcer.

Ne pas négliger l’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur doit toujours être une priorité, d’autant plus avec la mise à jour des Core Web Vitals de Google récemment. Une structure de silos mal conçue peut rendre la navigation sur le site confuse, d’autant plus pour un utilisateur qui rechercherait à la fois un thème spécifique et des informations connexes.

L’utilisateur devrait pouvoir suivre un fil conducteur et accéder rapidement aux informations recherchées. Il peut s’agir d’un menu spécifique et unique pour le silo, ou d’un sommaire permettant d’accéder aux pages souhaitées. Veillez ainsi à ce que la structure de votre silo puisse améliorer la navigation et permette en même temps au contenu d’être facilement accessible pour les utilisateurs.

 

L’intégration du Siloing dans sa stratégie SEO et points à retenir

Une intégration efficace du Siloing dans sa stratégie globale SEO peut parfois être un véritable casse-tête selon la complexité du sujet, du nombre de catégories à aborder, de la nature du site (e-commerce, corporate etc.) et de nombreux autres points qu’il faudra considérer.

intégration du Siloing dans sa stratégie SEO et points à retenir

Sachez comment aligner votre Siloing avec vos objectifs de référencement, tout en faisant un gros focus sur la cohérence et la pertinence. Pensez à unifier et harmoniser la structure de votre site avec votre vision SEO pour atteindre une performance optimum.

Avoir une vision globale !

Le Siloing ne doit pas être une stratégie isolée des autres leviers SEO. Il doit s’intégrer dans une stratégie SEO globale qui comprend le référencement on-page, off-page, le maillage, le marketing de contenu, etc. La création des liens externes doit être alignée avec la structure des silos pour renforcer leur pertinence et leur autorité. Il faut absolument considérer la notion de cloisonnement par thématique forte sur votre site web, et l’intégrer à une stratégie SEO dans sa globalité.

Au cœur de votre stratégie SEO doivent se côtoyer en synergie un meilleur référencement de vos pages, une meilleure hiérarchie des contenus /liens et une expérience utilisateur optimisé, basée sur une navigation intuitive pour les internautes.

S’adapter au comportement des utilisateurs et aux tendances

La structure en silos devra sans doute évoluer, avec les changements de comportement des utilisateurs et les tendances en matière de référencement intégrant les mises à jour des algorithme des moteurs de recherche. Cela implique également une veille constante sur son secteur d’activité et des ajustements réguliers de la structure et du contenu des silos, pour que le tout reste pertinent et efficace.

Utiliser des données et Analytics

L’analyse des données provenant de Google Analytics couplé à d’autres outils SEO vous fournira des informations précieuses sur l’efficacité de votre Siloing. Ces données peuvent vous aider à identifier les sujets qui nécessitent des ajustements, comme la restructuration de certains silos ou la modification des stratégies de lien interne. En analysant le trafic des contenus par silo et en le calquant sur les volumes de requêtes ainsi que vos positions, vous devriez percevoir le degré de performance.

Il est essentiel de suivre et d’analyser les performances de votre structure de silo. Utilisez des outils d’analyse SEO pour surveiller le trafic, le comportement des utilisateurs et le classement des pages dans vos silos.

Recherche et utilisation stratégique des mots-clés

Pour que le Siloing soit efficace, il est indispensable d’utiliser de faire un audit et une recherche des mots-clés les plus pertinents pour vos contenus. Cela aidera à renforcer la pertinence thématique et améliorer le classement de  vos contenus dans les pages de recherche.

Avoir une structure de navigation claire pour l’utilisateur

La structure de votre navigation doit refléter clairement la structure d’un silo. Cela signifie que les menus, les barres latérales (sidebars) et les fils d’Ariane doivent être organisés de manière à refléter et à renforcer la structure du silo. Une navigation claire et intuitive améliorera encore une fois l’expérience utilisateur.

Laurent Bour

Fondateur du Journal du Community Manager et vrai Geek ! je suis passionné par l'univers social media et particulièrement par les nouveaux leviers marketing. J'arpente Internet et les médias sociaux depuis leurs débuts. J'ai assuré mes débuts en informatique sur un Oric Atmos, et j'ai été un vrai fan de l'Amiga. Expert ! Je ne le suis pas. Je continue d'apprendre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Bouton retour en haut de la page
Index